AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum RPG Pokémon
Bienvenue dans l'empire
Vous aviez toujours rêvé de partir à l'aventure dans le monde Pokémon ?

Alors bienvenue sur Aurora Millenarius, le forum pokémon pensé pour vous permettre de créer votre propre histoire et de vivre une grande aventure !
top-sites
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Promotion chromatique
Pour le premier mois de cette réouverture, votre premier starter peut être de type chromatique ! etc
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Printemps
Venez découvrir les exclusivités !
Que croiser sur les routes de l'Empire ?
Le forum
Forum RPG pokémon à contexte original. Pas de minimum de lignes, avatars illustrés en 250 x 400 px.
Pokénews
24/02/18
Découvrez la Gazette n°6 !
01/04/18
Hoopa prend le contrôle du forum !
Le staff
Aislinn
Fondatrice
Raphaël
Fondateur
Abigaël
Administratrice
Derniers messages

 

 La mission du maître, un troisième compagnon, Partie deux - RP CAPTURE - PV Vincent Gautier

PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 503
points d'aurore : 517
Messages : 323
Rang de prestige : A
Âge : 22 ans
Région d'origine : Kalos - Valazur
Orientation : Azylis
Métier : Arbitre
Avatar : Alphonse Elric
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Ligue Impériale
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 503
points d'aurore : 517
Messages : 323
Rang de prestige : A
Âge : 22 ans
Région d'origine : Kalos - Valazur
Orientation : Azylis
Métier : Arbitre
Avatar : Alphonse Elric
  Sam 13 Jan - 13:08
citer
éditer
x
  Sam 13 Jan - 13:08

Nous étions partie à la recherche de notre troisième compagnon sur les routes. Pour nous montrer à la hauteur de Raphaël, le Champion d'Elysea, nous nous étions fixé comme objectif d'avoir un Voltali pour pouvoir rivaliser avec la vitesse du Raichu du champion. J'étais très agile de mes mains et j'avais déjà une pierre foudre en fabrication à la maison, mais avant tout, il me fallait un Evoli. A contrario, j'avais toujours était un piètre pisteur de Pokémon mais, par chance, j'en avais rencontré un dès notre arrivé sue la route 107. Dans un premier temps, je l'avais pris pour un Pokémon craintif et je l'avais protégé d'un redoutable Bazoukan, mais en réalité il s'est avéré qu'il était beaucoup plus coriace que prévue. Je lui avais proposé mon aide et mon affection mais il s'était enfuit sur le champs en brisant ma pokéball. Mes Pokémons et moi, étions tout de même partie à sa recherche en hâte,  et malheureusement, après une course poursuite haletante, nous avions perdu sa trace.  Nous ne désespérions pas Raoh, Toki et moi, et après une petite pause bien mérité, nous somme repartie en quête.

En réalité, j'étais un peu perdu, je ne savais pas comment m'y prendre avec lui, il avait fait mine d'être effrayé mais je sentais au fond de moi que c'était quelque chose de différent, selon moi il avait soif de liberté. Après notre combat avec le Bazoukan, j'avais tout de même réussi à le calmer et à le protéger. J'avais réussi à lui montrer que j'étais capable de lui apporter tout ce dont il avait besoin. Il n'était peut être  pas encore prêt à se faire capturé mais je devais lui prouver ma puissance. Sur le chemin, il avait mis Ko un Picassaut, il avait donc une  puissance insoupçonnée, peut être qu'en lui dévoilant son potentiel, il accepterait de m'accompagné. Le petit Evoli perdait par ci par là des pelotes de poils, donc nous avons suivie ces traces mais au bout de quelques temps, nous nous étions rendu compte que cela ne servait à rien, nous tournions en rond et nous étions totalement perdu. L'espoir commença à s'éteindre.

C'est alors que nous vîmes un jeune homme sur le bord de la route. Peut être qu'il l'aurait vu passé par là. En nous approchant de l'inconnu, je fus stupéfié par sa beauté, il était blond et avait un style...quel style!! Il était bien habillé et porté une magnifique cravate. Je ne le connaissais pas mais je le sentais au plus profond, nous étions fait pour nous entendre. Avant de l'aborder, je me concentrai en resserrant ma cravate, celle ci était classique mais devrait tout de même faire son effet à une personne si classieuse.

Bien le bonjour monsieur, je me nomme Paul Raphmagn et voici mes compagnons, Raoh et Toki. Loin de moi l'idée de vous déranger mais auriez vous vu, à tout hasard un Evoli passer par là? J'aimerais le capturer mais malheureusement, il se trouve que j'ai perdu sa trace. 

Spoiler:
 
PP
PA
messages
Moonlight Sonata
Équipe Pokémon :
Fiche de présentation : v
T-Card : v
Fiche de liens : v
Prestige : 66
points d'aurore : 130
Messages : 44
Rang de prestige : C
Âge : 24 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : Dans la tourmente
Métier : Peintre
Avatar : Luxembourg - Hetalia
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Moonlight Sonata
Équipe Pokémon :
Fiche de présentation : v
T-Card : v
Fiche de liens : v
Prestige : 66
points d'aurore : 130
Messages : 44
Rang de prestige : C
Âge : 24 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : Dans la tourmente
Métier : Peintre
Avatar : Luxembourg - Hetalia
  Sam 13 Jan - 17:46
citer
éditer
x
  Sam 13 Jan - 17:46


Plus de 5h, c’est le temps qu’il devait attendre avant de pouvoir prendre un nouveau train reliant Valazur à Massalia. Suite à un « incident sur la voie » indépendant de la SNCK, tous les trains étaient bloqués en gare et ce, pour au moins plusieurs heures, le temps de régler le problème. Vincent n’aimait pas les gares, il y avait beaucoup trop de monde et de plus, l’ambiance y régnant était tout sauf agréable. Si l’on considère que maintenant, en plus, la totalité des voyageurs étaient à quai ou entassés dans leur wagon, la tension montait encore de plusieurs crans. Face à la tension qui devenait palpable de seconde en seconde, Vincent préféra prendre la fuite et sortir à l’extérieur de la gare pour un peu marcher. L’air frais lui fit du bien et le fait de marcher lui permit de se dénouer quelque peu les jambes. Margot s’était perchée sur son épaule et regardait le paysage en se replaçant plus confortablement de temps en temps.

Au fil de sa marche, il fini par arriver à l’orée d’une forêt et manqua de se faire percuter par une boule de poils brune lancée à toute vitesse et visiblement paniquée. Il l’évita de justesse tandis que la boule de poil faisait un écart puis se tournait vers lui pour le regarder. Il s’agissait d’un évoli, visiblement très pressé. Vincent le voyait déjà repartir dans un fourré sans plus de cérémonie mais il en fût autrement. Le petit pokémon, après un instant d’hésitation, s’approcha, intrigué.

Vincent avait depuis toujours une certaine affinité avec les pokémons. Depuis tout petit, ceux-ci venaient spontanément vers lui pour lui quémander quelques caresses ou des baies. La seule exception s’était produite le jour où il avait capturé Margot. Le petit pokémon s’approcha donc, de moins en moins suspicieux, tandis que Vincent se baissait pour tendre l’une de ses mains gantées. Le petit pokémon s’arrêta un instant, franchit les derniers mètres dans un bond et se lova sur ses genoux. Visiblement, il semblait avide de caresses. Vincent s’exécuta donc, et après un certain temps, le pokémon sembla avoir satisfait son quota d’affection donc il sauta de nouveau et s’enfui, sans demander son reste. Vincent se redressa, retira d’un geste de la main les poils de l’animal puis, inspiré, il commença à le dessiner, assis au milieu des fourrés. Il allait finir le croquis lorsqu’il entendit un bruit dans les fourrés. Le peintre se tourna donc dans la direction du bruit et vit surgir un jeune homme blond, relativement bien habillé, mais Vincent n’était pas expert en mode. Il se demandait même pourquoi celui-ci avait pris la peine de s’habiller d’une manière aussi soignée alors que visiblement, et au vu des marques de terre sur ses genoux, il avait cherché quelque chose dans la forêt.

Le jeune homme s’approcha. Il semblait plein d’énergie et, après s’être présenté, lui demanda s’il n’avait pas vu un évoli passer.

* Ah, je viens de trouver la raison de la précipitation de mon ami quadrupède : Un bipède trop affectueux*

Cachant le plus discrètement possible le léger sourire qui perlait sur ses lèvres, Vincent lui répondit, tout en lui serrant la main puis en lui montrant son carnet avec le croquis presque terminé

- Bonjour, Vincent Gautier. Si vous parlez de ce petit bonhomme, je l’ai vu oui, mais vu la vitesse à laquelle il a fui et le temps écoulé depuis son passage, vous n’avez que peu de chance de le rattraper, sauf s’il change d’avis et fait demi-tour.

Tandis qu’il terminait sa phrase et allait prendre congé pour continuer sa marche, les fourrés s’agitèrent de nouveau, beaucoup plus violement.
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 2316
Messages : 582
Rang de prestige : D
Âge : xx ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : -
Métier : métier du dresseur
Avatar : nom
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
PNJ
Texte
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 2316
Messages : 582
Rang de prestige : D
Âge : xx ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : -
Métier : métier du dresseur
Avatar : nom
  Dim 14 Jan - 14:56
citer
éditer
x
  Dim 14 Jan - 14:56

Aspicot
#013
Un pokémon apparaît !
Les feuilles remuent doucement, s’arrêtant même parfois totalement. Puis, avec une prudence infinie, un Aspicot s’extirpe du buisson. Il a l’air très nerveux, et sursaute même en vous voyant, vous menaçant bien misérablement de ses mandibules avant de ramper rapidement vers un autre buisson. C’est en entendant grogner derrière lui qu’il comprend qu’il est trop tard. Le charmant insecte ne semble plus très loin de reproduire le fameux Cri, reste à savoir si Vincent le sauvera.

Vincent ↑
↓ Paul

Sablaireau
#028a
Un pokémon apparaît !
Un profond grondement se fait entendre, presque un reniflement à vrai dire avant que les piques massives d’un Sablaireau ne déchirent le buisson. Celui-ci, la truffe près du sol, semble chercher son repas, mais relève ses yeux bleus pour vous fixer, l’air méfiant. Ou menaçant, à vous de voir. Vous êtes en clair surnombre face à lui, et ça ne lui plait pas du tout. Mais la nourriture est rare cet hiver, et cet Aspicot ne serait pas de trop dans son estomac. Ses yeux sombres vous regardent tour à tour, les humains, et l’Aspicot, puis il se décide soudainement à trottiner droit sur l’Aspicot, qui détale de plus belle derrière vous.
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 503
points d'aurore : 517
Messages : 323
Rang de prestige : A
Âge : 22 ans
Région d'origine : Kalos - Valazur
Orientation : Azylis
Métier : Arbitre
Avatar : Alphonse Elric
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Ligue Impériale
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 503
points d'aurore : 517
Messages : 323
Rang de prestige : A
Âge : 22 ans
Région d'origine : Kalos - Valazur
Orientation : Azylis
Métier : Arbitre
Avatar : Alphonse Elric
  Dim 14 Jan - 16:07
citer
éditer
x
  Dim 14 Jan - 16:07

Le croquis de monsieur Gauthier était d'une ressemblance folle. Il aurait pu dessiner n'importe quel Evoli mais on pouvait sentir à son trait qu'il avait reproduit mon Evoli. On pouvait presque discerner l'âmes du petit Pokémon dans les yeux du dessin. C'était un artiste très doué et il avait croisé la route du Pokémon convoité. Finalement mes capacité en pistage n'était pas si mauvaise que cela et je reprenais espoir..

J'étais sur le point de le remercier et de  le complimenter pour son oeuvre lorsqu'un Aspicot jailli de derrière un buisson suivi par un immense Sablaireau de glace. Le Aspicot était, à l'instar de tout les Pokémon de la zone, complètement effrayé, mais sa peur était justifié, le Pokémon glace en avait visiblement après lui, et il vint se réfugier derrière monsieur Gauthier et moi. Malheureusement pour nous, je n'avais rien pour amadouer l'assaillant, il ne me rester donc qu'il seul option, nous défendre.

J'étais un agent officiel de la ligue rompu au combat Pokémon, il était donc de mon devoir de protéger mes concitoyens. En temps normal, j'aurais plus amplement analysé la situation, le niveau du Pokémon adverse par exemple, mais le danger était bien trop pressant. Je ne pris même pas le temps de voir si monsieur Gautier était un dresseur accompli.

Toki, protège monsieur Gauthier, Raoh avec moi. Calme toi, tu ne fera pas de mal à ce Pokémon ni à monsieur Gautier.

Le Pokémon n'avait cure de mes paroles, il était obsédé par le Pokémon insecte et était très agressif. Que pouvait il bien lui vouloir? Je n'avais pas le temps, il jaillirait sur sa proie à tout instant. Je le provoquai donc en duel avec classe et fermeté afin que son regard ne se détourne de mon nouvel ami le bellâtre blond.

Très bien, tu ne sembles pas ouvert à la discussion, je suis donc obligé de te provoquer en duel. Raoh lance Cage éclair puis Balayage  

Mon Elékid était déjà paré et lança l'attaque électrique sans tarder qui paralysa le Sablaireau, il couru ensuite vers lui pour lui asséner un puissant coup de pied au visage qui le repoussa directement dans le buisson; J' étais désolé pour lui, je répugnais à me battre ainsi mais je ne savais pas de quoi cette créature sauvage était capable et je devais empêcher l'artiste de se blesser.

Le Pokémon glace était empêtré dans les branches de buisson et était légèrement sonné mais il se redressa assez vite, en portant cette fois toute son attention vers Raoh. Je ne voulais pas trop le blesser, ma chère Azilys n'aurait pas apprécié mais tant qu'il ne se serait pas enfui ou mit hors combat, le combat devrais continuer. Il fit sortie ses griffes et se lança droit sur Raoh, j'avais confiance en sa vitesse mais le Pokémon glace était bien plus rapide que prévu et elles vinrent trancher l'avant bras de mon pauvre Elékid. Il saignait mais grâce à sa paralysie, la plaie était moins profonde que ce qu'il semblait être. Grâce aux cour d'Arthur, j'avais réussi à voir que la blessure était beaucoup plus impressionnante que grave. Le Sablaireau était au contact, il était temps d'en finir.

Raoh attaque éclair!!

Mon Pokémon attrapa l'ennemi et lança son attaque directement au contact. Le Sablaireau fut surpris par la puissance de l'attaque. Il avait résisté mais l'hardeur de Raoh lui fit peur, il fit volte face et pris la fuite. C'était une bonne chose, je ne voulais pas le blesser d'avantage.

Vous allez bien monsieur Gautier? Et toi, Toki?  Raoh!! ça va?! Viens me voir, je vais t'arranger ça

A vrai dire en cette seconde, seul Raoh m'importait, J'examinais sa blessure et mon premier coup d’œil était le bon, bien plus de peur que de mal. Je devais tout de même soigner cela et je pris ma précieuse cravate pour lui faire un garrot. D'un simple revers de la manche, j'avais réussi à enlever le sang qui recouvrait la cicatrice de son avant bras et je lui apposais ma cravate. Il me regarda d'un regard désolé, il savait à quel point je tenais à mes cravates mais sa santé m'importait bien plus. Je me redressais ensuite vers monsieur Gautier.

Excusez moi monsieur Gautier, le petit Aspicot se porte il bien?

Je faisais mine de m'inquiéter au Pokémon insecte pour faire bonne figure mais, en réalité, je me demandais surtout où était mon petit Evoli. Avec tout ce boxon, j'avais du effrayer tout les Pokémon de la région.

Spoiler:
 
PP
PA
messages
Moonlight Sonata
Équipe Pokémon :
Fiche de présentation : v
T-Card : v
Fiche de liens : v
Prestige : 66
points d'aurore : 130
Messages : 44
Rang de prestige : C
Âge : 24 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : Dans la tourmente
Métier : Peintre
Avatar : Luxembourg - Hetalia
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Moonlight Sonata
Équipe Pokémon :
Fiche de présentation : v
T-Card : v
Fiche de liens : v
Prestige : 66
points d'aurore : 130
Messages : 44
Rang de prestige : C
Âge : 24 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : Dans la tourmente
Métier : Peintre
Avatar : Luxembourg - Hetalia
  Lun 15 Jan - 20:01
citer
éditer
x
  Lun 15 Jan - 20:01


En se tournant en direction des fourrés qui s’agitaient, Vincent vit surgir un aspicot, poursuivit par un sablaireau de glace, pokémon peu courant dans cette région. L’aspicot, terrifié alla se cacher derrière la seule porte de sortie qu’il trouve à sa situation épineuse : Les deux dresseurs. Le sablaireau semblait très intéressé par le pokémon, dans le but de se nourrir. En effet, bien qu’il ai une carrure relativement imposante, l’œil d’observateur exercé du jeune peintre vit clairement qu’il était bien amaigrit et que à certains endroit, il n’avait que la peau sur les os. Si l’on ajoute à ça le fait qu’il veuille manger un aspicot, pokémon n’étant pas à son régime alimentaire, de ce qu’en savait Vincent, la situation semblait claire : Le pokémon était exténué et affamé, il s’agissait de son baroud d’honneur. La suite de évènements confirmerait son a priori.

Paul, qui visiblement avait l’habitude de gérer ce genre de choses, prit les devants avant même que le peintre n’intervienne. Il laissa un de ses pokémon en retrait pour le protéger tandis qu’il défiait le sablaireau. Son élekid engagea le combat et après un bref combat, le sablaireau prit la fuite, boitillant. Le blond ne doutait pas des capacités du pokémon électrique mais vu le gabarit de son adversaire, il n’aurai pas dû s’en sortir à si bon compte. Il grimaça quelque peu face à la méthode employée par le jeune homme mais ne dit rien, après tout au moins le résultat était au rendez-vous avec un succès certes discutable mais présent.

Le jeune homme se tourna ensuite vers lui, s’inquiétant de son état et de celui du aspicot. Le petit insecte était tétanisé, accroché à a jambe. Le peintre alla chercher une feuille et la tendit au pokémon qui le lâcha pour aller mâchouiller la feuille. Vincent ramassa alors le pokémon et le posa dans les fourrés.

- Hum, il a l’air d’aller bien, il a dû avoir un peu peur mais bon, c’est la Nature, c’est manger ou être manger.

Vincent vit du coin de l’œil l’aspicot fuir sans demander son reste tandis qu’en fasse, dans les fourrés, deux yeux bleus le fixaient. Le sablaireau. Il avait fui mais restait à proximité, espérant rattraper le pokémon lorsqu’ils auront le dos tourné. Vincent posa donc un des 2 sandwichs qu’il avait dans son sac et se releva, pour marcher et éloigner le bouillant jeune homme de l’endroit où le sablaireau allait manger.

- Je pense qu’on a fait un peu de bruit et moi je vais bientôt devoir reprendre le train donc je vais marcher encore un peu puis faire demi-tour. Tu peux m’accompagner si tu veux
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 2316
Messages : 582
Rang de prestige : D
Âge : xx ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : -
Métier : métier du dresseur
Avatar : nom
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
PNJ
Texte
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 2316
Messages : 582
Rang de prestige : D
Âge : xx ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : -
Métier : métier du dresseur
Avatar : nom
  Lun 15 Jan - 23:06
citer
éditer
x
  Lun 15 Jan - 23:06

Picassaut
#731
Un coup de poker
Depuis une des branches dénudées par l’hiver, un Picassaut plus coloré encore que ses congénères observe la scène avec intérêt mais méfiance. L’hiver est une mauvaise saison pour tous, mais pour un tout petit oiseau comme lui, c’est encore pire. Maigre et affamé, il regarde Paul soigner son Pokémon et regarde sa sœur avant de se décider à un coup de poker sur le destin en se laissant glisser de sa branche pour se percher sur la tête de celui-ci. Peut-être la chance lui sourira-t-elle cette fois-ci.

↑ Paul
Vincent ↓

Picassaut
#731
Un coup de poker
Depuis la branche, la compagne de nichée du Picassaut est moins enthousiaste à se rapprocher des deux humains après le combat auquel ils viennent d’assister. Déjà que leur mère ne revient toujours pas de la chasse, alors ce n’est pas le moment de se faire croquer par un oiseleur. Mais l’autre humain semble plus calme, et lui inspirerait presque confiance. C’est donc en douceur qu’elle déploie ses ailes et se laisse glisser jusqu’à une branche, où elle observe de biais le peintre et son Tarsal.
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 503
points d'aurore : 517
Messages : 323
Rang de prestige : A
Âge : 22 ans
Région d'origine : Kalos - Valazur
Orientation : Azylis
Métier : Arbitre
Avatar : Alphonse Elric
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Ligue Impériale
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 503
points d'aurore : 517
Messages : 323
Rang de prestige : A
Âge : 22 ans
Région d'origine : Kalos - Valazur
Orientation : Azylis
Métier : Arbitre
Avatar : Alphonse Elric
  Mar 16 Jan - 10:14
citer
éditer
x
  Mar 16 Jan - 10:14

Le calme venait de retomber. Le jeune homme avait eu la présence d'esprit d’emmener deux sandwichs avec lui. C'était simple mais au combien ingénieux, si j'y avais pensé plus tôt je n'aurais pas eu à subir toutes ces péripéties. Le lieu était des plus bucolique mais il ne fallait pas s'y fier, tout les Pokémons que j'avais rencontré sur cette route étaient soit complètement effrayés soit des prédateurs redoutables. C'était une véritable jungle et à cette idée, la colère commença à monter en moi. Dès mon retour, je préviendrais les Rangers de faire quelques choses pour rétablir un équilibre.

Je comprenais mieux le comportement d'Evoli à présent. Il faisait partie du camp des proies, mais c'était un survivant et si c'était le cas, il n'aurait pas si facilement accepté de suivre un parfait inconnu, étais je bête. Mais comment faire pour lui prouver ma valeur, il ne voulait pas de ma protection et je n'avais aucun intérêt à lui révéler son potentiel puisqu'il en était déjà parfaitement conscient, j'étais perdu et frustré. Ma colère s'atténua un peu lorsque je vis Toki être encore sur ses gardes pour protéger le pauvre petit Aspicot qui mangeait goulûment sa feuille . Une bonne entente serait possible avec le petit Evoli. Et mon Elekid quand à lui, avec sa cicatrice sur l'avant bras et son bandage, ne paraissait pas du tout fatiguer malgré c'est deux combats d'affilés. C'était lui aussi un survivant. Voilà ce que je devrais lui prouver, cela m'apparu comme une révélation. Mon apparence était loin d'être guerrière, j'étais fragile et perdu au milieu de nulle part complètement nu...enfin sans cravate, je voulais dire. Si Evolie était quelque part à m'observer, je devais lui prouver ma capacité à résister à la nature, peut être ainsi me rejoindrait il.

Monsieur Gautier me proposa de faire encore un bout de chemin en ma compagnie et j'étais sur le point d'accepter le plus noblement du monde, lorsque Raoh se tordit de rire sur le sol. Je ne comprenais pas ce qu'il se passait lorsqu'il me montra du doigt mon crâne. Je levais la main lorsque je ressentie soudain une vive douleur à l'index comme un picotement intense. Je regardais mon doigt saigner légèrement, lorsqu'une petite bourrasque vint m’ébouriffer les cheveux. Un Picassault d'une couleur vive vint se poser à coté d'un second Picassaut sur une branche d'arbre et ils nous toisaient de haut en bas, monsieur Gautier et moi. Bon sang, le clan Picassaut, la Némésis de mon Evoli.

Je n'avais aucune idée de leurs intentions, j'avais fais fuir un énorme Bazoucan il y peu, peut être était ce lié et cherchaient ils la vengeance, ou peut être qu'ils en voulaient à Evoli pour une raison quelconque et qu'ils se sont mis à suivre ma piste pour le retrouver plus facilement, à moins que ce ne soit tout simplement la faim, qui tiraillaient tout les Pokémon de la région.
Dans le doute, j'optais pour un replis stratégique pour ne pas avoir de problème, mais je pris soin d'emporter la petit Aspicot afin de le mettre en lieux sûr, le Sablaireau était encore dans les parages et il n'était pas rare de voir un oiseau manger un insecte. Je fut tout de même surpris de la situation, pour quelqu'un qui n'était pas coutumier de la chasse au Pokémon, il fallait reconnaître que je les attirais aujourd'hui.

Je vous remercie de nous accompagner monsieur Gautier, dite moi? Pardonnez ma curiosité, mais que fait un artiste si doué tel que vous dans un tel lieu? Êtes vous aussi à la recherche d'un Pokémon?

Pendant que monsieur Gautier nous répondait, je pouvais sentir le petit Aspicot se détendre peu à peu dans mes bras, j'avais raison, les rangers devaient intervenir. Notre marche dura quelques minutes, lorsque soudain Aspicot sauta de mes bras pour me montrer quelque chose au sol, il y avait des traces de sang, j'avais peur mais je devais absolument explorer cette piste.

Je suis navré de vous interrompre monsieur Gautier, mais je crains que nous ayons un problème, je dois vous laisser

J’abandonnais mon nouvel ami tout en suivant doucement le petit Aspicot et les traces de sang, j'espérais ne pas tomber sur quelque chose de trop dangereux ou pire, sur mon petit Evoli grièvement blessé.
PP
PA
messages
Moonlight Sonata
Équipe Pokémon :
Fiche de présentation : v
T-Card : v
Fiche de liens : v
Prestige : 66
points d'aurore : 130
Messages : 44
Rang de prestige : C
Âge : 24 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : Dans la tourmente
Métier : Peintre
Avatar : Luxembourg - Hetalia
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Moonlight Sonata
Équipe Pokémon :
Fiche de présentation : v
T-Card : v
Fiche de liens : v
Prestige : 66
points d'aurore : 130
Messages : 44
Rang de prestige : C
Âge : 24 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : Dans la tourmente
Métier : Peintre
Avatar : Luxembourg - Hetalia
  Mer 17 Jan - 23:55
citer
éditer
x
  Mer 17 Jan - 23:55


Vincent venait de voir le Sablaireau se ruer sur le sandwich avant de l’entrainer avec lui dans les buissons lorsqu’un piaillement attira son attention. Il s’agissait de deux Picassaut, dont un d’une couleur originale. Le jeune peintre les regarda voler et eu envie de dessiner. Il sortit son calepin, son fusain et s’assit sur le sol. Il avait totalement oublié jusqu’à la présence du jeune blond, entièrement absorbé par son croquis. Il avait décidé de les dessiner volant, l’un à côté de l’autre. Mais il avait besoin de les voir plus en détail. Il devait les attirer. Tant pis pour son estomac, le dessin était un intérêt supérieur.

- Margot, tu veux bien apporter ça à leur portée, j’aimerai qu’ils s’approchent…

Et il sortit une tranche de pain de son sandwich, qu’il tendit à Margot qui alla le porter à proximité des deux jeunes oiseaux. Qui semblèrent intéressés par ce repas soudain et décollèrent de leur branche pour se poser au sol, à quelques mètres de Margot. Ils finirent par s’approcher, lentement d’abord puis avec plus de confiance, avançant par petits bonds. Margot, elle, reculait lentement, de manière à se rapprocher de son dresseur. Une fois arrivée à une distance qu’elle jugea suffisante, elle posa le bout de pain au sol, et alla se lover sur les genoux d’un Vincent totalement investit dans son art. Il était temps car les deux oisillons commençaient à perdre patiente et allaient s’envoler. Ils se jetèrent sur la tranche et la dévorèrent par de réguliers petits coups de becs.

Pendant ce temps-là, Vincent laissait courir le fusain sur le papier, levant de temps en temps la tête pour vérifier ce qu’il voyait. Ah un moment, il leva la tête et vit qu’un des pokémon, le plus téméraire, s’était perché sur la pointe de sa derby. Il ne semblait pas apeuré, juste … curieux. Par petits sauts successifs, il s’approcha et se percha sur le carnet. Visiblement, le dessin était ressemblant, vu que le pokémon poussa un petit piaillement en direction de celui-ci avant de décoller, bientôt suivi par son compère. Vincent avait fini son dessin donc il se releva et s’épousseta.

- Adieu, ptits gars.

Il se rappela ensuite qu’il n’était pas seul et partit à la recherche du jeune blond, qu’il trouva bien vite, vu qu’il n’était pas allé loin. En le voyant, celui-ci l’interrogea sur l’origine de sa présence dans la forêt

- Je suis venu pour faire une petite pause, en attendant que mon train reparte. D’ailleurs, je vais devoir prendre congé, il arrive bientôt et je ne souhaite pas le rater, je dois me rendre à Massalia sans délai.

Et sans plus un mot, il prit congé, tandis que le jeune homme venait aussi de trouver quelque chose d’urgent à faire car il partit rapidement en direction d’un fourré
Contenu sponsorisé
PP
PA
messages
Contenu sponsorisé
Informations
rang de prestige :
Contenu sponsorisé
Affiliation
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
 
citer
éditer
x
 

 
La mission du maître, un troisième compagnon, Partie deux - RP CAPTURE - PV Vincent Gautier
 Sujets similaires
-
» 24CH
» Mission de rang A: La population empoisonné. Partie I. (PV Atsushi, Usuka)
» Au revoir Compagnon - Partie 1
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum