Forum RPG Pokémon
Bienvenue dans l'empire
Vous aviez toujours rêvé de partir à l'aventure dans le monde Pokémon ?

Alors bienvenue sur Aurora Millenarius, le forum pokémon pensé pour vous permettre de créer votre propre histoire et de vivre une grande aventure !
top-sites
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Promotion chromatique
Pour le premier mois de cette réouverture, votre premier starter peut être de type chromatique ! etc
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Été
Venez découvrir les exclusivités !
Que croiser sur les routes de l'Empire ?
Le forum
Forum RPG pokémon à contexte original. Pas de minimum de lignes, avatars illustrés en 250 x 400 px.
Pokénews
24/02/18
Découvrez la Gazette n°6 !
01/04/18
Hoopa prend le contrôle du forum !
Le staff
Aislinn
Fondatrice
Raphaël
Fondateur
Abigaël
Administratrice
Derniers messages

 

 [SOLO] Mise en scène ovationnée

PP
PA
messages
Je suis le plus malin !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 10
points d'aurore : 10
Messages : 34
Rang de prestige : C
Âge : 17 ans
Région d'origine : Duskclock, Albion
Orientation : Hétérosexuel
Métier : Knight d'Idéalis | Hors-la-loi
Avatar : Lelouch "Zero" vi Britannia, alias Lelouch "Zero" Lamperouge - Code Geass
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Idéalis
Je suis le plus malin !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 10
points d'aurore : 10
Messages : 34
Rang de prestige : C
Âge : 17 ans
Région d'origine : Duskclock, Albion
Orientation : Hétérosexuel
Métier : Knight d'Idéalis | Hors-la-loi
Avatar : Lelouch "Zero" vi Britannia, alias Lelouch "Zero" Lamperouge - Code Geass
  Ven 27 Avr - 18:51
citer
éditer
x
  Ven 27 Avr - 18:51


Nous sommes le 28 mars. Il y a quatre jours, j'ai eu une discussion très inspirante avec Mary-Ann Stuart. Il est temps de mettre mon plan en place. C'est une méthode pour me faire remarquer sous l'anonymat et emmerder l'Empire. Je vais simplement foutre le bordel et le régler moi-même. Cela mettra en porte à faux l'Empire pour son incompétence. Vous allez comprendre. Observez simplement. Mary-Ann m'a encouragé à résister plus activement. Elle ne le sait pas encore mais cela va avoir de l'ampleur, je vous le garantis.

J'enfilai une tenue différente de celle que je porte habituellement en tant que Knight. Les couleurs se nuançaient légèrement et elle était plus légère. Toutefois, elle demeurait malgré tout dans un style suscitant prestance et noblesse. Vous vous dites donc sûrement que cela ne change rien si l'on ne fait pas EXTRÊMEMENT attention au détail, mais peu importe : cette tenue classieuse reste couramment portée par les agents de Duskclock. Ainsi, bien que je trahisse mon lieu de travail, il y a assez de gens fringués de la sorte pour ne pas être trouvable d'un claquement de doigts. Vous noterez également qu'on ne porte pas la même tenue tous les jours. De ce fait, je peux même me faire passer pour un bourgeois n'ayant rien à voir avec les gens précédemment cités. En d'autres termes, ce n'est pas grâce à une simple enquête avec mes vêtements en guise de critère que je serai découvert.

Je mis également le masque que j'avais utilisé l'autre fois dans une mission de sauvetage avec Oliver. Les quelques énergumènes de l'ordre que nous avons rencontrés vont assurément me reconnaître mais ce n'est pas grave. Devinez-vous pourquoi ? C'est parce que dans le pire des cas, ma tête masquée aura une étoile sur le panneau d'affichage. Or, que peut bien dire l'Empire ? Certes, le fait que j'aie contribué au sauvetage d'un indépendantiste très bien informé est une éminente trahison, mais avez-vous pensé aux conséquences pour les impériaux ? Ces clowns auront l'air très malin lorsqu'ils diront qu'un jeune homme masqué totalement anodin a réussi à leur échapper en libérant un captif ! Cependant, il ne faudrait pas que cette affaire devienne trop néfaste pour Idéalis. Mon chahut d'aujourd'hui contribuera à sceller la création de cette identité secrète et à dévier cette concentration impériale contre notre organisation.



Je vais vous résumer le plan : agiter la majeure partie de la racaille de la ville, si ce n'en est l'intégralité. Cela agitera les forces de l'ordre. Elles seront dépassées. Devinez qui viendra à la rescousse ? Vous comprenez vite. En même temps, c'est simple.

Le seul bémol est que quelques personnes devineront qui je suis. Je peux néanmoins vous en faire une liste exhaustive. Seyer, mon supérieur hiérarchique direct, comprendra qu'il s'agit de moi car il reconnaîtra mon masque sur la future affiche qui sera plaquée. Cependant, connaissant cet Earl, je ne crains pas qu'il me compromette. Il va d'abord chercher à savoir ce que je veux s'il ne devine pas mon objectif final par lui-même. Oliver Marlborough, pour la même raison que Seyer, saura instantanément que c'est moi. Toutefois, je ne pense pas qu'il me ferait le coup bas de me dévoiler alors que j'ai appris une puissante capacité, Vibrobscur, à son Pokémon et que nous nous sommes bien entendus en mission. De plus, je le vois bien s'en contreficher royalement. Vient ensuite Mary-Ann. Son cas est différent : elle peut uniquement se douter que c'est moi. Elle en sait trop peu sur moi pour pouvoir en avoir la certitude concrète. Elle ne peut rien prouver avec des faits. Malgré cela, je l'imagine bien faire le lien entre une discussion sur la passivité trop dérangeante de notre organisation et un bordel pas possible à Duskclock avec seulement quatre jours d'intervalle.

Il est déjà dix heures et temps que je m'y mette. Je connais à peu près les emplacements des gros gangs, et peux rapidement trouver ceux dont je n'ai pas les données exactes en réfléchissant. Tandis que je me déplaçais sur les toits, j'observais également les passants dans les rues. Si je peux trouver un petit malfrat, l'exciter et le faire amener ses potes, ce sera un bon début. Ah, en voilà un. Ah, voilà un caillou traînant à mes pieds. Parfait. Mon lancer le fut également. Alors que le petit projectile partit droit sur sa tête et que je m'éloignais du bord du toit afin de ne pas être vu, un hurlement gracieux retentit...

"AAAAAAAH PUTAIN DE SA MÈRE LA PUTE WESH D'OÙ ÇA SORT CETTE MERDE ! JE PISSE TROP L'SANG WESH VU LA HAUTEUR !"

...Je suis surpris qu'il ait tant d'aplomb alors qu'il saigne probablement du crâne vu la vitesse engendrée par la hauteur, comme il l'a lui-même dit.

"WESH LES KHEYS RAMENEZ-VOUS ON VA TROUVER L'ENCULÉ QUI A FAIT ÇA !"

Ah ! ENFIN ! L'EFFET ESPÉRÉ ! DU PREMIER COUP ! C'est parfait. Rassurez-vous, je garde mon sang-froid, je ne bouillonne que de l'intérieur. J'apprends de mes erreurs. Ce bouillonnement sera au contraire un moteur pour le bon déroulement de mon émeute artificielle. Tiens ! Il y a plus de policiers que d'habitude. On dirait presque qu'un état d'urgence va bientôt être annoncé et que certains effectifs ont été prévenu pour s'y mettre à l'avance ! Néanmoins, cela m'arrange : je vais bien m'amuser aujourd'hui !

J'observai un des agents suivre le petit groupe de voyous, de loin. Il voulait d'avance s'assurer que cela ne parte pas en vrille. Je le comprends : les policiers ont la vie dure à Duskclock. Je m'excuse même en avance envers eux : ce sont des êtres humains, donc même ces connards d'impériaux ont droit à de la compassion surtout quand leur future emmerde sera de ma faute.

Maintenant, il fallait s'occuper des vrais gangs. Je vais pas m'amuser à lapider toute la ville, hein ! On fait le plus gros et on laisse la masse se faire engloutir petit à petit. Je me dirigeai d'abord dans un coin assez discret de la ville. J'ai juste lancé un caillou sur un flic en passant histoire d'agiter les forces de l'ordre mais je crois que j'ai eu son couvre-chef. Ah, me voici finalement arrivé près de la planque du premier gros gang. J'allais devoir descendre pour continuer. Heureusement que la vie urbaine dans les coins peu fréquentables m'a enseigné l'agilité. Certes, je n'ai pas eu une enfance roturière trop pauvre, mais ai été amené de nombreuses fois à côtoyer le milieu. Mon charisme m'a toujours sauvé la mise, et Shadow aussi. Je fis d'ailleurs sortir ce dernier de sa Pokéball, une fois descendu. Cachés derrière des poubelles, nous entendîmes des voix. Des membres discutaient. Ce que je qualifiais de planque était une grande pièce abandonnée à l'arrière d'un immense immeuble très large. Une ruelle délabrée y menait. Elle était étroite et dégueulasse. Les ordures nous séparaient de l'entrée. Le tas était suffisamment énorme pour nous couvrir de la vue des autres. Afin de ne pas empester, je n'eus pas le cran de me cacher dedans. La porte était ouverte : il faisait relativement et étonnamment chaud en ce jour. Pourquoi croyez-vous que ma tenue soit plus légère ?

Shadow savait déjà ce qu'il avait à faire : balancer Vibrobsur dans le tas. On ne voyait rien car l'intérieur était plongé dans l'obsurité, mais cela allait assurément alerter les gens. Mon Zorua, après vérification qu'aucun membre ne voyait d'ici, matérialisa l'attaque sous forme de rayon ténébreux chargé d'idées noires et d'obscurité. En effet, le choix de libérer sa noirceur sous formes d'ondes serait stupide dans ce contexte. Le résultat fut satisfaisant et je le renvoyai dans sa Pokéball pendant qu'un grand fracas se fit entendre.


Finalement, me rendant compte que toutes mes idées d'échappatoires n'allaient pas fonctionner, je décidai de plonger dans les ordures. Cela n'était pas grave pour le succès de mon initiative : je n'avais qu'à repasser chez moi, me laver, laver mon masque et revêtir un autre exemplaire de ma tenue. Pensiez-vous vraiment que je n'en avais qu'une ? Et si elle finissait déchirée par inadvertance ou je ne sais quoi, comment ferais-je ? Réfléchissez donc un peu ! Bien entendu, je ne vous présenterai pas les autres idées qui m'étaient venues à l'esprit puisque c'est inutile. Quant à ceux qui me diront que je n'aurai pas le temps, sachez que lorsque je prévois un chaos de cette envergure, cela ne dure pas dix malheureuses minutes.

Malgré mon dégoût, ma couverture fonctionna. Je les entendais se précipiter hors de la ruelle et "faire leur loi" aux alentours dans le but de me retrouver, mais également de... "Faire leur loi". Disons que j'ai simplement créé une occasion pour eux de sortir. De plus, ce gang étant très "puissant", les vauriens qui le constituaient s'avéraient très agressifs et confiants avec les officiers de police, nombreux dans les rues aujourd'hui. Cela valait aussi dans le sens inverse. Je ne suis pas un ange, en effet.

Le véritable enjeu était également en marche : marquer la population par mon futur acte "héroïque". En effet, les civils allaient eux aussi être victimes des actes des malfrats. Ils ne s'en prenaient pas qu'aux gendarmes ! Je dirais même qu'étant à la fois embêtés par les voyous et au beau milieu des petits champs de bataille entre policiers et racailles, ils étaient doublement victimes du chaos. Cela n'allait pourtant pas m'arrêter. J'allais marquer les civils de mon intervention "louable" sans pour autant cacher mon indépendantisme. J'allais toutefois nier mon affiliation à Idéalis afin de tromper les autorités. Si plusieurs activistes semblent venir de différents mouvements, cela implique que des gens en ont marre de toutes parts. Le discrédit de l'Empire ne viendrait donc pas seulement de quelques révolutionnaires énervés. Ainsi, les citoyens albionais réfléchiront sérieusement à l'authenticité impériale quant au respect des valeurs que cette institution défend. Ne nous mentons point : seul l'ordre peut vaguement être considéré comme étant réellement prôné au sein du territoire - et encore, regardez l'instabilité créée par les crétins de Nox Oscuras et nous ! Bravo "l'ordre" ! De plus, l'idée qu'il puisse y avoir plusieurs sources d'activistes mettra également une pression sur les impériaux eux-mêmes qui croiront devoir affronter de nouvelles organisations. J'en profite pour ajouter, car j'avais oublié de l'exprimer clairement, mais faire sortir et neutraliser tous les bandits de la ville améliorera aussi la qualité de vie à Duskclock. Ainsi, j'agis pour la sécurité et le confort des civils en plus du reste.

Maintenant, je dois aller alarmer les autres aussi ! Un seul gang ne suffira pas ! Une fois la ruelle déserte et les autres bouffons en action, je sortis du tas de pourriture et me frayai un chemin jusqu'à un toit proche. Je fis de nouveau appel à Shadow. La phase suivante pouvait débuter. Vous allez apprécier. Le Zorua observa attentivement un civil et imita son apparence grâce à son talent Illusion. Nous nous précipitâmes ensuite vers un autre coin de la ville pour chercher la bande la plus proche. Coup de chance : celle-ci s'avéra déjà de sortie ! Quelques membres de l'immense gang avaient déjà provoqué un léger raffut non loin d'ici et avaient par la même occasion réveillé ceux-là. Ce genre de gain de temps est vraiment pratique ! D'autres racailles traînaient à un boulevard d'ici. Passons les provoquer ! Je m'aperçus en chemin que Shadow avait mal cloné le passant. Ainsi, il ne pouvait pas complètement s'exposer. Une fois sur place, cela ne l'empêcha pas, planqué derrière un mur, d'enchaîner Provoc et Hurlement. Dans ce contexte, le râle poussé par le petit Pokémon de type Ténèbres attisa l'hostilité du groupe qui se mit à rechercher le "petit con qui hurlait dans le coin". J'étais resté sur le toit pour ne pas attirer les ordures à cause de mon odeur de poubelle. Shadow reprit son apparence normale pour pouvoir se faufiler je ne sais où. Oh ! Voilà que celui à qui j'avais lancé la pierre passait par-là avec tout son crew ! C'est mon jour de chance : les provoqués raillèrent le blessé et le provoquèrent par la même occasion. C'est pourquoi le blessé nouvellement provoqué voulut les railler de la ville et les blessa à son tour. Hop ! Bagarre générale ! Hop ! La police débarque ! Hop, ils gal-- Ah ouais nan là ils se sont carrément fait défoncer par l'espèce d'alliance de malfrats. Fallait pas rejoindre l'Empire, aussi ! Oh, voilà que les civils sont apeurés et fuient les dangereux victorieux.

Nous passâmes les deux heures suivantes à plonger la ville dans un conflit civil opposant voyous et forces de l'ordre. Je vais vous épargner les détails. En effet, nous fîmes de nombreux coups de bas similaires pour créer de l'agitation. Toutefois, cela fut de plus en plus compliqué. Beaucoup soupçonnaient qu'il y ait un agitateur, d'autres défendaient davantage l'idée que la délinquance ait simplement explosé à force de croître. Heureusement, le second parti avait l'avantage. J'entendais des bruits variés : des explosions de pétard, des explosions de voiture, des coups de feu, des cris de douleur, des cris de peur... J'en déduisis que mon plan fonctionnait.

Je rentrai alors discrètement chez moi par la fenêtre laissée ouverte. Je pris alors une douche en un éclair, mis ma tenue au sale, en revêtis une autre identique et nettoya finalement mon casque. Je remis ensuite l'espèce de semi-cagoule noire que j'avais oublié de mentionner tout à l'heure. Elle faisait partie de ma tenue et couvrait mon visage jusqu'au milieu du nez.


J'en profitai pour mettre mes fameuses lentilles, que j'avais déjà depuis janvier. Je suis censé les mettre tout le temps avec cet accoutrement mais je n'y avais pas pensé plus tôt. Je qualifie mes lentilles de "fameuses" car elles avaient un petit motif étrange. Écoutez, vous allez comprendre. Je m'en sers en mission au cas où mes yeux seraient amenés à me compromettre. Ainsi, mes véritables pupilles démontreraient mon "innocence". Pour le moment, je n'ai jamais eu de problème. Je reviens donc à la fameuse particularité de ces lentilles : juste pour faire chier les autorités, j'ai pris des lentilles un peu fantaisistes avec un motif d'oiseau en V dessus, afin de laisser un bon gros message subliminal ! En effet, ils n'ont aucune preuve que c'est moi car les yeux diffèrent, ainsi, même le jour où je serai pris, je la leur ferai à l'envers !


Me revoilà dehors une demi-heure après être rentré. La fenêtre était ma porte pour aujourd'hui. Propre et masqué, je me sentais requinqué et prêt à finir ce que j'avais commencé ! De plus, la situation empirait à vue d’œil. Au milieu du conflit initial se trouvait également des civils qui parfois prenaient parti, parfois restaient neutres, mais s'engageaient toujours pour abréger l'affrontement. Il était temps de nettoyer Duskclock, faire rager l'Empire, améliorer l'opinion publique au sujet de l'indépendantisme albionais et démarrer la machine révolutionnaire. Les choses sérieuses et concrètes débutaient grâce à mon initiative. Allons-y ! Je ne crains rien ! Je suis trop malin pour qu'ils me battent ! Je riais de vive voix dans un coin désert tandis que je pensais à la manière dont j'allais discréditer les impériaux !


Il y avait des armes partout par terre. On distinguait des petits pistolets de 9mm lâchés par les gendarmes ainsi que des couteaux, barres de fer, battes de baseball - et j'en passe - des vauriens ! Côté flic, certains utilisaient également des tasers et des matraques ! M'armant temporairement d'un couteau et d'un flingue déchargé, je me jetai dans la mêlée. Je n'avais que très peu de force physique mais mon agilité me donnait l'avantage de la mobilité. Je ne me servis de mon couteau que pour désarmer progressivement la horde d'ennemis tandis que je les assommais avec des coups de crosses. Les coups de pied dans les parties intimes se révélaient également très pratiques. Bien évidement, les policiers me remarquèrent vite.

"Eh, c'est qui ce type masqué, là ? Il joue au héros ?"

"À croire qu'il se prend pour Crobatman !"

"HEY ! LE MASQUÉ ! SI TU VEUX ÊTRE UTILE, MÊLE-TOI DE TES AFFAIRES ! ÉLOIGNE LES CIVILS PUIS CASSE-TOI !"

Je ne pus retenir un fort rire. Ils demeuraient perplexes.

"Laisser faire des incapables dans votre genre ? Quelle blague ! Je vais m'occuper moi-même du nettoyage de Duskclock ! Avec moi, Zorua !"

Je sortis mon fidèle compagnon sans l'appeler par son prénom. Rassurez-vous, j'avais déjà pensé à le prévenir. Je n'embarque pas un acolyte sans qu'il connaisse mes intentions, ce serait stupide. Il savait déjà quoi faire : lancer des Vibrobscurs dans le tas ! Il fit toutefois attention à ce que ses rayons ténébreux et ses ondes n'atteignent pas les innocents citoyens. Pendant ce temps, je continuais ma ruée afin d'en neutraliser un maximum. Nous choisîmes chacun un côté afin d'être plus efficaces. Si quelques agents nous poursuivaient également, la plupart s'attelaient à arrêter les racailles temporairement à terre et à les menotter. Les forces de l'ordre étaient trop débordées par les graines de criminels pour attaquer massivement quelqu'un ayant les mêmes ennemis qu'eux, indépendamment de sa propre position. J'aurais quand même dû y penser plutôt : quoi de plus efficace que réprimer le plus grand rassemblement de délinquant jamais provoqué pour porter un coup critique à la criminalité ?

Avec une poignée d'impériaux au cul, je me croyais vraiment dans un poule-renard-vipère... Sauf qu'il n'y avait que deux renards : Shadow et moi. Nous étions obligés de pleinement utiliser notre agilité, et encore, elle était loin de suffire. Sans le chaos ambiant et la foule, nous aurions déjà été capturé. Le nettoyage était fortement entravé par cette contrainte. Néanmoins, l'idée de pouvoir gagner du terrain, lentement mais sûrement, galvanisait les forces de l'ordre. Ces impériaux me suivaient certes avec d'autant plus d'aplomb, mais si cela servait également à ne pas mettre trois cents ans pour choper UN guignol avec un bâton, ce n'était pas de refus. De toute façon, j'avais déjà attiré l'attention sur moi. Au cœur de la bataille, le type masqué accoutré comme un noble, qui traçait en maîtrisant ou mettant à terre les malfrats tout en étant poursuivis par la police, suscitait plus de curiosité que tout le reste. Fort heureusement, Shadow me rejoignit rapidement et, tandis que nous fûmes perpétuellement encerclés par des hordes de vauriens, il abusait presque de son attaque Vibrobscur pour nous frayer un chemin. Ce qui ne se remarquait pas, c'est que nous n'avions pas vraiment de force. Au sens littéral du terme, nous aurions eu du mal à vaincre un seul d'entre eux en un contre un. Nous les affaiblissions et les étourdissions. Nous ne finissions pas le travail d'arrestation tant qu'il en était encore temps. La victoire ne nécessitait pas systématiquement de gagner le combat. Un camp incapable d'agir perdait d'office. Notez également qu'il est exagéré de définir les racailles comme un camp étant donné qu'ils se tapaient aussi entre eux.

Je rencontrai malgré tout un sérieux problème : j'étais essoufflé. J'avais jusque-là pris sur moi pour mon endurance, mais je ne suis qu'un homme ! Il fallait que j'use d'autres tactiques. Je ne pouvais pas laver la ville de front. J'avais déjà fait pas mal de rues, en plus. Au moins, je ne ressentais pas la faim : tout se passait comme prévu et cela satisfaisait même mon appétit. Des capacités Pokémon virevoltaient de partout. J'avais peut-être démesuré l'ampleur de mon chahut. Je battis temporairement en retraite. J'avais besoin d'une heure de pause. Encore une fois, semer ces putains d'impériaux ne fonctionna que grâce au contexte. Shadow retourna évidemment dans sa Pokéball au préalable, par souci de praticité, mais également de sécurité pour lui.

Planqué dans un coin, je pris une trentaine de minutes pour reprendre mon souffle. Ma tension montait. Je devais achever mon plan avant que des renforts plus conséquents arrivent du côté impérial ! Je constatai au passage les nombreux dégâts collatéraux. Je suis allé trop loin mais n'ai aucun scrupule. Pour éviter cependant que des innocents subissent davantage, j'avais l'obligation de trouver un moyen de rassembler les belligérants pour m'en occuper d'un seul coup décisif, fatal. Il fallait bien que quelqu'un mette les pieds dans la merde pour nettoyer cette marée des plus sales, d'où le fait que je n'aie pas une once de culpabilité. Néanmoins, rien ne contraignait à s'y engouffrer.

Je me positionnai en altitude pour observer de nouveau l'évolution de la bataille. Les forces de police commençaient à être acculées vers le principal commissariat de la capitale. Parfait !  Il n'y avait pas trente-six rues qui y menaient. Face aux impériaux se situaient des hordes de racailles se tabassant les unes les autres pour aller en première ligne pour tabasser les flics. Ah, des renforts étaient déjà sur place. Il était temps de les devancer. Je bondis à plusieurs reprises sur des rebords dans le but de me retrouver en équilibre sur un lampadaire. Certains me repéraient mais j'avais rapidement été oublié. Ainsi, j'envoyai mon Zorua au milieu des ordures pour lâcher une intense attaque Vibrobscur. Je précise au cas où, mais cela ne mit pas hors d'état de nuire les cibles. Elles étaient cependant secouées et les policiers en profitèrent pour charger dans cette brèche. Ils n'eurent aucun mal à s'étendre sur ces quelques mètres.

"PARFAIT, ZORUA !"

On commençait à me remarquer. J'avais braillé de façon si théâtrale que tout le monde comprenait que je souhaitais être écouté. Cela ne fonctionnait pas trop mal.

[HRP : Les dés vont rendre mon discours parfaitement efficace. J'ai tiré 1 du premier coup. Ceci est vérifiable sur le screen en spoiler ainsi que dans l'historique même du channel roleplay sur le serveur Discord.]

Spoiler:
 

"CITOYENS DE DUSKCLOCK ! CITOYENS D'ALBION ! L'Empire est incompétent ! Toutefois, puisqu'il est débordé par votre insurrection, je vais moi-même me charger de garantir la sécurité de la ville. POLICIERS ! Une fois ces malfrats à terre, menottez-les au plus vite ! Préparez les stocks, cela vous donnera au moins un vague semblant d'utilité !"

Je m'enflammai au fur et à mesure que je parlais. Mon enthousiasme déteignit sur toute la ville. Oh, vous ai-je dit que j'avais équipé mon casque d'un micro modulateur de voix ? Maintenant, si. De ce fait, toute la petite assemblée m'entendit parler. Des journalistes, tant bien que mal, trouvaient un endroit pour me filmer bien tranquillement. Des photos étaient prises. Je compris ainsi que parmi la débandade générale se trouvaient également des civils. Je regrettai un peu mes Vibrobscurs de masse. Rien ne dit que je n'avais pas atteint des civils. J'allais devoir retourner ce souci. Quant aux policiers, déconcertés, ils m'écoutaient tout aussi attentivement. Galvanisé, j'hurlai si fort que même les gens cloîtrés chez eux aux alentours purent m'entendre.

"CITOYENS DE DUSKCLOCK ! CITOYENS D'ALBION ! QUE LES CIVILS QUI PASSENT PAR LÀ CONTRIBUENT À ARRÊTER CE CONFLIT ! VOUS ÊTES ALBIONAIS ! VOUS NE VENEZ PEUT-ÊTRE PAS D'ICI, MAIS VOUS VIVEZ ICI ! VOUS AVEZ TOUS LE DROIT DE CONTRIBUER À VOTRE PROPRE BIEN-ÊTRE ! REGARDEZ CET EMPIRE QUI, MALGRÉ TOUS SES EFFORTS, DEMEURE IMPUISSANT ! À JUSTE TITRE CERTES, IL NE PEUT PAS GÉRER CORRECTEMENT À LA FOIS KALOS ET ALBION !

CITOYENS DE DUSKCLOCK ! CITOYENS D'ALBION ! PRENONS NOTRE SÉCURITÉ EN MAIN ! NEUTRALISONS CES MALFRATS ! NE LES TUEZ CEPENDANT PAS : ILS RESTENT DES ÊTRES HUMAINS COMME VOUS ET MOI ! JE NE SUIS QU'UN ÊTRE HUMAIN. CHACUN DE VOUS N'EST QU'UN ÊTRE HUMAIN. NOUS NE SOMMES PAS PLUS FORTS QUE TOUS LES AUTRES. JE SUIS MOI-MÊME PROBABLEMENT PLUS FAIBLE QUE VOUS. MAIS C'EST MA DÉTERMINATION QUI M'A PERMIS DE ME FAIRE ENTENDRE ! C'EST MA DÉTERMINATION QUI ME PERMET DE JOUER UN RÔLE DANS L'ARRESTATION DES DÉLINQUANTS ! VOUS AUSSI, JOUEZ UN RÔLE ! NE VOUS MÊLEZ PAS À EUX, VOUS VALEZ MIEUX QUE CELA !

CITOYENS DE DUSKCLOCK ! CITOYENS D'ALBION ! J'EN PROFITE POUR M'EXCUSER ENVERS LES CIVILS INNOCENTS QUE MON POKÉMON ET MOI AURAIENT POTENTIELLEMENT BLESSÉ TOUT À L'HEURE DANS MA RUÉE. J'AI MIS TROP D'HONNÊTES GENS DANS LE MÊME PANIER QUE LES AGITATEURS. NÉANMOINS, CELA NE FAIT QUE RENFORCER MON PROPOS CAR L'ERREUR EST HUMAINE. JE VOUS LE DEMANDE DONC : PARDONNEZ-MOI ET FAITES-MOI CONFIANCE ! FAITES ÉGALEMENT CONFIANCE À VOUS-MÊMES ! LE GOUVERNEMENT EST LUI-MÊME TROP MOU POUR VOUS PROTÉGER ! SOYEZ DONC FORTS MAIS HUMAINS ! ALLONS-Y, METTONS FIN À CE CHAOS ! ENSEMBLE, SÉCURISONS LA CAPITALE !

POLICIERS DE DUSKCLOCK ! POLICIERS D'ALBION ! AVANT TOUT ALBIONAIS, JE NE VOUS OUBLIE PAS. IL DEMEURE ENCORE CET ESPOIR POUR VOUS. DE MÊME POUR CEUX QUI CHANGERAIENT D'AVIS ! NOUS SAVONS TOUS QUE L'ÈRE IMPÉRIALE TOUCHE À SON CRÉPUSCULE ! VOUS AUSSI, AGENTS IMPÉRIAUX, AVEZ LE DROIT DE REVENIR SUR LA BONNE VOIE ! QUE CEUX QUI SONT PARTANTS ACHÈVENT CETTE BATAILLE !

TOUTEFOIIIIIIS ! DÉLINQUANTS DE DUSKCLOCK ! DÉLINQUANTS D'ALBION ! CRIMINELS DE DUSKCLOCK ! CRIMINELS D'ALBION ! TOUT LE MONDE MÉRITE UNE SECONDE CHANCE ! QUE CEUX QUI VEULENT SE LIBÉRER DE CELA SE RENDENT ET ŒUVRENT POUR LEUR RÉDEMPTION ! DISTINGUONS-NOUS DE LA PLUPART DES AUTRES PAYS IMPLACABLES ! QUE CEUX QUI RECONNAISSENT LEUR TORT SOIENT TRAITÉS HUMAINEMENT ET VOIENT LEUR PEINE PLUS CLÉMENTE !

CITOYENS DE DUSKCLOCK ! CITOYENS D'ALBION ! CE GENRE DE TUMULTES PEUT SE REPRODUIRE PARTOUT ! SI L'EMPIRE EST IMPUISSANT DANS UNE CAPITALE RÉGIONALE, QU'EN SERA-T-IL DES AUTRES COMMUNES ? INSPIRONS-LES ! NE GÂCHEZ PLUS VOTRE PRÉCIEUSE CONFIANCE AVEC L'INSTITUTION IMPÉRIALE !

CITOYENS DE DUSKCLOCK ! CITOYENS D'ALBION ! L'INSTITUTION IMPÉRIALE EST INSTABLE ! REGARDEZ CE QUE COMMETTENT LES MEMBRES DE NOX OSCURAS DEVENUS INGÉRABLES ! CERTAINS METTRONT MON INTERVENTION SUR LE COMPTE D'IDÉALIS, MAIS ILS ONT TORT ! CERTES, JE NE CACHERAI PAS MON ENCOURAGEMENT ENVERS EUX, MAIS CE N'EST QU'UN GROUPE DE PERSONNES PLUS ACTIVES QUE LES AUTRES ! NE PENSEZ-VOUS PAS QUE D'AUTRES ONT CETTE FLAMME ALBIONAISE EN EUX ET PRÉFÈRENT SIMPLEMENT SE TAIRE ? PEUT-ÊTRE EN FAITES VOUS PARTIE ! SI VOUS CROYEZ QU'IL N'Y A QU'IDÉALIS, VOUS VOUS TROMPEZ ! L'EMPIRE A BIEN PLUS DE CONTESTATION ! SON SEMBLANT DE STABILITÉ NE SERA PAS PÉRENNE ! QUE FERONS-NOUS SI DE PLUS GRAVES INCIDENTS SURGISSENT ? EMBELLISSONS ALBION ! PROTÉGEONS ALBION ! FAISONS LE TRAVAIL QUE LES IMPÉRIAUX SONT INCAPABLES D'ACCOMPLIR !

CITOYENS DE DUSKCLOCK ! CITOYENS D'ALBION ! PRENONS DONC LE DESTIN D'ALBION EN MAIN...

...PARCE QUE C'EST NOTRE PAYS !"


Si vous n'êtes pas de taille à jouer au héros de front, jouez au héros qui guide les gens vers la victoire. Cela flattera également leur ego et s'avérera donc limite plus efficace que jouer au héros seul. En revanche, ma voix va se casser si je hurle encore longtemps. Je levai alors mon poing vers le ciel et me fis acclamer de toutes parts. La majorité des voyous se rendirent. Ceux qui refusèrent se firent ainsi facilement remarquer et arrêter. Les policiers semblaient tous perplexes. Les citoyens aussi, pour les rares n'étant pas convaincus. Je reviens sur les policiers, car l'un deux tira une balle s'écrasant juste à côté de moi. Quelques capacités fusèrent également sur moi et je dus sauter du lampadaire pour éviter d'y passer.

"WESH LE MASQUE MOCHE ! TU CROIS QU'ON VA TOUS GOBER TES PAROLES ?"

Le responsable et ses Pokémon se firent neutraliser. En revanche, le coup de feu venait d'un flic.

"Homme masqué ! Vous êtes en état d'arrestation pour violence, propos diffamatoires, trahison envers l'Empire et incitation à la révolte ! Votre indépendantisme misérable vous perdra ! Et je vous reconnais, en plus ! Vous avez libéré un agent d'Idéalis que nous avions capturé ! Cela n'arrange pas votre cas !"

"Effectivement, mais je ne crains rien ! Cet homme n'avait concrètement rien fait de significatif si ce n'est d'être renseigné sur son groupe ! Je peux d'ailleurs affirmer que vous n'aviez pas prévu d'y aller avec courtoisie, quand bien même il n'avait rien commis ! Vous avez abusé. Et puis, moralement parlant, j'ai sauvé un homme dont je partage l'idéal. La légitimité devrait toujours primer sur la légalité ! De toute façon, vous n'avez qu'Idéalis à la bouche. C'est bien ce que je disais : vous ignorez qu'il n'y a pas besoin d'être un des leurs pour remettre en question votre institution.

Au passage... Ce n'est pas que MON indépendantisme ! C'est également le noble choix du peuple que de manifester leur accord avec moi ! Les gens ci-présents, bien que ne représentant pas toute la ville - loin de là, sont COURAGEUX ! Ce n'est pas mon engagement, c'est NOTRE engagement !

Retenez bien cette phrase : l'Empire touche à son crépuscule !"


"Pas avec le futur état d'urgence qui sera proclamé ce soir, ducon !"

C'était donc ça ! Je n'étais pas sérieux en l'évoquant tout à l'heure mais il faut croire que j'ai eu le nez creux.

"Rien que le terme d'état d'urgence trahit la fragilité impériale. Vous ne faites que confirmer ma thèse. J'ai hâte de voir comment le peuple réagira. QUOI QU'IL EN SOIT, CHERS CITOYENS ALBIONAIS, NE CRAIGNEZ AUCUNE MESURE DE L'EMPIRE ! JE NE DIS PAS DE VOUS RÉVOLTER PAR LES ARMES MAIS SIMPLEMENT DE NE PLUS LE SERVIR !"

Tandis que les officiers fidèles à l'Empire mirent déjà ce qu'ils purent en oeuvre pour me faire arrêter, des protestations populaires s'élevèrent. Mon discours avait été un brillant succès. Mon plan s'est déroulé infiniment mieux que tout ce que j'aurais pu espérer ! Tous les objectifs étaient remplis ! Les bouchons créés me permirent de m'enfuir par les bords et les toits. Mon charisme avait résolu la situation plus vite que je ne l'espérais. Certes, je n'avais pas prévu de parler avec éloquence pour rallier deux-trois impériaux et les vauriens, mais je me suis dit que ce serait mieux que tabasser des gens demeurant des citoyens pour ensuite en faire l'éloge. J'ai donc corrigé la faille de mon plan en direct ! Je ne m'attendais pas non plus à parler longtemps mais cela ne dérangea pas : ils ont tout accepté ! De plus, il n'y a aucun doute qu'un tel évènement sera médiatisé. Or, je peux garantir que même mes interactions avec le policier ont été enregistrées !

Je participerai aussi sous ce masque aux réparations, cela ne fera qu'améliorer les choses ! Crains-moi, Empire : je plante les graines de ton fléau, et mes engrais sont miraculeusement efficaces ! Quant au reste de la ville qui ne m'a pas entendu, ne vous en faites pas. Je ne donne pas trois heures avant que ceux qui ne vivent pas dans une grotte soient au courant de tout ! N'oubliez pas non plus que l'Empire entier saura potentiellement que le vent de la révolution est passé à Duskclock, bien qu'il ne se soit pas fait passer pour tel !

Merci, Mary-Ann.
 
[SOLO] Mise en scène ovationnée
 Sujets similaires
-
» Répétition et Mise en scène - Morgan Ciallmhar (Rp)
» Wyclef Jean blessé dans une fusillade (PAS CONFIRMEE)
» Mise en scène ...
» La decentralisation, mise ne oeuvre difficile
» mise a jour de la beta test
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum