AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum RPG Pokémon
Bienvenue dans l'empire
Vous aviez toujours rêvé de partir à l'aventure dans le monde Pokémon ?

Alors bienvenue sur Aurora Millenarius, le forum pokémon pensé pour vous permettre de créer votre propre histoire et de vivre une grande aventure !
top-sites
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Promotion chromatique
Pour le premier mois de cette réouverture, votre premier starter peut être de type chromatique ! etc
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Hiver
Venez découvrir les exclusivités !
Que croiser sur les routes de l'Empire ?
Le forum
Forum RPG pokémon à contexte original. Pas de minimum de lignes, avatars illustrés en 250 x 400 px.
Pokénews
05/12/17
Découvrez la le marché de Noël !
06/10/17
Réouverture du forum ! Aurora V2.0 !
Le staff
Aislinn
Fondatrice
Raphaël
Fondateur
Paige
Administratrice
Derniers messages

 

 Troubles | pv Cesare Luccia

PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 110
Messages : 17
Rang de prestige : D
Âge : 24 ans
Région d'origine : Kalos - Elyséa
Orientation : Hétérosexuel
Métier : Garde dans un hôpital psychiatrique
Avatar : Dabi - My Hero Academia
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 110
Messages : 17
Rang de prestige : D
Âge : 24 ans
Région d'origine : Kalos - Elyséa
Orientation : Hétérosexuel
Métier : Garde dans un hôpital psychiatrique
Avatar : Dabi - My Hero Academia
  Jeu 14 Déc - 0:52
citer
éditer
x
  Jeu 14 Déc - 0:52

Où es-tu ? Pourquoi ? Gianni marchait dans les rues d'Elyséa, l'allure un peu pressée, son visage se tournant de gauche à droite lorsqu'il pensait apercevoir du coin de l’œil une silhouette qui lui était familière et dont il était frustré par le changement d'attitude : son frère jumeau, Cesare. La mâchoire serrée, le membre de Nox Oscuras passait à travers une foule agitée, ses yeux d'habitude prédateurs en quête de rencontrer la chevelure cendrée de l'ancien Top-Ranger. Le frère aux cheveux sombres était frustré, perturbé, inquiet. Depuis que Cesare s'était réveillé de son coma, il ne semblait plus être le même. Depuis que ses paupières s'étaient de nouveau ouvertes, son jumeau s'était éloigné de lui comme l'avaient fait ses anciens amis, brisant peu à peu cette relation fusionnelle qu'ils avaient toujours possédé et entretenus. Qu'était-il arrivé pour que cela change ? Qui en était la cause ? Ces questions restaient troubles dans l'esprit du Comédien qui se retrouvait à voguer en eaux brumeuses. Les jours d'avant n'avaient pas permis une quelconque discussion entre les deux frères, mais aujourd'hui, Gianni était bien décidé à attraper Cesare et le faire parler. Dans son cœur, il pouvait percevoir quelque chose de désagréable, comme un petit pincement qu'il avait déjà ressenti lorsque sa bande l'avait abandonné face aux regards et moqueries de son environnement. Néanmoins, la douleur était plus présente. Il s'agissait là de son frère. De cet être qui avait partagé le ventre de sa mère, et qui lui avait permis de grandir d'une quelconque manière. Leur lien n'avait pas à se déchirer, et Gianni ne laisserait pas une telle chose s'accroître sans lutter.

Ces pensées ne lui plaisaient pas du tout, et les sourcils froncés, le gardien continuait de se faufiler à travers les rues. Cesare n'avait pas montré le bout de son nez depuis quelques heures, et le garçon aux cheveux sombres n'avait pas réussi à le joindre d'une quelconque manière. Dans sa cage thoracique gisait un cœur battant à vive allure, sûrement de colère et de frustration face à cette attitude qu'il ne comprenait pas. Les différents raisonnements dont il s'était imprégné quelques instants ne le menaient à rien d'acceptable à ses yeux, et sa mine s'assombrit un peu lorsqu'il vit enfin cette personne tant recherchée. Chevelure cendrée, allure noble et assurée. C'était son frère, qui marchait à quelques pas de lui.

Un léger grognement s'échappa des lèvres de Gianni, qui réduit à néant la distance entre eux d'eux avant que sa main ne se pose contre l'épaule du second fils des Luccia, attirant son attention. Lorsque sa carrure pacifiste et moins pressée, plus tranquille, fut à la hauteur de son frère, il retira sa main, la plongeant dans la poche de son pantalon. Son regard se fit moins sombre, mais il dévoilait une certaine frustration, un certain trouble. Fixé devant lui, le regard du garçon aux cheveux ébènes ne jetait aucun œil à Cesare. Puis il finit par briser un silence déjà pesant. « Cesare. Il était temps que je te trouve, je te cherche depuis un bon moment déjà. Pourquoi n'ai-je pas pu te joindre ? » demanda t-il d'une voix calme, mais qui trahissait une certaine impatience d'aborder le sujet tant perturbant. Gianni était un homme différent de l'horrible comédien en présence de son frère. A ses côtés, comme aux côtés de sa famille et de ses rares amis, le garçon était plus humain, et son cœur ne battait pas de folie.
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 40
Messages : 7
Rang de prestige : D
Âge : 24 ans
Région d'origine : Kalos | Élyséa
Orientation : Hétérosexuel
Métier : Ancien Top-Ranger
Avatar : Hampnie Hambart | Kamisama no Inai Nichiyoubi
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 40
Messages : 7
Rang de prestige : D
Âge : 24 ans
Région d'origine : Kalos | Élyséa
Orientation : Hétérosexuel
Métier : Ancien Top-Ranger
Avatar : Hampnie Hambart | Kamisama no Inai Nichiyoubi
  Ven 15 Déc - 20:50
citer
éditer
x
  Ven 15 Déc - 20:50

Tandis que de braillants bruits de véhicules se faisaient entendre dans l'intégralité de la ville d'Élyséa, une sombre silhouette traversait les rues sans que la moindre considération ne soit émise par les irritables passants de la ville, puisque ces derniers semblaient bien plus soucieux de leur téléphone que des corps flasques qui se déplaçaient autour d'eux. La météo fut pour le moins cordiale et clémente, faisant la satisfaction de la grande majorité des individus présents. En somme, tout était disposé pour qu'une journée des plus banales fasse place.

L'ombre vivante n'était ni plus ni moins que le dénommé Cesare Luccia, qui se délectait des récents pouvoirs que lui conférait son nouveau maître, Yveltal. Lui devant la vie en addition de cela, il avait juré qu'il vouerait celle-ci à ses moindres désirs, et pas la moindre personne n'arriverait à le détourner de son but. La marque avait rapidement fait son adaptation, mais ses prouesses tactiques en terme de combat Pokémon n'était toujours point présentes ; il devait assurément se reconstruire une solide base à la suite de l'horrible torture mentale que lui avait infligé la créature qui obnubilait Nox Oscuras.

Se faisant le plus discret possible dans la journée, la grande majorité de ses proies se firent de nuit. Il prenait toujours un malin plaisir à transformer tous ceux qui avaient eu le grand malheur de croiser son funeste chemin. Toujours passé pour mort pour la plupart des civils, il ne se souciait guère de cela, puisque la révélation du fait qu'il ait survécu à la tentative d'assassinat d'un de ses anciens confrères ne lui ferait ni chaud ni froid. Néanmoins, il ne s'exhibait pas trop publiquement, étant donné que cela fut son style depuis des lustres.

N'accordant pas la moindre importance aux appels qu'il recevait, il avait décidé de rentrer à la demeure familiale dans le but de se ressourcer. Adoptant un pas prestigieux, il entra avec prestance dans la grande demeure sophistiquée avant de croiser son frères, à quelques mètres de là, qui semblait pour le moins préoccupé. Ne réagissant point lorsque son faux jumeau posa sa main sur l'une de ses épaules, il l'avisait d'un air à la fois inexpressif et hautain, voulant paraître le plus rabaissant possible.

▬ Je n'avais pas assez de temps à perdre pour t'accorder ne serais-ce qu'un soupçon d'importance.

Regardant par la suite droit devant soi, il snoba sans gêne Gianni avant de se diriger vers l'une des nombreuses caves à vin présentes ; il y sortait une bouteille de rouge. Débouchant celle-ci avant de sortir un verre adapté, il déversa lentement le liquide à l'intérieur avant de disposer la dite bouteille à sa place. Tandis qu'il buvait gracieusement la boisson rougeâtre, il ne manquait pas d'adresser quelques mots à l'égard de la personne présente en ces lieux.

▬ Que me vaut donc ta pathétique et insistante présence ?
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 110
Messages : 17
Rang de prestige : D
Âge : 24 ans
Région d'origine : Kalos - Elyséa
Orientation : Hétérosexuel
Métier : Garde dans un hôpital psychiatrique
Avatar : Dabi - My Hero Academia
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 110
Messages : 17
Rang de prestige : D
Âge : 24 ans
Région d'origine : Kalos - Elyséa
Orientation : Hétérosexuel
Métier : Garde dans un hôpital psychiatrique
Avatar : Dabi - My Hero Academia
  Mar 26 Déc - 21:01
citer
éditer
x
  Mar 26 Déc - 21:01

Les deux membres de Nox Oscuras étaient désormais de nouveau en contact. Gianni avait enfin retrouvé son jumeau après avoir passé un bon moment à fouler les rues : sans grand résultat, jusqu'à ce qu'il reconnaisse la chevelure cendrée de Cesare. Il était arrivé à sa hauteur, se retrouvait maintenant dans la demeure en compagnie de son cher frère. Un frère qui, pourtant, se montra plus hautain et désagréable que jamais, créant dans l'organe vital du comédien une sensation qu'il ne connaissait que trop bien. Ce petit pincement au cœur qu'il détestait ressentir, et qui l'avait fait sombré dans une noirceur qui l'avait mené à pactiser avec Yveltal. Homme désormais monstrueux et capable de bien des choses, il n'était pourtant pas le même en présence de ceux qu'il aimait, de ceux qui lui étaient chers, et son frère en faisait partie. Ces mots sortis de ces lèvres fraternelles le blessaient, mais Gianni n'affichait pas une mine attristée ou atteinte. L'incompréhension, le trouble et également un semblant de colère gisaient dans son cœur, se partageaient son esprit voguant en eaux troubles, ses sourcils se fronçant alors qu'il afficha un air repoussé et mécontent. « Hmpf ! » pouffa t-il à l'égard de l'ancien top-ranger, ne répliquant rien pour le moment. Pour qui se prenait-il ? De quel droit parlait-il à son jumeau de cette manière ? Toujours plus perturbant, toujours plus blessant, Gianni avait du mal à comprendre l'attitude de Cesare, mais celui-ci n'avait aucune raisons de le traiter ainsi. Ils étaient frères. Des jumeaux, qui plus est, provenant tout deux d'une même mère. Ils avaient grandis ensembles, avaient toujours été proches et voilà que leur lien fraternel et fusionnel semblait leur filer entre les doigts.

Le garçon dévisagé n'aimait pas ça. Ca ne lui plaisait pas, et c'est en silence qu'il observa son frère boire une gorgée de vin, avant que l'un de ses poings ne se referme suite aux nouvelles paroles de son cher interlocuteur. Quand bien même le même sang coulait dans leurs veines, le respect n'était pas réciproque, et quand bien même Gianni aimait par dessus tout Cesare, il n'était pas le plus calme des hommes. Les conflits avec son frère avaient toujours été rares, mais il sentait que la tension grimpait à vive allure entre eux désormais. C'était déplaisant, frustrant, accablant. Il aimait son frère et subissait désormais un comportement qui lui échappait totalement. Le comédien était spectateur de cette déchirure, se sentait perdu face à ce changement auquel il ne s'était pas attendu. Et ce sentiment de colère ne cessait de croître. Colère envers lui même pour ne pas savoir quoi faire, pour être impuissant. Colère envers son frère, qu'il ne comprenait plus. « Change de ton, tu veux ? » grogna Gianni, le toisant avec un regard agacé et perdu en même temps, son visage démontrant une certaine agressivité qu'il utilisait uniquement dans le but de le calmer. Comment en étaient-ils arrivés là ? Les mains dans les poches, le garçon aux cheveux sombres commença à reprendre sa marche, faisant un tour autour de Cesare avant de se mettre face à lui, l'obligeant à le regarder en face. L'homme en partie dévisagé sentait toujours son cœur serré dans sa poitrine. Mais il ne fondait pas en larmes, ne cria pas, ne poussa aucune plainte. Il était silencieux, scrutant son frère avant de prendre la parole, moins grognon, plus calme mais sérieux. « C'est de moi que tu parles, Cesare. Je suis ton frère, ne l'oublie pas. Tu as changé depuis quelques temps. Qu'est ce qui t'arrives ? » demanda t-il sans que ses yeux luisant d'incompréhension ne quitte le visage de l'ancien top-ranger. La fusion entre eux deux semblait n'être plus qu'un souvenir aux yeux de Gianni, qui, humain par dessus tout ses actes, était atteint par cette métamorphose radicale. Dans tous les cas, il se battrait pour que renaisse ce lien paraissant si lointain.
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 40
Messages : 7
Rang de prestige : D
Âge : 24 ans
Région d'origine : Kalos | Élyséa
Orientation : Hétérosexuel
Métier : Ancien Top-Ranger
Avatar : Hampnie Hambart | Kamisama no Inai Nichiyoubi
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 40
Messages : 7
Rang de prestige : D
Âge : 24 ans
Région d'origine : Kalos | Élyséa
Orientation : Hétérosexuel
Métier : Ancien Top-Ranger
Avatar : Hampnie Hambart | Kamisama no Inai Nichiyoubi
  Mer 27 Déc - 22:40
citer
éditer
x
  Mer 27 Déc - 22:40

La réaction qu'avait Gianni vis-à-vis de lui-même semblait amuser quelque peu Cesare. Il se délectait de la souffrance mentale qu'il pouvait lui apporter, et bien que sachant qu'il ne serait pas à même d'extérioriser celle-ci au début, le plus jeune des jumeaux savait que tôt ou tard, son aîné allait craquer. Rien qu'imaginer cette scène procurait un certain plaisir sadique à l'ancien Top-Ranger, qui comptait bien faire de son maximum pour arriver à ses fins. Après tout, c'était peut-être l'une des seules distractions qu'il lui restait, ayant dédié sa vie à l'accomplissement des objectifs d'Yveltal.

▬ Je n'ai pas à changer de ton face à une pitoyable larve de ton genre.

Continuant de snober d'un air hautain son frère lorsqu'il tournait autour de lui, il semblait continuer d'un malin plaisir son petit jeu : dès qu'il s'arrêta devant lui pour lui adresser la parole, il changea de direction pour se diriger vers le comptoir, déposant avec élégance son verre de vin rouge sur celui-ci. Le dos tourné à lui, il restait pour le moins inexpressif, si ce n'est qu'il affichait un léger rictus aussi charismatique que provocateur. Et même si cela l'amusait, une chose importante était à relever : ce qu'il lui disait était à présent son véritable ressenti à son égard.

▬ Que m'est-il arrivé ? Lorsque j'étais tombé dans un coma d'un mois, Yveltal m'a parlé sans cesse. Bien qu'ayant résisté comme un ignare, je me suis finalement rendu à l'évidence : rien n'était mieux pour moi que de dédier ma vie à cette créature si prestigieuse, et à elle seule.

Continuant sa route, il se dirigeait par la suite en direction des baies vitrées de la demeure : la pièce où les faux jumeaux étaient disposés étant plus ou moins en hauteur, Cesare disposait d'un magnifique visuel sur le restant d'Élyséa. Après avoir marqué une courte pause, et ne daignant toujours pas regarder l'homme qui lui servait de frère, il continuait de s'exprimer.

▬ Sache que tu ne représentes plus rien pour moi. De plus..

Tournant légèrement la tête, il regardait visiblement Gianni à quelques mètres de lui. Son visage affichait toujours un sourire des plus vicieux et provocateurs, et ce qu'il allait lui dire n'en déméritait pas moins.

▬ .. je dois avouer qu'il est dommage que notre mère n'ait pas fait une fausse couche de toi.
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 110
Messages : 17
Rang de prestige : D
Âge : 24 ans
Région d'origine : Kalos - Elyséa
Orientation : Hétérosexuel
Métier : Garde dans un hôpital psychiatrique
Avatar : Dabi - My Hero Academia
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 110
Messages : 17
Rang de prestige : D
Âge : 24 ans
Région d'origine : Kalos - Elyséa
Orientation : Hétérosexuel
Métier : Garde dans un hôpital psychiatrique
Avatar : Dabi - My Hero Academia
  Dim 14 Jan - 23:11
citer
éditer
x
  Dim 14 Jan - 23:11

Gianni ne reconnaissait aucunement son frère dont l'enveloppe corporelle était face à lui. Pourtant si proches à cet instant, les deux jumeaux semblaient si éloignés. L'un paraissait repousser l'autre, le renier, le rabaisser, l'écraser, tandis que l'autre tentait de comprendre, de renouer ce lien fraternel autrefois si fusionnel, si soudé. Que s'était-il passé pour qu'il devienne ainsi ? Depuis qu'Yveltal avait rallié Cesare à sa cause et rejoint les rangs aux côtés du fidèle comédien, son frère semblait se noyer dans une noirceur qui brisait également leur lien fratricide. Et les souvenirs défilaient dans l'esprit troublé et frustré du garçon aux cheveux sombres. Des fragments de son enfance, de son adolescence passée à veiller sur son sang, à s'amuser avec lui et renforcer toujours plus ce lien si particulier qui les unissait. Derrière sa cage thoracique, le cœur de Gianni se resserrait davantage, chaque battement lui provoquant une douleur désagréable et que le gardien n'avait jamais plus souhaité ressentir. Cette horrible sensation le ramenait à des souvenirs tout aussi durs. On l'avait lâché. On l'avait abandonné, lui, cet être qui fut autrefois entier et bon auprès de tous et surtout, de ses amis. On l'avait laissé tombé, et Gianni avait fini par lâcher prise et se faire emporter par des ténèbres toujours plus grandissantes, toujours plus présentes. Qu'allait-il devenir si son frère agissait de la même manière que sa bande qu'il avait désormais inscrit sur son tableau de chasse ? Le garçon aux yeux rougeoyants ne voulait pas faire face à cette question le tourmentant pourtant dans un coin de son esprit. Il ne voulait pas y penser, car l'espoir luisant dans son cœur de renouer ce lien fraternel et immortel à ses yeux le poussait à ne pas baisser les bras et continuer de garder la force nécessaire pour faire face à ces paroles et actes blessants.

Pourtant, la colère continuait de prendre place au fur et à mesure du temps dans l'esprit de Gianni. Il était blessé, mais ne le démontrait pas, laissant plutôt exprimé son agacement et son énervement grandissant, écoutant avec attention les mots accablants. Le gardien travaillant dans un hôpital psychiatrique avait toujours eu du respect pour son frère, lui avait toujours porté un amour considérable. Et cet amour qu'il avait envers sa famille et plus particulièrement son jumeau, était la seule chose en cet homme qui le rendait plus humain. Si famille était un mot à bannir de son organe vital à tout jamais, Gianni continuerait de s'enfoncer un peu plus dans les ténèbres et deviendrait plus mauvais encore. Rien, plus rien ne ferait battre son cœur d'une bonté quelconque. Son cœur serait sombre. Son cœur serait sans lumière, brisé, plongé dans un gouffre obscur.

Le comédien n'était plus rien aux yeux de Cesare. Il n'était qu'une larve, et la réponse de son jumeau à sa question ne le satisfaisait guère. Gianni n'avait aucune autre information mis à part ce pacte fait avec Yveltal. Mais cela ne valait rien à son égard. Même après avoir rejoins les rangs de ce diable, le gardien avait toujours aimé son frère et avait toujours veillé sur lui. Ainsi, il ne comprenait pas. Voguant sans cesse en eaux troubles, cherchant un point qui ne serait plus brume et flou, le garçon en partie défiguré secoua vivement la tête de gauche à droite quant au minable récit de l'ancien top-ranger. Son explication n'était en rien la raison de ce changement si soudain, Gianni en était sûr. Il y avait autre chose. Il y avait d'autres raisons, mais quelles étaient-elles ? Il n'en savait rien. Le comédien restait plongé dans une horrible frustration, et un nouveau grognement s'échappa de ces lèvres. « Je ne te crois pas, Cesare. Il y a autre chose, et je veux que tu me dise de quoi il s'agit. » annonça t-il d'une voix qui démontrait son mécontentement et son agacement, ses yeux flamboyant observant la silhouette de son jumeau non loin de lui, lui tournant le dos pour le moment, jusqu'à ce que d'autres dires furent prononcés, plus douloureux, plus forts, plus blessants. Gianni sentit son cœur faire un bond sous la surprise de ces mots inattendus. Son organe vital lui faisait atrocement mal, comme si l'on lui entaillait le cœur. Il avait ressenti ça autrefois. Il avait ressenti cette sensation qui l'avait fait plongé dans l'obscurité, mais à cet instant, la douleur était plus présente, plus poignante. Sa mâchoire se serra, tandis que ses deux poings se refermèrent contre lui. Sa chevelure s'hérissa sous cette décharge électrique de colère qui le parcourut. C'était les mots de trop, l'insulte inacceptable, le manque de respect le plus total.

D'un pas vif, le comédien, dont le visage luisait de colère, plus encore que de douleur qu'il cachait si bien sous son énervement, s'approcha de la silhouette provocante de son frère pour venir l'attraper par le col, le plaquer contre la baie vitré et l'observer, plus près. Gianni ne comprenait rien de ce que son jumeau lui racontait. Du jour au lendemain, son lien fraternel avec Cesare s'était fissuré. L'horrible sensation de perdre son sang le rendait mal, le préoccupait énormément, et sous la colère jaillissante, un coup partit. Le poing droit du garçon aux cheveux sombre vint s'écraser contre l'épiderme du visage de Cesare avec une puissance certaine, démonstratrice de sa colère, de son incompréhension, de sa tristesse. « Comment oses-tu dire de telles choses ?! Je suis ton frère. Ton frère jumeau ! Ne me pousse pas à bout, Cesare. Je tiens à toi, mais ne me fais pas revivre ce que j'ai vécu. Respecte moi comme je te respecte. Change de ton. Tu n'as pas besoin d'être ainsi avec moi ! » dit-il d'une voix forte et qui luisait de colère. La mine froncée, agressive, le garçon se laissait aller à une violence qu'il n'avait eu à ce jour qu'avec ses victimes. Au fond, il s'en voulait certainement de l'avoir frapper, lui, cet être si cher à ses yeux. Mais que faire, lorsque son propre jumeau nous rejette ? Gianni était impuissant, ne savait que faire, agissait par la violence parce que ces mots le mettaient hors de lui, le blessaient, le consumaient à l'intérieur de lui. Mais dans son cœur luisait un nouvel espoir que ce coup puisse lui remettre les idées en place. Il aimait Cesare, et les mots que celui-ci avait prononcé à son égard n'étaient que mensonges, n'est-ce pas ? « Tu mens, hein ? Au fond, tu n'es pas fier de ce que tu viens de dire ? » demanda Gianni sur un ton interrogateur et moins agressif, tentant de se rassurer lui même. Mais il n'était pas au bout de ses peines.
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 40
Messages : 7
Rang de prestige : D
Âge : 24 ans
Région d'origine : Kalos | Élyséa
Orientation : Hétérosexuel
Métier : Ancien Top-Ranger
Avatar : Hampnie Hambart | Kamisama no Inai Nichiyoubi
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 40
Messages : 7
Rang de prestige : D
Âge : 24 ans
Région d'origine : Kalos | Élyséa
Orientation : Hétérosexuel
Métier : Ancien Top-Ranger
Avatar : Hampnie Hambart | Kamisama no Inai Nichiyoubi
  Dim 21 Jan - 21:55
citer
éditer
x
  Dim 21 Jan - 21:55

Jamais Cesare n'avait prononcé de tels mots auparavant ; il se doutait bien qu'en employant de tels, il allait fortement atteindre Gianni sur le plan psychologique. C'était ce qu'il voulait : le faire sortir de ses gonds, jouer avec ses nerfs et créer un sentiment de trouble chez lui. Ne daignant toujours pas lui adresser le moindre regard, il se montrait de marbre face à l'insistance de son frère. Il cherchait à savoir ce qu'il y avait réellement, mais la véritable raison lui fut déjà dévoilée. Ce qui lui manquait, c'était sans doute les détails.

▬ Il n'y a que ça, seulement, tu ne sais pas tout de l'histoire.

Cesare était livide de sentiments humains, ne ressentant que des choses négatives. Consumé par les ténèbres jusqu'à la moindre parcelle de son être, il allait faire en sorte d'en faire de même pour celui qui lui servait de frère. Mais pour cela, il allait prendre tout son temps, jouissant de la moindre petite douleur psychique qu'il pouvait ressentir. Il savait qu'à ce rythme, il allait finir par céder et extérioriser son ressenti.

Il savait d'ores et déjà comment s'y prendre. Pour semer le trouble, il fallait diversifier ses sentiments, et il allait attendre le moment propice afin d'exécuter cette tâche. Et puis, ce moment arriva enfin : Gianni, touché par ses dires, le plaquait avec férocité contre la baie vitrée avant de le frapper violemment Cesare. Même s'il était content de cela, ce dernier ressentait bel et bien la douleur, ce qui lui démontrait bien à quel point il avait poussé son faux jumeau jusque dans ses derniers retranchements : en habile et perfide manipulateur qu'il était devenu, l'ancien Top-Ranger changeait son expression faciale et son timbre de voix après que son épiderme fut atteinte, faisant croire à son frère que son coup l'avait fait sortir de son état désobligeant.

▬ Je.. je ne sais pas ce qui m'a pris.

Le spectacle venait de commencer. Il savait qu'en prenant une telle mine, son frère allait tomber facilement dans le panneau. Il n'avait pas à beaucoup forcer pour jouer avec ses sentiments au vu du fait que les deux frères possédaient un lien fusionnel depuis la nuit des temps. Tout ce qu'il lui restait à faire, c'était de continuer sur cette voie, chose qu'il allait faire avec un vicieux plaisir. Il s'interrogeait sur les possibilités des réactions de Gianni, et se demandait si celui-ci aurait le cran de lui faire davantage de mal quand il se rendra compte de sa perfidie.

▬ J'étais troublé. Mes mots ont du te faire du mal.. j'ai honte. Pardonne-moi, Gianni.

Cesare posait d'une grande légèreté ses deux mains sur celles du gardien, cherchant à apaiser la situation. Il jouait à la perfection le jeu des sentiments. C'est ainsi qu'il cherchait à se montrer rassurant par le contact physique, tout en adressant un regard profond envers son frère. Dès lors qu'il aurait fini de lui faire croire cela, il n'allait pas hésiter à le faire tomber de haut. Cherchant à faire en sorte qu'il le relâche et qu'il se calme par la déposition de ses mains sur celles de l'individu en face de lui, l'homme aux cheveux clairs le regardait désormais droit dans les yeux, ne le snobant plus présentement.

▬ Je suis prêt à t'expliquer les détails.

PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 110
Messages : 17
Rang de prestige : D
Âge : 24 ans
Région d'origine : Kalos - Elyséa
Orientation : Hétérosexuel
Métier : Garde dans un hôpital psychiatrique
Avatar : Dabi - My Hero Academia
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 110
Messages : 17
Rang de prestige : D
Âge : 24 ans
Région d'origine : Kalos - Elyséa
Orientation : Hétérosexuel
Métier : Garde dans un hôpital psychiatrique
Avatar : Dabi - My Hero Academia
  Ven 2 Fév - 19:23
citer
éditer
x
  Ven 2 Fév - 19:23

Qui était cet individu face à lui, aux cheveux cendré et dont le même sang que Gianni coulait dans ses veines, mais qui ne semblait pas être ce frère qu'il avait connu, avec qui il avait grandi et qu'il avait tant aimé ? Qui était cet homme qui le regardait avec mépris, et qui lui parlait avec méchanceté, le rabaissant, l'humiliant, l'écrasant plus bas que terre alors que le garçon aux cheveux bruns lui avait toujours porté une attention particulière, l'avait toujours protégé ? Perdu, troublé, agacé, attristé. Tous ces sentiments traversaient le cœur et l'esprit du gardien. Les explications de cet être qui avait le même sang coulant dans ses veines ne lui convenaient pas. Gianni était sûr et certain qu'il y avait d'autres raisons quant à ce changement radical de comportement, et il avait raison. Cesare ne lui avait pas raconté toute l'histoire, et son cœur se serra davantage à cette réplique qui ne donnait aucune information de plus et qui laissait un énorme mystère. Gianni voulait savoir. Il voulait connaître la suite, ce qui était à l'origine de cet éloignement si douloureux. Grognant de nouveau, démontrant tout son mécontentement, le jeune homme dont le corps était en partie abimé observait de ses yeux rougeoyants le Luccia aux cheveux cendrés, source de tout son mal, avant que sa voix ne raisonne, dévoilant son trouble, son agacement. « Raconte moi. » dit-il avant de croiser les bras, s'appuyant contre le canapé.

Il ne le comprenait pas plus en tout cas. Gianni marchait au milieu d'une brume épaisse qui ne rétrécissait pas. Ce lien fusionnel qu'ils avaient eu dès leur naissance, qu'ils avaient entretenu durant des années était-il désormais perdu, destiné à n'être que souvenirs ? Quand bien même le jumeau de Cesare avait tenté d'entretenir cette relation fratricide, il avait bien vu que ses efforts étaient vains. Il perdait son frère. Il perdait une partie de lui, et pourtant, l'espoir de le voir redevenir lui-même continuait de luir dans son esprit noirci. Mais cet espoir allait-il continuer de vivre en lui ? Gianni, face à ces mots blessants, face à ces remarques humiliantes, se sentait également plonger dans une colère qu'il n'avait eu que rarement lorsqu'il était avec un membre de sa famille. Et si son frère décidait de l'abandonner, de ne le considérer que comme une personne sans importance, alors le comédien ne s'en remettrait pas. Il coulerait, s'enfoncerait dans les ténèbres et se laisserait draper par toujours plus de folie et de noirceure. Il deviendrait un monstre, et la tête de son frère finirait par prendre place sur son tableau de chasse. Conscient de tout cela, conscient qu'il ne supporterait pas d'être lâché par son sang, Gianni s'accrochait à la volonté de faire face de nouveau à son jumeau, à celui qu'il avait toujours connu, mais la colère prit le dessus et un coup ne manqua pas de s'écraser contre la joue de l'ancien top-ranger.

Sa rage prenait vie à travers son acte et ses paroles. Il dévoilait à son frère toute l'incompréhension qui l'abritait, et c'est lorsqu'il s'apprêta à faire exploser de nouveau sa colère qu'il s'arrêta net lorsque son regard aperçut le faciès complètement changé de Cesare. Son cœur battait à vive allure dans sa poitrine, tandis que durant un instant, ses pupilles tremblèrent sous cette vision qui ne lui plaisait pas. Son jumeau arborait un visage sensible, comme revenu à la normale. Le garçon aux cheveux cendrés semblait avoir repris ses esprits, et Gianni resserra un peu plus son poing tenant le col avant de finalement lâcher prise. Se retournant un instant, passant ses deux mains dans ses cheveux ébènes, le gardien se les ébouriffa, écoutant avec attention les paroles de son sang. Il semblait sincère. Il semblait se rendre compte de son comportement, mais les paroles blessantes raisonnaient encore dans sa tête et une certaine inquiétude que la scène se reproduise laissait le garçon sur sa réserve. Un soupire finit par s'extirper de ses lèvres, et le regard rougeoyants de Gianni dévoilant toute ses émotions s'égara sur le visage métamorphosé de l'ancien top-ranger. « Hmm. C'était blessant, en effet, mais tu es mon frère, et je te pardonne. Je veux entendre le reste de l'histoire maintenant. » demanda t-il d'une voix curieuse, réservée et moins agressive. Son cœur blessé s'apaisait face aux paroles de Cesare. Il était son frère après tout, et le comédien ne se doutait aucunement de ce qui l'attendait. Il allait tomber de haut.
Contenu sponsorisé
PP
PA
messages
Contenu sponsorisé
Informations
rang de prestige :
Contenu sponsorisé
Affiliation
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
 
citer
éditer
x
 

 
Troubles | pv Cesare Luccia
 Sujets similaires
-
» Perdu en eaux troubles
» Birmanie: Ca continue
» Soirées au dortoir [Eli, Lou et Ashley] [Carrie en PNJ]
» L'art des troubles-fêtes [Hamayeb]
» La quête du Temple des Eaux Troubles.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum