Ouverture prochainement !
Après plusieurs conflits sanglants, cela fait plus d’un demi-siècle que les humains et pokémons vivent en paix au sein de l’Empire de Kalos. Chaque année, nombreux sont les dresseurs à partir à la conquête de la Ligue Impériale. Mais Nox Oscuras, un étrange groupe souhaitant la résurrection d’Yveltal, menace désormais. Dans l’ombre, Idéalis, ombre du passé d’Albion, attend son heure. Venez vivre une aventure pokémon inédite dans un univers travaillé et original : l’Empire n’attend que vous !
Design
75%
Univers & règles
90%
Système de jeu
90%


 

Partagez | 
 

 Terreur des terreurs et provocations d'outretombe [Halloween]

Fondateur // Dresseur de rang D
avatar
All your base are belong to us.

Âge : 25

Région d'origine : Albion

Messages : 90

Expérience : 180

Expérience dépensée : 60

Groupe social : Aristocrate / universitaire

  Lun 31 Oct - 23:47

« Des fantômes ? Mes fesses tiens. »
Terreur des terreurs et provocations d'outretombe

La nuit d’Halloween est une nuit toujours très particulière. Les jeunes s’amusent, les spectres sont omniprésents. Les cornèbres croassent, les brumes s’élèvent, les mimigals tissent leur toile. Raphaël ne comprenait pas pourquoi les gens révéraient autant les morts. Ceux-ci étaient partis… Et il n’y avait aucun moyen de les retrouver, une fois ceux-ci parti. Le jeune professeur s’était éloigné de la demeure des O'Sulleavan.  Ils lui rappelaient exactement pourquoi il n’avait pas su resté avec sa propre famille.

Il fallait simplement voir la tête de son hôte. Une femme disparue, un homme en ruine, trop froid et manichéen. Il espérait vite partir après Halloween : il n’aimait pas les  gens comme ça. Dangereux pour eux-mêmes. Dangereux pour le bonheur des autres. Aislinn était sûrement aussi contaminée par cette façon d’être qui l’agaçait. Les peintures, les vases, les tentures. Le jeune homme avait profité de sa présence chez son ancienne étudiante pour se parer des plus beaux atours et se raser de près, coiffer ses cheveux et s’armer d’une épaisse cuirasse en trois-pièces tailleurs. Loin de lui la volonté de faire concurrence au père d’Aislinn ; ça ne pouvait de toute façon être qu’une inévitable question d’âge. Il avait préféré faire profil bas, de toute manière.

Pulsar contemplait un ancêtre d’Aislinn, un Lord d’Albion. «  Plus ils sont vieux, plus ils sont flippants » commenta Raphaël, un air narquois sur son visage de dandy. Un homme dans la trentaine, un air fier dans un costume d’époque, bien content de sa domination et de son pouvoir. Le jeune homme soupira avant de reporter son attention sur son compagnon : « tu es prêt pour sortir, à ce que je vois ».

La petite créature portait un couvre-chef de faux couteau planté dans la tête sur son petit crâne noire. D’apparence déjà plutôt agressive, ce détail sublimait encore plus cette apparence menaçante. Quant à Woodstock… Elle était plutôt du genre trop sage pour vouloir faire peur aux enfants. Peu importe ce que disait Aislinn sur la rareté de la créature, Raphaël préférait la laisser être à l’air libre. Il  ne l’avait pas forcée à le suivre, elle était là, fidèle. Et c’était tout ce qu’il lui demandait. « Fais attention à rien casser. Tu sais que tu es plutôt massive ? » C’était tout le comble, d’ailleurs. Une créature aussi douce de cœur  arborait un corps fort peu gracieux. Sa dragonne fit une petite moue en se décalant pour rester loin des vases. Ça serait dommage qu’une de ces antiquités se brisent, pas vrai ?

L’air de plus en plus frais accueillit le jeune homme qui n’avait pas songé à prendre un par-dessus. Tant pis. « Hey, sérieux. Tu ne veux pas me faire le taxi, pour une fois, Wood’ ? » lui demanda-t-il, l’air un peu ennuyé. Il n’aimait pas arpenter le chemin jusque Glastheim. C’était long et il faisait froid. Pour autant, la dragonne leva une de ses griffes d’une manière fortement peu approbative. Elle avait apprise cela de son propre dresseur, qui s’était cru malin, à son âge, d’utiliser ce symbole fort peu gracieux du majeur levé. « Allez, s’il te plaît ! » La dragonne refusa. « Allez, Thétys ! » rajouta-t-il pour tenter de la faire céder. Elle préférait sincèrement cette appellation qui n’était pas un moyen détourné de se moquer d’elle et de sa nature pacifique.

La dragonne accepta que son encolure soit utilisée par le jeune homme pour s’agripper avec Pulsar. L’arrivée à Glastheim fut mouvementée : en moins de quelques minutes, la dragonne avait su utiliser la vitesse affreusement élevée de son espèce pour transporter un Raphaël qui tangua en descendant de monture. Remettant ses habits en ordre et laissant Pulsar vomir quelques cendres dans une poubelle en se tenant l’estomac, le jeune homme reporta son attention sur les allées peuplées d’enfants.
Ils avaient l’air de s’amuser, aussi le jeune homme se dit que leur faire peur était peut-être une bonne idée, mais qu’il n’avait franchement rien pour y parvenir. Il fallait être inventif. D’un mouvement presque réflexe, le jeune homme se saisit du pauvre Pulsar qui se remettait du voyage et le colla sur son visage. Ce-dernier, surpris, s’agrippa, sans  comprendre.

Raphaël se mit à courir en agitant ses bras de manière grotesque jusqu’au premier groupe d’enfant, avant de poser son bras sur l’épaule de l’un d’entre eux. Celui-ci se retourna vers lui fut surpris de voir une queue noire et enflammée pendre devant le corps d’un dandy mystérieux. Projetant son visage masqué par le corps de sa salamandre noire, Raphaël poussa un hurlement aigu et sourd en agitant ses bras, provoquant un accès de terreur auprès des enfants qu’il se mit à poursuivre en hurlant :

« Reeeeeeeeeeeveneeeeeeeeeeeez, les eeeeeeeeeeeeefannnnnnnnnnnnts ! »

Les enfants, terrifiés, hurlaient dans un concert sépulcral et même des gens fermèrent leurs volets en voyant Raphaël déambuler. Le jeune professeur coinça un enfant dans un coin et se rapprocha en faisant exprès de claudiquer et dis dans une voix sépulcrale : « Paaaaaaaartaaaaaage tes booooooonboooooonnnnnnns… Ou leeeeeeee baaaaaaron Pulsaaaar te maaaudiiiiiras ! » L’enfant, terrifié, se mit à pleurer sous le rire machiavélique du jeune homme… Jusqu’à ce que Woodstock l’attrape par le col et le sépare de Pulsar qui, encore plus secoué par toutes ces courses, alla de nouveau s’épandre dans la poubelle publique la plus proche. Autant pour les agents municipaux.

Raphaël se fit gronder et alla s’excuser auprès de la petite fille. Comprenant qu’il l’avait perdue loin de chez elle, le jeune homme décida qu’il valait mieux la reconduire et que ses blagues étaient peut-être allés trop loin. La maison où elle l’amena était un peu en bordure de ville et s’insérait étrangement dans la banlieue. Une femme un peu étrange accepta l’enfant et lui donna des bonbons pour le remercier. Étrange cadeau que voilà, mais après tout, il était bientôt minuit et c’était la fête des morts. Fouillant dans le petit sac, le jeune homme regarda un bonbon bleu qui semblait différent des autres. Lorsque le jeune homme voulut demander à la petite fille ou à sa mère ce qu’il en était, il releva les yeux et fit face à la jonction de deux murs mitoyens qui séparaient deux maisons.

La maison avait disparue purement et simplement. Perplexe, le jeune homme soupira et haussa les épaules : il y avait parfois des mystères qu’il ne valait mieux pas chercher à éclaircir. Et puis, sincèrement, s’il était le protagoniste d’une histoire de fantôme, ce serait à ce moment-là que la petite fille le contemplerait dans son dos depuis une fenêtre en hauteur et qu’il sentirait son regard l’épier. Et puisqu’il se sentait observé et qu’il n’avait pas pu mettre en place son opération « sortons en bas résille pour faire peur jusqu’aux adultes », le jeune homme baissa son pantalon et tapa sur ses fesses en signe de provocation à qui voulait bien le voir.

Fesse qui fut marquée d’une main le lendemain matin : on ne provoque pas Halloween impunément, mais peu importe : Raphaël s’était bien amusé comme ça.
© ASHLING POUR AURORA MILLENARIUS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar
Maître de l'Univers

Messages : 184

Expérience : 470

  Mar 1 Nov - 23:39

Validation du RP
Après lecture de ton RP, le voici validé !

Pour ce RP, le MDJ te donne 20 points d'expérience supplémentaires !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aurora-millenarius.forumactif.org
 
Terreur des terreurs et provocations d'outretombe [Halloween]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leviathan, terreur des profondeurs !
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Halloween event !!!
» L'event d'halloween sur FR
» Retro: Terreur en Haïti 1992

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurora Millenarius :: Préambule :: Rps-
Sauter vers: