AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum RPG Pokémon
Bienvenue dans l'empire
Vous aviez toujours rêvé de partir à l'aventure dans le monde Pokémon ?

Alors bienvenue sur Aurora Millenarius, le forum pokémon pensé pour vous permettre de créer votre propre histoire et de vivre une grande aventure !
top-sites
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Promotion chromatique
Pour le premier mois de cette réouverture, votre premier starter peut être de type chromatique ! etc
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Été
Venez découvrir les exclusivités !
Que croiser sur les routes de l'Empire ?
Le forum
Forum RPG pokémon à contexte original. Pas de minimum de lignes, avatars illustrés en 250 x 400 px.
Pokénews
07/07/18
Découvrez la Gazette n°7 !
01/04/18
Hoopa prend le contrôle du forum !
Le staff
Aislinn
Fondatrice
Raphaël
Fondateur
Abigaël
Administratrice
Derniers messages

 

 Oh ! Huuuuum... Hello Mama ? - FT Gerald W. Richter

PP
PA
messages
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Idéalis
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
  Mar 20 Mar - 0:59
citer
éditer
x
  Mar 20 Mar - 0:59

♕ Oh ! Huuuuum... Hello Mama ? ♕
FT Gerald W. Richter



Un caillou vola un peu plus loin, roulant sur les pavés avant de s’immobiliser, victime de la gravité et donc de son poids. Le fait que cela ne soit qu'un minéral inerte, sans vie, sans bras ou jambe ou patte, y était aussi pour quelque chose sans doute.
Pourtant, il reprit son envol, avançant encore un peu dans la rue, pousser et taper par le pied d'un jeune homme qui s'amusa à le balader avec lui pendant qu'il traversait cette ruelle déserte.

Ce garçon, Roy comme il se faisait appeler depuis des années déjà, se trouvait dans l'ancienne grande ville minière, ou dans ses alentours. Il n'avait guère d'intérêt dans les délimitations officielles des villes et n'avait pas poussé le vice assez loin pour savoir si ce quartier était dans la ville ou une banlieue proche de la ville. Il n'était pas là pour longtemps de toute façon, il n'était que de passage et avait décidé de tuer le temps en attendant son train, celui qui devait le mener à la ville suivante où un autre train l'attendait et ainsi de suite.

Ça le prenait souvent comme ça, cette envie de voyager, de bouger un peu, de ne pas rester assez longtemps au même endroit pour que les gens s'intéressent à lui. C'était une habitude qu'il avait prise en fuyant son foyer, et même s'il avait trouvé en la compagnie de Jericho et de sa joyeuse troupe un lieu où rester en sécurité, il ne pouvait s'empêcher de disparaître ainsi, parfois quelques jours, parfois des semaines entières. Il finissait toujours pas revenir de toute façon. C'était donc un peu comme des vacances, prises sur un coup de tête, comme ça, par pure envie de voir et revoir le pays d'Albion et ses villes.

Il se stoppa, portant sa main devant la bouche en baillant doucement. Il ne savait pas quelle heure il pouvait être, il n'avait pas de montre, mais il devait faire tôt encore malgré le fait que la pénombre soit déjà tomber. La nuit tombe vite en janvier. S'il était fatigué, c'était uniquement à cause du voyage.
Son train n'était que pour le lendemain, dans l'après-midi, il avait le temps de trouver un coin où dormir tranquillement.

D'une main, il sortit les quelques pièces et billets qu'il avait en poche, prenant son temps pour les compter, avec un peu de difficulté bien qu'il préférait mourir plutôt que d'avouer sa faiblesse dans les chiffres. Il avait assez pour prendre le train, et s'il fraudait, il pourrait se permettre un repas chaud peut être, mais louer une chambre à l'hôtel n'était pas dans ses moyens, et il était trop tard pour espérer récupérer quelques piécettes supplémentaires en quémandant ou arnaquant une personne dans la rue. La rue était déserte de toute façon, et dans les rues suivant il ne devait rester que quelques pochtrons qui faisaient le tour des bars.

Un frisson le parcouru à l'idée de croiser une personne fortement alcoolisée. Certes, la plupart du temps, il suffisait de courir un peu pour les semer quand ils ne tenaient plus debout, mais quand même... Roy ne s'approchait jamais volontairement d'une personne sentant l'alcool.

Un autre frisson couru le long de son dos, plus familier et plaisant cette fois. Le jeune homme sourit, tournant la tête vers son ami aux yeux géants qui le regardait avec curiosité. Son fantominus sembla un instant s'inquiéter de son immobilité alors qu'il était perdu dans ses pensées et ses souvenirs, enveloppant le garçon dans les gaz composant son corps en prenant bien soin ne pas les faire respirer à l'humain, sous peine de l'empoisonner.
Roy le rassura d'un sourire et d'un mouvement de la main. Le pokemon, rassuré, disparu à nouveau dans les ombres bien que le garçon sache qu'il continuait à garder un œil sur son ami humain.

Les pas du garçon reprirent, recommençant à avancer cette fois-ci avec une destination plus précise et non un vagabondage dans les rues.
Ce ne serait pas la première fois qu'il dormirait dehors malgré la fraîcheur de l'hiver. Il n'était pas bien épais, ni même bien habillé pour résister à cela, mais l'habitude atténuait la sensation de froid et puis, si jamais l'air hivernal l'empêchait quand même de fermer les yeux, il se reposera quand même un peu, même sans dormir alors comme il avait eu tant l'habitude de le faire par le passer, c'est vers le cimetière qu'il commença à se diriger.

Enfin, il fut coupé dans sa marche par une silhouette pas si étrangère.

"oh...."

Ça lui échappa. Il ne savait pas encore s'il valait mieux qu'il se planque, qu'il fuit ou qu'il reste, mais ce qui est certain, c'est que l'individu avait dû l'entendre, même si cela ne fut qu'un murmure.
Le garçon ne s'attendait pas à le voir ici... Pas du tout.



[/center]
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
  Ven 23 Mar - 22:59
citer
éditer
x
  Ven 23 Mar - 22:59

Parfois ça te prend, comme ça sans prévenir, une douce nostalgie qui te tord les tripes. Tu traînes les pieds, shootes dans un ou deux cailloux traînant ici au mauvais endroit au mauvais moment et ignore les quelques derniers passants déambulant en cette fin de journée fraîche. Tu sembles ailleurs, un peu perdu, malaisé par un sentiment de remords, ta cigarette au coin des lèvres se consumant au grès de son avancée dans cette ancienne ville minière. Les mains dans les poches, tu sens tout de même Anastasia s’accrocher à ton bras pour te ressentir auprès d’elle, sa main cherchant presque la tienne comme une femme cherchant celle de son époux et tu lui offres cette affection la réconfortant doucement. Tu la sens un peu tendue, angoissée, comme si elle appréhendait ce moment si particulier qui vous concernant autant l’un comme l’autre, tragique histoire commune que vous portez sur vos épaules depuis bien trop longtemps.

Un regard vers elle en la voyant enserrer ce bouquet de fleurs blanches de son bras libre et tu resserres ton emprise pour lui faire relever les yeux vers toi, un sourire aux lèvres pour la réconforter ; ses yeux brillants d’une lueur triste, tu la sens fragile en cette soirée et tu peux la comprendre en venant coller son front au sien pour la rassurer. Cela faisait bien longtemps que sa dresseuse avait perdu la vie, plus de dix ans, quinze ou seize cette année maintenant et tu t’en voulais de ne plus connaître à l’exactitude l’année de son décès alors tu préfères mettre ça sur le dos des émotions et de tes nombreuses crises ayant perturbé ta notion du temps. Avant de t’appartenir, Anastasia était à Suzie et c’est elle qui l’a sauvé de ce refuge après qu’on ait retrouvé cette petite femelle seule, sans dresseur ni personne pour s’en occuper et après de nombreuses années au sein de votre couple telle une petite enfant, elle avait assisté au meurtre de votre belle : cette femme qui, même si elle a broyé ton cœur d’une blessure insoignable, garde une place importante dans ton histoire.

Ne serait-ce que pour t’avoir offert cette renarde.

Elle te rassure d’un sourire et tu le lui rends timidement, elle était ton rayon de sommeil dans ce monde froid et hostile, celle faisant bien attention à ce que tu n’oublies rien quand Jericho et Diana n’étaient pas là pour le faire, celle qui surveillait tes arrières et t’acceptait comme tu étais ; un monstre. Tu soupires, penser à elle te mets mal à l’aise et tu sens ta gorge te serrer ; Suzie tu as tout fait pour l’oublier mais tu n’as jamais réussi, elle qui pourtant t’as tant trompé et mis à terre avant de t’abandonner misérablement.

Nouveau soupir, tu avais bien du positif à trouver derrière cette relation – bien que tu sois dégouté rien qu’à l’idée de te satisfaire de son décès, tu aurais préféré la quitter tout simplement – puisque tu avais fini par t’assumer juste après mais cela ne pouvait en rien retirer ce pincement au cœur ; entre vous deux, tu sais pertinemment qu’Anastasia fut la plus touchée par sa disparition. Tirant une dernière taffe sur ta cigarette, tu la consumes jusqu’au filtre et viens l’écraser au sol de la lourde botte.

Les oreilles de ta belle se mirent à remuer d’un coup et elle se retourna pour épier vos arrières tandis que tu l’imitas d’un air curieux avant de lever les yeux au ciel en poussant un petit soupir exaspéré… Encore ce gosse. Royston – où Roy plutôt, tu savais pertinemment qu’il n’appréciait pas se faire appeler par son prénom complet -, ce gosse sorti d’on ne sait trop où que tu te devais de supporter depuis ton évasion de prison ; un véritable fauteur de troubles t’ayant causé bien des soucis.

« HEY ! »

Tu l’interpelles et lui fais signe de la main avant de t’approcher de lui le pas léger, peut-être un peu trop même pour la destination où tu te rendais mais qu’importe tu ne voulais pas paraître trop désagréable alors que votre relation commençait à s’arranger au fil des heures passées ensemble alors tu te contentas de poser ta main sur le haut de son crâne pour le décoiffer dans un geste presque paternel avant de soupirer doucement.

« Que fais-tu dehors à cette heure ? Tu risques d’attraper froid. »

Tu affichas même une mine inquiète en voyant l’accoutrement du gosse, toujours aussi peu fringué malgré ce froid en plus en plus insupportable et alors que tu l’invites à reprendre la route d’un signe de tête sans même savoir où il allait.

« J’ai besoin d’aller faire un tour au cimetière, tel que je te connais je me dis que tu voudrais bien m’accompagner ? Et pourquoi pas me servir de guide ? Apparemment tu passes plus de temps là-bas que le fossoyeur en personne. »
PP
PA
messages
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Idéalis
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
  Sam 24 Mar - 14:16
citer
éditer
x
  Sam 24 Mar - 14:16

♕ Oh ! Huuuuum... Hello Mama ? ♕
FT Gerald W. Richter


Roy était mitigé de voir Gerald ce soir, en pleine rue. Pas qu'il ne l'aimait pas, c'était le crush de Jericho après tout, il n'avait pas le droit de ne pas l'aimer, mais contrairement à son "Daddy", il y avait quelque chose chez lui qui le mettait mal à l'aise, un petit peu. Appelons ça une intuition. Le garçon mentirait s'il disait que cela ne l'inquiétait pas un peu.

Il savait pourtant que l'homme n'était pas méchant au fond, qu'il aimait réellement Jericho au point d'être jaloux du garçon qui s'était invité dans la vie de Daddy en son absence. Le garçon comprenait cela, lui n'était pas jaloux de devoir partagé Jericho, il était celui qui s'était incrusté presque de force dans leurs vies, il n'avait pas le droit d'être égoïste en cherchant à éloigner Gerald de Jericho.
Pourtant, il y avait toujours cette légère crainte qu'un jour, il fasse du mal à son Daddy. Jericho parlait peu du passé, voir quasiment jamais, mais le garçon savait qu'il y a bien longtemps, son cœur a été brisé sans savoir comment ou par qui.
Roy avait juste peur qu'il ne survive pas à une nouvelle tragédie et c'est pourquoi il restait méfiant envers lui tant qu'il n'était pas sûr à 100% que l'homme protégerait Jericho corps et âme. Après tout, l'homme lui avait caché son vrai nom à leur rencontre, qu'importe ses raisons, se présentant comme Howard. S'il faisait cela, c'est qu'il avait des choses à cacher non ?

Les années avaient atténué la méfiance du garçon à son égard sans pour autant la faire disparaître totalement. Il était pourtant bien plus détendu en sa présence aujourd'hui comparé à leur première rencontre.

Il le laissa se rapprocher sans bouger, se contentant de le regarder avec curiosité, lui et Ana, son goupelin à qui il fit un petit coucou discret, poli, timide presque. Roy laissa Gerald lever la main vers lui pour lui ébouriffer les cheveux sans qu'il ne rechigne. Il eut bien ce léger mouvement de recul, réflexe malheureux de sa vie passé, comme s'il lui fallait encore cette demi-seconde de plus avant qu'une main le touche pour faire la différence entre un geste amicale et un poing fermé. Il se permet un petit rire amusé en remettant négligemment ses cheveux "en place".

"Il ne fait pas si froid que ça, si ?"

Il ne se rendait plus compte à force. Il avait tout le temps froid, à vivre ainsi dehors, il y était tellement habitué qu'il ne faisait guère plus la différence entre un vent un peu froid et l'air hivernal. C'était comme si son cerveau avait débranché la fonction "faire la différence entre une température un peu basse et un froid pouvant être mortel".

Il suivit docilement Gerald dans sa marche, intrigué par la présence de l'homme dans les rues à cette heure-ci puis, après ses quelques paroles, par le pourquoi il allait au cimetière.

"Le fossoyeur, il se contente d'enterrer les morts, il faut bien que quelqu'un se charge de leur parler de temps en temps.", lui répondit-il doucement, presque gêné de dire une telle chose en sachant que ce n'était pas quelque chose de normal à faire pour les gens "normaux".

C'est vrai après tout, les gens normaux ne passaient pas leur temps au cimetière à parler aux tombes des gens qu'ils ne connaissaient même pas.
Parfois, la famille d'un défunt venait le voir au cimetière oui, venait déposer des fleurs, nettoyer un peu la tombe, donnait quelques nouvelles comme si le mort pouvait les entendre puis repartait à leur vie quotidienne. Roy lui passait son temps à faire cela, à naviguer entre les tombes, à parler à certaine pour briser un peu leur solitude comme si les gens étaient encore là, vivant, à l'observer, l'écouter, lui répondre parfois.
Le garçon avait conscience qu'une personne normale se devait d'être plus à l'aise dans le monde des vivants que dans celui des morts.

Ils avancèrent de quelques pas encore, Roy restant un instant silencieux. Du coin de l’œil, il observa l'homme, curieux, craintif un peu aussi puis il remarqua les fleurs blanches dans les bras d'Anastasia, son esprit se mit en marche, actionnant ses lèvres presque involontairement.

"Vous allez voir Suzie ?", demanda-t-il avant même de se rendre compte que sa question pouvait paraître déplacé.

Il avait parlé d'elle comme s'il la connaissait, comme s'il savait qui elle était alors qu'il n'avait vu que sa tombe. Il était tombé dessus par hasard lors d'une de ses errances dans les allées du cimetière, d'abord attiré par son nom.
Suzie Richter.
Il connaissait un Richter, il marchait à ses côtés justement, mais à l'époque, il n'avait pas fait de rapprochement particulier, il avait juste eu envie de s'accroupir devant la pierre tombale et de parler.

La femme enterrée à cet endroit, il ne la connaissait pas le moins du monde. Le garçon devait être un bambin à peine lorsqu'elle était morte pourtant, il avait eu envie de rester un peu avec elle à l'époque et à chaque passage dans le cimetière, il venait lui dire bonjour.
Ça lui arrivait parfois ce genre de chose, d'être attiré par la tombe d'un ou d'une inconnue, d'être particulièrement à l'aise, proche d'eux, protégé même parfois.
Toutes les tombes n'étaient pas forcément accueillante, certaines le mettait mal à l'aise comme s'il n'était pas le bien venue, de ces tombes-là, il s'en éloignait en s'excusant, ce n’était pas le cas de celle de Suzie.
Il n'avait jamais réalisé jusqu'à maintenant qu'elle avait sans doute un lien de parenté avec Gerald Richter...



PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
  Mer 28 Mar - 21:37
citer
éditer
x
  Mer 28 Mar - 21:37

Enfant particulier, gosse étrange te mettant mal à l’aise, Royston c’était un peu tout ça en même temps, un petit qu’on aimerait éviter alors qu’il ne fait jamais rien de mal, un gamin avec lequel on ne sait pas trop comment interagir. Pour cette fois tu allais faire un effort, tu allais le supporter et même tenter de communiquer avec lui plus longuement que quelques paroles ici et là pour faire fuir un silence encore plus pesant ; de toute façon tu n’as jamais été très doué avec les enfants. Tu te contentes de sourire doucement à ses paroles, amusé par sa bienveillance envers ces personnes passées dans l’au-delà. Tu n’arrivais pas vraiment à comprendre sa naïveté mais tu ne cherchais pas non plus à le dénigrer, le laissant faire ce qu’il pensait le mieux pour lui et pour les autres.

Mais il y a sa question qui te brusque, te fige un instant alors que ta gorge se noue. Tu sens Anastasia resserrer son emprise autour de ta main gantée mais tu n’arrives pas à relever tes yeux rivés au sol, abattu, achevé par cette curiosité enfantine sans mauvaises pensées. Tu ne lui réponds pas sur le coup, tu ne lui réponds même pas du tout en te muant dans un silence pesant jusqu’à votre arrivée au cimetière ; tu te sens vide, angoissé à l’idée de croiser quelqu’un, quelque chose et tu as même hésité un instant à faire demi-tour mais tu ne te voyais non plus faire arrière alors tu pris ton courage à deux mains, déglutissant difficilement pour pousser ce portail ancien et grinçant délimitant le cimetière en faisant rentrer l’enfant après toi, sans lui lancer le moindre regard. Puis après de nouvelles minutes, tu brisas ce silence, hésitant, peu sûr de toi.

« Tu as déjà vu sa tombe ? »

Ta voix est incertaine, tu buterais presque sur des mots aussi simples et tu viens te racler la gorge en longeant les tombes, posant ton attention sur certaines d’entre-elles, naviguant à droite, à gauche, dans ces allées bien trop lugubres, terrifiantes, morbides. Certaines sépultures étaient entretenues et d’autres laissées à l’abandon, probablement délaissées par leur famille et à cette pensée tu poussas un petit soupir ; tu ne savais pas ce qu’il était advenu de ta belle-famille, ce père et cette mère ayant perdus leur fille bien trop tôt, eux qui pensent que tu es encore le responsable de massacre. Finalement tu relevas le regard vers le jeune homme en laissant ta renarde te traînais vers la tombe de cette femme et encore une fois, tu cherches à t’occuper l’esprit, peu enclin à laisser cette quiétude morbide te ronger.

« Tu viens souvent ici ? »

Question stupide pour combler un vide, pour penser à autre chose alors qu’Anastasia s’arrête pour poser son regard sur cette pierre tombale entourée d’autres, une blanche propre, encore bien entretenue et tu la regardes se baisser pour venir y déposer son bouquet, timide, minutieuse comme elle avait l’habitude d’être. Tu vois son regard se ternir, ses petites pattes trembler en venant attraper deux ou trois mauvaises herbes venues s’installer sans autorisation ; tu la laisses faire, tu la laisses se recueillir en silence et finalement tu vins t’asseoir à côté d’elle, tapotant de ta main les cailloux à tes côtés pour proposer au garçon de vous rejoindre dans cette première silencieuse. Tes yeux se portent vers les écritures identifiant le corps et tu soupires, un soupir qui en dit long sur tout ce qu’il a pu arriver à cette femme.

« Suzie, c’était ma femme. Elle a été violée et assassinée et cette année … Ça fera quatorze ans qu’elle nous a quitté. Notre relation ne s’est pas très bien terminée mais je n’ai jamais pu vraiment l’oublier. »

Tu fermes les yeux, effectivement la fin de votre relation avait été plus que tumultueuse mais cette femme avait partagé ta vie durant de trop longues années ; dire qu’elle t’a trompé de trop nombreuses fois sans que tu ne t’en rendes compte, dire qu’en l’apprenant tu n’as pu te retenir de l’insulter de tous les noms pour chercher à l’oublier, à la chasser de ton esprit, la haïr, maudire … Jamais elle ne t’a laissé, jamais elle n’a voulu t’abandonner comme un poids qu’on traîne pour que tu n’oublies jamais à quel point tu as été faible un jour dans ta vie. Timidement, tu poses ton regard sur le jeune homme et tente un nouveau sourire en osant lui poser une question bien particulière, un peu désespérée.

« Tu dis leur parler … Est-ce qu’ils te répondent parfois ? »
PP
PA
messages
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Idéalis
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
  Jeu 29 Mar - 2:26
citer
éditer
x
  Jeu 29 Mar - 2:26

♕ Oh ! Huuuuum... Hello Mama ? ♕
FT Gerald W. Richter


Roy se mura aussitôt dans le silence après sa question, tout comme Gerald se tus lui aussi.
Le garçon était conscient qu'il avait franchi la limite acceptable, il savait qu'il aurait mieux fait de se taire, il ferait mieux de ne jamais parler même. Il savait pourtant qu'il ne devait pas parler aux gens, même ceux qu'il connaissait bien, parce qu'il était capable de dire ce genre de chose sans s'en rendre compte, de les blesser... Il avait passé l'âge de dire tout ce qu'il pensait sans se soucier des conséquences...
Il n'était pas que "un peu bizarre", c'était un monstre. Il n'était pas normal, il le savait et il suffisait de voir la réaction des gens...

Ils continuèrent d'avancer en direction du cimetière, silencieux. Roy se mordant nerveusement les lèvres, fixant tout sauf l'homme à ses côtés et son pokemon portant ces fleurs blanches. Il se douta que ce fût pour les déposer sur la tombe de quelqu'un, et il se douta que cette personne, c'était Suzie. Il ne l'avait pas deviné, il aurait pu en réfléchissant un peu, mais c'était plus comme une intuition.

Ils entrèrent ensemble dans le cimetière, passant la vieille grille de fer forgé. Le silence d'ordinaire rassurant pesait sur Roy en présence de Gerald. Le garçon envisagea un moment de s'excuser avant de partir, ou même de disparaître sans un bruit dans les allées qu'il avait fini par connaître par cœur. Peut-être que s'il partait, l'homme serait plus détendu... Qui aurait envie d'un gamin glauque et bizarre alors qu'ils allaient rendre visite à la tombe d'un proche ?

Pourtant, alors qu'une intersection s'approchait et que le garçon se disait qu'il tournerait et filerait dans les ombres pour ne pas ennuyer d'avantage Gerald, ce dernier brisa le silence, difficilement certes, sa voix peu sûre, hésitante.
Roy se stoppa un instant, se mordant d'avantage les lèvres gercé jusqu'à sentir le goût métallique, familier du sang sur sa langue.
Il reprit bien vite sa marche pour suivre Gerald, sans rien dire, par peur de le blesser d'avantage sans le faire exprès. Même ses pas sur le gravier semblèrent silencieux comparé à ceux plus bruyant de l'homme imposant et d'Anastasia.

Si l'enfant terrible qu'il était s'amusait parfois... Souvent, à ennuyé Jericho, qui l'avait pris sous son aile, puis Gerald aussi puisqu'il partageait à présent la vie du Daddy, c'était juste pour les titiller, pour tester leurs limites, pour s'amuser, retrouver un peu de cette enfance qu'il n'avait pas eut, profiter de ce lien particulier qu'il n'aura jamais partageait avec ses parents biologiques...
Il ne voulait pas le blesser, vraiment, et il s'en voulait quand il dépassait la limite, involontairement la plupart du temps. Parler de Suzie à Gerald était une limite qu'il venait de franchir... Le sale gosse qu'il était ne voulait pas le voir triste par sa faute...

Alors il resta silencieux, un peu en retrait, observant la goupelin déposer les fleurs qu'elle tenait sur la tombe, retirer les quelques herbes qui avaient commençait à pousser entre les pierres. C'était une scène qu'il avait déjà vue trop de fois dans sa vie, celle des proches venant rendre visite à leurs morts sans les entendre, sans leur parler.

Il fut surpris de voir Gerald, assi sur les pierres, faire un geste pour l'inviter à le rejoindre. Hésitant, le garçon finit par s'asseoir à côté de lui, toujours aussi muet, regardant les fleurs
Il reporta son regard sur l'homme à côté de lui en l'entendant lui parler à nouveau, l'écoutant dans un silence presque religieux. Il fut peiné de l'entendre dire cela et se mordit violemment la langue pou évité de lâcher un "Je sais..." qui n'aurait fait que blesser d'avantage l'homme.

Il baissa bien vite les yeux en sentant le regard de l'homme se lever sur lui, suivit d'uns question qu'il redoutait tant. Comment expliquer une telle chose... Pour lui, c'était aussi évidant que respirer, mais explique t'on a quelqu'un comment respirer ?... Il savait que ce n'était pas normal et il ne voulait pas être jugé par Gerald, le garçon ne savait pas s'il supporterait d'être montré du doigt par une personne qu'il avait appris à apprécié.
Et puis, si Gerald finissait par le détester, de nombreuse personne l'on hait pour ça après tout, Jericho finirait par le suivre... Il ne voulait pas perdre Jericho....
Mais il ne voulait pas non plus mentir à Gerald, il entendait son désespoir au travers de sa question.

"Tout le temps...", finit-il par murmurer doucement, peu sûre de lui. "C'est com... Compliqué...", finit-il en bafouillant un peu.

Il redevint silencieux un instant, relavant les yeux vers la tombe de Suzie, se stoppant sur son nom.

"C'est pas vraiment à moi qu'ils parlent la plupart du temps...", essaya-t-il d'expliquer, de plus en plus nerveux. "C'est pas vraiment une discussion... Comme toi et moi, on parle là maintenant..."

Il se mit à jouer nerveusement avec ses doigts, jetant de temps à autre des coups d'œil vers les autres tombes. Il n'avait pas de mauvais pressentiment, ni même l'impression qu'il n'était pas le bienvenu ici, face à cette tombe au contraire, il était juste nerveux d'être, pour une fois, pas le seul vivant dans le cimetière.

"Mais.... il y a des... Trucs... Pour que ça s'en rapproche... Si tu veux...."

Il jeta un coup d'œil nerveux à son sac. Il avait tout ce dont il avait besoin dedans, tout le temps bien que cela ne lui ai que rarement, voir quasiment jamais servit. Il n'en avait pas besoin lorsqu'il dormait sur les tombes, et il n'avait pas vraiment eut de contact humain autre que Gerald et Jericho pour proposer ce genre de chose.

Il avait dû tenter genre... Deux fois dans sa vie ? La première, c'était avec le médium lorsque enfant, il se découvrait ce don, non cette malédiction plutôt. La seconde fois, cela devait être peut après sa fugue. Le lui innocent de cette époque avait cru pouvoir gagner de l'argent comme ça, même si pour cela, il devait faire semblant et mentir... Ça ne s'était pas particulièrement bien fini, et ce n'avait pas été les morts qui lui avait fait mal ce jour-là.



PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
  Ven 6 Avr - 13:32
citer
éditer
x
  Ven 6 Avr - 13:32

Tu ne venais que rarement ici, peut-être était-ce même la deuxième fois que tu venais en quatre ans après qu’Anastasia t’ait forcé la main pour lui rendre timidement visite et tu as pu que craquer pour faire plaisir à ta renarde. Ses pattes tremblantes alors qu’elle désherbait ici et là, sa gêne lorsqu’elle détournait le regard pour ne pas croiser le tien sans que tu ne tentes d’insister pour la déstabiliser un peu plus. Tu ne savais sincèrement pas comment réagir à cet instant, tu n’as jamais été très à l’aise dans les cimetières, probablement n’avais-tu jamais posé un pied dans ce genre d’endroit avant ton évasion, était-ce par peur d’y rester ? Peur de te retrouver confronté à tes fantômes du passé ? Tu n’en savais trop rien si ce n’est qu’effectivement tu ne sembles pas indifférent face à la mort, cette appréhension qu’on vienne te dérober ce que tu as de plus cher, tes maîtres, ceux te tenant en laisse pour éviter que tu redeviennes sauvage, animal muselé, peut-être y a-t-il aussi cette approche personnelle bien moins terrifiante qui te fais angoisser pour les autres, toi qui tant que tu jures fidélité à cette déité macabre semble pouvoir vivre une éternité, souffrance éternelle sans repos, cauchemars incessants, angoisse perpétuelle.

Mais cette fois, toute cette pression ne t’attend pas, tu es calme, quelque peu serein en observant cette tombe, écoutant le garçon parler sans l’interrompre, le laissant prendre son temps pour expliquer tout ce qu’il pouvait ressentir ici avec ces morts. Tu fermes les yeux, ce gosse est vraiment particulier et bien que tu ne pouvais que le trouver étrange lorsque tu l’as rencontré pour la première fois, le temps t’as permis d’apprendre à le connaître, à accepter sa présence lorsqu’il venait vous rendre visite et tu ne cherches plus à l’esquiver bien au contraire : tu as toujours cherché à te confronter à lui pour chercher à créer des liens naïvement pour espérer obtenir un semblant de famille, la tienne, une particulière, une peu conventionnelle, une qui surprend et qu’on n’oublie pas.

Alors peut-être que cette fois tu arriveras à nouer des sentiments plus importants, peut-être arriveras-tu à remonter dans son estime si tu commences à t’intéresser à lui, à tous ses problèmes ne devant sûrement pas le laisser de marbre. Tu le sens gêné, qui bafouille et tu te contentes de sourire doucement, un petit sourire aux coins des lèvres en espérant le rassurer comme tu le pouvais.

« Désolé si mes questions sont indiscrètes, je ne voulais pas te gêner. J’essaye de m’intéresser à ce que tu peux ressentir en espérant comprendre mais c’est difficile à s’imaginer. Un soupir, hésitant. Je ne veux pas parler avec Suzie, ce n’est pas l’envie qui m’en manque mais je ne veux pas la déranger pour ressasser un passé qui nous fera mal à tous les deux. Enfaîte je voulais juste m’excuser de ne pas avoir été là pour la protéger et de ne pas avoir été un mari bienveillant. »

En dialoguant tu aurais probablement pu éviter ce drame, si tu avais fait plus attention à ses tics, ses mimiques, peut-être aurais-tu deviné ses tromperies quotidiennes et peut-être alors auriez-vous pris la décision de divorcer, de partir l’un et l’autre de votre côté pour refaire votre vie, heureux. Tu ouvres la bouche mais ne dis rien, cherchant tes mots avant de reprendre la parole en riant nerveusement.

« J’ai dit des choses horribles sur elle après sa mort et j’aurais aimé m’excuser pour ça aussi. Je n’aurais jamais dû me comporter ainsi alors que je n’ai pas été un mari exemplaire. »

Tu entends Anastasia souffler à tes paroles, elle n’aime pas quand tu te dénigres autant mais tu fais mine de ne rien avoir entendu. Un regard vers le jeune homme que tu sens toujours un peu gêné et d’un geste un peu trop familier, bien que plus paternel sur le coup, tu viens lui attraper son épaule la plus éloignée pour le forcer à se rapprocher de toi, ta main remontant aussitôt dans sa tignasse en lui souriant doucement pour le réconforter.

« Et dire que je te prenais pour un sale emmerdeur de première quand je t’ai rencontré la première fois. J’ai vraiment été con … Je pensais que tu voulais simplement me voler Jericho, c’est ridicule quand j’y repense maintenant. »

Plus que ridicule même, tu t’étais fait des films pour rien, tu t’étais inventé des histoires à dormir debout juste par peur de te retrouver seul, encore, égoïste. Tu veux mettre le gosse en confiance, lui prouver que malgré ton putain de statut de bête affamée, tu pouvais être quelqu’un de bien, un type de confiance protégeant ceux lui étant cher, famille, amis, proches, peu importe qui.

« J’me souviens de nos premières journées à devoir se supporter, c’était comique tu t’en souviens ? »

Nostalgie particulière dans un tel lieu mais c’était sûrement le meilleur moment pour faire fuir cette pesante sensation, pour ramener un peu de bonne humeur en ce lieu si terne et triste.
PP
PA
messages
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Idéalis
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
  Sam 7 Avr - 0:11
citer
éditer
x
  Sam 7 Avr - 0:11

♕ Oh ! Huuuuum... Hello Mama ? ♕
FT Gerald W. Richter


Roy finit par baisser la tête, gêné, soumis, attendant une remarque de la part de Gerald après avoir fini de parler. C'était une crainte et un reflex de sa vie passé, s'attendre toujours à se faire engueuler, critiquer voir même taper, que des années auprès de Jericho n'avait pas su soigner.
Toujours s'attendre au pire, toujours, même avec ceux qu'il connaissait, même avec ceux qu'il savait plus ou moins gentil avec lui.

Il se savait étrange, bizarre, il n'avait pas besoin de l'entendre pour le savoir, ni même d'entendre l'homme à ses côtés le dire pour savoir qu'il le trouvait ainsi, étrange. On le lui avait répété tant de fois, et il avait essayé autant de fois que possible de paraître normal, qu'il avait perdu le compte avant s’abandonnait. On ne pourrait pas le changer de si tôt malheureusement.

Pourtant, le garçon releva la tête pour observer l'homme, captant son sourire rassurant avant qu'il ne parle. Roy était à présent habitué à ce genre de discours, calme, avenant, sympathique, essayant de le rassurer et de montrer qu'il n'était pas un fou, des paroles qui ne se voulait aucunement agressive ou menaçante au contraire. Depuis sa rencontre avec Jericho, il entendait cela, mais ça continuait à le désarçonner même après toutes ces années, pour lui qui s'attendait toujours à être plus frappé que compris.
Cette... Famille, comme il aimait l'appeler dans sa tête, n'avait pas finit de le surprendre.

Mais au fond, il était content, un peu, il ne savait pas trop en fait, que Gerald ne lui demande pas une telle faveur, de parler avec sa femme défunte. Roy aimait "parler" au mort oui, mais pas forcément pour les autres, ça, il ne l'avait encore jamais fait et il était certain que le stress provoqué par l'attente de l'autre vivant... Pourrais le troubler plus que ce qu'il laisserait percevoir. Et puis.... Il n'était jamais bon de faire remonter un passé douloureux à la surface, Roy le savait mieux que quiconque.
Quand il parlait aux défunts, il n'avait pas de lien particulier avec eux, les horreurs que ces fantômes pouvait lui raconter, lui montrer même parfois, il s'en détachait, il ne ressentait pas vraiment d'émotion particulière à part peut être de la pitié dans certains cas, de la peine pour le corps enterré, mais Suzie...
Suzie n'était pas une inconnue pour Gerald et la plaie bien qu'ancienne risquait de se rouvrir.

Le garçon voulu le rassurer à son tour, lui dire que cela ne le dérangeait nullement qu'on lui pose ce genre de question bien que d'ordinaire, les gens étaient trop effrayés pour oser s'approchaient de lui sauf pour le frapper... La plupart du temps.
Le rassurer sur le fait que les morts ne ressentent pas la même douleur que les vivant, que ressasser le passé les apaisait... En général...
Le rassurer qu'elle n'avait pas besoin que Roy fasse l'intermédiaire pour entendre ses excuses et qu'elle n'approuverait sans doute pas de l'entendre se dénigrer ainsi. Du moins, c'était l'impression qu'il avait à ce moment précis.
Mais il ne dit rien de tout cela, voyant que l'homme n'avait pas finit de parler, qu'il cherchait encore ses mots alors le garçon ne voulut pas l'interrompre, se contentant de le regarder et de l'écouter lorsqu'il recommença à parler.

À ses paroles, Anastasia sembla presque agacée et son souffle fit tourner la tête du garçon qui la regarda alors elle. Lui aussi n'aimait pas entendre Gerald se dénigrer ainsi, mais que pouvait, il dire. Il parlait d'une femme que le garçon ne connaissait pas, ou peu... Enfin pas de son vivant en tout cas.
Elle appartenait à une époque lointaine pour lui, tout comme les remords de l'homme à ses côtés. Roy devait être un bambin lorsque cela s'est produit, ou bien un bébé dans le ventre d'une femme dont il ne se souvenait même plus le visage ou le nom, ou même pas encore conçu si ça se trouve.
Que pouvait-il donc bien dire pour réconforter l'homme sans le blesser... Lui dire qu'il avait été un bon mari ? Il n'avait aucune idée de ce que cela voulait dire.

Il fut surpris de sentir la main de Gerald sur son épaule, sursautant légèrement à ce toucher, mais ce calmant bien vite en comprenant que cela n'était pas un geste agressif au contraire. Il se laissa faire, laissant Gerald le rapprocher de lui, d'abord l'air perdu, incompréhensif puis curieux. Le garçon se força même à ne pas reculer comme il le faisait d'ordinaire à la vue d'une main se rapprochant de lui lorsque l'homme vint ébouriffer ses cheveux, le sourire aux lèvres.

"J'ai perdu mon titre de sale emmerdeur de première ? Ça me brise le cœur, il va falloir que je bosse dur pour le retrouver.", tenta-t-il de plaisanter maladroitement. "Et bien sûr que je vais te voler Jericho. Que ne rêve pas d'un quinquagénaire ronchon rien qu'à soit ?"

Il se stoppa. Il allait trop loin dans la plaisanterie, beaucoup trop loin. Cela n'avait jamais été son fort de toute façon, même s'il essayait. C'est l'intention qui compte non ?

"Je crains que nous n'ayons pas la même définition de comique.", poursuivit-il après une légère pause, essayant de montrer un sourire pas trop gêné. "J'étais persuadé que tu allais me dévorer tout cru."

Il détourna le regard un instant, le posant d'abord sur la goupelin puis sur les tombes alentour. Il aperçut de son œil devenu expert, Soul qui déambulait dans les ombres, se stoppant de temps en temps pour les regarder de loin, comme pour vérifier que son humain n'avait rien avant de reprendre sa parade brumeuse pour éloigner ses compères d'eux en les réclamant sien.

"Je crois... Qu'on n'était pas dans... Hummm... "Une bonne situation" à l'époque, à défaut d'autres mots.", il reposa son regard sur Gerald, essayant de sourire normalement pour une fois. "Mais c'est grâce à Jericho et à toi si je suis encore ici après tout. Vous ne m'avez pas dévoré tout cru."



PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
  Jeu 12 Avr - 16:11
citer
éditer
x
  Jeu 12 Avr - 16:11

Vous étiez un duo particulier, enfant spécial, criminel recherché, tous les deux liés par un lien invisible vous forçant à vous côtoyer à cause d’une seule et même personne ; père adoptif, conjoint, tant de termes aussi différents que similaires, tant de choses à vous raconter nuit et jour pour apprendre à vous connaître davantage. Tu avais vraiment eu du mal à apprécier cet enfant lorsque tu l’avais croisé la toute première fois, tu l’avais même pris en tête de Turc, incapable de le supporter plus de quelques heures sans aller t’enfermer dans ta chambre en grognant, jaloux, angoissé à l’idée qu’il ait pu se passer quelque chose entre eux. Sincèrement, c’était si ridicule et même malaisant maintenant que tu y repenses mais tu n’avais pas eu cette réflexion immédiate, préférant t’enfoncer dans des insinuations douteuses sans prendre le moindre recul.

Tu chasses ces pensées d’un petit geste de la main en lâchant la tignasse du garçon, attrapant ton paquet de cigarettes pour venir en tirer une et l’allumer. Tu aurais voulu éviter cela ici mais tu n’arrivais plus à te retenir, dépendant de cette addiction pour calmer ton stress et tes nerfs, pour ainsi mieux dissimuler tout le mal-être que tu pouvais ressentir en cet instant. Tu fixes le bout de cette clope se consumer vivement après cette taffe prise puis tu fermes tes paupières, soufflant cette fumée cancérigène avant de te permettre un léger soupir. « Si la fumée te dérange … Où les dérange, n’hésite pas à me le dire. » Tu chassais ce petit nuage s’étant formé d’un geste de la main, ignorant le regard que pouvais te lancer Anastasia ; elle détestait ça et tu le savais mieux que quiconque mais jamais tu n’avais tenté de faire le moindre effort pour elle. Peut-être un jour tenteras-tu de t’arrêter quand tu arriveras à convaincre Jericho de faire de même ? C’était fort possible mais tu savais pertinemment que tu n’étais pas prêt mentalement à arrêter et encore moins à subir les caprices insupportables de ton compagnon.

Tu aperçois le garçon te sourire légèrement et tu lui rends timidement. « Ouais pour le moment tu as perdu ton titre c’est dommage. Il va falloir être plus imaginatif si tu veux nous faire chier maintenant, sale gosse. Tu ricanes, lui assénant un petit taquet à l’arrière du crâne pour le taquiner en continuant à tirer sur ta clope. Par contre, il n’est pas trop tard pour que je vienne te dévorer tout cru, personne ne pourra prétendre mettre la main sur mon homme tant que je serais de ce monde alors si tu le veux pour toi tout seul, il faudra me passer sur le corps. »

Et tu n’étais pas prêt de quitter ce monde, tu survivras quoi qu’il advienne pour le protéger et mener à bien les projets qu’on a pu te confier. Tu tiendras tes paroles et protégeras tous ceux chers à ta vie, tes sœurs, ta belle demoiselle, l’albionnais et même ce gosse que tu commençais à apprécier de plus en plus. Tu as toujours tenté de te rapprocher de lui mais tu n’arrivais jamais à trouver les bons mots, hésitant et préférant au final couper court aux relations de peur de le brusquer malgré toutes les mauvaises remarques que tu avais pu lui faire. Oui effectivement vous n’hésitez pas dans de bonnes conditions mais maintenant tout allait mieux pas vrai ? Il n’était peut-être pas trop tard pour rattraper le temps perdu.

« Royston, enfin Roy excuse-moi … Tu sais, si jamais tu as des … Soucis, enfin si quelqu’un vient te faire chier ou quoi que ce soit, si tu as des problèmes tu peux venir m’en parler. Tu prends une inspiration, ta mine montrant à quel point tu n’étais pas à l’aise, tes mains gesticulant pour accompagner tes paroles sur lesquelles tu n’arrivais pas à poser les mots que tu voulais vraiment. J’vois bien que t’es un garçon assez renfermé sur toi-même, t’es pas vraiment du genre à t’affirmer alors … si jamais quelqu’un s’en prend à toi, n’hésites pas à venir nous en parler. Tu aurais sûrement plus de facilités à en parler avec Jericho mais si tu as besoin de quelqu’un d’autre alors … j’te dirais bien de pas hésiter. »

Tu viens te masser la nuque, faisant craquer ton cou pour venir éteindre ton mégot au sol, cherchant un mouchoir dans une des poches internes de ton blouson pour en sortir un et ranger le mégot à l’intérieur. Tu n’étais pas naturellement aussi méticuleux et jeter ces déchets à même la rue ne te dérangeais pas mais ici c’était différent. Tu ne te voyais pas manquer de respect à ce lieu, tu n’y arrivais tout simplement pas.

« Et même si c’est un autre souci d’ailleurs, je sais pas … les amourettes, si t’as besoin d’avis, de conseils, je suis pas l’exemple parfait mais j’peux peut-être te conseiller sur certaines choses. »

Tu hausses les épaules, esquivant le regard de l’enfant. Tu t’improvisais dans ce rôle de père adoptif et tu avais encore du mal, surtout avec un gosse si particulier.
PP
PA
messages
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Idéalis
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
  Jeu 12 Avr - 23:49
citer
éditer
x
  Jeu 12 Avr - 23:49

♕ Oh ! Huuuuum... Hello Mama ? ♕
FT Gerald W. Richter


Jericho devait être maudit... Ou très doué pour rallier à lui des gens aussi bizarre que Gerald ou Roy, sans oublier son groupe de taré extrémistes aussi. Être bizarre devait faire partie des caractéristiques obligatoires sans doute.
Et il devait être un génie pour réussir à rallier et relier tout ce petit monde entre eux.

Certes, les rixes pouvaient toujours éclater, les chamailleries et les jalousies étaient monnaie courante, mais tous tachaient de s'entendre à peu près. C'était le cas entre Gerald et Roy.
Leur début avait été difficile certes, le marie revenu de prison face au gamin des rues qui s'est incrusté dans la vie de son homme, il y avait de quoi être en colère, le garçon le comprenait ça, mais cela allait en s'arrangeant.

Le garçon avait essayé, essayait toujours de tout faire pour ne pas donner de raisons supplémentaires pour ce faire haïr, ou taper, ou rejeter. À l'époque il était encore plus effacé, timide, craintif même, préférant presque fuir le domicile de Jericho plutôt que d'affronter le regard de Gerald. Il n'avait pas besoin de l'entendre pour savoir que l'homme n'avait qu'une envie s'était de le foutre dehors, hors de la vie de son homme, et le garçon savait que la seule raison qui l’empêchait de le faire était justement son homme.
Si Jericho n'était pas devenu un élément si essentiel et important dans sa vie, le garçon aurait fui pour ne jamais revenir. Pour une fois dans sa vie, le garçon s'était montré attaché à quelqu'un, égoïste peut être aussi.

Roy leva les yeux vers Gerald, observant presque avec fascination la flamme de son briquet allumer la cigarette. La fumée ne le dérangeait pas, heureusement lorsqu'on avec deux gros fumeurs, mais il n'aimait pas vraiment voir ses parents... Les deux hommes se pourrir ainsi les poumons. Peut-être qu'il allait devoir les obliger encourager à arrêter un de ses jours.
Et la fumée ne dérangeait en rien la tranquillité du cimetière au contraire. Gerald eut beau dissipé un peu la fumée d'une main, les fin trait grisâtres s'éloignèrent paresseusement pour disparaître dans la gueule de Soul, sorti de sa cachette ombragée pour jouer les volutes.

Le garçon se permit un petit rire amusé en s'entendant traiter de sale gosse, pas méchamment bien entendu, et ce même avec le taquet léger à l'arrière de sa tête. Il se surprit même à ne pas avoir réagit à ce geste, pas de recul, pas de peur...

"Serais ce un défi ?", demanda-t-il, l'air amusé, joueur.

Ce n'était là que plaisanterie, jamais il n'osera s'attaquer à Gerald, il n'en avait pas l'envie non plus. Au fond, il avait fini par l'appréciait lui aussi, tout comme il avait fini par aimer Jericho comme un père daddy.

Il remarqua à peine que l'homme à ses côtés l'appela par son prénom entier, sentant juste un léger frisson lui remonter le long du dos mais il ne se tendit pas, pas plus qu'il ne paniqua ou se referma à nouveau comme une huitre.
Il était bien plus étonné, et touché, par ce que Gerald lui disait, qu'il pouvait compter sur lui tout comme il comptait sur Jericho.
Le garçon en sourit, un sourire sincère qu'il montrait trop peu peut être, un sourire durement acquis qu'il avait appris à faire depuis sa rencontre avec cette famille un peu spéciale.

Par contre, dès que Gerald prononça le mot "amourette", c'est un gamin rouge tomate, cachant son gène derrière ses mains et un rire nerveux.

"C'est tellement pas près d'arrivé..."

Il releva la tête, toujours aussi rouge et gêné, incapable de regarder dans les yeux l'homme à ses côtés.

"Les "amourettes" je veux dire... C'est tellement impossible avec quelqu'un d'aussi glauque que moi. "

Il se redressa un peu, levant les yeux au ciel pour pas à avoir à affronter le regard de Gerald peut-être.
Soul qui n'avait plus de fumée pour jouer se met à flotter au-dessus de lui, le fixant de ses grands yeux et en tirant la langue, signe qu'il était content ce qui fit sourire son humain.

"Et puis faudrait que j'arrive à parler à des gens pour ça, à être à l'aise avec les autres. Il n'y a qu'avec Jericho et toi que j'y arrive... À peu près ? "

Son regard se posa sur le Goupelin de Gerald et son sourire s’agrandit d'avantage.

"Oh ! Et Anastasia aussi. Et Philippe. Et les pokémons en général, mais Ana et Phil sont super gentils et rassurants."

Soul gonda doucement, jaloux, ce qui fit rire le garçon qui fouilla dans son sac pour en sortir un biscuit qu'il lui tendit, lui susurrant que c'était lui son préféré bien sûr.



PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
  Mar 19 Juin - 19:57
citer
éditer
x
  Mar 19 Juin - 19:57

Ce garçon, tu ne savais toujours pas comment t’y prendre avec lui. Il était particulier, oui c’est ça, particulier. Pas étrange, pas glauque, pas flippant comme parfois il le disait lui-même … Juste particulier. Un enfant qui se cache des autres pour ne pas se faire rejeter, un qui n’assume pas, qui n’ose pas parler de lui, qui ne s’ouvre jamais. Un gosse qui te rappelait doucement le comportement que tu avais pu avoir quand tu avais environ son âge, celui d’un petit merdeux, la force et la rage de vaincre en plus. Tu ne le lâches pas du regard, souriant d’un air amusé en remarquant que tu avais réussi à le gêner de ta question légèrement déplacée et bien que tu aurais pu t’en excuser, tu ne fais rien, te contentant de le regarder bégayer quelques paroles qui te firent froncer les sourcils d’agacement. Soufflant du nez, tu suis son regard pour relever la tête vers le ciel, admirant la fumée de ta clope s’y envoler nonchalamment avant de venir lui tirer le lobe de l’oreille en pestant. « Monsieur Royston LAMB. » Ta voix se veut autoritaire et tu t’amuses à utiliser le nom du balafré pour l’appeler, sachant pertinemment que la relation entre ces deux énergumènes se trouvait être bien plus qu’une simple relation entre un modèle et un apprenti le suivant aveuglement ; Jericho et Royston, c’était comme un père maladroit avec un fils un peu trop taquin, une adoption imprévue que tu commençais à doucement accepté et l’appelant de cette identité complète tu voulais capter son attention, lui faire autant plaisir que lui montrais que tu étais sérieux.

« S’il te plaît, arrête de te dénigrer de la sorte. S’il y a bien une personne glauque ici, c’est moi. »

Ta voix est peut-être trop cassante sur le moment mais ton rictus agacé pinçant le filtre de ta cigarette montre bien tout ce que tu peux penser de toi à ce moment-là. Si ce gamin était glauque, alors qu’étais-tu ? Une infâme putain de créature qui, pour couronner le tout, se complaît dans ses crimes, les larmes et le sang lui tâchant les mains ? Un monstre se délectant du malheur des autres tant qu’il peut égoïstement garder son bonheur, qu’importe s’il faut déchiqueter celui des autres pour ça ? Tu serres les poings, faisant crisser le cuir usagé de tes gants et reportes ton attention sur le garçon en soupirant, tentant de te calmer pour ne pas l’effrayer. « Écoute Roy, tu es un garçon adorable et mignon par-dessus le marché alors je ne vois pas pourquoi tu ne trouverais pas quelqu’un qui serait capable d’accepter tes qualités et des défauts. Et promets-moi que des qualités tu en as pleins ! » Comme pour accentuer tes paroles, tu vins poser un doigt sur son cœur, lui souriant en attendant qu’il baisse la tête pour venir relever ta main et lui tacler le nez d’une petite pichenette bien placée, le genre de blague marrante une fois qu’on fait aux enfants en bas-âge. « Il te suffit d’avoir confiance en toi. Tu ne dois pas avoir peur de ce que tu es. » Tout comme toi, tu ne peux pas te permettre d’avoir peur de ta propre ombre. « Tu es certain qu’il n’y a personne qui t’intéresse ici ? Une petite demoiselle ? Tu ne la trouves pas mignonne, la fille du boucher ? Elle a un joli sourire et elle a l’air très douce, je suis certain que tu pourrais tenter ta chance avec elle. »

Alors que lui énumère les personnes avec qui il se sent en mesure de parler, Anastasia relève la tête vers vous, le fixant silencieusement sans oser s’interférer dans votre discussion. Elle écoute juste, portant ton attention sur ta personne réfléchissante à une jeune demoiselle que le garçonnet pourrait aller voir. « Tu me diras, la fleuriste est pas mal, peut-être un peu vieille. Enfin bon avant tout, va falloir que tu prennes l’habitude de communiquer avec les gens. Tu sais quoi, si tu es partant on va faire un petit exercice tous les deux. Maintenant c’est toi qui iras faire les courses, ça te permettra de sortir, voir du monde et surtout tu n’auras pas d’autre choix que de communiquer avec eux pour t’en sortir. » Prudence t’avais compté avoir tenté cette technique pour aider Anita à prendre confiance en elle au tout début de leur relation et maintenant cette gamine était un véritable ouragan, un monstre de bonne humeur et de mauvaises blagues inarrêtable alors qui sait, peut-être que cela pourrait aussi aider le garçon. « T’en dis quoi ? »
PP
PA
messages
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Idéalis
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
  Mar 26 Juin - 2:36
citer
éditer
x
  Mar 26 Juin - 2:36

♕ Oh ! Huuuuum... Hello Mama ? ♕
FT Gerald W. Richter


Roy aurait continué à s'embrouiller et à s'enfoncer dans ses paroles,ou plutôt bégaiement incessant, si Gerald ne l'avait pas stoppé, l'appelant par un nom qui fit gravement buguer le cerveau du jeune homme. Et par buguer je vaux dire freezer, crasher, exploser, éteint. Le garçon regardant l'adulte avec de grand yeux de merlans frit et la bouche resté ouverte à cause l'étonnement, et puis il ne faut pas oublié le couinement surpris lorsqu'on lui tira l'oreille.

Roy Lamb... Tellement pas... Enfin si.. NON... Sur ses faux papier peut être, il les avait fait sans vraiment en informer le principal concerné, juste par sécurité si un membre des forces de l'ordre lui demandait où était ses parents, et même si le garçon doutait que son visage et son nom est un jour été dans la liste des personnes disparu, il ne voulait pas prendre le risque de se faire renvoyer à Imkeep auprès de... Non, il préféré encore se faire tiré chez Jericho et se prendre une gueulante de sa part en découvrant qu'officieusement officiellement il était devenu le tuteur légal du garçon. Mais de là à se présenter comme Roy Lamb... Non... Jericho était peut être devenu une sorte de père adoptif mais jamais le garçon n'ira l'ennuyer en le lui disant si ouvertement.

Le garçon finit par cligner plusieurs fois des yeux en regardant Gerald, surpris. Il ne se dénigrait pas si? Ce n'était que la vérité après tout, on le lui avait dit tellement de fois, et enfoncé dans le crâne à coup de poing aussi. Cela ne pouvait pas être faux non ? Par contre, Gerald lui, il n'était pas glauque, peut être un peu sauvage et brusque, peut être plus que ça parfois, mais il était gentil au yeux du garçon, normal, attentionné quoique souvent jaloux peut être ?

Mais le garçon n'eut pas le temps de le lui rappeler, baissant les yeux vers ce doigts pointé vers son cœur, doigts qui vint rapidement lui mettre une pichenette, le garçon surpris par cela, ne s'attendant pas à un tel geste. Personne n'avait jamais pris le temps de lui faire un tel coup après tout. Il n'en sourit pas, parce qu'il ne voyait pas la blague dans ce geste, mais il écouta attentivement Gerald, n'osant pas l’interrompre pour le reprendre sur quoi que se soit.

Le garçon retint difficilement un sursaut en entendant Gerald commencer à parler de fille, plus mal à l'aise encore d'un coup par le sujet. Il est vrai que jusqu'à présent il ne s'était jamais intéressé à la chose, il avait déjà tellement de mal à ne serait ce que parler avec des gens sans avoir envie de fuir la queue entre les jambes alors les amourettes... Cependant, si le garçon ne s'était jamais vraiment posé la question, il savait déjà plus ou mois vers quoi il tendait, et il faut dire que ça le complexait déjà assez même avec des parents de substitution de même sexe. Et il n'avaitjamais parlé de ça à quiconque, même avec eux...

Timidement, Roy essaya d'attirer l'attention de l'adulte, murmurant doucement des petits "Huuuum... Gerald ?" qui ne se firent pas entendre alors il laissa l'adulte continuer, sans rien dire, juste mal à l'aise à cause du sujet et de la tournure de la chose. Il le laissa finir, plus rouge à mesure que les secondes passaient, cachant un instant son visage dans ses mains en entendant la proposition de l'adutle.

"Hum... Gerald... Tu sais... Je me débrouille... Je sais déjà faire des courses... A peut près.. Et..."

Il se stoppa un instant, se mordant les lèvres, détournant le regard pour regarder Anastasia presque suppliant, comme si elle pouvait l'aider à expliquer mais... Même elle ne savait pas...

" Et...", il reposa les yeux un instant sur Gerald, baissant pourtant bien vite la tête en murmurant, marmonant à la va vite la suite, honteux. "Ana est la seule femme dans ma vie et elle est comme une maman... Je veux dire que... Hum... Voila quoi..."

Roy se tue, embarrassé, incapable d'en dire plus tellement la honte l'envahissait sans même savoir si ses quelques mots allait suffir a expliquer que jusqu'à présent, le garçon n'avait été qu'en présence d'homme, et les rare femme qu'il avait pu cotoyer il n'en s'en souvenait même pas. A part Anastasia qui était l'image que le garçon se faisait d'une maman, avec une fourrure et du feu magique en plus, et peut être Glow, sa funécire, et Pixie, sa mélofée, qui a ses yeux était plus des amis que des présence féminine, et bah le pauvre Roy n'avait jamais eut droit au touché d'une femme et ça ne l'interessait mais alors tellement pas d'être touché... Encore plus par une femme que part un homme... Peut être...
Pourquoi se posait il se genre de question débile de toute façon, ça lui faisait peur tout ça, il préférait ne pas s'y intéresser... Peut être...



PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 647
points d'aurore : 105
Messages : 504
Rang de prestige : A
Âge : 52 ans
Région d'origine : Rhode (Suerebe)
Orientation : Homosexuel, fiancé
Métier : Tueur à gages
Avatar : Corvo Attano • Dishonored
  Sam 4 Aoû - 20:59
citer
éditer
x
  Sam 4 Aoû - 20:59

Tu ne portes pas vraiment attention au garçon, un peu ailleurs, dans ton monde, marmonnant, une main venant gratter ton menton en soupirant, cherchant une demoiselle que tu avais pu croiser ici, une douce femme à lui proposer parmi toutes celles dont tu te souvenais. Il y avait bien la fille Smith mais ils n’étaient pas franchement les plus dignes de confiance, la fille du poissonnier ? Non, trop jeune. Alors tu désespères, jettes la tête en arrière et jures sans même remarquer la gêne du jeune homme, les bras croisés, serrant les dents, pestant de galérer à l’aider sur ce sujet. « Bah si tu sais si bien faire les courses tu en profiteras pour les faire et renter. » Tu fouilles dans tes poches, vérifies rapidement cette liste donnée par ton amant et que tu n’avais pas hésité à froisser, la fourrant dans les mains du jeune homme avec de quoi payer. « Et avec ce qui reste, tu te prendras ce que tu te veux. »

Et c’est à ce moment-là que ta douce se décide enfin à revenir, elle qui avait tout compris, elle qui vint passer une patte griffue dans la chevelure de Roy pour le réconforter et te lancer un regard désespéré : comment ne pouvais-tu pas comprendre où il voulait en venir ? Elle roula des yeux lorsque tu relevas les yeux vers elle, toujours aussi concentré dans ta réflexion. Elle était touchée par les mots du garçon, rougissant elle aussi doucement alors que ses pattes vinrent se poser sur les épaules du garçon et alors qu’il se dévoilait indirectement à toi, tu restas tout aussi perplexe, les sourcils froncés sous le regard agacé de ta magicienne. Faisait-il exprès ? C’était à le croire au point où discrètement elle te pointa du doigt, te faisant les gros yeux pour que tu comprennes du premier coup mais tu semblais encore plus perdu, la faisant soupirer un peu plus bruyamment avant qu’elle ne montre le gamin puis toi, insistant un peu plus avant de se mettre à grogner devant ton incompréhension. Attends quoi ? Pendant quelques secondes tu lui adressas un regard dégouté, le gosse puis … toi ? Non non, ce n’était pas possible et secouant la tête tu pestas, roulant des yeux à ton tour : mais où voulait-elle en venir ? Elle te laisse alors un regard hautain, de plus en plus énervée par ta soudaine stupidité avant qu’un éclair de génie ne te fasse enfin réaliser la chose.

« Attends, t’es gay toi aussi ?! »

Et un silence qu’elle coupe d’un soupir, elle s’agace, te fait comprendre silencieusement que tu devrais y aller plus doucement avec lui en le gardant encore contre elle, compatissante, maternelle sous ton air étonné et aussitôt tu cherches à te reprendre, bafouillant doucement.

« Enfin euh … Tu préfères les hommes ? Enfin … Je … »

Tu sens le regard de ta magicienne sur toi, sévère, autoritaire même sous tes propos maladroits malgré ta bonne volonté de vouloir engager avec Roy, ce gamin que tu pouvais dès à présent considérer comme ton propre gosse alors soupirant, venant te pincer l’arrête du nez tu bégayes, cherche tes mots en ronchonnant doucement : tu ne voulais pas le brusquer mais tu n’étais pas très doué pour le dialogue alors lui jetas un regard désolé tu cherches malgré tout à le rassurer, détournant bien vite les yeux en sentant tes joues chauffer et se colorer d’une douceur rougeur écarlate.

« Tu veux en parler ? Enfin … » Nouveau soupir, viens joindre tes mains, tes coudes contre tes genoux à triturer tes doigts. « Tu sais … Je ne veux pas te forcer à un parler mais … Sinon n’hésite pas. Surtout que bon, tu te doutes que y a aucun souci avec ça à la maison … Je voudrais pas que tu te renfermes sur toi-même par rapport à ça. »

PP
PA
messages
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Idéalis
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 226
points d'aurore : 610
Messages : 184
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
  Lun 6 Aoû - 0:51
citer
éditer
x
  Lun 6 Aoû - 0:51

♕ Oh ! Huuuuum... Hello Mama ? ♕
FT Gerald W. Richter


Roy n'osa pas parler, rendu muet part la peur et l'angoisse qui lui tordait les entrailles, celle de décevoir Gerald s'il osait dire quoi que se soit, le couper dans ses réflexions... Lui faire comprendre que cela ne servait à rien de chercher de lui chercher une fille qu'il ne saura jamais aimer...
Et plus il voyait l'adulte cherchait et passer en revue toutes les jeunes femmes de sa connaissance, Roy était plus en plus mal à l'aise, jouant nerveusement avec ses doigts tordu, cherchant même du regard la meilleurs route à prendre pour fuir rapidement le lieu.

Il n'osa pourtant pas déguerpir, ni même bouger lorsque Gerald, se tournant vers lui, lui fourra entre les mains quelques billets et un papier qui se révéla être une liste de course. Il n'osa toujours rien dire ou avouer, avouer que, faire quelques courses rapides, par nécessité il y arrivait à put près lorsqu'il n’avait pas le choix. Que s'il avait décliné poliment l'offre de l'adulte, celle de le sortir un peu pour parler aux gens, c'était parce qu'il angoissait déjà à l'avance de devoir faire cela alors il lui avait répondu la première chose qui lui était venu en tête.
Roy ne savait actuellement pas vraiment faire les courses, s'attarder entre les rayons, patienter à la caisse, il était plutôt du genre à "vite vite passons le moins de temps dans cette endroit remplit de monde, attrapons le premier truc mangeable et filons d'ici trouver un coin tranquille ou faire une crise d'angoisse suite à cette expérience traumatisante".

Il faut croire que du quatuor, bon trio plutôt Soul ne comptait pas vraiment maintenant qu'il s'était éloigné à nouveau, dissimulé dans les ombres. Donc,oui, il faut croire que du trio, Anastasia fut la plus intelligente, douce, patiente et compréhensive.
Elle se rapprocha du garçon, passant ses pattes dans ses cheveux sombres. Il la laissa faire, se détendant légèrement face aux caresses, pas du tout stressé ou angoisser par son contact contrairement aux humains.
Il lui lança un regard suppliant d'ailleurs, incapable de dire quoi que se soit sans commencer à paniquer et presque au bord de la fuite. Il avait qu'une envie, c'était de se cacher dans ses poils et disparaitre de la vu de l'adulte.

Il y eut un instant de silence durant lequel la renarde et son maitre s'échangèrent des regards, Roy préférant bien sûr regarder partout sauf en direction de l'adulte.
Et puis vint l'instant fatidique, la révélation qui frappa enfin Gerald, s'exclamant haut et fort lorsque l'idée lui traversa enfin l'esprit, sans aucune subtilité.

Roy aussitôt cacha sa gène derrière ses mains, brisant le silence qu'avec un léger couinement de gène, peut être un peu de peur aussi. Comment allait réagir Gerald a cela ? Ce n'était pas parce que lui même était en couple avec Jericho qu'il ne pouvait pas le juger pour ça... Le sujet était gênant, le contenu était gênant, tout était gênant et sujet à la moquerie ou autre.
Le garçon n'y avait jamais réellement réfléchit à vrai dire, est ce qu'il préférait les femmes ou les hommes ? Il avait juste toujours pensé "homme" parce qu'il n'avait jamais rencontré aucune femme plus de 5 minutes et encore... A dire vrai, là maintenant, ni jamais d'ailleurs, il n'avait aucune envie de pensé à ce genre de chose, lui qui avait toujours été relativement seul et qui ne s'imaginait pas autrement pour le restant de ses jours... Et le restant de ses jours, il en était persuadé, ne devait pas être bien long à vivre.

Gerald avait beau reformulé sa question, toujours aussi maladroit, cela ne fit aucunement changer le garçon, toujours caché derrière ses mains, jambe revenu vers lui pour mieux se recroquevillé derrière et cacher sa gêne.
Mais il ne voulait pas se renfermer à nouveau sur lui même, il devait s'ouvrir un peu, il ne pouvait pas rester éternellement caché de tout et de tous. Bien que toujours maladroite, les paroles de Gerald le rassurèrent, un peu.

"Please don't...", murmura-t-il doucement.

Doucement, après un instant d'hésitation, il finit par retirer ses mains derrière lesquels il cachait son visage, enlaçant nerveusement ses jambes et venant poser son menton sur ses genoux en un soupire nerveux. Il n'osa pourtant toujours pas regarder Gerald, pas même lui lancer un regard, peut être par peur d'y voir du dégout malgré ses paroles rassurantes.

"Je sais pas trop... Peut être... Je veux dire... ça ne m'a jamais intéressé alors...", finit'-il par avouer doucement, toujours nerveux et mal à l'aise avec le sujet."J'a.... J'arrive même pas à parler aux gens... J'ai tout le temps peur d'eux...  J'ai même pas d'ami alors penser à plus loin... ça m'a jamais vraiment traversé l'esprit..."

Nerveusement, il resserra l'étreinte sur ses jambes, venant cacher son visage à nouveau derrière elle, le front posé sur ses genoux.

"J'arrive même pas à être totalement à l'aise même avec toi ou Jericho...", murmura-t-il, honteux de l'admettre. "Je sais pas si je le serais un jour alors de là à penser l'être avec quelqu'un d'autre..."



Contenu sponsorisé
PP
PA
messages
Contenu sponsorisé
Informations
rang de prestige :
Contenu sponsorisé
Affiliation
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
 
citer
éditer
x
 

 
Oh ! Huuuuum... Hello Mama ? - FT Gerald W. Richter
 Sujets similaires
-
» The last Round of Shin Alkar[Der Richter, Rang A, Solo, Evacuation.]
» Magnus Richter
» Galerie de Sheryl Mama
» Léo Richter [En Cours]
» Klaus Richter
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum