AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum RPG Pokémon
Bienvenue dans l'empire
Vous aviez toujours rêvé de partir à l'aventure dans le monde Pokémon ?

Alors bienvenue sur Aurora Millenarius, le forum pokémon pensé pour vous permettre de créer votre propre histoire et de vivre une grande aventure !
top-sites
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Promotion chromatique
Pour le premier mois de cette réouverture, votre premier starter peut être de type chromatique ! etc
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Automne
Venez découvrir les exclusivités !
Que croiser sur les routes de l'Empire ?
Le forum
Forum RPG pokémon à contexte original. Pas de minimum de lignes, avatars illustrés en 250 x 400 px.
Pokénews
31/10/18
Découvrez la Gazette n°9 !
31/10/18
Découvrez l'animation Spooky Scary Skelenox !
Le staff
Aislinn
Fondatrice
Raphaël
Fondateur
Abigaël
Administratrice
Derniers messages

 

 Promenons-nous sur les plaines pendant que le Torterra n'y est pas... [Ft. Kaled Helioz]

PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Ligue Impériale
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
  Sam 2 Juin - 5:05
citer
éditer
x
  Sam 2 Juin - 5:05

Première constatation : un immense mal de tête.
Seconde constatation : les murs étaient d’un blanc horrible.
Troisième constatation : elle avait l’impression qu’un bus lui avait roulé sur le corps.

Ou, enfin, dans ce cas-ci, il s’agissait plus d’un Torterra vénère dont les attaques avaient été particulièrement violentes. Ses souvenirs refaisaient surface dans son esprit brouillé, l’amenant à se souvenir pourquoi était-elle à l’hôpital à l’heure actuelle. Puis, elle en vint à se rappeler son compagnon de voyage.

Kaled !

Se levant précipitamment, elle en vint à débrancher l’un des fils qui était dans son bras. Grimaçant, elle ne s’en soucia pas davantage, jusqu’à ce qu’elle ressente une vive douleur sous les côtes. Portant un regard à son corps endolori, elle vit les bandages qui entouraient son ventre s’imbiber de sang, et ce, beaucoup trop rapidement. Grommelant quelque chose d'inintelligible, il fallut que ce soit au même moment qu’une infirmière rentre dans sa chambre, s’arrêtant en voyant le blanc des bandages se recouvrir de rouge.

- Mademoiselle Belladone, il vous faut vous reposer !
- Ça va…

Qu’elle cesse de crier, elle avait mal à la tête. Soupirant, elle ne demanda même pas son avis pour retirer lentement le bandage souillé. L’infirmière s’approcha finalement d’elle, secouant la tête de droite à gauche en voyant la longue et profond entaille qui s’était ouverte de nouveau, malgré les points qui avaient été faits. La plaie fut de nouveau nettoyer et de nouveaux bandages furent poser.

- Kaled, le jeune homme qui était avec moi… Il est dans quelle chambre ?
- Mademoiselle Bell-
- Je dois me reposer, je sais, merci. Quelle chambre ?

Son ton était impératif. Si elle avait conscience des recommandations, elle n’aimait pas l’inaction et, pour le moment, rester immobile allait la rendre folle. Avec le corps recouvert de bandages, puis de quoi recouvrir ces dernières de façon presque pudique, un énorme pansement sur le front pour recouvrir ce qui deviendrait sûrement cicatrice, il ne faisait aucun doute que l’attaque avait été violente. Or, de mémoire, l’état du jeune homme avait été encore plus déplorable qu’elle. L’infirmière accepta finalement de répondre à sa question, et donc, la jeune demoiselle quitta sa chambre en direction de cette indiquée, d’un pas fragile.

Arrivant sur place, elle s’y invita, remarquant vite fait qu’il était toujours inconscient. Soufflant en se sentant légèrement coupable, elle vint prendre place sur la chaise aux côtés de son lit, bien décidée à attendre son réveil. Après tout, les choses n’avaient vraiment pas été faciles, sur les plaines, provoquant chez tous les deux une situation somme toute assez particulière qui aurait pu leur coûter cher. Fermant les yeux, appuyée contre le dossier de la chaise, elle ne remarqua même pas s’endormir, encore exténuée de l’effort qu’elle avait dû fournir pour fuir le pokémon. Et si elle était en meilleure état que lui, son bras lui rappelait qu’elle aussi avait quelques blessures désagréables.
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
  Dim 3 Juin - 0:02
citer
éditer
x
  Dim 3 Juin - 0:02

La première chose qu’il me passe par la tête quand je reprends conscience est un état de la situation, soit qu’il n’y a pas une parcelle de mon corps qui ne fait pas souffrir, que l’épicentre de ces douleurs est ma poitrine, et que je suis allongé, probablement dans un lit d’hôpital, ce qui voudrait dire que moi et mademoiselle Hazel avons belle et bien été secourue.
La seconde, que j’ai intérêt à me remettre très vite car si mes parents découvrent dans quel état je suis ils risquent de débarquer à la seconde pour me rapatrier a Johto. Ou pire, d’envoyer Aurore, auquel cas ma motivation pour guérir sera d’être capable de partir me cache à l’autre bout de Kalos. Ou à Albion. Je l’entends d’avance me dire que je ne suis pas fait pour ce genre de périple et qu’elle et Daniel ne sont jamais retrouvé à l’hôpital avec leur concours. Comme si j'avais pu y faire quoi que ce soit, j’aimerai bien les y voir eux face a un torterra énervé avec leurs pirouettes destinées plus à en mettre plein les yeux qu’autre chose.

Entre mon extrême fatigue et les plans que j’essaye d’échauffer je reste les yeux clos pendant un long moment, jusqu’à que je sente un poids sur mon lit. Je me décide enfin à ouvrir les yeux pour voir en gros plan deux prunelle marron me fixé avec un air mauvais. Noli a dû me voir bouger est en déduire que je suis réveillé, et je peux voire à son regard qu’elle est visiblement très remontée contre moi. Ce à quoi je m’attendais malheureusement.

« Ecoute, je sais que tu m’en veux parce que je suis dans un très sale état, et parce que je t’ai rappelé sans demander ton avis, et que tu es très énervé de n’avoir rien pu faire pour nous aider, mais… on est en vie, c’est le principal … non ? »

Je préféré éviter de mentionner que j’ai laissé Tsuna nous aidé, je préféré éviter une crise de jalousie. L’évoli me regarde fixement avec un air mauvais pendant encore quelque instant avant de pousser l’équivalent d’un soupir et de s’allonger à mes côté en boudant.
Soulagé d’avoir réussie à désamorcé la situation je prends enfin le temps de regarder mon environnement, et sursaute quand j’aperçois enfin Hazel assise juste à côté de moi, dans une blouse de patient, ce qui a pour conséquence de faire immédiatement virer mon teint au cramoisi. Depuis combien de temps est-elle la ? En tout cas elle semble endormie, et je suis soulagé de voir qu’elle va bien elle aussi. Enfin, quand je dis bien, je devrai plutôt dire sans séquelle définitive, car je peux voir qu’elle est toute aussi amochée que moi, entre tous les bandages qui la recouvre et ce gros pansement sur son front. De mon côté la situation n’est pas plus reluisante, il y a pas mal de chance qu’elle soit pire en fait. Mon torse me lance au moindre mouvement, et mon bras droit disparaît littéralement sous les pansements, seul le bout de mes doigts en émergeant, et je ne pourrai surement pas m’en servir avant plusieurs jours.
Mais il est clair que je m'en sort a bon compte étant donné ce qui aurait pu m'arriver si la dresseuse n'avait pas été la pour m'aider. Seul face a la tortue, je n'aurai pas donné chère de notre peau.

Laborieusement, en grognant de douleur et en n’utilisant que mon bras gauche j’arrive à me mettre en position assise, moment que choisit une infirmière pour entrer dans la pièce.

« A vous êtes réveillé monsieur Helioz. Vous devriez rester couché dans votre état, vous ne pouvez pas rester en place vous et mademoiselle Belladone ? »

« Euh, désolé madame, mais je ne me sentais pas confortable allongé. Vous savez ou est la pokéball de ma goupix ? »

« Elle est posée avec le reste de vos affaires sur cette chaise, ne bougez pas je vous la ramène. Votre évoli est une forte tête d’ailleurs, elle a catégoriquement refusé de rentrer dans la sienne. Vous devriez essayer de la calmer un peu. »

Sur ses mots la femme fait le tour du lit pour m’apporter la ball, sans voir Noli qui lui tire la langue au passage. Ouai, pour le calme et la convenance on repassera, mais bien malgré moi c’est aussi pour ça que je l’aime ma petite évoli.

« Je vais vous chercher un autre cousin si vous voulez rester dans cette position. »

Sur ces mots elle quitte la pièce. Je fais alors sortir Tsuna qui se précipite alors sur moi pour me lécher le visage.

« Mais, oui moi aussi je suis content de te voir. Je vais bien, tu vois ? »
Je me tourne alors vers Hazel qui est toujours assise, endormie sur une chaise pas loin du lit. Je dois bien avouer qu’être seul dans la pièce, à une distance assez rapprochée, et dans les tenues qui sont les nôtres me fait encore plus monter le rouge aux joues, et je décide donc de doucement l’appelé pour voir si j’arrive à la réveiller.

« Euh, Hazel ? Tu vas bien ? Tu dors toujours ?
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Ligue Impériale
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
  Dim 3 Juin - 4:00
citer
éditer
x
  Dim 3 Juin - 4:00

Elle n’avait même pas réalisé s’être endormie sur la chaise. Ou, enfin, si, car elle se réveilla en sursaut, de quoi lui arracher à nouveau une grimace de douleur, avant qu’elle se rassoit correctement, posant un regard sur le jeune homme inconscient. Soupirant, elle réalisa qu’elle n’avait pas amené son téléphone. Faisant un signe silencieux à l’infirmière qui passait pas là, veiller que les signes vitaux du blessé étaient corrects (et la disputer du regard), elle lui demanda s’il était possible pour elle d’aller chercher son téléphone. L’obtenant ainsi quelques instants plus tard, elle envoya un message rapide à l’une de ses très bonnes amies, qui était aussi militaire, lui mentionnant rapidement que sa visite à Fort-des-Flandres était écourtée, faute d’une violente rencontre. Elle en profita aussi pour envoyer un rapide message à un certain blond, comme quoi s’il avait l’idée de venir à Élyséa prochainement, elle avait soudainement beaucoup de temps devant elle, bien qu’elle évita de parler de la cause de ce congé semblant tomber de nul part.

Toujours ce mal de tête horrible qui la saisissait, elle en vint à fermer les yeux de nouveau. Peut-être aurait-elle pu prendre le temps d’aller se changer, toutefois, la tenue, bien que légère, n’en était pas indécente, et puis, elle avait autre chose en tête, comme cette douleur qui ne la quittait pas. Le sommeil la gagna rapidement, elle était toujours aussi fatiguée. Ce ne fut alors qu’un peu plus tard qu’elle se réveilla de nouveau, réalisant que l’homme sur le lit s’était aussi réveillé, ses pokémons à ses côtés. Sûrement devrait-elle éventuellement rappeler les siens, Reiko devait être morte d’inquiétude… Mais elle restait sagement dans sa pokéball. Elle s’assurerait d’aller la rassurer, une fois qu’elle aurait pris des nouvelles de l’état de santé de Kaled.

- Non, ça va, je me réveille…

Portant une main à son visage, elle se pinça l’arête du nez, relevant son regard vers lui, la tête toujours aussi douloureuse et la voix un peu rauque, difficile surtout.

- Je vais aussi bien que ehh… Je pense ça va. Je suis en vie. Officiellement, je n’ai rien de cassé. Un violent trauma au bras, mais ça devrait se résorber.

Elle avait au moins pris la peine de vérifier son état, de voir si tout allait plus ou moins bien. Et bon, si ce n’était pas la pleine forme… Ça allait. Un minimum. Pas assez pour reprendre le boulot, mais juste assez pour dire qu’elle était en vie et partiellement fonctionnelle.

- Et toi ? J’ai cru comprendre que ce n’était pas génial.

Un long soupire s’échappa de ses lèvres. Elle avait l’impression qu’elle n’avait pas fait assez, bien qu’il lui aurait été difficile de faire plus. Mais elle était celle formée pour réagir en situation de crise, militaire fière de son grade. Et là, tous deux étaient à l’hôpital. Une mauvaise journée…

- Je suis désolée. C’est un peu de ma faute, tes côtes surtout…

S’il ne l’avait pas plaqué au sol, sûrement aurait-il pu mieux s’en sortir, à ce niveau-là du moins. L’inquiétude était palpable chez elle, tout comme ce léger sentiment de culpabilité qui venait obscurcir son regard. Elle aurait réellement voulu que les choses se passent différemments.
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
  Dim 3 Juin - 23:15
citer
éditer
x
  Dim 3 Juin - 23:15

Elle était moins profondément endormie que je le pensais au final, car elle se réveil dès que je l’appelle. Vu comme elle se pince le nez elle a l’air d’avoir un sacré mal de crâne. Elle finit par redresser la tête vers moi en me disant qu’elle va bien, c’est-à-dire qu’elle est en vie quoi, idée que je ne peux que partager. Elle m’explique ensuite que si elle n’a rien de cassé son bras a pris un sacré choc qui devrait se résorber avec le temps, puis m’interroge sur mon état. Je passe mon bras valide dans mes cheveux et arbore surement un sourire gêné alors que je lui réponds.

« Je ne vais pas dire que tout va bien, ce serait un mensonge évident, mais comme tu l’as dit… on est toujours en vie quoi, et c’est déjà une victoire en soit vu les circonstances. Pour ce mon état je connais pas vraiment les détails, je n’ai pas eu le temps de demandé des précisions à l’infirmière, mais je peux au moins dire que j’ai super mal au côté, et que je pourrais surement pas utiliser mon bras droit avant un quelque temps en attendant que ça cicatrise, j’espère juste que ça sera pas trop long et que ça laissera pas trop de marque, sinon ma famille risque de pas me lâcher. »

                                                   
Je suis alors assez surprise de l’entendre s’excuser et de voir qu’elle se sent responsable en partie de mon état, ce qui me fait rougir à nouveau, et je m’empresse de la rassurer.

« Tu n’y es absolument pour rien Hazel ! Ce n’est pas ta faute si ce torterra a choisi de nous attaquer, ni si je me suis fait avoir par cet attaque séisme. Toi aussi tu as risqué ta vie pour m’aider à courir alors que tu étais en danger, c’était parfaitement normal de s’entraider dans cette situation. »

Je réalise en finissant ma phrase que j’ai élevé le ton sans le vouloir. Embarrassé je glisse un peu sous la couverture, puis prend de nouveau la parole en essayant de garder mon calme cette fois ci.

« Sérieusement, si tu n’avais pas été là je ne sais pas si ça se serait terminé aussi bien. On a tous les deux étés blessés mais on s’en est sorti et on n’en gardera même pas de séquelle, a part quelque cicatrice. Ça nous rappellera cette journée, et si tu veux on retournera là-bas un jour pour expliquer notre façon de penser à cet tortue belliqueuse »


Je tente de paraître confiant, mais je dois avouer qu’en réalité cet événement m’as fait un sacré choc. Nous n’avons absolument rien pu faire contre le pokémon plante, et ça a mis un sacré coup dans ma confiance en mes compétences de dresseur, mal seule consolation étant que mes pokémon s’en sont sortie sans la moindre égratignure. Et tout cas je ne pense pas que je n’oserais retourner dans les plaines avant un bon moment, et je ne verrais plus les torterra de la même manière dorénavant. Bien que mon envie de retourner prendre ma revanche un jour soit bien réelle.


Pendant que nous discutons l’infirmière de tout à l’heure revient et me cale un coussin dans le dos, non sans jeter un regard noir à Noli au passage, avant de se tourner vers Hazel.

« Je peux également vous apporter vos pokémon si vous le souhaitez Mademoiselle Belladone »
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Ligue Impériale
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
  Mar 5 Juin - 2:14
citer
éditer
x
  Mar 5 Juin - 2:14

S’il n’avait pas le réel constat de son état, la douleur elle était bien présente. Vu l’impact, elle se doutait la blessure importante à ses côtes, de quoi venir attiser cette culpabilité qu’elle ressentait vis-à-vis le jeune homme. Après tout, militaire fière et formée, elle ne pouvait que s’en vouloir, tout en ressentant cette pointe de colère contre elle-même, d’avoir failli à sa principale tâche qu’était de protéger autrui. Certes, les pokémons sauvages étaient plus de l’ordre des rangers, mais cela ne changeait rien qu’elle aussi était en mesure, normalement, de réagir en situation de crise. Et là, le mieux qu’elle avait fait, c’était de tenter de traîner un Kaled blessé loin du danger avant de perdre connaissance sur l’herbe. Une grande main d’applaudissement pour celle qui le vivait sûrement plus mal physiquement que mentalement.

Il tentait, en quelque sorte, de la réconforter, de lui dire que ce n’était pas de sa faute, après tout, le Torterra, elle ne l’avait pas demandé, ce qui n’était pas faux. Elle poussa donc un long soupire, semblant tout de même concernée par toute cette histoire. Et cette fichus douleur qu’elle n’arrivait pas à faire taire, qui vint momentanément lui brouiller la vision. Aucun doute qu’elle n’aurait pas le droit de travailler pour les prochains jours, on ne lui permettrait pas, ce qui menaçait déjà de la rendre folle, elle qui ne supportait pas l’inactivité. Un rire s’échappa tout de même de ses lèvres, suivit par une douloureuse quinte de toux. Sale journée.

L’infirmière arriva, lui proposant de lui donner ses pokémons. Elle n’était pas certaine d’avoir envie de gérer trente-cinq kilos d’amour et de mauvaise humeur, elle répondit donc en secouant doucement la tête de droite à gauche. Reiko allait faire un drame, il n’y avait aucun doute, la prochaine fois qu’elle la sortait de là, mais, pour l’instant, elle avait besoin d’un peu de tranquillité et non pas un pachyderme miniature qui taperait du pied en exprimant son mécontentement. Elle s’assurerait de s’excuser en bonne et due forme à ce moment-là, pour l’instant, elle avait d’autres préoccupations. Elle demanda toutefois une bouteille d’eau, si c’était possible, à l’infirmière, qui accepta, disparaissant donc dans le couloir.

- Tu ne comptes pas prévenir ta famille ?

Une question pouvant sembler indiscrète bien qu’elle dénotait une inquiétude sincère de la part de la jeune Belladone, qui allait elle aussi ne pas prévenir sa famille. Ce n’était pas comme s’ils se souciaient de son état de santé, de toute façon.

- Il faudrait voir avec l’infirmière le réel verdict de tes blessures. J’imagine tu vas sûrement devoir rester ici un moment ?

Ce n’était pas impossible, vu la situation.

- Personnellement, je pense être transférée à Élyséa… Ce sera peut-être ton cas aussi, dépendamment de tes blessures. L’hôpital de la capitale n’a rien à envier aux autres.

Y vivant depuis un peu plus d’un an, elle le savait pour avoir vu de ses collègues forcés d’y faire un tour, chose qu’elle avait espéré ne jamais faire. Or, voilà que tel était le cas, elle, dans un hôpital, victime de blessure qui se montraient terriblement douloureuses à l’heure actuelle.

- L’infirmière va revenir… Si tu veux, je peux sortir, que tu puisses t’enquérir de ton état et tout…

Parce qu’elle respectait les gens, et qu’il ne voulait sûrement pas étaler le tout devant elle. Elle était venue surtout par inquiétude, elle avait eu besoin de vérifier d’elle-même qu’il était toujours en vie, et ce, malgré qu’elle allait très clairement se faire disputer par l’infirmière.
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
  Mar 5 Juin - 22:29
citer
éditer
x
  Mar 5 Juin - 22:29

Pendant que l’infirmière installe le coussin dans mon dos Hazel lui indique d’un bref hochement de tête qu’elle ne préféré pas récupérer ses pokémon tout de suite, ce qui m’interpelle un peu. Du peu que j’avais vu elle avait semblé assez proche d’eux pourtant. Peut-être qu’elle a peur qu’ils me dérangent, ou qu’elle préfère éviter qu’ils ne la voient dans cet état. Ou ils sont aussi caractériels que Noli, auquel cas je comprends très bien son choix, choix que la petite évoli ne m’as absolument pas laissé par ailleurs – mais bon, j’imagine que j’aurais dû m’y attendre. En tout cas je la laisse faire, j'aurais bien aimé les rencontrer sans être interrompue par un monstre végétal cette fois, mais j’imagine que j’aurais une autre occasion.
C’est ensuite à son tour d’être intrigué par ma volonté de cacher ma mésaventure à mes parents, ce qui est surement étonnant pour la plupart des gens.

« Je n’ai pas vraiment envie de leur mentir, déjà parce que je suis un très mauvais menteur, mais s’ils apprennent ça je pourrai dire adieux à mon voyage en indépendant en tant qu’apprentie dresseur. Mes parents ont tendance à être… surprotecteur quand il s’agit de moi, ce qui est assez ennuyant à la longue. En plus ils ne sont pas hyper favorables au fait que je préfère les combats pokémons a la coordination. »

Pendant un instant j’hésite à lui raconter les raisons derrière ce traitement mais je m'abstiens finalement, je ne pense pas que tous ces détail l'intéressé après tout.

« En bref s’ils apprennent ce qu’il s’est passé je risque de rapidement les avoir sur le dos, s’ils ne tentent pas de me rapatrier illico à Johto. »

Je soupir un coup, me faisant la réflexion que je suis peut-être un peu injuste envers mes parents, leur attitude n’est que la manifestation de leur affection, mais cette affection est parfois étouffante. Et ce qui m’irrite le plus souvent est de voir que je suis le seul a y avoir droit, quand mes aînés et même m’as sœur cadette on bien souvent plus de liberté.

« J’aime beaucoup mes parents, mais j’aimerai juste qu’ils me fassent un peu plus confiance en fait. Bien que la situation actuelle ne m’aide pas vraiment à leur donner tort malheureusement. »


J’avoue avoir ensuite un petit serrement au cœur quand j’apprends qu’Hazel va bientôt être transféré dans un hôpital à Elysea. On ne se connait pas vraiment en réalité, mais nous avons survécu à cette situation ensemble, ce qui fait d’elle la seul personne un tant soit peu proche dans les environs, et je suis un peu triste savoir que je serai bientôt seul dans l’hôpital. Enfin, seul… on pourrait presque croire que Noli a lue dans mes pensé puisqu’elle qu’elle me mordille la jambe avec un regard qui veut dire « Et nous on est quoi ? »
Je fais mine de rien en ignorant la douleur est caresse la tête de l’évoli pour calmer son ego froissé, tout en répondant à Hazel en essayant de cacher ma déception.

« Je ne sais pas vraiment, il faudra que je demande à l’infirmière quand je l'interrogerai sur mon état. »


C’est ce moment que choisit l’intéressé pour entrer dans la pièce avec un calepin.

« Je vous ai entendue, je venais justement vous donner des nouvelles, mais je peux attendre que mademoiselle Belladone sorte si vous le souhaitez »

Pour la troisième fois mon teint doit subtilement commencer à virer au rouge, mais je n’ai pas grand-chose à cacher, notamment à Hazel qui était présente quand j’ai reçu mes blessures.

« Euhh, tu peux rester si tu veux… ça ne me dérange pas.. »

L’infirmière semble lever les yeux au ciel devant mon hésitation et se met à faire son résumé sans attendre.

« Vous avez 3 cotes cassé, mais vous avez de la chance quelque part, les cassures sont assez nettes et il n’y a aucune complication. On vous a donné des anti douleur et votre blessure devrait guérir d’ici 1 à deux 2 mois. Cela sera douloureux mais on vous donnera des analgésiques. Concernant vos coupures nous avons mis des pansements sur les plaies les moins profondes, mais nous avons dû recoudre les plus profonde, une a la jambe gauche et 3 a votre bras droit. Votre bras droit a été particulièrement touché comme vous pouvez le constater, avec de très nombreuse petite coupure, ce qui explique la quantité de bandages. Je vous conseil donc de vous en servir le moins possible, voir même pas du tout pendant le mois qui vient le temps que ça cicatrise. Concernant votre séjour ici nous allons vous garder ici pendant une vingtaine de jours, le temps que vous vous remettiez de la perte de sang et que l’on s’assure que vos cotes cassé n'entraînent pas des lésions au organes internes, et afin que nous puissions changer vos pansements. Au final vous devriez parfaitement vous remettre, mais vous garderez des cicatrices là ou non avons suturé »


Mon état et comme je le pensais assez mauvais, mais pas dramatique, et je trouverais bien un moyen de cacher ces cicatrices assez longtemps pour avoir la paix. Je suis un peu triste quand j’apprends que finalement Hazel va belle est bien partir quand je reste ici, mais l’information qui me dérange vraiment est mon temps d’hospitalisation.

« 20 jours ?! Ça veut dire que je vais rater le Festival a Port-Tempêtes ? Je ne peux vraiment pas sortir avant ?! »

« Non, ce n’est pas discutable, vous pourrez toujours vous y rendre l’an prochain. Sur ce je vous laisse, j’ai d’autre patient qui m’attendent. »

Sur ses mots la femme tourne les talons se dirige vers la sortie, et je la regarde faire, assez abattue à l’idée de rater l’événement auquel j’anticipais d’aller depuis déjà 2 mois.

PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Ligue Impériale
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
  Mer 6 Juin - 5:39
citer
éditer
x
  Mer 6 Juin - 5:39

Était-ce de la jalousie ? Oui, un peu, cela ne faisait aucun doute même. La voilà qu’elle observait tranquillement le jeune homme, celui aux prises avec des parents qu’il disait étouffant. Si elle pouvait comprendre que la quête d’indépendance était plus difficile dans un tel cas, elle se devait d’admettre qu’elle aurait largement préféré cela plutôt que l’indifférence que lui accordaient ses parents. Elle leur en voulait à eux, aussi, d’avoir mis au monde des enfants dont ils ne souciaient pas, donc beaucoup de chose avait été impactée de cette absence d’attention dont elle avait été victime, par le passé. Elle qui avait toujours cherché à vouloir bien faire, à se montrer à la hauteur de leurs attentes, sans que cela ne semble jamais être assez. Un soupire s’échappa de ses lèvres tandis qu’elle esquissait un sourire. Au final, elle ne pouvait qu’être contente de savoir que ce n’était pas tous les parents qui étaient comme les siens, sans quoi la réalité en serait bien plus triste.

- Tu devrais quand même leur dire. Ou, enfin, je ne suis pas là pour te dire quoi faire, mais si tu ne leur dis pas et qu’ils l’apprennent, ça pourrait les blesser. Au final, ils s’inquiètent pour toi et ne veulent que ton bien. Profites, vraiment.

Un conseil sincère de celle qui n’avait demandé que cela de ses parents sans jamais avoir quoique ce soit de ces derniers. Triste réalité d’une riche bourgeoisie où leur argent avait plus d’importance que sa propre petite personne. Et au final, elle ne pouvait qu’accepter son sort et faire du mieux qu’elle le pouvait avec travail et acharnement, où le mérite marquait ses réussites, ni plus ni moins.

Au final, elle lui avait simplement donné son avis, bien qu’elle n’avait pas spécialement d’expérience sur le sujet, ne connaissant pas ce que c’était qu’avoir une famille unie. Souriant doucement, elle laissa même échapper un léger rire en le voyant rougir de la sorte. Était-ce sa présence qui l’intimidait à ce point ? Elle ne pouvait que comprendre, elle-même connaissant des réactions semblables, en règle générale, lorsqu’auprès de la gente masculine. À croire que l’expérience difficile leur ayant coûté cher l’avait empêché de porter quelconque attention à cette gêne, lui donnant même l’occasion de se sentir plus à l’aise en sa présence.

L’infirmière se présenta finalement, offrant ainsi le choix au jeune homme d’attendre que la Belladone ait quitté ou pas. Elle devait toutefois admettre être curieuse de son état et ce qu’elle entendit ne lui fit pas plaisir. En pire état qu’elle, cela ne faisait plus aucun doute. Son regard devint plus sombre, à nouveau saisie de cette culpabilité face à son état, laissant donc échapper un lourd soupire. Vingt jours. Vingt jours coincé ici, privé de ce Festival à Port-Tempête, chose qui semblait le décevoir. Pour sa part, elle avait le bras amoché, forcé dans une atèle pour quelques temps, toutefois, rien d’aussi grave que le jeune homme. Une large et importante entaille sur le flanc sujet à s’ouvrir dès lors qu’elle bougeait, avec quelques autres importantes à la cuisse droite et contre se nuque, remontant vers l’oreille. Mais, outre cela, rien qui demandait réparation, tel qu’un os brisé ou autre.

- Normalement, si tu restes tranquille et que les choses vont bien, ils peuvent consentir à te laisser sortir plus tôt. Généralement pour quelques heures seulement, mais cela te permettrait de ne pas tout rater…

Sa voix était fébrile, légèrement mal à l’aise, son regard presque fuyant. Elle se devait de se ressaisir, ce qu’elle tenta de faire en inspirant profondément.

- Il y a toujours moyen que je vois pour rester ici un peu plus longtemps, éviter que tu sois seul sinon, surtout que j’imagine que les déplacements dans ton état, ce ne doit pas être conseillé.

Elle faisait son possible, offrait son aide, maintenant que, bien malheureusement, tous deux étaient victimes d’une situation que nul aurait pu prévoir.
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
  Mer 6 Juin - 21:35
citer
éditer
x
  Mer 6 Juin - 21:35

Quand j’évoque ma famille je ressens un mélange de tristesse et de colère qui émane d’Hazel. Aurait-elle des problèmes avec sa propres famille ? Elle me conseil ensuite de tout de même les tenir au courant, arguant qu’au final ils ne veulent que mon bien, et tout ce qu’elle dit est juste bien sûr.

« J’imagine que tu as probablement raison, désolé. »

Pourquoi je m’excuse  au fait ? Ai-je dit ça comme ça, ou est-ce a cause des sentiments qui émane de la jeune femme ? Je suis perturbé par l’impression que quelque part elle semble envier l’attention que mes parents me portent, comme si elle-même était à la recherche d’un tel lien mais que les siens n’avaient pas pu lui fournir. J’hésite à lui poser des questions sur sa famille mais finalement je m’abstiens, parce que ça serait indiscret et que je veux éviter de rouvrir de vieilles plaie s’il y en a, alors je me contente d’acquiescer et d’écouter ses conseils, détournant légèrement les yeux.

« Même si je redoute leur réaction je te suis reconnaissant de m’avoir dit ça, c’est vrai que les garder dans l’ignorance serai égoïste. Je les appellerai pour leur en parler, mais j’attendrais juste d’aller mieux pour ça, si je les appelle dans mon état actuel. Je m’en remettrai bien au final, alors autant éviter de les faire paniquer pour rien. En tout cas merci Hazel. »


Suite a l’annonce de mon état à ma déception assez évidente quand on m’annonce que je raterais le festival je vois le regard d’Hazel se durcir et je comprends que la jeune femme se sent a nouveau coupable, ce qui a comme effet perverse de me faire à mon tour à culpabiliser de lui causer du tracas. Un beau duo de bras cassée, au sens propre comme au figuré. Elle tente de me rassurer en me disant qu’ils me laisseront sortir un peu plus tôt si mon état est satisfaisant, ce qui me permettrait d’y assister au moins partiellement, et je me force à lui sourire en espérant moi aussi la rassurée bien que je doute fortement qu’il me laisse sortir a temps pour aller mon notre rendez-vous chez Sei avec les tout le monde.

« C’est vrai, je pourrais peut-être un peu visiter pendant le dernier jour avec un peu de chance »

Elle fait alors une proposition qui me surprend et qui me fait me redresser - occasionnant une vive douleur au passage, bien joué Kaled – et qui me déstabilise autant qu’elle me réjouit.

« Ce… ce serait vraiment possible ? Si c’est le cas… j’en serais enchanté, oui ! »

Je bégaye un peu en répondant, mais la possibilité de ne pas passer 3 semaine en solitaire entouré d’inconnue me rassure grandement, et je sincèrement reconnaissant envers Hazel. D'autant que comme elle le fait si bien remarquer mes déplacements durant les prochains jours vont être limité, et je cour le risque d’être affecté autant par la solitude que par l’ennuie, deux problème que ça présence réglerai. Je m’étonne moi même quand je réalise que l'idée de la voir rester m'enthousiasme autant, comme quoi se sauver mutuellement la vie et échapper au pattes d'un pokémon meurtrier et une excellente manière de surmonter sa timidité et de se rapprocher... bien que ça reste une expérience un brin dangereuse, il ne faut pas ce le cacher.
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Ligue Impériale
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
  Ven 8 Juin - 2:12
citer
éditer
x
  Ven 8 Juin - 2:12

Peut-être n'aurait-elle pas dû imposer sa vision des choses ainsi. Il s'agissait de la gamine blessée par une absence conséquente de ces gens supposés être importants dans sa vie qui venait de s'exprimer avec une certaine amertume, ne pouvant comprendre les sentiments du jeune homme. Des parents étouffants ? Quelque chose qu'elle aurait souhaité, à une époque. Qu'elle espérait peut-être encore un peu, au final, quand bien même refusait-elle de leur parler depuis, la rancoeur encore trop prenante pour qu'elle accepte de faire des efforts. Ils l'avaient ignoré dix-neuf ans de temps, pour finalement exiger sa présence le mois dernier, une mascarade qu'elle ne leur avait toujours pas pardonné, accompagnée d'une certaine jalousie destinée à sa cadette.

- Non, c'est moi qui s'excuse...

Un beau duo de bras cassés, alors que tous deux ne semblaient pas trop savoir comment se comporter. Toute la situation lui semblait surréelle, après tout, elle était d'une nature timide, et pourtant, elle agissait avec un certain naturel différent de ce qu'elle connaissait d'ordinaire. Ils avaient vécu un événement les ayant mené tous deux à l'hôpital, et elle connaissait à peine son nom.

La suite eut de quoi raviver sa culpabilité, de cet événement qui, certes, n'était pas de sa faute, mais dont les conséquences dépassaient ce qu'elle était en mesure d'accepter. Un sentiment d'échec qui ne la quittait pas, bien qu'elle le savait et qu'il lui avait dit : elle n'aurait pas pu faire les choses différemment et même que le tout aurait pu être pire pour lui. Elle tenta de se montrer réconfortante, soulignant qu'avec un peu de chance, il pourrait aller au festival, ou, tout du moins, y faire un tour. Il approuvait bien que semblant peu convaincu.

Considérant la situation, elle lui offrit de tenter de rester quelques jours ici, plutôt que de se rendre à Élyséa. Un tendre sourire vint étirer ses lèvres à sa réponse, son enthousiasme amenant une légère coloration à ses joues. Elle pouvait comprendre son avis de ne pas vouloir être seul, surtout s'il avait pris la décision de ne pas aviser ses proches pour ne pas les inquiéter.

- Je verrai, je ferai mon possible. À voir si mes supérieurs vont exiger, ou pas, à ce que je sois rapatriée à la base militaire d'Élyséa. Mais, normalement, n'étant de toute façon pas en état de faire quoique ce soit, je pense que c'est faisable...

Un agréable sourire sur les lèvres, elle haussa des épaules. Autre son pistolet, elle n'était pas en mesure de tenir d'arme. Quant à donner des cours... Elle n'avait définitivement pas la forme physique de faire quoique ce soit, entre les plaies qui menaçaient de se rouvrir à chaque mouvement, sans compter les points de suture dont elle devait faire attention.

- Bon, je sais que c'est un peu tard...

Elle rigola doucement, tentant d'ignorer la douleur qui venait secouer tout son corps alors qu'elle posait un geste si anodin qu'était rire.

- Comme dit, je m'appelle Hazel. Sergent pour l'armée Impériale. La Phanpy que tu as vu s'appelle Reiko, il s'agit de ma meilleure amie.

Toujours cette tendre expression lorsqu'elle évoquait sa fidèle alliée.

- La Capumain s'appelle Diva...

Un nouveau rire.

- Et la Rattata, c'est Cassis. Je te les présenterai plus tard, si tu veux. Mais trente-cinq kilos d'amour et de mécontentement, je ne sais pas si j'aurais été en mesure de gérer maintenant.

Et elle l'adorait, Reiko. Vraiment. Et elle s'en voulait presque d'imposer ce silence à cette dernière. Toutefois, elle se permettait d'être un peu égoïste, le temps de se remettre de sa journée éprouvante. Et elle était certaine que cette dernière comprendrait. Oh, elle lui en voudrait, et le ferait comprendre, mais elle comprendrait.
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
  Dim 10 Juin - 22:59
citer
éditer
x
  Dim 10 Juin - 22:59

Encore une fois je vois qu’Hazel se sent coupable et se tend lorsque le sujet de la famille est abordé. J’aimerais trouver les mots pour lui remonter le moral mais malheureusement si mon empathie et ma capacité à ressentir les émotions des autres ont toujours été très développé mon sens de la communication ne suis pas vraiment. A contrecœur de la laisser tranquille, espérant que le temps suffira à lui faire oublier ces événements.

Au final c’est elle qui arrive à me rassurer en proposant de rester plus longtemps. Elle ne me promet rien, expliquant que ses supérieurs auront le dernier mot, mais même s’il n’aboutit pas son geste me touche beaucoup.

« J'espère qu’ils seront d’accord, mais dans tous les cas merci à toi de me le proposer, sincèrement »


La jeune femme en profite ensuit pour se présenter en bonne et due forme, maintenant que nous somme plus agressé par un pokémon ni en sang et épuisé. Elle me confirme au passage le fait qu’elle est militaire - ce que j’avais commencé à comprendre entre son pokémon à la formation militaire et l’évocation de la base il y a quelque seconde – puis présente ses autres compagnons, arborant une attendrie alors qu’elle parle de sa phampy. Elles doivent être très proche toute les deux, puis elle m’explique qu’elle préféré ne pas l’appelé dans l’immédiat. Apparemment la petite Reiko a un caractère bien trempé, ce qui me rappelle une certaine évoli et me fait doucement rire, m’octroyant une nouvelle vague de douleur dans la poitrine – il va falloir que je m’y habitue pour les prochains jours. Une fois la crise passé je décide de nous présenter mon équipe et moi.

« Je peux comprendre, moi le problème c’est que ma petite Noli, l’obstiné et disi… » regard mauvais et croc qui s’approche de ma jambe « … et adorable petite évoli a côté de moi a catégoriquement refusé de rentrer dans sa pokéball ».

La boule de poils lève les yeux au ciel et se roule en boule à mes côtés, l’air blasé.

« La goupix polaire au pelage atypique c’est Tsuna, Je l’avais rencontré dans les plaines venteuses et c’était pour tenter de retrouver sa famille que je m’y suis rendu. Après… tu connais la suite disons. »


Je caresse le pelage de la goupil qui me regarde avec inquiétude en souriant.

« Et moi c’est Kaled, je suis en dresseur et un éleveur originaire de Johto –même si je ne ressemble pas vraiment à un johtun, je sais - en voyage à Kalos pour améliorer mes compétences et me lancer dans la conquête des arènes. »
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Ligue Impériale
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 646
Messages : 664
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Amoureuse
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
  Lun 11 Juin - 3:54
citer
éditer
x
  Lun 11 Juin - 3:54

Elle allait donc devoir communiquer avec ses officiers, leur expliquer la situation et plaider sa cause pour rester quelques jours supplémentaires ici. Elle savait qu’elle serait rapidement déchargée de l’hôpital, toutefois, quitte à être transférer, autant rester ici le temps qu’elle devait y passer. Et puis, le tout semblait rassurer le jeune homme, ce qui ne pouvait que faire naître sur ses lèvres un doux sourire. À défaut d’avoir pu le sauver de ce terrible événement dont ils avaient été victimes, elle comptait s’assurer qu’une partie de son séjour à l’hôpital soit un peu plus facile, soit le début, là où il serait le plus gêné dans ses mouvements. Enchaînant sur une courte présentation, elle en revenait là où ils avaient été interrompu par le Torterra qui avait semblé plus qu’embêter que quelqu’un se trouve sur ses terres. Elle s’assurerait de ne pas remettre les pieds ici, pas de si tôt du moins et pas sans y être bien préparée. Autant les documents disaient que de petits et doux pokémons se trouvaient dans les environs, semblerait-il que ce n’était pas tout à fait le cas.

Un rire se fit entendre de sa part, doux et léger, alors qu’elle observait l’Evoli qui semblait elle aussi avoir son petit caractère peut-être un peu difficile. Comme Reiko, qu’elle avait laissé dans sa pokéball. Oh, comme la dénommée Noli, elle ne voulait pas y être, mais elle pouvait remercier l’entraînement militaire de cette dernière pour son obéissance. Elle allait obéir à quoique ce soit qu’elle lui demandait, aussi déraisonnable cela pouvait-il être, et une fois le moment passé, s’assurerait de faire comprendre son mécontentement. Mais, au moins, elle obéissait, et ça c’était une petite victoire.

Tsuna était donc le nom de celle ayant réussi à immobiliser le Torterra, elle lui devait donc une fière chandelle, à cette petite Goupix au pelage pâle. Elle comprenait un peu mieux la raison de sa visite ici, à savoir retrouver la famille de la Goupix. Chose qu’il n’eut pas le succès d’accomplir, tandis que leur visite des lieux avait rapidement été écourtée. Kaled, un dresseur donc, venu d’un peu plus loin pour affronter les arènes de l’Empire. Peut-être avoir eu des ambitions différentes, elle aurait connu cette motivation, mais la jeune militaire se complaisait dans l’idée de se former une équipe de combat dans l’idée de la soutenir dans son poste de militaire. Bon, la Rattata n’était pas ce qu’elle considérait comme très apte au combat, mais son coeur avait fondu face à la petite bête abandonnée.

- Enchantée Kaled. J’y étais parce que j’étais en mission, à Fort-de-Flandres, pas plus loin qu’hier. Et comme j’étais passée dans les environs cet hiver, peu avant la fête du Père Cadoizo, sans pour autant m’arrêter aux plaines, j’avais promis à Reiko qu’on y retournerait. Et donc, étant dans le coin, j’ai cru qu’il s’agirait d’une bonne idée.

Ce qui n’était définitivement pas le cas, au final, si elle en constatait les blessures que tous les deux arboraient, un état somme toute assez lamentable.

- Et je comprends peut-être un peu l’inquiétude de tes parents. Johto, ce n’est pas ce qu’il y a de plus près.

Son sourire était toutefois rassurant, ne faisant que souligner une évidence. La belle se leva, tentant même de s’étirer, malgré la douleur qui lui traversait le corps. Sa tête était toujours aussi lourde et douloureuse, semblable à des coups de marteaux qui continuaient encore et toujours de taper violemment. Elle était épuisée, tant physiquement que mentalement, et elle avait désormais des appels à faire à ses officiers, tant concernant cette mission que son état, et des comptes à rendre à sa Phanpy.

- Pour ma part, je suis d’Albion, bien que je suis à Élyséa depuis un peu plus d’un an maintenant.

Lui offrant un large sourire, elle vint porter ensuite une main à son visage, se massant doucement la tempe.

- Je vais tenter d’aller dormir un peu, et prévenir mes supérieurs quant à mon état, pour leur demander de rester un peu. Je passerai plus tard, si tu veux, avec quelque chose à manger.

Après tout, son état n’était pas aussi lamentable que celui du blond se trouvant sur son lit. Elle avait aussi envie d’une douche, de changer ses vêtements et de dormir une heure ou deux, de quoi, l’espérait-elle, calmer la fanfare qui se déroulait dans sa tête.
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 361
points d'aurore : 1065
Messages : 347
Rang de prestige : B
Âge : 18 ans
Région d'origine : Johto
Orientation : Héterosexuel
Métier : Dresseur / éleveur
Avatar : Roxas - Kingdom hearts
  Mer 20 Juin - 19:40
citer
éditer
x
  Mer 20 Juin - 19:40

Alors que je bouge un peu dans mon lit pour tenter une position qui ne soit ni inconfortable ni douloureuse – ce qui n’est pas si facile – Hazel m’explique être allé visiter les plaines pour faire plaisir a son pokémon elle aussi.

« On finira bien par y retourner dans ces plaines, que ce soit pour se venger du torterra ou nos pokémon. Enfin, quand on se sera remis psychologiquement et physiquement »

Il faut croire que la présence de la demoiselle m’apaise, je commence même à tenter de faire de l’humour. La savoir ici pour quelque jour de plus commence déjà à me remonter le moral, ce que remarque Noli qui lui jette un regard que l’on pourrait interpréter comme de la reconnaissance… ou de la jalousie si on est plus réaliste.
Je lui brosse le pelage comme pour lui dire qu’elle m'est aussi d'une grande aide, tout en continuant d’écouter Hazel, qui note la distance qui me sépare du reste de ma famille, d’autant plus quand on considère que mes deux aînés sont toujours en vadrouille à travers le monde pour leurs concours – ils étaient a Unis aux dernières nouvelle – et m’explique ensuite venir d’Albion de son côté.

« Tient, ma mère est Albionnaise à l’origine. Pour ma part je n’y ai encore jamais mis les pieds, mais je compte mis rendre après le festi… prochainement, pour explorer la région et y défier les arènes. Ça me permettra enfin de visiter la région. »

Et j’ai d’autre raison de m’y rendre, notamment la présence d’une championne spécialisée dans le type fée et d’un lieu reconnu pour y abriter des pokémon du même types, 2 informations qui ont tout de suite éveillé mon intérêt une fois mon choix d’équipe et de spécialisation arrêté. Y aller me permettra de faire d’une pierre trois coups, visiter, compléter mon équipe, et accumuler de l’expérience.
Mais bon, encore une fois je préfère garder les détails pour moi, je ne veux pas l’assommer avec toutes mes histoires, elle est déjà particulièrement gentille d’accepter de rester ici plutôt que d’être rapatrié chez elle a Elysea.

Nous discutons encore un peu puis elle finit par s’éclipser pour aller se reposer encore un peu. Je lui dis à plus tard puis m’allonge à nouveau, réalisant soudainement a quelle point je suis épuisé et fini par rapidement retomber dans un profond sommeil.
Contenu sponsorisé
PP
PA
messages
Contenu sponsorisé
Informations
rang de prestige :
Contenu sponsorisé
Affiliation
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
 
citer
éditer
x
 

 
Promenons-nous sur les plaines pendant que le Torterra n'y est pas... [Ft. Kaled Helioz]
 Sujets similaires
-
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» Promenons-nous dans le parc pendant que le lapin n'y ais pas... Oh wait...
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois, tant que la nuit n'est pas là.... oups, trop tard ! || Neil J. Smith
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum