Ouverture prochainement !
Après plusieurs conflits sanglants, cela fait plus d’un demi-siècle que les humains et pokémons vivent en paix au sein de l’Empire de Kalos. Chaque année, nombreux sont les dresseurs à partir à la conquête de la Ligue Impériale. Mais Nox Oscuras, un étrange groupe souhaitant la résurrection d’Yveltal, menace désormais. Dans l’ombre, Idéalis, ombre du passé d’Albion, attend son heure. Venez vivre une aventure pokémon inédite dans un univers travaillé et original : l’Empire n’attend que vous !
Design
75%
Univers & règles
90%
Système de jeu
90%


 

Partagez | 
 

  Pandora △ Capture en solo

Modérateur // Coordinateur de rang C
avatar


Âge : 21

Région d'origine : Albion

Messages : 25

Expérience : 290

Expérience dépensée : 20

Groupe social : Artistes

  Dim 30 Oct - 12:56

C'était quoi la musique, monsieur ?

Je lève les yeux de mon étui. Une gamine ? Et ce n'est pas la première fois que je la vois. C'était pas pendant ma session de tout à l'heure ? Je crois même qu'elle m'a arraché un sourire. Elle était coincé entre un grand barbu et une femme de mon âge, mais c'était elle qui bougeait le plus !

Monsieur ?

Ouais. C'était une démo de pop punk, un mélange de genre. T'as bien aimé ?

Ouii ! Ça donnait envie de bouger, de danser, et.. Et.. Et de sauter partout ! Mais je me suis fais gronder quand j'ai bousculé quelqu'un, il était pas content.. Donc j'ai pas pu continuer..

C'est le monde à l'envers, ça. J'ai bien croisé des gens qui se plaignaient d'être trop brusqués à des concerts de punk, et ça me faisait bien rire. Qu'est-ce qu'ils foutaient la fosse, les mecs ? On était là pour vivre notre musique, pas pour rester passifs devant les accords. M'enfin je me produis en tout public et dans des endroits non-définis, je peux pas trop en demander.

Eh, faut pas avoir peur de bouger comme tu veux. C'est pas parce que les autres sont fragiles que t'as pas le droit de t'amuser.

Je lui souris.

C'est vrai ? Trop bien ! J'aimerais faire de la guitare comme vous, mais maman dit que c'est trop brutal et que je devrais plutôt travailler mes cours de piano. Mais j'aime pas trop..

Tiens. J'aimerais bien la rencontrer, sa mère, je suis quasi-certain qu'elle ressemblerait comme deux gouttes d'eau à la mienne. Mais j'ai eu une bonne journée, ça serait dommage d'aller chercher le conflit, hein ?

C'est quoi, ton nom ?

Alice, monsieur.

Bah Alice, faut faire ce que tu veux, te laisse pas imposer des trucs qui te plaisent pas. Si tu veux faire de la guitare, fais de la guitare, ou si tu veux faire de la batterie, fais de la batterie.

Ses yeux s'illuminent.

C'est quoi la batterie ?!

C'est le gros instrument où tu tapes avec des baguettes sur des fûts et des cymbales. Ça bouge bien, ça pourrait te plaire. J'aurai peut-être besoin d'une batteuse dans quelques années, en plus.

Trop bien ! Je vais demander à maman !

Haha. Le début de la fin. Mais ça m'amuse de mettre la pagaille dans les familles trop strictes. Malheureusement, comme les bonnes choses ont toujours une fin, une femme lambda de la cinquantaine s'approche pour aller récupérer sa gamine. Etant donné l'air qu'elle a sur le visage, on dirait presque qu'elle redoute que sa fille se change en Démolosse à la fin de la conversation. Bah ! Heureux sont les simples d'esprit. Je n'ai plus qu'à espérer retrouver la petite en circle pit dans dix ans.

A plus, monsieur !!

Je hoche la tête. Le matos va pas se ranger tout seul : je referme l'étui de ma guitare et range les petits amplis dans mon sac, je fais bien gaffe à ne pas laisser de poche ouverte, je vérifie si il me reste de l'eau et de quoi grignoter, et je cherche Grunge du regard. Où est-ce qu'il est passé, lui ? Il était sensé m'aider à tout remettre en ordre, mais je ne l'ai pas revu depuis ma dernière session. J'espère qu'il s'est pas foutu dans le pétrin, ça commence à me gonfler ça aussi.

Je promène mon regard autour de l'aire de repos, jusqu'à apercevoir une forme multicolore dans les arbres. Qu'est-ce qu'il fiche ? Il pense quand même pas que je vais aller le chercher ?

M'ouais. Pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar
Maître de l'Univers

Messages : 184

Expérience : 470

  Dim 30 Oct - 13:45

Un Pokémon apparaît !
Le soleil décline dangereusement, une brume se répand lentement, s'insinuant entre les arbres et buissons alors qu'un vent glacial s'infiltre doucement dans tes cheveux. Un silence tombe sur le sentier, et seul les cris de quelques Cornèbre résonnent au loin... Tu sens une présence se mouvoir autour de toi, et un clignement d'yeux plus tard, une forme menaçante se tient devant, un sourire cruel à quelques centimètres de ton visage, prêt à te faire vivre une nuit en enfer, un joyeux Halloween.



Que vas-tu faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aurora-millenarius.forumactif.org
Modérateur // Coordinateur de rang C
avatar


Âge : 21

Région d'origine : Albion

Messages : 25

Expérience : 290

Expérience dépensée : 20

Groupe social : Artistes

  Dim 30 Oct - 17:47

Ah, t'es là. Qu'est-ce que tu f-..

...

Un visage. Comment dire, non ? Je suis pas d'accord. Je me disais bien que l'atmosphère s'était subitement refroidie, un peu comme dans les films d'horreurs, quand tous les sons disparaissent et qu'un vent glacial souffle comme un râle sur les lieux. Ouais, ça y ressemble bien, même beaucoup trop, et bien que je ne l'avais pas remarqué dans les premiers instants, ce rictus n'a aucun mal à me mettre dans l'ambiance. Je recule d'un pas, puis deux, car je pourrais être l'incarnation physique du courage que, face à ce truc, je ferais quand même pas le malin. Evidemment, comme je ne regarde pas derrière moi, je m'étale littéralement sur les fesses, le regard toujours levé vers la forme insalubre : qu'est-ce que je fais, maintenant ? Je détale ? Je l'affronte ? Ouah, très bonne idée. Je vais me jeter sur lui sans pokémons, à la seule force de mes poings ! Histoire de me faire engloutir mon âme.

Ouais, première option. Je me redresse rapidement et commence à sprinter dans la direction où j'avais aperçu Grunge. Avec un peu de chance, je pourrais le retrouver en un seul morceau ? Même si, qu'on se le dise, c'est clairement pas lui qui va me protéger d'un truc aussi effrayant. J'ai pas spécialement peur des spectres, en règle générale, mais je pourrais ranger celui-la dans la catégorie «Horreurs et cauchemars de votre enfance» sans aucun problème. Bon sang ! Au moins, je commence à prendre de la distance, même si je n'ai aucune idée de là où je vais. La brume est encore épaisse, et comme elle n'est pas naturelle, je peux en déduire qu'il est toujours à mes trousses.

J'ai besoin de me repérer.

Et qu'est-ce qui est mieux pour se repérer qu'un fossile Oisancien un peu bruyant et multicolore ? Sûrement pas beaucoup de trucs. J'hésite à gueuler le nom de mon pokémon, mais j'ai peur que ça donne ma position à mon agresseur. Et en même temps, j'ai le sentiment que j'avancerais pas si je continue de foncer dans une direction.. Ça me gonfle ! J'ai tout mon matos avec moi, en plus, il faut surtout pas que j’abîme ma gratte ou mes amplis, sinon ça va me coûter une blinde de les faire réparer. Je me racle la gorge. Pas le choix ?

GRUNGE ! Bouge tes fesses, où est-ce que t'es ?!

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar
Maître de l'Univers

Messages : 184

Expérience : 470

  Dim 30 Oct - 18:10

Un Pokémon apparaît !
Alors que tu cours sur les sentiers, le Spiritomb ne semble pas décidé à te terrifier un peu plus, préférant aller retrouver Alice dans sa chambre...

Au détour d'un virage, un Démolosse surgit un buisson, sautant à quelques mètres de toi, englobé lui aussi dans une brume des plus inquiétantes.



Que vas-tu faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aurora-millenarius.forumactif.org
Modérateur // Coordinateur de rang C
avatar


Âge : 21

Région d'origine : Albion

Messages : 25

Expérience : 290

Expérience dépensée : 20

Groupe social : Artistes

  Dim 30 Oct - 20:54

Eh. Je crois que j'ai entendu un piaillement ! Je scrute les bois à la recherche de la boule de plumes colorées. Ça avait l'air proche, non ? Je me sens un peu plus serein, pour le coup : pas parce que je vais peut-être retrouver mon pokémon, mais surtout parce que je ne sens plus cette espèce de présence glaciale dans mon dos, un peu comme si, silencieusement, le Spiritomb s'était glissé derrière moi pour me murmurer à l'oreille. Ouais, rien de bien rassurant, donc maintenant que c'est terminé, je peux enfin souffler. J'ai retrouvé le sentier pendant ma course, ce qui est plutôt pas mal en soi, car je n'aurai qu'à rebrousser chemin pour reprendre le bon sens de marche. En gros, je n'ai plus qu'à retrouver l'autre incapable et l'escapade sera terminée, mais avec la brume qui persiste, je sens que ça va être plus compliqué que prévu. Quand je pense qu-..

Ptiiiii' !

Ah. Ça recommence ! Je m'approche des arbres, les yeux en l'air, jusqu'à remarquer une forme mouvante au-delà des branches. Je crois bien que c'est lui, il n'y a qu'un Arkéapti pour voler d'une façon aussi bizarre. Je place deux doigts entre mes lèvres, l'interpelle d'un puissant sifflement et ponctue le tout de grands gestes de la main. Il n'est ni sourd, ni aveugle, donc si il ne répond pas, c'est qu'il cherche vraiment les embrouilles. Heureusement pour lui, le fossile virevolte jusqu'à moi pour finalement se poser sur mon étui avec un piaillement rassuré. En gros, c'est le bruit typique du pokémon candide qui s'est perdu pendant sa promenade, mais ça ne m'étonne absolument pas de sa part.

Et comme prévu, on retourne sur nos pas. C'est un peu plus sain de marcher sur les routes, surtout quand on se trimbale du matériel aussi fragile. En effet, j'ai eu assez de ma crise cardiaque de tout à l'heure, et je me passerais bien d'une autre mésaventure inattendue, mais je suis aussi bien placé pour savoir que, dans ces cas-la, baisser sa garde équivaut à se faire surprendre par le bouquet final. Ouais, la brume ne s'est toujours pas levée et mon instinct me commande de rester alerte, donc pas question de faire l'idiot. Je balance mon regard de droite à gauche toutes les cinq secondes, au point que ça en devient de la paranoïa : je suis certain qu'un truc va finir par débarquer devant moi, ça arrive toujours à ce moment précis dans les films.

Et.. Roulement de tambours.. Tada ! Le buisson a bougé, c'est un.. !

Un Chenipan. Ouah, impressionnant. Il se traîne tranquillement d'un bord à l'autre de la route, comme si rien n'importait plus que les feuilles qui se trouvent de l'autre côté : je l'encourage avec un sourire, fier de l'effort herculéen qu'il mobilise pour atteindre ses rêves. C'est comme ça qu'il faut être dans la vie, ne pas se laisser décourager par la distance, toujours s'accrocher à son obj-..

GRAH !

Il a brûlé l'insecte ! Et puis, c'est quoi ce pokémon ? J'ai jamais vu une créature pareille. Même si, maintenant que j'y pense, il se rapproche assez bien de la description du monstre dans un des romans que j'ai lu récemment. C'est pas celui avec le détective privé et le gros manoir ? Ouais, un truc comme ça. Mais peu importe ! Il a chassé le Chenipan sans raison apparente, je vais pas le laisser s'en sortir comme ça. Je suis pas vraiment en faveur de la violence gratuite, je crois bien qu'il a besoin d'être dressé. En plus, il commence à tourner autour de moi avec un air agressif. Je rêve ou il me prend pour sa proie ? J'espère qu'il ne pense pas que tout va se passer comme il l'a prévu, car il va être déçu.

Hoy, Grunge. Réveille-toi un peu.

Le fossile lève le bec, un air d'effroi sur son visage.

Tu vas m'aider à le capturer, il m'énerve. Et ne pense même pas à fuir, sinon j'irai te chercher moi-même dans un arbre.

Il lâche un piaillement hésitant et se pose devant moi.

Vas-y, décolle et attire son attention. Tu peux te cacher en volant dans la brume, non ? T'as qu'à lui balancer des pierres, je sais pas. Ça a l'air d'être un pokémon feu.

Il s’exécute, même si j'ai cru apercevoir une lueur de désespoir dans son regard. Bah ! Si il reste bien en hauteur, il devrait pas craindre grand-chose. Je n'ai qu'à laisser l'adversaire se focalise sur lui et me mettre un peu en retrait, parce que si la créature se rend compte qu'elle ne peut pas atteindre Grunge, il y a des chances qu'elle se jette sur moi. Et ma guitare. Je marche doucement en arrière, jusqu'à ne plus apercevoir que deux uniques formes sur le chemin. Eh ! Il a l'air de se débrouiller, si ma vue est bonne, l'assaillant ne sait plus ou donner de la tête. Enfin, c'est ce que je croyais, jusqu'à ce qu'une grosse gerbe de flamme vienne fendre l'air pour toucher mon compagnon de plein fouet et le projeter au sol. Mince ! Je m'approche instinctivement, et croise le regard du monstre par la même occasion. Grunge est mal en point, mais il m'a l'air encore capable de tenir de bout. C'était inévitable.

J'ai pas le choix ? Je peux tenter la pokéball, en comptant sur le fait qu'il l'a affaibli ne serait-ce qu'un petit peu, mais j'ai peur qu'il soit plus coriace que ça. Le plus important, c'est d'aller récupérer mon fossile pour qu'il ne soit plus en danger, et la sphère de capture pourrait me laisser le temps de traverser le chemin à la course. Bah ! Je suis pas du genre à réfléchir, de toute façon. Je glisse ma main à ma ceinture et tend le bras en avant.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar
Maître de l'Univers

Messages : 184

Expérience : 470

  Dim 30 Oct - 21:25

Tentative de capture !
Le Démolosse esquive facilement la pokéball, laçant un regard dur au pokémon mis à terre, avant de se tourner vers Bell, ses yeux enflammés croisant ceux du jeune homme. Le pokémon se perd pas une seconde, et commence à foncer s'approcher, des gerbes de feu menaçantes s'échappant de sa mâchoire.

Tentative échouée, bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aurora-millenarius.forumactif.org
Modérateur // Coordinateur de rang C
avatar


Âge : 21

Région d'origine : Albion

Messages : 25

Expérience : 290

Expérience dépensée : 20

Groupe social : Artistes

  Sam 5 Nov - 23:53

Ouais, d'accord. J'aurai peut-être dû penser à la situation où il esquive mon lancer. Je n'ai pas le temps de rejoindre mon pokémon, ni même de mieux me positionner pour ne pas finir en torche humaine. En gros, mes chances de survie sont assez minces. M'enfin bon ! Je compte pas me laisser impressionner par un cabot démoniaque un peu trop susceptible, et encore moins revenir sur ma décision précédente. Je vais le capturer et lui apprendre les bonnes manières, peu importe comment ça va se passer. Il me reste quatre pokéballs, j'ai encore toute ma tête, donc avec un peu d'imagination, j'arriverais sûrement à venir à bout de ce casse-pieds. Mais lui n'a pas l'air motivé à me laisser réfléchir calmement : il se met à me charger avec la bouche débordante de flammes, une bonne vieille lueur de prédation dans ses yeux. Pas le choix ! Grunge arrivera bien à se réveiller de lui-même, moi, je compte pas me laisser bouffer sans rien dire. Je me met à détaler vers la forêt, slalomant entre les arbres pour mettre un peu de distance avec le Démolosse.

Il est rapide. Beaucoup trop rapide.

Mon paquetage n'aide pas, mais ça serait une très mauvaise idée de le balancer au milieu de toute cette brume. Et puis, avec le chien qui gagne peu à peu du terrain derrière moi, je pense pas que ça changera grand-chose. Je me répète un peu, mais j'ai l'impression d'être dans ces films d'horreur, quand un des protagonistes est finalement coursé par la créature teasée dans les trois premiers quarts de l'histoire. Le soucis, c'est que si le personnage n'est qu'un figurant, il se laisse simplement manger pour les besoins du plot, alors qu'un membre du noyau principal, lui, trouve une solution pour s'en sortir et lancer le générique de fin. Ouais ! Je suis sûr que j'ai mes chances, qui ça pourrait être d'autre ? Grunge ? La bonne blague.

J'arrive à un gros arbre couché à terre, entouré par un bon paquet de branches arrachées. Eh, je n'ai pas d'autre solution, mais ça pourrait être pas mal, non ? Aussi vite que je le peux, j'attrape un gros bout de bois et me cale directement derrière la souche, l'oreille dressée pour écouter les bruits de course de mon poursuivant. Je le sens se rapprocher à grande vitesse, encore et encore, jusqu'à ce que, comme attendu, il bondisse directement au-dessus de l'énorme tronc pour continuer sa chasse. Sauf que non, haha. Je lui envoie mon arme improvisée en pleine poire, assez fort pour que l'inertie de son saut soit coupée et qu'il s'étale un mètre plus loin.

Et là, je ne perd pas de temps. J'attrape une seconde pokéball et tente ma capture, parce que après ça, il sera VRAIMENT en colère.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar
Maître de l'Univers

Messages : 184

Expérience : 470

  Sam 5 Nov - 23:59

Tentative de capture !
Le Démolosse pousse un petit cri et le voilà englobé par cette fameuse lumière rouge qui l'attire en une seconde dans la sphère. Le pokémon semble reprendre ses esprits à l'intérieur et se débat de son mieux, la pokémon roule sur un mètre, avant... De devenir immobile.

Bravo, tu as attrapé un Démolosse enragé au rang C ! Tu dépenses donc 20 points d'xp et perds une pokéball.

Félicitations !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aurora-millenarius.forumactif.org
Contenu sponsorisé
 

Revenir en haut Aller en bas
 
Pandora △ Capture en solo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [PROGRAMME]Logiciel capture d'écran rafale
» RECRUTEMENT : Le royaume de Pandora
» Yume No Pandora ~
» présentation Bob Solo [Validée]
» [MAJ] Pandora No Kokoro...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurora Millenarius :: Préambule :: Rps-
Sauter vers: