AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum RPG Pokémon
Bienvenue dans l'empire
Vous aviez toujours rêvé de partir à l'aventure dans le monde Pokémon ?

Alors bienvenue sur Aurora Millenarius, le forum pokémon pensé pour vous permettre de créer votre propre histoire et de vivre une grande aventure !
top-sites
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Promotion chromatique
Pour le premier mois de cette réouverture, votre premier starter peut être de type chromatique ! etc
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Automne
Venez découvrir les exclusivités !
Que croiser sur les routes de l'Empire ?
Le forum
Forum RPG pokémon à contexte original. Pas de minimum de lignes, avatars illustrés en 250 x 400 px.
Pokénews
31/10/18
Découvrez la Gazette n°9 !
31/10/18
Découvrez l'animation Spooky Scary Skelenox !
Le staff
Aislinn
Fondatrice
Raphaël
Fondateur
Derniers messages

 

 Any Fools can be a father but it takes a real man to be a Daddy - FT Jericho Lamb

Aller à la page : Précédent  1, 2
PP
PA
messages
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 254
points d'aurore : 663
Messages : 222
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Idéalis
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 254
points d'aurore : 663
Messages : 222
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 254
points d'aurore : 663
Messages : 222
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 254
points d'aurore : 663
Messages : 222
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
  Mar 3 Avr - 23:22
citer
éditer
x
  Mar 3 Avr - 23:22

Any Fools can be a father but it takes a real man to be a
♕ Daddy ♕
FT Jericho Lamb

Hiver 2013

Le garçon releva les yeux en entendant la question de l'homme. Lui, être un vrai albionais ? Impossible, il était bien trop cassé et tordu pour ça, son paternel le lui avait déjà bien enfoncé dans le crâne ça, ses poings servant de marteau. Le garçon avait toujours été, et l'était toujours, convaincu qu'il n'était qu'un bon à rien et qu'il serait à sa place qu'une fois dans un cercueil et si pieds sous terre.
Quoi que, même avoir un cercueil et une pierre tombale, c'était trop demander encore, nan, une fausse commune ou un caniveau lui convenait mieux en vrai... Il ne valait pas plus.

Perdu un instant dans ses pensées, il ne remarqua que trop l'homme se rapprocher de lui, les bras écartés. Effrayé par cette proximité soudaine et ce geste encore inconnu, de même que les motivations de Jericho, le garçon eut un mouvement de recul instinctif, mais trop tard, les bras de l'homme s'était refermé sur lui pour l'étreindre.
Roy se figea de peur, attendant de voir quand est ce que la douleur se ferait sentir, à l'affût du moindre moyen de s'échapper.
Pourtant, au bout d'un moment, son corps si tendu finit par se relâcher, un peu, en s'apercevant que cela ne lui faisait aucun mal au contraire, son petit cœur sembla se réchauffer, s'emplir d'une chose que le garçon pensa être du bonheur ou de la joie et ça lui fit presque peur que l'homme soit capable de faire cela alors qu'il ne s'était rencontré que la veille.
S'il n'avait pas été si craintif, si tendu, si cassé, il se serait laissé aller contre lui dans cette étreinte.

C'est presque à contrecœur que le garçon reprit sa place lorsque l'homme le relâcha pour pouvoir se lever. Le garçon le suivit du regard, silencieux, regardant le matériel qu'il alla chercher dans une armoire et qu'il vint déposer sur la table basse avant de partir dans la cuisine, suivit de son imposant pokemon qu'il envoya balader sans aucune douceur.

Roy regarda le Sarmuraï venir le voir, lui souriant timidement. Il fut plus surpris de l'entendre... Pleurer ? Et de se faire secouer aussi. Le geste n'était pas méchant ni fort, mais le garçon perdit doucement son sourire, posant une main discrète sur ses côtes lorsque l'insecte géant eut fini, essayant de calmer un peu la petite pointe de douleur état ressorti en bougeant au grès des pattes de la bestiole.
Il ne se plaint pas pourtant, se contentant de relever à nouveau les yeux vers Jericho revenant avec de la nourriture dans les bras. L'enfant se demanda presque comment il était possible d'en avoir tant chez soit... Dans son ancien chez lui, il n'y avait jamais rien eut à manger pour lui.

Roy acquiesça doucement à la proposition de l'homme, celle de reproduire un document à partir d'une des photo qu'il récupéra sur son téléphone.
Il regarda un instant ce que lui présenta Jericho, essayant d'enregistrer dans sa tête le plus de détail possible, le moindre détail qui lui parut important, l'ordre des éléments et des lettres, bien que le tout soit assez peu lisible sur un si petit écran, mais... Son esprit semblait... Préoccupé, par autre chose. Son regard de temps en temps partait en biais vers la bouffe sur la table basse, mais il n'était pas dupe, s'il voulait espérer avoir quelque chose à manger, il fallait qu'il travaille.

Et puis, il avait un autre problème aussi, ses fichues lentilles recommençait à irriter ses yeux. Il n'osa pas les frotter dans un premier temps, se disant que cela allait passer et que, si essayer de calmer cela avec ses sales mains, il allait aggraver la chose plutôt que de la calmer, mais les réflexes humains furent plus fort que lui lorsqu'il finit par abandonner et se frotter les yeux du dos des mains. Sa vision en devint plus floue encore.

Il n'osa rien dire, ne pas se plaindre, mais intérieurement, il commença à paniquer, se demandant bien comment il allait réussir à écrire et faire des traits droits alors qu'il avait l'impression de ne plus rien voir. Il allait décevoir Jericho, il le savait, même s'il y mettait tous ses efforts.

Il se rapprocha de la table basse, s’asseyant par terre, plus confortable que de se pencher en avant avec ses côtes cassées. Il prit hésitant un des stylos apportés par Jericho ainsi qu'une feuille, mais, si d'ordinaire, il n'aurait pas hésité à commencer directement, sans crainte, ici, il resta un instant figer, comme s'il ne savait pas par où commencer.
Dans sa panique intérieure, il était sûr d'avoir oublié des choses, mais il n'osa pas regarder à nouveau le téléphone de Jericho, il n'y verrait rien avec ses yeux brûlants et sa vision floue.

Il essaya une dernière fois de se reprendre et de retrouver une vision suffisamment claire pour voir ce qu'il écrirait, mais en vain, tout devenait de plus en plus flou à mesure qu'il se frottait les yeux. Il se demanda même un moment s'il ne valait mieux pas retirer immédiatement ses lentilles parce que si elles le gênaient et lui faisait mal ainsi, c'est qu'il devait y avoir un problème, qu'il les avait porté beaucoup, beaucoup trop longtemps pourtant, il n'osa pas, il n'avait rien pour les ranger à l'abri et il ne voulait pas les jeter.

Hésitant, il finit par lever le stylo pour le poser sur la feuille et essayer de commencer. Au bout d'une ligne à peine, il sut qu'il faisait de la merde, la simple ligne noire d'écriture qu'il parvenait à percevoir de sa vision brouillée ne lui sembla pas droite. Il n'était pas content de lui, à ça non, il savait qu'il pouvait faire mieux, il voulait faire mieux, mais sans rien voir, il ne pouvait pas...

Il cessa d'écrire, posant le stylo en grognant d'agacement pour venir se frotter encore les yeux, comme si continuer de frotter allait finir par arranger les choses. Il ne se stoppa que pour relever le regard vers le visage, maintenant flou, de Jericho lorsque ce dernier lui parla.

L'enfant en resta un instant bouche-bée. Un foyer ?... L'homme lui proposait il un vrai toit ici avec lui ? Le garçon ne pouvait y croire, lui qui n'avait jamais eut de réels toits sur la tête. Son chez lui d'avant il préféra l'oublier, ce n'était pas un foyer, pas même un point d'attache.

"Huuum... Pas trop voyageur. Juste... Je ne veux pas qu'il me trouve alors j’essaie de bouger... Quand je peux..."

C'est vrai qu'il n'avait pas forcément les moyens de voyager... De temps en temps frauder en montant dans un train sans payer suffisait, mais arriver dans une nouvelle ville inconnue, il fallait qu'il s'y habitue, qu'il l'explore un peu pour ne pas se perdre, qu'il perde du temps à reprendre ses habitudes et ce temps, lorsque l'on survit difficilement tout seul, il ne l'avait pas. Cela faisait un moment qu'il était à Grimecoal d'ailleurs, trop peut être, c'était à en devenir paranoïaque.
Son regard se reposa sur la feuille et il grimaça, reposant le stylo.

"Huuum... Je suis désolé...", commença-t-il, prudent alors qu'il revint se frotter les yeux d'un main. "Je n'y arriverai pas..."

Il était déçu de ne pas pouvoir faire plaisir à Jericho et lui montrer ce qu'il savait faire, mais là, il abandonnait, purement et simplement. Il savait que dans cet état, qu'importent les efforts et les essais, il ne parviendrait pas à faire quoi que se soit de potable.
Et si cette échec cuisant signifiait qu'il n'aurait pas une possible récompense et bien tant pis, ce ne sera pas la première fois, et cela ne sera sans doute pas la dernière.
Cela ne l’empêcha pas de rager et paniquer intérieurement ceci dit malgré l'air calme qu'il essaya de garder, par peur d'une punition plus grande que ce qu'il allait se recevoir.



PP
PA
messages
AAAAAAAHHHHHHHHHHHH
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 666
points d'aurore : 110
Messages : 427
Rang de prestige : A
Âge : 55 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Pansexuel, fiancé
Métier : Chef de gang
Avatar : Daud - Dishonored
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Idéalis
AAAAAAAHHHHHHHHHHHH
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 666
points d'aurore : 110
Messages : 427
Rang de prestige : A
Âge : 55 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Pansexuel, fiancé
Métier : Chef de gang
Avatar : Daud - Dishonored
AAAAAAAHHHHHHHHHHHH
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 666
points d'aurore : 110
Messages : 427
Rang de prestige : A
Âge : 55 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Pansexuel, fiancé
Métier : Chef de gang
Avatar : Daud - Dishonored
AAAAAAAHHHHHHHHHHHH
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 666
points d'aurore : 110
Messages : 427
Rang de prestige : A
Âge : 55 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Pansexuel, fiancé
Métier : Chef de gang
Avatar : Daud - Dishonored
  Sam 7 Avr - 2:16
citer
éditer
x
  Sam 7 Avr - 2:16

Tu as hâte, vraiment hâte de savoir de quoi était capable le petit garçon. Tu lui as tendu quelques feuilles et il avait un modèle sur ton téléphone mais ce n’était malheureusement pas très grand. Tu n’avais pas vraiment envie de fouiller dans tes documents pour déterrer de vieux papiers, et tu avais surtout envie de te protéger, sait-on jamais. Tu as beau avoir l’avantage physiquement, tu n’es peut-être pas aussi rusé que lui et tu peux te faire avoir en moins de deux secondes. Et ouais, tu te crois invincible et pourtant un enfant pourrait te faire tourner en bourrique s’il en avait envie.

« Prends ton temps. »

Tu le regardes s’exécuter et tu viens te défendre en venant t’avachir un peu plus dans ce canapé, frottant parfois tes yeux avant de passer une main dans ta tignasse étonnamment bien coiffée pour un matin un peu difficile. Tu essayes de replacer les quelques mèches rebelles mais finalement tu abandonnes et tu te concentres à nouveau sur le travail du garçon ; tu finis par remarquer que quelque chose clochait, que quelque chose le dérangeait, mais tu préféras te taire en espérant qu’il vienne te demander quelque chose – parce qu’à un moment où un autre tu ne seras pas derrière son cul à longueur de journée. Tu éclaircis ta gorge comme pour lui dire de ne pas hésiter à poser des questions, à se plaindre, tu es un esprit assez ouvert malgré tes airs vraiment grognons.

« Tout va bien ? Tu as encore mal ? »

Un étrange instinct paternel se réveille, chose que tu n’as presque jamais eue en tes cinquante (et quelques) années de vie. Un sentiment étrange, qui te pousse à venir t’asseoir par terre à ton tour pour tenter de capter le regard du garçon. Une main vient se diriger sur son dos que tu caresses doucement pour le rassurer mais aussi pour l’encourager à faire des efforts. Tu aimerais qu’il se batte jusqu’au bout, qu’importent ses problèmes, mais on ne fait pas de miracles en un jour alors tu ne lui en voudras pas le moins du monde en cas d’échec ; au contraire. L’échec étant le meilleur des maîtres, il valait mieux qu’il se plante mille fois avant de réussir quelque chose plutôt que de se reposer sur ses acquis.

Finalement, Roy abandonne et tu fronces doucement les sourcils. Tu n’es pas furieux, tu es un peu déçu mais tu aurais dû t’y attendre en le voyant se frotter les yeux comme ça. Tu hausses alors les épaules et tu viens piocher au hasard dans les quelques paquets pour lui tendre quelques trucs à manger sous l’œil attentif et jaloux du gros insecte qui se met à pleurer de plus belle. Tu l’ignores encore un moment puis, finalement, tu lui jettes un gâteau en grognant. « C’est bien parce que tu me sauves la vie Philippe. » Il gobe la friandise dans sa gueule et repart tout content de t’avoir fait craquer. Dans un soupir, tu te tournes à nouveau vers le garçon et tu lui attrapes le visage pour le forcer à te regarder dans les yeux.

« Retire-moi ces merdes, s’il te plait. Viens dans la salle de bain, on va faire ça proprement. »

Tu n’attends pas vraiment de réaction positive ou négative de sa part, l’emmenant avec toi dans la pièce où tu entreposais la majorité des pansements, désinfectants et autres joyeusetés pour quand ça va mal. Tu fouilles dans la trousse et tu parviens à sortir une petite fiole de gouttes pour les yeux. Tu viens te laver les mains et tu l’invites à faire de même parce qu’on ne touche pas ses yeux avec ses gros doigts sales. Tu n’as jamais porté de lentilles mais tu as déjà entendu parler de toutes ces infections horribles et des mises en garde.

« Depuis combien de temps tu les portes ? Et… Et pourquoi elles sont intégrales ? Tu as un souci aux yeux ? »

Tu n’es pas sûr du terme, mais des lentilles comme ça, ça ne court sûrement pas les rues. Il a dû les choisir noires pour avoir un certain style mais il ne t’impressionne pas, tu attends qu’il retire ces horreurs de ses yeux comme un grand car tu ne veux pas risquer de lui crever un œil en faisant le travail à sa place. Tu lui tends ensuite les gouttes pour les yeux afin qu’il se les mette pour nettoyer ses pauvres prunelles qui doivent être meurtries… Tu te demandes encore comment il peut encore voir après avoir dormi avec les lentilles toute la nuit.

« Tu dois sûrement le savoir mais il faut renouveler tes lentilles de temps en temps… On peut s’en procurer par le biais d’une connaissance, mais ça peut prendre un peu de temps. »

Tu t’inquiètes, oui. Comme un père face à son enfant malade.
PP
PA
messages
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 254
points d'aurore : 663
Messages : 222
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Idéalis
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 254
points d'aurore : 663
Messages : 222
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 254
points d'aurore : 663
Messages : 222
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 254
points d'aurore : 663
Messages : 222
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
  Sam 7 Avr - 18:41
citer
éditer
x
  Sam 7 Avr - 18:41

Any Fools can be a father but it takes a real man to be a
♕ Daddy ♕
FT Jericho Lamb

Hiver 2013

Le garçon continua à se frotter les yeux en grondant doucement, agacé par la brûlure des lentilles et sa vision trouble. Il essayait vainement d'améliorer cela, il voulait bien voir pour pouvoir continuer ce que Jericho lui demandait. Il voulait lui montrer de quoi il était capable, il voulait faire des efforts, mais sa vue était bien trop mauvaise en cet instant pour voir ce qu'il écrivait. Il ne distinguait même plus les lettres, juste une bouillit difforme sur une page blanche, un griffonnage même pas droit d'ailleurs.

Alors il abandonna, à contrecœur certes, mais il préféra ne pas insister. Si la rue lui a appris une chose, c'était de ne pas s'attarder sur quelque chose qu'il savait ou pensait irréalisable, il n'avait ni le temps ni l'énergie pour faire tant d'effort pour si peu de résultat, souvent se contentant d'aller au plus simple, au plus direct et affronter la difficulté qu'en dernier recours.
Alors oui, il préféra abandonner, quitte à se faire punir ou à ne pas recevoir à manger pour l'instant, préférant s'occuper d'abord de ses problèmes de vue pour commencer et continuer le papier ensuite, plus tard.

Perdu dans ses pensées et le frottement de ses yeux, il n'entendit pas Jericho s'accroupir à ses côtés. Le garçon sursauta en sentant la main de l'homme venir se poser sur son dos, un instant effrayé avant de se rendre compte qu'il ne s'agissait là que d'un geste amicale, réconfortant, rassurant.

Le garçon se mordit nerveusement la lèvre, son esprit à nouveau alerte à son environnement, à l'homme à ses côtés. Il se traita de stupide d'avoir baissé ses défenses ainsi au point de ne même plus avoir peur de Jericho. Il s’inquiéta de se trouver de plus en plus à l'aise en sa présence, comme si cela était une mauvaise chose. L'enfant craintif qu'il était s'était persuadé qu'il devait toujours faire attention en présence des autres, surtout des adultes et il lui faudra sans doute encore du temps pour que cette mentalité change, peut être même des mois voir des années avant qu'il ne soit totalement à l'aise avec une personne vivante.

À la question de l'homme, il acquiesça doucement, un instant silencieux, comme se demandant s'il devait se plaindre puis finit par renoncer.

"Ça va... J'ai l'habitude.", murmura-t-il, détournant les yeux pour ne pas à avoir à poser son regard dans celui de l'homme.
Il ne voyait plus assez bien pour y déceler de la colère, de l'agacement ou de la peine.

Le garçon fut un peu surpris que malgré son abandon, Jericho vienne lui tendre des biscuits qu'il ne put refuser, son estomac quémandant de quoi le remplir. Pourtant, malgré son appétit, comparable à la famine, il n'engloutit pas d'un coup les quelques biscuits dans sa main. Mettant un coup d'œil à Jericho, attendant qu'il tourne le regard ailleurs, en l’occurrence sur son pokemon géant pleurant pour avoir lui aussi une part du butin, le garçon glissa plusieurs de ses gâteaux sous le canapé.
Une léchouille sur le bout de ses doigts le remercia. Soul avait trouvé sa nouvelle cachette et remercia son humain d'avoir pensé à lui.

Le garçon commença à grignoter ensuite le reste de ses biscuits, tachant de ne pas en mettre partout et de n'en perdre aucune miette. Cependant, il couina de surprise, peut être un poil de peur aussi, en sentant un main sur sa mâchoire le forçant à tourner la tête. Il comprit bien vite que ce fut Jericho qui voulait le regarder dans les yeux et le garçon cligna plusieurs fois des paupières l'air incompréhensif avant de se faire entraîner vers la salle de bain sans avoir le temps de demander de quoi il parlait ou même de refuser.

Obéissant, il ne protesta pas, se lavant les mains lorsque Jericho le lui demanda. Ce fut qu'à ses questions que le garçon compris de quoi il parlait et ce qu'il lui demandait de retirer.

"Oh euuuuh.... Je ne sais pas trop... Depuis cet été, je crois..."

Cela devait faire plusieurs mois déjà. Combien exactement, il ne s'en souvenait plus.
Il se stoppa un instant, jouant nerveusement avec ses doigts encore humide tout en cherchant ses mots.

"Je n'ai pas de problème, c'est juste la lumière... Ça me brûle... Et les lunettes de soleil ne protègent pas assez.... Et les gens passent leur temps à les casser quand j'en ai..."

Il préféra se taire à nouveau plutôt que de s'enfoncer encore plus dans des explications sans queue ni tête.
Il commença à les retirer, maladroitement, peu habitué.
C'était sa première paire à vrai dire enfant son père ne lui aurait jamais permis d'en avoir alors il supportait comme il pouvait la lumière du jour, préférant sortir la nuit... Mais une fois dans la rue, seul livré à lui-même, il n'avait pas eu le choix que de vivre un peu plus dans "le jour".

Au début, il avait commencé avec des lunettes de soleil, celles pas chère qu'on trouvait dans les magasins, et même si elles ne le protégeaient pas assez, qu'il restait éblouit, presque aveuglé, il pouvait encore se débrouiller, mais elles ne durait jamais assez longtemps. Dès qu'on le battait, elles étaient les premières à se briser, avant même ses os.
Il ne pouvait se permettre avec ses faibles moyens de racheter encore et encore des paires peu efficaces alors il avait économisait comme il pouvait, grattant chaque pièce, pour pouvoir s'offrir ces lentilles.
Il avait entendu parler de l’existence de ces lentilles dans une pub, sur un prospectus roulé en boule qu'un passant lui avait jeté à la figure et pour la première fois de sa vie le garçon était ravie de les avoir quand en plein jour, il pouvait marcher au soleil sans ressentir la brûlure de la lumière sur ses yeux.

Cependant, de telles lentilles coûtaient cher même pour du bas de gamme, il n'avait pas les moyens d'en achetait d'autre, pas les moyens de ne les entretenir correctement, pas les moyens de faire autrement que de supporter l'irritation qu'elles provoquaient, pire de jour en jour.
Lorsqu'il parvint à les retirer enfin, ce fut un peu comme une délivrance bien qu'il peina à ouvrir ses yeux devenus plus sensibles encore, éblouit par la simple ampoule de la salle de bain.
Le peu d'irritation qui lui resta fut calmé par les gouttes que Jericho lui tendit et qu'il mit sur ses yeux.

Il rendit le reste du flacon à l'homme, essuyant du dos de la main une larme qui s'était échapper sur sa joue à cause du trop-plein de liquide soudain.
Sa vision resta un peu flou, sûrement le temps qu'il s'habitue à ne plus avoir les lentilles et surtout à cause de son hypersensibilité à la lumière qui s'était sans doute aggravé en passant d'un coup d'une longue période de port de lentille protectrice à plus rien du tout pour bloquer la lumière.
Éblouis et agressé par cette lueur qui lui paru si vive, il peinait à garder les yeux ne serait ce qu'à demi-ouvert.

"Hum... J'ai pas... Je n'ai pas d'argent pour en acheter des nouvelles... Je fais comme je peux avec ce que j'ai..."

Quitte à prendre des risques avec sa vue et sa vie.



PP
PA
messages
AAAAAAAHHHHHHHHHHHH
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 666
points d'aurore : 110
Messages : 427
Rang de prestige : A
Âge : 55 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Pansexuel, fiancé
Métier : Chef de gang
Avatar : Daud - Dishonored
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Idéalis
AAAAAAAHHHHHHHHHHHH
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 666
points d'aurore : 110
Messages : 427
Rang de prestige : A
Âge : 55 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Pansexuel, fiancé
Métier : Chef de gang
Avatar : Daud - Dishonored
AAAAAAAHHHHHHHHHHHH
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 666
points d'aurore : 110
Messages : 427
Rang de prestige : A
Âge : 55 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Pansexuel, fiancé
Métier : Chef de gang
Avatar : Daud - Dishonored
AAAAAAAHHHHHHHHHHHH
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 666
points d'aurore : 110
Messages : 427
Rang de prestige : A
Âge : 55 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Pansexuel, fiancé
Métier : Chef de gang
Avatar : Daud - Dishonored
  Lun 9 Avr - 22:29
citer
éditer
x
  Lun 9 Avr - 22:29

Tu le regardes faire l’air curieux puis dubitatif, la main tenant les précieuses gouttes tremblant comme une dégénérée. Il t’inquiète un peu, non, beaucoup, ce serait vraiment con qu’il perde la vue devant toi sans que tu ne puisses rien faire. Tes yeux s’agrandissent alors qu’il répond à tes foutues questions, te faisant taper du pied sous l’inquiétude et la frustration. Ça fait depuis cet été qu’il porte ces horreurs ? Pas étonnant qu’elles lui fassent mal aux yeux alors, elles doivent être en fin de vie – pour ne pas dire surutilisées, en vérité tu n’en sais rien mais tu sais que ça ne s’entretient pas comme des lunettes que tu te contentes de les poser n’importe où avant de vaquer à tes occupations.

« Donc… Ce ne sont pas des lentilles de vue ? »

Toujours curieux, tu inclines doucement la tête sur le côté, cherchant à comprendre comment marchait ce genre de choses. Qui sait, peut-être qu’un jour tu en auras besoin toi aussi, pour le moment tout va bien – bon, tu n’as sûrement pas 10/10 aux deux yeux, mais tu n’as jamais été gêné. Tu le laisses alors retirer ses lentilles, tu voudrais lui montrer comment faire mais tu n’en as vraiment aucune foutue idée, mais tu restes planté là comme un con au cas où ça dégénérait. Tu ne le quittes pas des yeux, inquiet, légèrement en colère, car ce petit garçon n’a pas l’air de bien prendre soin de lui. Ça ne doit pas être facile quand on vit à la rue, quand on n’a pas de chez-soi ou de pièce où on peut se chouchouter, se faire tout beau.

« Ne me dis pas… Ne me dis pas que tu dors avec tes lentilles Roy. »

Tu croises les bras dès lors qu’il te prend les gouttes des mains, fronçant les sourcils. Tu es furieux mais ce n’est pas pour les mêmes raisons que lorsque tu es allé le chercher dans cette ruelle poisseuse. Non, tu t’inquiètes pour la santé de ce petit corps que tu as maltraité et que tu cherches à réparer tant bien que mal. Oui, tu es un faux père maladroit, mais ça n’a pas l’air de te déranger, au contraire ; tu prends ce rôle inconsciemment avec plaisir et sans faire part à l’enfant ce que tu peux penser par rapport à ça, puisque la famille semble être un point sensible chez lui. Tu as cependant bien remarqué que la lumière l’embête, alors tu viens te mettre devant celle-ci comme tu le peux, cachant de ta grosse tête le plus gros de l’éclairage. Il est encore assez petit pour son âge.

« Y’a pas de souci pour l’argent. Je vais contacter un proche qui va se charger de tout, et il m’en donnera de nouvelles. En attendant, tu ne mets plus ces horreurs, d’accord ? »

Ta main pointe les lentilles, ces ignobles lentilles qu’il a dû porter jour et nuit pour les conserver un maximum. Tu attends un moment en le regardant, soupirant, avant de venir passer ta main dans ses cheveux puis de le pousser hors de la salle de bain, éteignant la lumière par la même occasion. Tu l’abandonnes au milieu de ce couloir pour t’engouffrer dans ta chambre, fouillant dans un tiroir ; si tu n’as pas besoin de porter de lunettes, tout le monde a besoin de lunettes de soleil un jour où l’autre. Tu reviens avec ta paire dans les mains et tu t’approches de lui pour venir les lui mettre. Elles risquent d’être un peu grandes, mais ce n’est pas grave.

« En attendant, je peux te les prêter, mais tu dois me promettre de bien les entretenir, d’accord ? Tes nouvelles lentilles devraient arriver la semaine prochaine au plus tard. »

Tu lui parles comme si c’était déjà fait et tu l’abandonnes une nouvelle fois pour aller dans le salon et récupérer ton téléphone. D’un geste de la main presque expert, tu pianotes sur le mobile comme si tu savais déjà quoi faire. Un simple message, court, efficace, tu n’as même pas besoin d’attendre la confirmation pour savoir que ta connaissance était déjà sur le coup. Plutôt pratique de diriger une bande de malfrats, petite frappe ou pas, ils savent toujours se fournir un semblant de qualité quelque part.

D’un simple geste de la main, tu invites Roy à revenir à tes côtés, un petit sourire sur les lèvres. Tu es étrangement de bonne humeur, mais il vaut mieux qu’il te voit comme ça qu’irrité, les poings serrés et prêts à s’abattre sur lui. Tu ne nourris aucune animosité à son égard contrairement à hier où tu aurais pu le tuer si tu ne t’étais pas arrêté plus tôt.

« Bien, Roy, que veux-tu faire ? Un jeu, retourner dormir, peut-être ? Ou alors on va aller voir mes amis – tes camarades, je peux te présenter à eux, ça te fera déjà quelques contacts. » Tu marques une pause en venant à nouveau ébouriffer ses cheveux, allant même l’étreindre contre toi en soupirant ; tu as l’air d’avoir accepté ce faux rôle de père, et peut-être que ça risque de faire peur au gamin. « Ils ont l’air super méchants, mais en apprenant à les connaître, ce sont des crèmes. De toute façon, ils n’ont pas intérêt à lever la main sur toi. »
PP
PA
messages
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 254
points d'aurore : 663
Messages : 222
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Idéalis
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 254
points d'aurore : 663
Messages : 222
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 254
points d'aurore : 663
Messages : 222
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 254
points d'aurore : 663
Messages : 222
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
  Mar 10 Avr - 6:58
citer
éditer
x
  Mar 10 Avr - 6:58

Any Fools can be a father but it takes a real man to be a
♕ Daddy ♕
FT Jericho Lamb

Hiver 2013

Le garçon ne comprenait pas l'agacement, ou la panique, il n'arrivait pas à faire la différence sans voir avec précision le visage de Jericho. Avait-il fait quelque chose de mal ? Oui, ses lentilles lui brûlaient les yeux, mais c'était son problème à lui, pourquoi l'homme s'y intéresserait il ?
Et puis, le garçon ignorant ne savait rien de l'entretient, des risques, des conditions de ports des lentilles. Il avait juste deviné de lui-même qu'il valait mieux les ranger dans un étui avec un liquide spécial pour ne pas les abîmer quand on les retirer, mais il n'en avait pas alors il ne les retirait pas et puis c'est tout.
Ce n'était pas bien de dormir avec ? Peut-être... Combien de temps était sensé durée ces lentilles ? Aucune idée.

Le garçon les avait achetées, légalement, avec de l'argent qu'il avait durement amassé, pour ne pas dire voler, mais le vendeur ne s'était pas réellement intéressé à lui. Le garçon avait déjà produit un effort considérable pour oser de lui-même franchir la porte du magasin et il sait que le vendeur n'aurait pas hésité à le foutre dehors, liasse de billets en main ou non, parce que le magasin ne sert pas les pauvres et sales gamins des rues.

Le commerçant lui avait juste balancé les lentilles, pris l'argent avant de s'en retourner à des clients plus importants et respectables. Roy avait dû apprendre de lui-même comment les mettre sur ses yeux, le reste, il n'en savait rien.
Il se doutait juste qu'au bout d'un moment, il faudra bien qu'il les retire et les jette, ne serait ce qu'à cause de l'irritation grandissante qu'elles causaient depuis un moment déjà, au point d'en affecter sa vision.

Il releva les yeux en sentant la lumière qui brûlait ses pupilles diminuer, voyant que l'homme faisait barrage entre lui et la simple ampoule qui l'agressait autant, volontairement ou pas, le garçon était si surpris par la suite qu'il ne saurait dire.

En effet, lorsque l'homme lui dit de ne pas se soucier de l'argent, ce qui en soit était le principal souci sur le pourquoi il ne changeait pas de lentille, le garçon resta un instant bouche bée, incompréhensif. Plus se montrait gentil, avenant, rassurant, et moins le garçon comprenait.
Ça lui était déjà arrivé, trop rarement à son goût, que des passants le prenne en pitié et lui offre une piécette, mais cela n'allait pas plus loin.

Il voulut lui dire, il voulut lui demander, mais ne sachant pas comment le demander, le formuler, il préféra se taire, se contentant d’acquiescer timidement à l'ordre de Jericho ne pas réutiliser ses lentilles actuelles, sûrement bien usés. Pourtant, le garçon ne savait pas non plus comment il allait faire sans pour les jours à venir. Les avoir porté si longtemps l'avait protéger oui, mais il s'y était habitué, sans la lumière déjà éblouissante devenait plus forte encore, il suffisait de voir à quel point il bataillait déjà pour garder les yeux ouverts avec la simple et faible ampoule de la salle de bain, même avec Jericho en mur protecteur.

Il eut toujours ce léger recul en voyant la main de l'homme se lever et s'approchait de lui, même en commençant à comprendre que pour l'instant l'adulte ne lui ferais aucun mal. Il se laissa guider dans le couloir, plus sombre, plus agréable pour ses yeux fatigués et sensible.
Il resta un instant planté là sans oser bouger après que l'homme l'ait laissé pour aller dans sa chambre, nerveux en se demandant s'il devait bouger, rejoindre la chambre où il avait dormis, le salon ou suivre Jericho.
Heureusement, ce dernier revint rapidement, avec un objet bien utile qu'il vint poser sur le nez du garçon qui surprit se laissa faire, ne se rendant compte qu'après une ou deux secondes de latence qu'il s'agissait de lunette de soleil un peu trop grande qui commençait déjà à glisser le long de son minois, mais il les remonta rapidement d'un doigt, acquiesçant doucement pour promettre de ne pas les abîmer.

Il suivit timidement, toujours hésitant, Jericho vers le salon, le regardant attraper son téléphone pour pianoter, il ne savait quoi dessus. Le garçon resta immobile dans l'encadement de la porte à le regarder avant qu'il ne l'invite à s'approcher un peu plus près. L'espèce de sourire tordu par la vision encre un peu flou du garçon lui sembla joyeux, rassurant.

Roy fut surpris, encore, ça commençait à devenir une habitude avec Jericho, d'entendre l'homme lui demander ce qu'il voulait faire. Il lui proposa quelques options heureusement, le garçon n'avait pas la moindre idée de ce que lui voulait après avoir passé tout son temps libre auparavant à soit chercher de quoi survivre, que se soit argent ou nourriture, ou à squatter le cimetière.

Un jeu ? Les seuls jeux que le garçon connaissait était juste un cache-cache avec Soul, rien de plus élaboré, rien de plus, et cela faisait longtemps qu'il avait arrêté de faire cela, ce n'était plus un enfant. Non, il ne savait pas jouer à vrai dire, et il était gêné de l'avouer à voix haute alors il s'abstint.
Dormir ? Son corps était fatigué, mais il était tout le temps fatigué de toute façon, à cause de sa mauvaise alimentation sans doute. Et puis, il n'avait pas envie de supporter à nouveau ses rêves étranges pour l'instant.

La troisième proposition le glaça un peu de terreur, d'angoisse et le rendit nerveux, nerveux au point qu'il se tendit presque d’appréhension en sentant la main de Jericho ébouriffé à nouveau ses cheveux et ses bras l'étreindre à nouveau. Tous ces contacts, bien qu'il en ait inconsciemment réclamé toute sa vie, étaient nouveaux pour lui et ne l'aidaient en rien à le calmer.

"M... Mes ca... Camarades ?", bafouilla t'il difficilement, de plus en plus nerveux et hésitant. "V... Vous voulez dire des... Des g... Des gens... Vi... Vivants ?"

Il se rendit compte qu'il venait de poser une question débile, et de dire une bêtise sans doute. Il en plaça aussitôt les mains sur ses lèvres comme pour s’empêcher de parler d'avantage et de dire n'importe quoi.
L'idée d'être entouré si tôt de gens inconnus si tôt l'angoissait, mais en même temps... Si quelqu'un ne le forçait pas un peu jamais il n'arriverait à surmonter sa peur non ?

______________________________________________________________________

HRP:
 



PP
PA
messages
AAAAAAAHHHHHHHHHHHH
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 666
points d'aurore : 110
Messages : 427
Rang de prestige : A
Âge : 55 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Pansexuel, fiancé
Métier : Chef de gang
Avatar : Daud - Dishonored
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Idéalis
AAAAAAAHHHHHHHHHHHH
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 666
points d'aurore : 110
Messages : 427
Rang de prestige : A
Âge : 55 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Pansexuel, fiancé
Métier : Chef de gang
Avatar : Daud - Dishonored
AAAAAAAHHHHHHHHHHHH
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 666
points d'aurore : 110
Messages : 427
Rang de prestige : A
Âge : 55 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Pansexuel, fiancé
Métier : Chef de gang
Avatar : Daud - Dishonored
AAAAAAAHHHHHHHHHHHH
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 666
points d'aurore : 110
Messages : 427
Rang de prestige : A
Âge : 55 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Pansexuel, fiancé
Métier : Chef de gang
Avatar : Daud - Dishonored
  Mar 10 Avr - 16:38
citer
éditer
x
  Mar 10 Avr - 16:38

Sous l’enthousiasme, tu ne remarques rien – ou alors tu ne veux rien savoir. Le mouvement de recul de Roy, les signes inconscients de celui-ci, tu veux qu’il soit à l’aise avec toi et pourtant tu as l’air d’avoir oublié le temps d’un instant qu’il n’avait pas l’air d’apprécier autant de contact. D’habitude, tu n’aimes pas non plus qu’on t’approche et qu’on te touche, mais tu as appris à faire avec et tu as fini par réussir à bien dissimuler ta gêne.

Roy te pose une question un peu étrange, tu le regardes avec de gros yeux car tu n’as pas l’air de comprendre où il veut en venir. Tu as complètement oublié ce que tu as pu penser de lui et ce qu’il a pu te dire, mais finalement tu hausses les épaules et tu préfères ne pas t’étendre là-dessus ; c’est un garçon bizarre et le lui rappeler est sûrement la dernière chose qu’il aimerait savoir. Alors tu laisses couler.

« Oui, des gens vivants. Je suis sûr que tu pourrais bien t’entendre avec eux. »

Tu penses déjà à quelques personnes, des timides comme des très enthousiastes, il n’y en a pas un pareil mais Roy doit être le plus spécial de toute ta bande de cons. Tu le gardes contre toi un moment, en laissant le silence planer, trop happé par tes pensées. Tu ne vois pas les secondes s’écouler, fixant le mur face à toi avec des yeux de Magicarpe frit, puis tu reportes enfin ton attention sur le garçon que tu finis par lâcher. « J’en connais un qui adore le pas vivant, après, il est pas souvent là, vu qu’il n’est pas de Grimecoal. Ça doit être un des types les plus gentils de la troupe. » Si on doit parler de petite frappe, il doit être la définition même ; incapable de se débrouiller tout seul, il se contente de vivre de petits vols mais cherche quand même à se rendre utile à sa manière. Comme beaucoup, il rêve de voir Albion devenir indépendant.

Tu pousses une nouvelle fois Roy sans te vouloir pressant, puis tu grimaces doucement ; tu étais à deux doigts de lui dire d’aller se changer mais il n’a pas du tout la même carrure que toi, dans un soupir, tu songes déjà à devoir investir dans des vêtements pour jeunes hommes de son âge – et surtout de son poids. Alors tu fermes ta gueule sous la honte et tu racles ta gorge, tendant la main vers une veste ne t’appartenant pas pour la mettre sur tes épaules.

« Ils sont pas loin, j’allais leur demander d’aller dans un bar que je connais pas mais à ton âge, on n’y traîne pas. J’espère que t’es pas du genre frileux. Au pire, tu peux trouver un manteau dans ma chambre. Je te laisse fouiller. »

Tu lui souris une énième fois, un rictus cette fois-ci un peu forcé. Alors que tu te diriges vers la porte d’entrée, Philippe accours à toute vitesse et t’attrape par le bras plutôt violemment. Tu te tournes alors vers lui en fronçant les sourcils avant de t’intéresser à l’endroit qu’il pointe en grognant.

Le canapé.

« Il a quoi le canapé ? Il est pété le canapé, et je te remercie pas Philippe. » Il insiste quand même et tu finis par lui mettre une petite tape sur la patte pour qu’il te foute la paix. Instinctivement, il se met à grogner et te surplombe de ses quelques centimètres supplémentaires ; et toi tu soupires car tu n’as pas envie de lui tenir tête. « On va sortir Philippe, rentre dans ta pokéball. » Tu fouilles dans la poche de ta veste et tu lui tends la boule dans laquelle il rentre presque immédiatement. Enfermé dans ce semblant de cage, il est bien plus facile à transporter et tu arrives moins l’attention. « Roy, on peut y aller ? Prends quelques trucs à manger sur le chemin si tu veux. »

Toi, de ton côté, tu sors et tu attends qu’il fasse de même pour venir verrouiller la porte et te diriger vers le point de rendez-vous : un endroit calme où personne ne viendra vous faire chier, sur le coup tu as un peu peur que le lieu lui fasse peur et qu’il pense que tu veuilles lui casser la gueule pour de bon, alors tu viens l’interpeller en venant tapoter son épaule.

« Tu restes à côté de moi, tu ne t’éloignes pas, et il ne t’arrivera rien, compris ? »

Tu ne te veux pas autoritaire et pourtant, ta voix est grave et imposante. Mais tu lui as fait une pseudo-promesse comme quoi personne ne viendra l’emmerder – et tu comptes bien veiller sur ça. Tu marches au rythme de celui du jeune homme que tu cherches à couvrir comme tu le peux. Parfois, tu le regardes, lui demandant silencieusement si les lunettes de soleil le protégeaient assez ou pas ; tu ne peux pas faire plus pour le moment, mais tu ne veux pas non plus que ce que tu lui as offert ne lui serve à rien.

Enfin, vous arrivez et tu t’arrêtes un instant, te tournant vers Roy pour l’arrêter lui aussi dans sa course. « Alors, ils sont là-bas. Je ne sais pas combien ils sont, mais je sais qu’il y a Garrett, un pêcheur, Nina la tête brûlée, Viviana la danseuse et Cody le démolisseur. Ils paient pas de mine, mais ça ira. Avec un peu de chance, il y aura peut-être Hayden, le mec dont je t’ai parlé… Mais je te garantis rien. » Tu viens lui tapoter une nouvelle fois l’épaule avant de lui tendre une main, l’air bien plus sérieux. « Bien, tu es avec moi ? Avec nous ? » On ne rigole pas avec toi sur le sérieux de ton groupe.
PP
PA
messages
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 254
points d'aurore : 663
Messages : 222
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Idéalis
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 254
points d'aurore : 663
Messages : 222
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 254
points d'aurore : 663
Messages : 222
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
:whut: !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 254
points d'aurore : 663
Messages : 222
Rang de prestige : B
Âge : 19 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Homosexuel
Métier : Médium/Faussaire
Avatar : Outsider - Dishonored
  Mer 11 Avr - 0:28
citer
éditer
x
  Mer 11 Avr - 0:28

Any Fools can be a father but it takes a real man to be a
♕ Daddy ♕
FT Jericho Lamb

Hiver 2013

Le garçon n'était pas bête, il savait que sa question était stupide et bizarre. Il n'avait pas besoin de l'entendre de la bouche de Jericho pour le savoir, il le voyait dans le regard de l'homme après l'avoir entendu pour savoir que ce dernier le pensait aussi. Pourtant, il lui répondit, calmement, plutôt que de lui rappeler verbalement que c'était bizarre comme question.

Mais bon, sa réponse ne pouvait que le rendre plus nerveux encore. Lui et les vivants ne faisaient pas bon ménage, jusqu'à présent les interactions qu'il avait eut avec les gens se résumer à de la violence, du moins jusqu'à Jericho. Peut-être que par égard pour lui, il pouvait essayer de surmonter sa peur et sa nervosité. C'était juste que tout arrivait si vite, en une nuit à peine et un début de journée à peine son monde avait été chamboulé, pour le meilleur, il l’espérait.

Et puis, le "bien s'entendre"... Roy espérait aussi que ça irait dans ce sens, pour lui tant qu'on ne le frappait pas, il ferait tout pour se montrer obéissant et polie. Se montrer sale gosse pour une première rencontre ne pouvais qu'amener des problèmes... Quoi que même ne se montrant gentil il s'en prenait plein la figure la plupart du temps.

Et cela rendait Roy nerveux, extrêmement tendu. La simple idée de devoir faire face à d'autres adultes, clairement, l'angoissait malgré ses efforts pour se calmer tout seul et se motiver à se montrer sociable, ou au moins essayait. Il se disait que c'était une mauvaise idée, mais au fond de lui, il ne voulait pas non plus dire non et risquer de peiner Jéricho. Un jour ou l'autre, il faudra bien qu'il les rencontrer alors autant le faire maintenant... Peut-être....

Le garçon se laissa faire lorsque Jericho le garda un pu contre lui, essayant de ne pas être plus nerveux encore, à cause, de cette étreinte, écoutant ses paroles l'air un peu absent, perdu dans son stress. Il se laissa pousser, regardant l'homme attraper sa veste, celle qu'il avait abandonnée un peu plus tôt, celle que le garçon avait dessiné sur un autre homme aussi.

Il cligna des yeux, surpris, remontant d'un doigt les lunettes de soleil qui dévalait lentement sur son nez car trop grandes. Lui frileux ? Il avait tout le temps froid à un tel point qu'il ne ressentait plus vraiment cette sensation, sauf en cas de froid extrême bien sûr, là tout son corps se mettait à trembler et faisait claquer ses os entre eux. Pas de gras pour les séparer, pas de gras pour tenir un peu plus chaud. Il était habitué au froid et il ne voulait non plus faire perdre du temps à Jericho en allant chercher un manteau qui lui sera trop grand.

Alors que l'homme se disputait avec son Sarmuraï, le garçon, toujours un peu timidement, s'approcha de la table pour prendre les derniers gâteaux qui y restaient, en profitant aussi pour appeler Soul qui sortit de sous le canapé pour venir se "caler" dans ses bras en rétractant son gaz au maximum. Roy ne pouvait pas l'étreindre comme Jericho l’étreignait lui, le fantominus n'était qu'un amas de gaz après tout, mais il faisait semblant de se lover comme si c'était possible. C'était leur manière à eux de se rassurer.

Le garçon s'empressa de suivre Jericho lorsque ce dernier sorti de l'appartement, attendant sagement que l'adulte referme la porte et la verrouille, acquiesçant à son ordre de rester près de lui. Le garçon ne comptait pas le quitter d'une semelle de toute façon.
Le garçon lui colla au basque, remontant régulièrement les lunettes sur son nez d'une main lorsque la lumière l'éblouissait un peu trop et que les lunettes tombaient trop bas.

Il faillit rentrer dans Jericho lorsque ce dernier se stoppa, mais il ne dit rien, se contentant de lever les yeux pour l'écouter sagement et surtout, essayer de rester calme au fur et à mesure que les noms défilaient.
Il sembla hésitant, encore plus, toujours aussi nerveux en fixant un instant la main tendue de Jericho, et se fut un petit cri encourageant de la part de Soul qui le débloqua, tendant alors sa main à son tour pour prendre celle de l'adulte.

"Oui."



Contenu sponsorisé
PP
PA
messages
Contenu sponsorisé
Informations
rang de prestige :
Contenu sponsorisé
Affiliation
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
 
citer
éditer
x
 

 
Any Fools can be a father but it takes a real man to be a Daddy - FT Jericho Lamb
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mom Daughter and Father ... X-Plosion [PV Gus & Nina]
» A Tyrant as my Father was | PV SHARKAN
» Relations entre Politique, CIA et le Sida
» The Real Michel Martelly
» Men sa nou bezwen konnen pou nou ka konprann e rezoud pwoblem nou
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum