AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum RPG Pokémon
Bienvenue dans l'empire
Vous aviez toujours rêvé de partir à l'aventure dans le monde Pokémon ?

Alors bienvenue sur Aurora Millenarius, le forum pokémon pensé pour vous permettre de créer votre propre histoire et de vivre une grande aventure !
top-sites
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Promotion chromatique
Pour le premier mois de cette réouverture, votre premier starter peut être de type chromatique ! etc
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Hiver
Venez découvrir les exclusivités !
Que croiser sur les routes de l'Empire ?
Le forum
Forum RPG pokémon à contexte original. Pas de minimum de lignes, avatars illustrés en 250 x 400 px.
Pokénews
05/12/17
Découvrez la le marché de Noël !
06/10/17
Réouverture du forum ! Aurora V2.0 !
Le staff
Aislinn
Fondatrice
Raphaël
Fondateur
Paige
Administratrice
Derniers messages

 

 All I want from Delibird | Pv. Victoire de Valois

PP
PA
messages
"Ok, ok, but consider this : I don't care."
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 269
points d'aurore : 55
Messages : 208
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion - Moistgrove
Orientation : ??sexuel Panromantique (closet)
Métier : Trafiquant
Avatar : Dante - Devil May Cry 5 & 6
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
"Ok, ok, but consider this : I don't care."
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 269
points d'aurore : 55
Messages : 208
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion - Moistgrove
Orientation : ??sexuel Panromantique (closet)
Métier : Trafiquant
Avatar : Dante - Devil May Cry 5 & 6
  Jeu 28 Déc - 12:43
citer
éditer
x
  Jeu 28 Déc - 12:43


Depuis combien de temps ne s’était-ils pas revus maintenant ? Des semaines ? Cela avait commencé par la capture de Spielberg – qui allait de mieux en mieux, merci de demander – puis cela avait continué sous le prétexte de donner des nouvelles de l’oisillon. Ils avaient continué de s’envoyer des messages l’un l’autre. Ils ne pouvaient pas toujours se répondre de façon très rapide à cause de leurs emplois du temps respectifs, néanmoins… il en était venu à apprécier leurs échanges, une fois passé par-dessus le ton parfois un peu froid de la jeune fille – ce qui avait demandé quelques explications. Elle était bien plus gentille qu’elle ne s’en donnait l’air. Et c’était devenu une habitude. Il n’utilisait même plus l’excuse de Spielberg pour lui écrire. Il lui arrivait seulement de lui envoyer un rapide message, quand il n’avait rien à faire, ou quand un truc le faisait penser à elle. Il avait même réussi à la faire rire en lui montrant une vidéo de Spielberg, filmé aussi discrètement que possible, qui tentait désespérément de draguer son propre reflet dans la salle de bain. Ces messages, ses messages, ils les attendaient même, maintenant. Ils étaient devenus quasiment quotidiens.

Etait-ce pour ça qu’il prenait son courage à deux mains ? Il se mordillait un demi-millimètre d’ongle en regardant l’écran de son téléphone. Sur l’écran, un petit message qui attendait d’être envoyé. Qui attendait qu’il en trouve le courage, qu’il ose. Parce que ce message n’était pas dans l’esprit des autres. Il était bien plus intime. Non, pas comme ça. Pire que ça. Est-ce qu’elle se doutait de quelque chose ? Son pouce dansa au-dessus de l’écran, tournoya, hésitant à tout effacer, à envoyer, à réécrire. Après de longues réflexions, et éditages, il envoya enfin son message.

gotta go
bus is here

yesterday - 18:45

Ok.
Au revoir.

yesterday - 18:45

Bye !
yesterday - 18:64

__________

hey
today - 14:06

We’ve been textin for a while now and idk, i like u. More then just a friend It would b nice to c u again. I heard thers a winter maket @ Chateauives. We could go together. Like, a date.

today - 14:21


Il regarda avec inquiétude, et presque horreur, le sms partir dans l'espace intersidéral des téléphones, puis l'écran afficher un petit icone reçu. Puis plus rien. Elle n'avait pas lu son dernier texto non plus. Il ne sut pas dire si cela le soulageait ou le faisait encore plus stresser. Mais il n'avait plus le choix. C'était envoyé. Il n'avait plus rien à faire sauf attendre, et il ne comptait pas attendre en ne faisant rien. Il fallait qu'il prenne l'air. Qu'il fasse quelque chose. Il bondit soudainement de son lit, surprenant Cujo qui s'était couché au pied de celui-ci et remit ses chaussures. Aller courir lui ferait le plus grand bien.

- C'mon, Cujo ! Let's go !
PP
PA
messages

Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 79
points d'aurore : 72
Messages : 111
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans.
Région d'origine : Élyséa ; Kalos.
Orientation : Incertaine.
Métier : PDG d'Imperial Telecom.
Avatar : Diana Cavendish ⚡ LWA
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur

Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 79
points d'aurore : 72
Messages : 111
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans.
Région d'origine : Élyséa ; Kalos.
Orientation : Incertaine.
Métier : PDG d'Imperial Telecom.
Avatar : Diana Cavendish ⚡ LWA
  Ven 29 Déc - 11:19
citer
éditer
x
  Ven 29 Déc - 11:19


gotta go
bus is here

hier - 18:45

Ok.
Au revoir.

hier - 18:45

Bye !
her - 18:64

__________

hey
aujourd'hui - 14:06

We’ve been textin for a while now and idk, i like u. More then just a friend It would b nice to c u again. I heard thers a winter maket @ Chateauives. We could go together. Like, a date.

aujourd'hui – 14:21

Plongé dans les méandres électroniques du téléphone de Victoire, posé sur un meuble, Tesla contemple les messages que le dénommé Connie, noté Connor dans le répertoire de la demoiselle, vient d'envoyer.

Il lévite doucement, jette un coup d’œil discret dans l'encadrement de la porte et avise Victoire, concentrée sur son ordinateur de bureau. Elle avait à faire avec les périodes hivernales, le froid et les chutes de neige compromettant parfois le réseau et les infrastructures de l'entreprise.

Mais la jeune PDG avisait avec plus de sérénité son travail, depuis qu'elle avait quelque peu changé de perspective. Non sans mal, et non sans l'aide de tierces personnes, ce qu'elle n'aurait jamais imaginé plusieurs mois plus tôt alors qu'il s'agissait d'un duel à mort entre elle et le monde entier.

Elle s'est ouverte à bien plus de personnes que de raison, c'est du moins ce que lui souffle une sombre petite voix dans sa tête.

Qu'elle préfère ignorer.

Après tout...

Après tout elle aime bien cette petite routine qui s'est installée entre elle et Connor. Elle s'évade un petit peu, n'est pas toujours plongée dans ses écrans pour des questions de travail.

Mais juste pour se détendre et se prêter à sourire.

Des impressions, des sentiments sur lesquels elle se refuse, inconsciemment, de mettre des mots.

Au grand désespoir de Tesla qui a l'impression de regarder deux pré-adolescents. Alors, le petit spectre compte bien les aider.

Il ricane silencieusement et prend le contrôle de la messagerie, composant et envoyant un message de son cru.

Avec plaisir, j'aimerais beaucoup te revoir moi aussi.
aujourd'hui – 14:25

Satisfait de lui-même, il se prépare à retourner innocemment dans sa demi-torpeur, en attendant de pouvoir finaliser ce rendez-vous. Elle le remercierait plus tard.

⚡️ Tesla.
⚡️ Oui ?!

Houla, c'est pas bon pour sa tension (…) ça.

⚡️ Tu peux venir s'il-te-plaît, j'ai un appel à passer.
⚡️ Ah euh, t'es sûre que ça peut genre pas attendre un peu ?
⚡️ Tesla.

Oups.

Voletant jusqu'au bureau, il quitte finalement la sécurité de l'appareil électronique alors que Victoire le rattrape au vol.

⚡️ Mh ?

Elle ne se souvenait pas avoir laissé son téléphone sur sa messagerie. Ni même qu'elle avait eu de nouveaux messages. Laissant glisser son doigt sur l'appareil, elle les parcourt avant que...

Son visage ne prenne une teinte écarlate.

⚡️

Lançant un regard mauvais au motisma, qui se contente de voleter innocemment un peu plus loin, elle s'empresse de composer un nouveau message.

Désolée, Tesla a pris mon téléphone. C'est lui qui a envoyé le message précédent. Ne fais pas attention.
aujourd'hui – 14:26

Elle sent toujours la chaleur sur ses joues alors que son message est envoyé.

Et puis...

Elle se remet à écrire.

Mais je te remercie pour l'invitation. C'est une bonne idée, cela fait longtemps que je n'y suis pas allée. Je pense pouvoir me libérer ce week-end.
aujourd'hui – 14:28

Elle a hésité, un petit instant, sans trop savoir pourquoi, mais elle repose finalement son téléphone.

Inspire, expire.
PP
PA
messages
"Ok, ok, but consider this : I don't care."
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 269
points d'aurore : 55
Messages : 208
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion - Moistgrove
Orientation : ??sexuel Panromantique (closet)
Métier : Trafiquant
Avatar : Dante - Devil May Cry 5 & 6
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
"Ok, ok, but consider this : I don't care."
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 269
points d'aurore : 55
Messages : 208
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion - Moistgrove
Orientation : ??sexuel Panromantique (closet)
Métier : Trafiquant
Avatar : Dante - Devil May Cry 5 & 6
  Lun 1 Jan - 2:54
citer
éditer
x
  Lun 1 Jan - 2:54


Il sentit son téléphone vibrer dans sa poche en même temps qu’un petit sifflement se faisait entendre. Il ne résista pas à la tentation de regarder l’origine de l’appel et regarda immédiatement son portable, où il put lire la première, l’unique ligne du message de Victoire. Son cœur fit un tel bond de joie dans sa poitrine que s’en fut douloureux. Elle acceptait. Elle- wait. Oui, elle voulait le revoir aussi. Est-ce que cela voulait dire que c’était réciproque aussi, alors ? Qu’elle le voyait plus que comme un simple ami ? Un abruti d’Albionnais qui aurait fait n’importe quoi pour la faire rire. Assis à ses pieds, Cujo regardait, perplexe, son maître hyperventiler, les yeux pétillants de joie, un sourire idiot aux lèvres. Connie reverrouilla le téléphone, tellement heureux qu’il en oublia de répondre, et ébouriffa avec un peu trop de force peut-être le toupet du Caninos avant de dévaler l’escalier. Il avait envie de bondir, de highfive le soleil, de crier sa joie.

Le téléphone siffla de nouveau, le faisant s’arrêter. Avait-il oublié quelque chose ? Avait-il le droit à un morceau de bonheur en plus ? Il dut cette fois-ci déverrouiller le téléphone pour accéder à sa messagerie. Et sentir son sourire retomber en même temps que son pauvre cœur par terre. Ouch. Ça s’appelait un râteau, ça. Un vrai. Un grand. Un bien douloureux. Un qui lui fit bien mal au cœur. Pas qu’il n’en avait pas l’habitude. Mais ce pic soudain d’espoir, suivi de … de cette simple ligne qui réduisait tout à néant. Ça faisait vraiment mal. Il aurait préféré qu’elle l’envoie balader dès le début. Ça aurait fait moins mal. Il allait pour presser la boîte de texte et répondre en ravalant son orgueil et ses espoirs brisés lorsqu’il vit danser les trois points indiquant qu’elle était en train d’écrire. Il attendit le souffle coupé le message, ne sachant s’il espérait une explication ou le coup de grâce.

Ce fut le coup de grace. Pas celui qu’il attendait, mais le coup de grâce quand même. Il ne savait plus où donner de la tête. En réalité, c’était encore pire. Il la relisait mais il se sentait complètement perdu.


Bye !
yesterday - 18:64

__________

hey
today - 14:06

We’ve been textin for a while now and idk, i like u. More then just a friend It would b nice to c u again. I heard thers a winter maket @ Chateauives. We could go together. Like, a date.

today – 14:21




Avec plaisir, j'aimerais beaucoup te revoir moi aussi.
today – 14:25



Désolée, Tesla a pris mon téléphone. C'est lui qui a envoyé le message précédent. Ne fais pas attention.
today – 14:26



Mais je te remercie pour l'invitation. C'est une bonne idée, cela fait longtemps que je n'y suis pas allée. Je pense pouvoir me libérer ce week-end.
today – 14:28




Donc c oui ou non ?
today – 14:28





Son message pouvait être lu comme parfaitement détendu, presque moqueur comme à son habitude. Le ton qu’il aurait utilisé pourtant, était bien plus suppliant. Il ne savait plus quoi faire, quoi dire, quoi ressentir. Tout comme son Caninos qui le regardait, la tête inclinée, la queue battante dès que leurs regards se croisèrent. On lui avait promis une promenade. Connie enfonça le téléphone dans son sac et s’ordonna de ne pas le regarder tant qu’il ne se serait pas éclairci les idées. Et une bonne course serait le meilleur moyen de le faire.
PP
PA
messages

Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 79
points d'aurore : 72
Messages : 111
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans.
Région d'origine : Élyséa ; Kalos.
Orientation : Incertaine.
Métier : PDG d'Imperial Telecom.
Avatar : Diana Cavendish ⚡ LWA
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur

Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 79
points d'aurore : 72
Messages : 111
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans.
Région d'origine : Élyséa ; Kalos.
Orientation : Incertaine.
Métier : PDG d'Imperial Telecom.
Avatar : Diana Cavendish ⚡ LWA
  Lun 1 Jan - 11:56
citer
éditer
x
  Lun 1 Jan - 11:56


Son téléphone sonne, la voix électronique enregistrée de Tesla lui indiquant qu'elle a un nouveau message.

Elle a délaissé ses documents depuis le début de la conversation, son esprit est ailleurs. Elle se saisit de son appareil, lit.

Fronce les sourcils, un peu gênée.

Elle n'a pas été assez claire ?

Elle tapote un peu nerveusement sur son téléphone, essayant de bien choisir ses mots. Efface finalement tout ce qu'elle écrit et préfère rester sobre. Peut-être trop froide, comme à son habitude.

C'est oui.
aujourd'hui – 14:31

Elle réfléchit un instant puis reporte son attention sur son smartphone.

Est-ce que samedi irait ?
aujourd'hui – 14:31

Et elle le repose sur son bureau, le cœur un peu battant, avant de reporter toute sa concentration sur son ordinateur.

Avec du mal.

Ses pensées volent et virevoltent. Elle revoit les images de ses souvenirs du marché de Noël, des lumières et de la neige qui tombe, sa petite main gantée de fillette au chaud dans celle de son père.

Des souvenirs aussi doux qu'ils sont amers.

Et qu'elle aimerait finalement bien voir être rejoints par de nouveaux.

Plus chauds.
PP
PA
messages
"Ok, ok, but consider this : I don't care."
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 269
points d'aurore : 55
Messages : 208
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion - Moistgrove
Orientation : ??sexuel Panromantique (closet)
Métier : Trafiquant
Avatar : Dante - Devil May Cry 5 & 6
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
"Ok, ok, but consider this : I don't care."
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 269
points d'aurore : 55
Messages : 208
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion - Moistgrove
Orientation : ??sexuel Panromantique (closet)
Métier : Trafiquant
Avatar : Dante - Devil May Cry 5 & 6
  Mer 3 Jan - 18:24
citer
éditer
x
  Mer 3 Jan - 18:24


Cujo avait cessé de courir, essoufflé par les brusques accélérations de son maître, qui semblait, lui, infatigable. Dans le parc, on avait fini par le regarder s’entraîner, ayant trouvé de bons spots dans le parc avec de petits murets, une bouche de métro sous-terrain, des poteaux : tout le bonheur du runner. Il s’élança, sauta de poteau en poteau sans problème, passa le muret d’un gather front fluide et prit de la vitesse pour son némesis du jour : le double kong au-dessus de la bouche de métro. Le free running avait ceci de bien qu’il était impossible de courir – bien courir – et de réfléchir à quelque chose d’important en même temps. La course et l’adrénaline lui vidaient l’esprit et le forçaient à se concentrer sur le moment, et non pas sur l’idée que son téléphone l’attendait. Il bondit, les mains bien en avant, dans une première passe de chat. Ses paumes tapèrent la barre, la repoussèrent, il passa au-dessus du vide les jambes bien levées et se réceptionna de l’autre côté avec une roulade.

Il y était presque. Comme ses dix derniers essais. Sur le dos en plein milieu du trottoir, son torse se levant de façon chaotique alors qu’il avait le souffle court, il poussa un long mugissement de rage qui devint un rire nerveux. Le Caninos se rapprocha, inquiet pour son maître, et se vautra à son tour sur lui, l’achevant. Connie le repoussa en douceur, tout sourire, avant de se relever, des saletés plein les vêtements. Il repensa immédiatement à son sac. Etait-ce le bon moment de regarder son téléphone ? C’était le bon moment de regarder son téléphone. Il fouina dans le sac à la recherche du portable – et du verdict.

C’était un oui. Un vrai oui. Un oui tout simple. Tout franc. Aussi franc que le cri de joie qui lui échappa cette fois-ci, complètement shooté par l’adrénaline. Des passants sursautèrent avant de le regarder, ne voyant qu’un jeune homme en train de faire des kickflips alors que son Caninos aboyait de tout son saoul à distance respectable afin de ne pas se prendre un coup de pied au passage. Il s’assit enfin, regardant toujours les deux messages, le sourire jusqu’aux oreilles, des étoiles plein les yeux. Il réalisa alors qu’il n’avait toujours pas répondu alors qu’elle les avait écrits il y avait de cela près de vingt minutes.

That’s a date then !
today - 14:52

__________

hey i am @ the east entrance number 22 where u @ ?
today - 18:16


Il leva son téléphone, joignit une photo en espérant qu’elle indiquerait mieux à la jeune fille où il se trouvait, puis l’enfonça au fond de sa poche et souffla dans ses mains glacées. Il était plein d’appréhension alors que les lumières du marché de Noël scintillaient autour de lui. Il ne connaissait absolument pas le marché de Chateaurives, et était presque surpris d’apprendre qu’il s’agissait d’une attraction mondiale, mais il comprenait un peu mieux pourquoi en voyant autour de lui les guirlandes scintiller et éclairer le marché comme en plein jour. Des sapins factices ornaient les coins, décorés de ruban pailletés ainsi que de boules rouges, blanches et dorées, accompagnées de fausses fleurs. Un peu trop pompeux, mais très joli, même lui en convenait, ou plutôt, en aurait convenu, si le stress de revoir Victoire ne le rendait pas aveugle à ce qui se passait autour de lui, au point qu’il n’avait presque pas mangé de la journée.

Pour mieux comprendre pourquoi est-ce que revoir la jeune femme le rendait aussi anxieux, il fallait se rappeler que ce n’était pas juste la revoir. Elle avait accepté de venir en tant que rendez-vous. Comme dans rendez-vous amoureux, rencard, ce qui avait le don de nouer l’estomac de Connie dès que son esprit effleurait l’idée. Est-ce qu’elle avait réellement accepté ça comme un rencart, ou est-ce que c’était passé à la trappe lorsque son Motisma avait volé son portable ? Comment était-il sensé lui demander ? Fallait-il lui demander ? Il avait peur de tout gâcher. Est-ce qu’il était suffisamment bien habillé ? Et si elle avait oublié, avec son travail ? Changé d’avis ? Pour arranger le tout, il devait repartir dans la nuit pour Albion. Ils en avaient parlé un peu par message, sans qu’il ne donne les détails sur comment est-ce que ses problèmes d’argent et d’enfoiré de colocataire le forçaient à retourner à Albion fissa, et sans savoir s’il n’y était pas attendu par un huissier.

Il tenta de se dire qu’il psychotait trop. Qu’il fallait qu’il se calme, qu’il garde la tête froide, et qu’il arrête de stresser autant, ce qui le faisait stresser encore plus. Il avait les mains moites, il le sentait. Cette fille avait un don pour lui faire perdre ses moyens. C’était atroce. Et génial. Génialement atroce. Il hésita un peu, regarda son téléphone pour vérifier si elle lui avait répondu et sortit Spielberg de sa pokéball. Le Pokémon regarda autour de lui, sembla estimer qu’il y avait beaucoup trop de monde et fit immédiatement demi-tour, plantant son dresseur sur place, avec nul autre choix que de jeter des petits coups d’œil à la foule, et au vigile qui le surveillait d’un air mauvais, cherchant la tête blonde de la jeune Elyséenne.
PP
PA
messages

Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 79
points d'aurore : 72
Messages : 111
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans.
Région d'origine : Élyséa ; Kalos.
Orientation : Incertaine.
Métier : PDG d'Imperial Telecom.
Avatar : Diana Cavendish ⚡ LWA
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur

Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 79
points d'aurore : 72
Messages : 111
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans.
Région d'origine : Élyséa ; Kalos.
Orientation : Incertaine.
Métier : PDG d'Imperial Telecom.
Avatar : Diana Cavendish ⚡ LWA
  Jeu 4 Jan - 12:20
citer
éditer
x
  Jeu 4 Jan - 12:20

Victoire ne sait pas vraiment comment nommer cette journée. Elle ne fait pas la sourde oreille, elle a bien vu et lu les mots employés par Connie.

Mais inconsciemment, toujours, elle ne sait pas. Elle hésite, tient fermement son masque, même s’il est glacé et lui brûle les doigts.

Même si son cœur battant lui souffle une réponse à demi-voix.

Mains gantées enfouies dans les poches de son long manteau, écharpe soyeuse bleutée nouée autour du cou, elle se perd dans la contemplation des lumières de la ville alors que seul résonne dans sa tête le son des semelles de ses bottes chaudes.

Tesla voletant au-dessus de sa tête, hors de sa carapace électronique, et Volta trottinant à ses côtés, la Lainergie et sa dresseuse ayant pris cette habitude de passer énormément de temps ensemble, les barrières d’une pokéball loin de leur relation, Victoire ne peut que se dire que tout est comme dans ses souvenirs, même si chaque année de plus en plus grand et animé.

Elle repense aux gens déguisés en Cadoizo, les photos que son père prenait alors que la petite fille qu’elle était posait fièrement à côté des gros oiseaux pelucheux, aux sucreries partagées dans la joie, elle repense à la première fois qu’elle a pu patiner, ici, et combien elle avait eu peur.

Elle se demande si cette année aussi, ils ont installé une patinoire.

Elle s’arrête, son téléphone vibrant dans sa poche.

À la vue du message de Connie, elle lève la tête pour examiner les alentours avant d’aviser un large panneau d’affichage détaillant l’organisation des lieux.

Elle fend et traverse la foule dense, se faufile à travers les manteaux épais et les écharpes en laine et finalement ses yeux bleus se posent sur son objectif du moment, bien droit à côté d’un grand sapin.

Un sourire discret lui réchauffe naturellement les joues alors qu’elle avale d’un pas tranquille la distance qui la sépare du jeune homme, ses deux pokémon sur ses talons.

⚡️ Coucou, Connor.

Un petit signe de main alors qu’elle arrive finalement à sa hauteur pour le saluer, plonger un instant ses yeux dans les siens.

Plutôt que de les imaginer derrière l’écran de son téléphone.

⚡️ Tu veux aller voir quelque chose en particulier pour commencer ?
PP
PA
messages
"Ok, ok, but consider this : I don't care."
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 269
points d'aurore : 55
Messages : 208
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion - Moistgrove
Orientation : ??sexuel Panromantique (closet)
Métier : Trafiquant
Avatar : Dante - Devil May Cry 5 & 6
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
"Ok, ok, but consider this : I don't care."
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 269
points d'aurore : 55
Messages : 208
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion - Moistgrove
Orientation : ??sexuel Panromantique (closet)
Métier : Trafiquant
Avatar : Dante - Devil May Cry 5 & 6
  Dim 21 Jan - 13:53
citer
éditer
x
  Dim 21 Jan - 13:53


Son cœur fait un bond. A force de la chercher, il ne l’a pas vue arriver. Dire un truc. Un truc intelligent de préférence. Ne pas se laisser prendre à revers comme ça alors que son cerveau est en train de faire un court-circuit. Qu’il a du feu et de la glace dans les veines. Qu’elle est jolie avec son écharpe, son manteau élégant, ses joues un peu rosies par le froid et les lumières du marché autour d’elle. Il réussit néanmoins, par automatisme à répondre un « Hey » souriant, chaleureux, celui du mec qui ne stresse pas, et bénit ses automatismes stupides pendant quelques secondes, juste le temps de reprendre ses esprits. Ce n’est plus devant un écran, bien caché, avec l’occasion d’effacer et de reprendre chaque mot, chaque façon de prononcer son message et d’y laisser autant d’ambiguïté que l’on veut. C’est la vraie vie, du face à face, et même si ce n’est pas la première fois, il a la sensation que le stress va le tuer. Parce qu’elle vaut beaucoup mieux que ça.

Alors il se retient, y va prudemment, tente de noyer son angoisse sous un sourire – et y arrive plutôt bien, merci l’expérience – pour répondre en gloussant à la jeune blonde.
- Ben, pour être franc, j’ai aucune idée de ce qu’il peut y avoir ici !
Son cerveau rattrape de peu la phrase « Je suis juste content d’être là » qui était de trop.
- Mais c’est cool ! Y a un truc que t’as envie de voir, ou on se balade tranquille ?

Et disant ça, il commence à se diriger doucement vers l’entrée du marché, les yeux sur la jeune fille au point de se bouffer une mère de famille qui le regarde avec un air de Hoothoot outré avant de repartir avec sa marmaille. Pour la classe, on repassera.
PP
PA
messages

Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 79
points d'aurore : 72
Messages : 111
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans.
Région d'origine : Élyséa ; Kalos.
Orientation : Incertaine.
Métier : PDG d'Imperial Telecom.
Avatar : Diana Cavendish ⚡ LWA
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur

Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 79
points d'aurore : 72
Messages : 111
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans.
Région d'origine : Élyséa ; Kalos.
Orientation : Incertaine.
Métier : PDG d'Imperial Telecom.
Avatar : Diana Cavendish ⚡ LWA
  Dim 21 Jan - 14:56
citer
éditer
x
  Dim 21 Jan - 14:56

Victoire étouffe un petit rire au fond de son écharpe.

Elle se sent plus à l’aise. Au final, ils sont pareil, n’est-ce pas ?

Elle se poste à ses côtés, tout naturellement, à vrai dire, et réfléchit un instant.

⚡️ On peut se promener tranquillement, je pense.

Prendre le temps de redécouvrir un lieu dont elle ne se souvient que dans ses souvenirs. En redessiner les allées, d’une autre façon, d’une autre manière.

Avec un cœur qui ne bat pas tout-à-fait pareil.

Alors elle avance tranquillement, à sa suite, à ses côtés, sa petite lumière, ses deux amis électriques sur ses talons.

⚡️ Je n’étais pas venue ici depuis quelques années… Mais ça n’a pas tant changé que ça, finalement.

Même si c’est beaucoup plus grand.

⚡️

Elle regarde le bout de ses bottes alors qu’elle marche. Elle regarde les lumières qui pendent aux échoppes en bois. Elle regarde Connor. Elle regarde la foule. Elle regarde le ciel.

⚡️ Je ne pensais pas que j’aurais l’occasion d’y revenir, en fait…

Ou l'envie.

Sourire timide.

Son cœur lui souffle d’ajouter quelque chose. Quelque chose qui sonne comme « d’autant plus que c’est avec toi ». Mais à la place c’est Volta qui tire la manche de son manteau pour lui désigner un petit restaurant à la façade illuminée duquel émane une bonne odeur de sucré.

⚡️ Ah, on dirait qu’elle a faim.

Elle n’avait pas pensé à l’heure, mais c’est vrai qu’il est finalement déjà tard.

Et puis, elle avait oublié de manger aujourd’hui, nerveuse qu’elle était. Alors, elle ne dirait pas non.

⚡️ On va voir à l’intérieur ?
PP
PA
messages
"Ok, ok, but consider this : I don't care."
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 269
points d'aurore : 55
Messages : 208
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion - Moistgrove
Orientation : ??sexuel Panromantique (closet)
Métier : Trafiquant
Avatar : Dante - Devil May Cry 5 & 6
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
"Ok, ok, but consider this : I don't care."
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 269
points d'aurore : 55
Messages : 208
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion - Moistgrove
Orientation : ??sexuel Panromantique (closet)
Métier : Trafiquant
Avatar : Dante - Devil May Cry 5 & 6
  Dim 21 Jan - 19:25
citer
éditer
x
  Dim 21 Jan - 19:25

Il enfonce ses mains dans la poche centrale de son sweat pour ne pas être tenté de prendre sa main, avance à ses côtés, l’écoute, la regarde du coin de l’œil, fuit son regard dès qu’il le sent sur lui, mais ne répond pas à ses observations sur le marché. Par habitude d’être déraciné peut-être, il sent qu’ils s’approchent d’un terrain sensible, déjà beaucoup plus vite que lorsqu’ils communiquent par texto. Mais il sent que, comme par texto, s’il rajoute un seul mot de trop, elle se fermera comme un Crustabri, ou pire encore, fuira. Elle en serait bien capable. De le planter là, au milieu de la foule, à réfléchir à ce qu’il a encore fait. Le scénario catastrophe auquel il ne devait surtout pas penser.

Elle avait une jolie voix toute de même, lorsque son ton oublie d’être autoritaire. Une voix profonde, modulée, paisible, à laquelle il ne manquait que les accents de la joie.

Il regarda avec plus d’attention le restaurant lorsqu’ils s’en approchèrent. L’odeur de sucre était accompagnée par une pancarte à l’entrée promettant chocolat chaud, thé, café, gaufres, crêpes. Tout un programme. Il acquiesça, lui sourit, lui tint la porte avec une courbette exagérée. Puis la porte se referma derrière eux, il y eut le bruit d’un plomb qui sautait, presque une explosion, et ce fut un concert de hurlement paniqués. Surtout si l’on comptait que pour du sucré, il devait y avoir pas mal de gosses. Lui ne cria même pas. Il poussa juste un gros juron, blasé. Evidemment que si un truc bien lui arrivait tout devait foirer.

- Ça va, Vic ?

Il situa la voix de la jeune fille, tira prudemment la porte pour faire entrer un peu de lumière de dehors, et vit que la panne de courant ne touchait visiblement pas seulement le café improvisé, mais aussi une bonne partie du bloc. Il devina la silhouette de la jeune fille plus qu’autre chose alors que les écrans de téléphones de beaucoup de personnes s’allumaient pour leur servir de lampe torche miteuse, éclairant brièvement quelques silhouettes qui filaient dehors sans payer.

- Tout le monde va bien ?

Des murmures de confirmation se firent entendre. Il hésita à proposer à la jeune fille de repartir, d’aller voir ailleurs pour des crêpes.
PP
PA
messages

Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 79
points d'aurore : 72
Messages : 111
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans.
Région d'origine : Élyséa ; Kalos.
Orientation : Incertaine.
Métier : PDG d'Imperial Telecom.
Avatar : Diana Cavendish ⚡ LWA
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur

Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 79
points d'aurore : 72
Messages : 111
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans.
Région d'origine : Élyséa ; Kalos.
Orientation : Incertaine.
Métier : PDG d'Imperial Telecom.
Avatar : Diana Cavendish ⚡ LWA
  Dim 21 Jan - 21:04
citer
éditer
x
  Dim 21 Jan - 21:04

Elle sursaute lorsque les plombs sautent et que le noir complet attaque ses yeux habitués aux illuminations du marché.

Le noir complet ?

Il ne lui faut pas longtemps pour comprendre que le problème ne doit pas être isolé au restaurant : plombs qui sautent ou non, ils y verraient comme en plein jour avec les lumières du dehors.

Non, au milieu des cris de surprise et des pas lourd sur le plancher, elle fait vite le lien : c’est certainement toute la zone où ils se trouvent qui est plongée dans le noir, ou peut-être plus.

⚡️ Ça va.

Comprenant qu’elle allait difficilement avoir sa friandise, Volta pousse un petit cri de déception, n’y voyant pas grand-chose non plus.

⚡️ Désolée, Volta. Tu veux bien nous éclairer ?

Victoire passe une main dans la laine électrifiée de sa Lainergie avant que celle-ci n’illumine la sphère à l’extrémité de sa queue, permettant ainsi d’éclairer l’ensemble du restaurant.

⚡️ Tesla.

Elle tire de sa poche son téléphone dont elle offre gracieusement la chaleur des circuits à son Motisma qui n’attendait que ça.

⚡️ C’est moi que v’là, Capitaine ! On dirait qu’on navigue en eaux troubles !

Et avant d’ajouter dans un murmure inaudible pour sa dresseuse, s’étant approché de l’oreille de Connie.

⚡️ Allez, on va essayer de régler ça vite, ce serait bête que le rendez-vous tombe à l’eau, hein ?

Ricanement électro-spectral.

⚡️ Tesla, arrête tes bêtises et contacte la mairie, tu veux.
⚡️ Ah mais c’est déjà fait, mamzelle ! Le groupe électrogène du marché a sauté et c’est le noir total partout, ils ont bien envoyé des techniciens, mais vu toutes les installations pour les fête et la foire que ça fait, une tonne de touristes plongée dans le noir, ben c’est un peu compliqué.
⚡️ Bon, dis-leur que je suis sur place et que je vais regarder ça.
⚡️ Pareil, c’est déjà fait.
⚡️ Ok.
⚡️ En plus c’est marrant, on est pas loin de tout le bazar, là.

Elle soupire.

Elle s’était imaginée un moment plus tranquille, mais évidemment, cela ne serait pas le cas.

⚡️ Désolée, Connor, je crois qu’on va avoir un peu de travail avant de pouvoir faire quoi que ce soit d’autre.

Et Victoire de mettre un pied hors de l’établissement pour rejoindre les allées du marché plongé dans une nuit d’encre, éclairée par Volta, suivant Tesla et ses indications alors qu’il est entré en mode GPS.

Elle espère simplement qu’ils auront le temps d’aller voir si la patinoire existe encore.
PP
PA
messages
"Ok, ok, but consider this : I don't care."
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 269
points d'aurore : 55
Messages : 208
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion - Moistgrove
Orientation : ??sexuel Panromantique (closet)
Métier : Trafiquant
Avatar : Dante - Devil May Cry 5 & 6
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
"Ok, ok, but consider this : I don't care."
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 269
points d'aurore : 55
Messages : 208
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion - Moistgrove
Orientation : ??sexuel Panromantique (closet)
Métier : Trafiquant
Avatar : Dante - Devil May Cry 5 & 6
  Sam 27 Jan - 0:20
citer
éditer
x
  Sam 27 Jan - 0:20


Probablement trop habitué aux films d’horreur, il trouva l’éclairage de la Lainergie franchement glauque, découpant bizarrement la silhouette de la jeune fille qui avait presque des airs fantômatiques, avant que son téléphone ne se mette à voleter grâce à Tesla et ne l’éclaire, en contre-jour d’une lueur bleutée. Il haussa les épaules aux explications du Motisma sur la panne de courant. Evidemment qu’un plomb avait sauté avec toutes ces conneries. Et évidemment que Victoire allait sauver le monde, elle et son cœur en or. Elle avait trop bon cœur pour juste ignorer le problème et repartir comme le faisaient les autres, en se disant que quelqu’un viendrait s’occuper de réparer tout ça après.

Il la laissa ressortir avant de la suivre, de peu sur ses talons dans la foule paniquée qui déjà se voyait en plein attentat d’Idéalis. Le mot, entendu, lui souleva les tripes, il serra la jeune Kalosienne d’encore plus près. Quitte à la foutre mal à l’aise, il préférait être là, prêt à se battre s’ils devaient tomber sur Idéalis. Il était hors de question qu’elle fasse partie de leur victime pour une connerie de générateur de merde. Ils arrivèrent facilement – trop facilement presque – au niveau des générateurs. Une simple carte d’identité, un trop peu de vigile et hop, Victoire passait, et lui aussi, dans le sillage de la jeune femme, tellement prêt qu’il lui marcha sur le talon et s’en excusa immédiatement, la laissant reprendre un peu de distance, tout du moins un minimum d’espace vital.

Ils entrèrent dans la tente des générateurs, où il faisait un noir complet, si ce n’était pour Volta et Tesla. Le jeune homme poussa un petit grognement.

- Ça ressemble un peu trop à un Slasher à mon goût.

Il sortit de leurs pokéballs Wednesday et Cujo, leur ordonnant d’utiliser quelques flammèches, qui s’avérèrent absolument inutiles pour éclairer le bordel dont la jeune fille prévoyait de s’occuper.
- Erf. J’ai encore mon portable. B'soin que je t’éclaire un truc ?

Il s’installa à côté du générateur principal, éclairant avec la lampe-torche intégrée au téléphone le panneau de contrôle.

- J’suis désolé, je, je m’attendais à autre chose, enfin, voilà, quoi… En tout cas, ça change du plan ciné-café. Ça te va mieux de sauver le monde.
PP
PA
messages

Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 79
points d'aurore : 72
Messages : 111
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans.
Région d'origine : Élyséa ; Kalos.
Orientation : Incertaine.
Métier : PDG d'Imperial Telecom.
Avatar : Diana Cavendish ⚡ LWA
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur

Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 79
points d'aurore : 72
Messages : 111
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans.
Région d'origine : Élyséa ; Kalos.
Orientation : Incertaine.
Métier : PDG d'Imperial Telecom.
Avatar : Diana Cavendish ⚡ LWA
  Sam 27 Jan - 14:02
citer
éditer
x
  Sam 27 Jan - 14:02

⚡️ Volta, un peu plus de lumière s’il-te-plaît.

La Lainergie, gonflée à bloc, s’exécute, éclairant dans un flash lumineux l’endroit où reposent les imposants générateurs faisant tourner le marché de Noël.

Victoire se concentre sur les différentes installations, la boîte à outils qu’un employé lui avait confiée à l’entrée dans les mains.

L’histoire de sa famille faisait que Victoire était toute aussi versée dans le domaine des télécommunications, forcément et bien évidemment, mais également, et plus étonnant pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire de Monsieur de Valois, dans les énergies.

La curiosité naturelle de la demoiselle avait fait le reste, alors qu’elle s’amusait presque à suivre les traces de son père et à découvrir comment il en était arrivé là.

Son amour pour les pokémon électrik, tout aussi utiles dans la transmission de signaux que dans la production d’énergie, acheva tout cela, d’autant que Monsieur de Valois, en bon marchand de rêve, usait bien volontiers du capital de l’entreprise pour en développer différentes branches et investir dans des domaines bien variés, n’oubliant jamais ses premiers amours.

⚡️ Tesla, va jeter un coup d’œil dans tout ça.
⚡️ Ça marche, à l’abordage !

Le Motisma quitte le téléphone pour s’engouffrer dans le panneau de contrôle électronique, alors que la présence d’un tournevis semble parfaitement naturelle entre les mains de Victoire.

⚡️ Est-ce que tu peux éclairer le coin, là ?

Les yeux rivés sur une machine qu’elle vient de disséquer, elle s’adresse à Connor. La lumière de Volta aide à éclairer la pièce, mais pas les entrailles d’un générateur.

À demi concentrée sur les câbles, à demi concentrée sur ce que le jeune homme lui dit alors qu’il est tout proche d’elle.

Elle plisse les yeux pour réduire son champ de vision aux fils du monstre de fer, alors qu’elle sent la chaleur monter à ses joues blanches.

⚡️ Mh… Merci… Mais c’est juste qu’on était là, alors…

Elle s’embrouille un peu et décide finalement d’abandonner, ne parvenant pas à aller au bout de son idée de parole.

Alors finalement elle sourit juste.

⚡️ Une fois qu’on aura sauvé le monde, tu voudras aller faire un tour à la patinoire ?

C’est ce moment que choisit Volta pour se laisser aller à sa curiosité alors qu’elle avise un câble à moitié dénudé qui traîne par terre.

Et le gobe. Presque littéralement, alors qu’elle attrape l’extrémité du câble dans sa gueule, sa toison crépitante d’électricité statique.

C’est qu’elle a faim, alors à défaut de sucre, elle prendra ça.

Elle crépite, elle crépite, la lumière à l’extrémité de sa queue s’intensifie, et Victoire se demande bien pourquoi, alors qu’elle n’a encore touché à rien, les lumières de la pièce reviennent périodiquement.

C’est lorsqu’elle sent une odeur caractéristique de brûlé que la demoiselle tourne la tête vers sa Lainergie, qui irradie d’électricité et d’une lueur bleutée tout à la fois, le câble pendant hors de sa gueule, l’air innocente.

⚡️

La Lainergie penche la tête sur le côté, alors que, gonflée à bloc, elle se sent doucement grandir, et…

⚡️ Connor, ferme les yeux.

Elle se saisit du bras du garçon et s’éloigne brusquement du générateur, fermant bien fort les yeux alors qu’un impressionnant flash de lumière illumine l’endroit et probablement une bonne partie du marché de Noël.

Avant de finalement se dissiper, au rythme du crépitement d’une machine agonisante.

Volta laisse tomber au sol le câble qu’elle mâchouillait et s’étire, observant non sans curiosité sa nouvelle apparence de Pharamp.

Sacré timing.

⚡️ J’allais dire que c’était un problème électronique, mais en fait je crois que c’est aussi un problème matériel maintenant, hein.

Tesla s’était à nouveau glissé dans le téléphone de Victoire alors que celle-ci rouvrait les yeux, un peu désespérée.

⚡️

⚡️⚡️⚡️

C’est dans un petit couinement soulagé que Volta laisse tomber l’ensemble de câbles qu’elle portait et alimentait en électricité depuis plusieurs minutes maintenant.

Se relevant et essuyant comme elle le peut la graisse noire lui barbouillant la joue, Victoire aussi est soulagée alors que les générateurs ronronnent et que la lumière se fait dans tout le marché, cette fois sans l’aide de sa Pharamp qui a bien été obligée de jouer au groupe électrogène pendant que sa dresseuse et les techniciens arrivés entre temps réparaient ses bêtises.

Plus de peur que de mal, heureusement.

⚡️ Ça a été plus long que prévu, mais je pense que c’est bon.

Victoire caresse doucement le crâne de sa petite Volta maintenant grande avant de porter un regard sincèrement désolé en direction de Connor.

⚡️ Pardon pour tout ça, ahah…
PP
PA
messages
"Ok, ok, but consider this : I don't care."
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 269
points d'aurore : 55
Messages : 208
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion - Moistgrove
Orientation : ??sexuel Panromantique (closet)
Métier : Trafiquant
Avatar : Dante - Devil May Cry 5 & 6
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
"Ok, ok, but consider this : I don't care."
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 269
points d'aurore : 55
Messages : 208
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion - Moistgrove
Orientation : ??sexuel Panromantique (closet)
Métier : Trafiquant
Avatar : Dante - Devil May Cry 5 & 6
  Dim 28 Jan - 13:24
citer
éditer
x
  Dim 28 Jan - 13:24


Il l’observait faire sans trop comprendre les machins et les bidules qu’il voyait. Ça aurait pu ressembler au moteur de son espèce de tacot qui devait être aussi sinon plus vieux qu’eux, en plus gros, et bien moins clair. Pas de courroie, ou de truc qu’il ne saurait clairement nommer. Alors il laissait la jeune femme faire, jetant simplement des regards curieux à son ouvrage, un peu inquiet, lui qui n’appréciait qu’à moitié de la voir enfoncer des tiges de métal dans un générateur, allumé ou non, un peu trop habitué aux coups de jus. Et puis … et puis c’était aussi le moment parfait pour en profiter un peu, pour faire mine de s’intéresser au générateur qui accaparait toute son attention, alors qu’il l’observait elle. Ses traits étaient beaucoup plus vivants, de temps à autres agités alors qu’un sourcil se fronçait brièvement ou qu’un coin de lèvre remuait face à un câble récalcitrant. Il en oublia presque de mieux éclairer un recoin et se laissa surprendre par son ordre, rajustant le faisceau de lumière du téléphone.

Elle était jolie comme ça. Il ne put s’empêcher de penser qu’il aurait aimé qu’elle se concentre sur lui de la même manière. Qu’il aurait bien voulu avoir le courage de lui demander, là, maintenant, si elle pensait la même chose de lui que lui d’elle. Au lieu de ça, il trouva seulement le courage de s’emmêler dans ses mots, insinuant plus ou moins ce qu’il pensait, parlant pour ne rien dire, juste pour casser un peu la tension entre eux, avant qu’elle ne fasse de même, lui proposant un tour à la patinoire.

- Ouais, bien sûr. J’veux dire, ça risque d’être très drôle et assez glorieux, mais ouais, carrément !

De ce qu’elle disait, elle devait probablement savoir patiner. Du moins, mieux que lui. Ça ne le dérangeait pas. C’était aussi ce qui était drôle avec le fait de patiner que de galérer pour avancer sans tomber. Les lumières se rallumèrent soudain en crépitant, lui arrachant un petit sifflement en guise de compliment du travail de la jeune femme, ne remarquant absolument pas la Lainergie qui provoquait un court-circuit. Ce ne fut que la voix soudain très sèche de Victoire qui le ramena à la réalité. Il fronça les sourcils, vit la Lainergie, comprit, blêmit. Tout allait exploser. Et eux avec. Il se jeta en avant, la tirant vers la sortie. Ils n’auraient pas le temps. Il la tira à lui de toute ses forces, lui écrasant le visage sur le torse pour la protéger du souffle, se recroquevillant sur elle, au sol, les yeux fermés autant qu’il le pouvait. Il avait survécu au Régalia, il survivrait à ça.

Il sentit néanmoins des étincelles crépiter, l’une d’elle touchant sa nuque comme si la faucheuse le pinçait pour lui dire qu’à ce petit jeu, elle l’aurait, un jour, elle l’aurait. Il y eut le sifflement, le souffle d’énergie. Puis plus rien. Il rouvrit un œil, vit qu’il était vivant, que c’était fini. Et se rendit compte qu’il était en train d’étouffer Victoire, la libérant immédiatement pour se traîner un peu plus loin, l’obscurité cachant leurs joues cramoisies,
- Oh. Sorry. We’re alive. Everythin’s alright.

Il se releva et se rapprocha d’elle pour l’aider à faire de même, les muscles douloureux de nervosité, de l’envie de reculer et d’avancer en même temps, de ne pas savoir comment réagir aux cinq dernières secondes de leur vie. Alors ils firent tout deux ce qu’il y avait à faire : l’autruche.


Ce ne fut que de longues dizaines de minutes plus tard, alors qu’il était relégué au rang de pot de fleur, essayant de garder plus ou moins discrètement un œil sur elle sans se faire bousculer par un technicien, que le courant revint, lui arrachant un soupir de soulagement tout comme à tout le reste du marché, environ. La soirée, un peu plus avancée, allait enfin pouvoir reprendre. Il lui sourit alors qu’elle se rapprochait de lui, l’air contente. L’air heureuse. Ses yeux pétillaient, elle avait le sourire aux lèvres. Avoir attendu dans le noir pendant plus de vingt minutes ne le dérangeait pas plus que ça. Jusqu’à ce qu’elle reprenne ses excuses, lui arrachant un rire en haussant les épaules, souriant de plus belle.

- Ah non non, t’excuses pas ! I mean, you’re full of adventures ! You’re not just any girl, that’s for sure.

Oops, son cœur avait déversé un trop plein d’admiration, d’amour déjà, un peu, beaucoup, passionnément, quand même. Parce qu’ils ont parlé des heures entières par texto, parce qu’à chaque fois qu’ils se voient elle, elle est géniale. Tout simplement. Son sourire se fit néanmoins plus moqueur.
- Ah, par contre, t’as une tâche, umm… partout.

Une partie de son cerveau lui hurlait de tenter quelque chose, de la toucher à nouveau, de l’aider à enlever ses tâches, même si c’est juste pour avoir un peu sa joue dans sa main, mais il n’ose pas, reste bêtement une main à moitié levée, n’osant pas commettre le geste, comme on a peur parfois de toucher une bulle de peur qu’elle éclate.

- Bon, haha, on tente quand même ces crêpes ? Volta mérite quand même sa crêpe, et toi aussi. Et j’ai faim.

Il commença à se retourner vers le chemin de la crêperie. Encore une fois, il ne savait plus quoi faire de ses mains. Ses doigts avaient follement envie de tenir ceux de Victoire, de se nouer avec les siens, de les sentir, même si elle porte des gants. Ne sachant toujours pas quoi faire, il les enfonça à nouveau dans ses poches où elles se tiendraient au moins tranquille. Ne pas trop presser les choses, se laisser le temps à l'un comme à l'autre.

- Sinon, ça t’arrives aussi souvent que ça ce genre de trucs ?
PP
PA
messages

Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 79
points d'aurore : 72
Messages : 111
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans.
Région d'origine : Élyséa ; Kalos.
Orientation : Incertaine.
Métier : PDG d'Imperial Telecom.
Avatar : Diana Cavendish ⚡ LWA
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur

Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 79
points d'aurore : 72
Messages : 111
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans.
Région d'origine : Élyséa ; Kalos.
Orientation : Incertaine.
Métier : PDG d'Imperial Telecom.
Avatar : Diana Cavendish ⚡ LWA
  Dim 28 Jan - 17:39
citer
éditer
x
  Dim 28 Jan - 17:39

Victoire louche un peu, pour essayer de voir l’étendu des dégâts sur son visage et tente un peu comme elle peut de venir à bout des dernières tâches de graisse qui la barbouille.

Avant de finalement éclater d’un rire doux.

⚡️ Bon, je m’occuperai de ça dans un lieu qui s’y prête plus.

Comprendre, un endroit avec une glace et un lavabo.

Elle sourit à Connor, qui semble plutôt bien prendre leur séquence émotions fortes.

Puis, elle repense au moment où il l’a prise dans ses bras. Sa chaleur.

Elle détourne rapidement les yeux, attrape au vol la réplique de Connor pour vite détourner ses pensées sur autre chose.

⚡️ Ah… euh… oui, allons-y, on y verra plus clair que tout-à-l ’heure, ahah…

Elle aussi, elle fourre ses mains dans ses poches et se presse dehors, retrouvant l’air frais et l’effervescence du marché.

Comme s’il n’y avait jamais eu de panne.

⚡️ Mh… pas spécialement, non…

Elle marche, guidée par Tesla et son GPS possédé.

⚡️ La maintenance des installations de télécommunication se fait en général par informatique, maintenant, et même s’il faut effectuer des réparations, c’est plutôt le travail des vrais techniciens…

Petit sourire.

⚡️ Du coup, je bricole surtout de mon côté, chez-moi…

Même si au fond, elle aime bien ça et ne rate jamais une occasion d’aller elle-même s’occuper des installations, même si ce n’est pas son boulot à elle, spécifiquement.

Et puis, elle passe beaucoup de temps à faire des maquettes, aussi, à défaut.

Elle préfère s’arrêter là, elle pourrait passer des heures à en parler, autrement. Même si la gestion de l’entreprise lui pèse, au fond, elle reste curieuse et passionnée.

Bricoler, rechercher, innover.

Tout ce que ses parents ont pu lui transmettre comme plaisirs.

Elle est finalement tirée de ses pensées par les éclats de voix qui lui indiquent qu’ils ont retrouvé l’entrée de l’établissement qu’ils ont dû rapidement quitter un peu plus tôt.

C’est lorsqu’elle est enfin assise sur l’une des chaises en bois de la crêperie, un café au lait et une crêpe aux pommes en face d’elle, que Victoire se sent enfin capable de profiter d’un repos certain et de se détendre.

Elle pose les yeux sur Volta, pas fâchée de pouvoir profiter d’un peu de sucre, puis sur Connor.

Et sourit.

Laisse les mots filer entre ses lèvres avec sincérité et spontanéité, sans trop s’en rendre compte.

⚡️ Ça a été un peu mouvementé, mais je suis contente d’être là.
Contenu sponsorisé
PP
PA
messages
Contenu sponsorisé
Informations
rang de prestige :
Contenu sponsorisé
Affiliation
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
 
citer
éditer
x
 

 
All I want from Delibird | Pv. Victoire de Valois
 Sujets similaires
-
» Viens voir Victoire (Elle)
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Victoire de Noailles }~ Prise !
» Victoire
» La garde a vue de Victoire et Djawad { Boher et Samia}
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum