AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum RPG Pokémon
Bienvenue dans l'empire
Vous aviez toujours rêvé de partir à l'aventure dans le monde Pokémon ?

Alors bienvenue sur Aurora Millenarius, le forum pokémon pensé pour vous permettre de créer votre propre histoire et de vivre une grande aventure !
top-sites
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Promotion chromatique
Pour le premier mois de cette réouverture, votre premier starter peut être de type chromatique ! etc
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Automne
Venez découvrir les exclusivités !
Que croiser sur les routes de l'Empire ?
Le forum
Forum RPG pokémon à contexte original. Pas de minimum de lignes, avatars illustrés en 250 x 400 px.
Pokénews
31/10/18
Découvrez la Gazette n°9 !
31/10/18
Découvrez l'animation Spooky Scary Skelenox !
Le staff
Aislinn
Fondatrice
Raphaël
Fondateur
Abigaël
Administratrice
Derniers messages

 

 3/12. Pyromania

Aller à la page : 1, 2  Suivant
PP
PA
messages
Arceus sait tout...
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige :
points d'aurore : 7313
Messages : 2380
Rang de prestige :
Âge :
Région d'origine : Cosmos
Orientation :
Métier : œil d'arceus
Avatar : N/A
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
PNJ
Arceus sait tout...
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige :
points d'aurore : 7313
Messages : 2380
Rang de prestige :
Âge :
Région d'origine : Cosmos
Orientation :
Métier : œil d'arceus
Avatar : N/A
Arceus sait tout...
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige :
points d'aurore : 7313
Messages : 2380
Rang de prestige :
Âge :
Région d'origine : Cosmos
Orientation :
Métier : œil d'arceus
Avatar : N/A
Arceus sait tout...
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige :
points d'aurore : 7313
Messages : 2380
Rang de prestige :
Âge :
Région d'origine : Cosmos
Orientation :
Métier : œil d'arceus
Avatar : N/A
  Mar 12 Juin - 15:20
citer
éditer
x
  Mar 12 Juin - 15:20

3.12 Pyromania
Les ordres d'Atlasia avaient été clairs pour les soldats. Battre en retraite pour protéger l'héritière de l'Empire, Arcellia, en plein combat de titans, accompagnée de Reshiram. Tandis que les combats commencent à faire rage, soldats autant que civils, agents de la Ligue autant que Dresseurs, doivent protéger les civils autant qu'ils peuvent et couvrir les arrières des combattants. Trois géants se sont réveillés et les combats font rage... Pour les civils au centre de ce drôle de manège où Idéalis, Nox et Ligue se font face, c'est eux qui se retrouvent à faire parfois des choix malheureusement cruciaux.

Près de la forêt

Séparés du reste de vos camarades dans la panique et au milieu des combats qui s'enchaînent, vous êtes ceux qui avez réussi à vous  retrouver le plus loin de ceux-ci. La forêt vidée de ses Pokémons est bien silencieuse. Rudy, Trucy et Sei se sont retrouvés à faire le chemin du retour ensemble, perdant de vue au passage la plupart des camarades les ayant accompagnés au début des évènements qui se sont déroulés.

Une odeur vous titille les narines cependant... De l'essence... Et comme des tentatives de départ de feu... Dans une clairière un peu plus loin, un homme a rassemblé du bois et trouvé visiblement un bidon d'essence dans le coffre d'une voiture abandonnée sur le terrain désolé du festival. Une allumette dans les mains, vous sentez qu'il s'apprête à commettre l'irréparable. La pluie s'est enfin arrêtée et malgré la boue qui colle encore à vos pieds et mollets, vous savez qu'un feu, s'il ne se propageait pas à la plaine humide, mettrait en danger d'autres survivants et même l'armée et les rangers opérant aux abords de la forêt. La folie et la peur face à de tels cataclysmes poussent parfois l'être humain à des actes déraisonnés.
Sei Fujiwara
Rang ? - XXX PP


Trucy Ayot
Rang ? - XXX PP


Rudy Rhodes
Rang ? - XXX PP



Type de RP : RP par écrit avec une limite de 48h.

L'ordre pour poster est Sei Fujiwara, Trucy Ayot, Rudy Rhodes,  Inconnu (MJ).

Les règles du système de combat sont obligatoires dans ce groupe.


PP
PA
messages
Je meurs de sommeil.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 238
points d'aurore : 340
Messages : 113
Rang de prestige : B
Âge : 30 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : -
Métier : Professeur-chercheur
Avatar : Fujiwara Sei
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Ligue Impériale
Je meurs de sommeil.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 238
points d'aurore : 340
Messages : 113
Rang de prestige : B
Âge : 30 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : -
Métier : Professeur-chercheur
Avatar : Fujiwara Sei
Je meurs de sommeil.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 238
points d'aurore : 340
Messages : 113
Rang de prestige : B
Âge : 30 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : -
Métier : Professeur-chercheur
Avatar : Fujiwara Sei
Je meurs de sommeil.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 238
points d'aurore : 340
Messages : 113
Rang de prestige : B
Âge : 30 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : -
Métier : Professeur-chercheur
Avatar : Fujiwara Sei
  Mer 13 Juin - 18:49
citer
éditer
x
  Mer 13 Juin - 18:49

Finalement, notre repli vers le festival est de courte durée. Une foule massive fuit à nouveaux les lieux, et nous jugeons plus sûr de faire largement le tour, quitte à rester, bien qu’il nous en coûte, à proximité de la forêt. Tout en essayant de conserver une bonne distance avec les arbres, nous marchons d’un couvert à l’autre, aussi vite que nos blessures et le rythme de la gamine dont nous avons récuppéré la charge nous le permet. Même si elle ne dit mot, elle ne ne nous oppose aucune résistance, et semble même plutôt rassurée par la magicienne, qui de toute évidence est bien plus à l’aise avec les enfants que moi.
J’ai toujours en tête de regagner le centre-ville malgré ce détour, mais quelque chose me dit qu’il faudra à nouveau redoubler de prudence. Une nouvelle menace est visiblement en train de causer le mouvement de panique de tout-à-l’heure. Peut-être est-ce lié à ce séisme que nous avons senti…
Nous gagnons avec vigilance les hauteurs d’une petite colline, dans l’espoir de pouvoir anticiper un peu ce à quoi nous allons avoir à faire face. A ce moment, Ayot me fait remarquer des traces étranges sur la végétation du sol. Elle est calcinée. Visiblement, un départ de feu, encore récent. Peut-être un dresseur a-t-il été attaqué par les pokémons de la forêt et s’est défendu avec les siens. Si c’est le cas, il serait sage de garder nos distances et passer plus encore à l’écart de l’orée de la forêt. Je fais signe à Baku de survoler les alentours, afin qu’il puisse nous informer si une menace approche. Je me tourne vers Ayot, toussant un peu. Le choc de tout-à-l'heure m'aura laissé des traces.

« Ça  ne me dit rien qui vaille. Si nous sommes attaquées, nous ne tiendrons pas longtemps. Mon hoothoot n’est pas un combattant et il est déjà épuisé par la bataille d'avant. »


Alors que nous gagnons le sommet de la colline, Baku hulule pour attirer mon attention, et je porte mon regard vers l’endroit qu’il est en train de survoler. Il y a quelqu’un. Un homme, visiblement équipé d’un bidon d’essence, et qui semble occupé à essayer de l’enflammer. Tout s’explique. Il ne doit pas être dans la pleine possession de ses moyens, s’il s’imagine qu’il peut déclencher un incendie alors que le sol est aussi humide. Je rectifie un peu ma pensée. Il ne doit pas être en pleine possession de ses moyens s’il essaie de déclencher un incendie, point barre. A moins qu’il ne s’agisse d’un des terroristes, qui essaie un peu pathétiquement d’ajouter encore un peu de chaos à une situation déjà sinistre ?

Je fais face à la jeune femme qui tient la main de la gamine. J'ai l'impression qu'elle essaie de dissimuler son air soucieux derrière une façade de gentillesse. Comme moi, elle a triste allure, ses vêtements ont été déchirés par endroits lors de son accrochage violent avec le Florizarre et des traces de terre salissent ses jambes. Elle aussi doit être éreintée, mais elle garde la tête haute. Je lui suis vraiment reconnaissante de me soulager de cette charge dont je serais bien incapable de m’acquitter avec un tel brio.

« Vous voyez ce type louche là-bas ? Il est peut-être dangereux. On devrait le contourner largement, mais ça sera difficile. Nous ne sommes plus très loin de l’allée dont je vous parlais tout-à-l’heure, on va pouvoir se mettre en lieu sûr. »

Je considère un instant la petite fille, dont le regard est toujours plongé dans le vague. Je ne sais pas trop comment elle va se remettre d’une situation pareille… Elle aura vraiment vu le pire de ce que l’humanité a à offrir aujourd’hui, et ce taré là-bas ne va pas aider. Notre chemin continue, mais à moins de faire un long détour, il va falloir passer dangereusement près de ce type. Autant dire qu’il faudra faire preuve de discrétion. D’autant plus qu’il n’y aura que le couvert d’une courte haie pour nous abriter à sa vue, et encore pendant peu de temps. J’espère qu’il sera absorbé par son entreprise.
Quelque chose me dit que nous risquons d’avoir à combattre. Au fond de ma tête, les réflexes de mon service militaire me reviennent, un peu nébuleux mais bien présents. Mon instinct me souffle que le plus prudent serait encore peut-être de l’attaquer préventivement, profitant de notre effet de surprise, aussi fort que nous pouvons. Mais est-ce que deux blessées et une enfant en haillons sont véritablement à même de mener la moindre offensive ? Ce serait surtout un moyen infaillible de s’assurer de nous retrouver dans une situation au mieux délicate, au pire désespérée, tout en mettant en danger la vie de notre protégée.
Je repousse donc cette idée, me tournant vers Ayot pour écouter ce qu’elle a à suggérer.

« Qu’en dîtes vous ? Vous pensez qu’on peut passer par là sans qu’il nous remarque ? Si on fait le tour on sera encore plus exposées et ça va nous prendre beaucoup plus de temps. »

Je tends le bras pour que Baku vienne s’y poser. Je n’ai pas envie qu’il se fatigue excessivement à voler, et j’aimerais autant qu’il essaie de récupérer un peu. Ses forces sont ma seule garantie si quelque chose tourne mal.

Modération:
 
PP
PA
messages
Magic is everywhere !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 105
points d'aurore : 205
Messages : 70
Rang de prestige : C
Âge : 21 ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : Lesbienne
Métier : Magicienne
Avatar : Trucy Wright de Ace Attorney
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Magic is everywhere !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 105
points d'aurore : 205
Messages : 70
Rang de prestige : C
Âge : 21 ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : Lesbienne
Métier : Magicienne
Avatar : Trucy Wright de Ace Attorney
Magic is everywhere !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 105
points d'aurore : 205
Messages : 70
Rang de prestige : C
Âge : 21 ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : Lesbienne
Métier : Magicienne
Avatar : Trucy Wright de Ace Attorney
Magic is everywhere !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 105
points d'aurore : 205
Messages : 70
Rang de prestige : C
Âge : 21 ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : Lesbienne
Métier : Magicienne
Avatar : Trucy Wright de Ace Attorney
  Mer 13 Juin - 20:41
citer
éditer
x
  Mer 13 Juin - 20:41

Quel calvaire, les voilà en train de courir pour leur vie une nouvelle fois. Trucy était fatiguée, mais elle gardait la tête haute et le sourire sur les lèvres. Elle était avec une jeune dresseuse avec un Hoothoot spécialisé dans l'hypnose, un drôle de pokémon il fallait l'avouer, mais toutes les deux étaient blessées. C'était assez compliquée de se déplacer, Trucy avait toujours aussi mal aux hanches et les seuls habits qu'elle a sont en très mauvais état, seul sa cape était encore présentable et elle l'avait confié à la petite fille en lui disant que c'était une cape magique, ce qui était un peu vrai dans les mains d'une magicienne. Mais maintenant, elle avait froid, elle avait mal et, surtout, elle était fatiguée. Autant d'action et d'efforts physiques pour une magicienne, c'était trop. Mais elle restait optimiste, après tout, elle avait survécu à un méga-Florizarre qui semblait surpuissant et prêt à leur vouloir du mal. Dans tous les cas, il fallait trouver un camp, malheureusement, suivre la femme au Hoothoot semble être une idée assez longue à mettre en place, contourner la forêt ... elle est contre et elle est toujours contre, mais elle a finalement rejoint Sei avec la jeune fille qui gardait chaudement sa main. Cependant, la forêt semble ouvrir sur une clairière, et elle remarque des traces de brûlure au sol ainsi que de l'essence dans l'air.

- Hey, regardes, on a tenté de brûler quelque chose !

Elle montre à Sei les traces de brûlures au sol, sans doute l'a-t-elle remarqué, mais en regardant attentivement, Trucy pouvait voir des traces de brûlure partout. Soit des combats pokémons avec des pokémons feu ont lieu, soit quelqu'un tente de faire flamber la forêt, encore heureux qu'il ait échoué. Trucy entend le hululement du Hoothoot, puis voit un homme en train de faire tant bien que mal un feu pas du tout sécurisé, l'odeur de l'essence venait donc de là. Cet homme voulait incendier la clairière, voire la forêt ! Si certes ça allait prendre du temps, l'odeur de l'essence est si forte qu'elle a l'impression de déjà nager dedans. Pourtant, Sei lui dit qu'il faut le contourner, mais la magicienne ne voyait pas cela du même point de vue qu'elle. Elle n'a pas eu les mêmes expériences qu'elle, et la magicienne ne voyait que ça : un homme prêt à mettre le feu partout, c'est pour ça qu'elle a sorti la pokéball de Luna, puis l'a sorti.

- Désolé, je ne veux pas prendre le risque ... je veux lui parler, mais il faut l'empêcher de faire ça !

Trucy tend sa main libre vers l'homme, plus précisément vers l'allumette, puis commence à éveiller ces pouvoirs psychiques. Une légère aura blanche vient recouvrir son corps, la même aura qui recouvre l’allumette pour la craquer. L'allumette formait un L, mais la flamme c'est éteinte, c'est tout ce qu'elle souhaitait. Cependant, elle a automatique attirer l'attention sur elle.

- Luna, fais-le tomber !

Le Psysigri lève ses oreilles pour lancer un Choc Mental, rassemblant une bonne partie de son énergie psychique pour lance tenter de faire basculer l'homme sur le côté. L'intention n'étant pas de lui faire du mal, mais juste de le faire chuter pour l'empêcher de rallumer une cigarette.

Résumé du tour:
 
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 183
points d'aurore : 825
Messages : 108
Rang de prestige : C
Âge : 16 ans
Région d'origine : -
Orientation : -
Métier : Dresseur
Avatar : -
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 183
points d'aurore : 825
Messages : 108
Rang de prestige : C
Âge : 16 ans
Région d'origine : -
Orientation : -
Métier : Dresseur
Avatar : -
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 183
points d'aurore : 825
Messages : 108
Rang de prestige : C
Âge : 16 ans
Région d'origine : -
Orientation : -
Métier : Dresseur
Avatar : -
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 183
points d'aurore : 825
Messages : 108
Rang de prestige : C
Âge : 16 ans
Région d'origine : -
Orientation : -
Métier : Dresseur
Avatar : -
  Jeu 14 Juin - 20:01
citer
éditer
x
  Jeu 14 Juin - 20:01

Le "Badge Perte", un badge rare et réservé à une élite parmi les dresseurs, une caste très fermée, récompensant les dresseurs qui ont la capacité de réussir à pouvoir se perdre à n'importe quel moment, dans n'importe quel lieu ou situation, même, et surtout, les plus improbables, ce serait une super idée pour récompenser Rudy et son talent inné pour réussir à perdre son chemin et tout de même se retrouver quelque part, au bon moment, pour que son aventure se remplisse d'une histoire de plus. Pour commencer, il avait réussi à entrer dans le vaisseau avec les réfugiés, puis, après avoir assisté à une attaque d'hommes masqués, de téléportations, des embuscades, l'apparition d'un psychopathe couvert de bandages et d'un malade avec une épée, un combat dans un long couloir entre deux groupes de dresseurs, surpris une conversation qu'il n'aurait jamais dû entendre et assister à un spectacle qu'il n'aurait probablement jamais dû voir ... puis ensuite, il avait réussi à se faire séparer des autres, se perdre dans les couloirs du vaisseau, éviter quelques portes blindées verrouillées, esquiver de justesses de dangereux dresseurs (sans les remarquer en réalité), trouvé puis perdu de vue un premier groupe de réfugiés, puis un second, réussis à quitter le navire pour se retrouver dans les ruines du festival, passer entre les différents combats qui faisaient rage, éviter les "Nox" qui voulaient sa peau, et les "Impériaux" qui n'étaient pas beaucoup plus rassurants en réalité, ainsi que quelques attaques perdues. Tout cela pour finalement réussir, après avoir trouvé une personne qu'il connaissait et qu'il voulait rejoindre, à la perdre de vue une nouvelle fois à l'orée du bois et perdre une nouvelle fois son chemin, le guidant donc, bien loin de la dresseuse qu'il essayait de rattraper et beaucoup trop proche d'une personne bien moins recommandable.

Alors qu'il cherchait du regard son amie, qui était déjà loin, Rudy remarqua un homme étrange aux abords d'une clairière, un homme étrange qui avait eu la très brillante idée de rassembler des branchages et autres morceaux de bois au pied d'un arbre, de vider par-dessus un bidon d'essence et de sortir de sa poche une boîte d'allumettes, c'était particulièrement idiot, à moins de vouloir essayer d'allumer un incendie et de brûler la forêt entière, quoique, même là c'était idiot vu l'état du sol et des branchages, jamais un incendie ne pourrait prendre, oui; non l'idée même de vouloir déclencher un incendie était idiote en réalité. Rudy regarda Chichi quelques instants, laissant échapper un petit "Noon, on est d'accord, ça ne nous regarde pas ?", et la petite peluche était parfaitement de son avis, faisant tous deux "non" de la tête pour se convaincre mutuellement, ils jetèrent un dernier regard à l'homme avant de regarder dans l'autre direction, celle où leur amie était partie. À choisir entre rejoindre une personne de confiance et peut-être l'aider, ou parler avec un malade prêt à mettre le feu à la forêt le choix était facile à faire, très facile, ils se tournèrent donc vers la forêt pour ... faire demi-tour et s'engouffrer dans la clairière. Faisant un geste de la main à l'homme tout en l'appelant, pour attirer son attention, et visiblement le surprenant légèrement vu qu'il craqua son allumette entre ses doigts par accident.

Bien, visiblement, ils avaient une fois de plus réussi à se perdre et atterrir dans une étrange clairière pour vivre une nouvelle histoire de plus à ajouter à la liste de leurs grandes aventures, restait à espérait que cela ne serait pas la dernière de leur voyage.

Modération : :
 
PP
PA
messages
Arceus sait tout...
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige :
points d'aurore : 7313
Messages : 2380
Rang de prestige :
Âge :
Région d'origine : Cosmos
Orientation :
Métier : œil d'arceus
Avatar : N/A
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
PNJ
Arceus sait tout...
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige :
points d'aurore : 7313
Messages : 2380
Rang de prestige :
Âge :
Région d'origine : Cosmos
Orientation :
Métier : œil d'arceus
Avatar : N/A
Arceus sait tout...
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige :
points d'aurore : 7313
Messages : 2380
Rang de prestige :
Âge :
Région d'origine : Cosmos
Orientation :
Métier : œil d'arceus
Avatar : N/A
Arceus sait tout...
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige :
points d'aurore : 7313
Messages : 2380
Rang de prestige :
Âge :
Région d'origine : Cosmos
Orientation :
Métier : œil d'arceus
Avatar : N/A
  Ven 15 Juin - 23:57
citer
éditer
x
  Ven 15 Juin - 23:57

Pyromania
Un drôle d'inconnu
Un mystérieux inconnu semble vouloir mettre le feu à la forêt... Celle-là même qui a laissé s'échapper une armée entière de Pokémons sur le champ de bataille. Pourquoi ? Pas le temps de réfléchir plus que ça, alors que la pluie commence à tomber et que la tempête se lève...

L'homme sembla s'étonner de ce qu'il voyait sur son allumette. Il se frotta les yeux pour remarquer que c'était un drôle de tour qui avait cassé l'allumette en deux. En se retournant, il remarque la jeune magicienne et se jette en avant, évitant de justesse l'onde mentale lancée par son Pokémon peluche. Grommelant, le jeune homme tire une Pokéball, dont finit par sortir dans un grand éclat de lumière, un grand Chartor. Soufflant de la fumée, l'arrivée de la tortue rend l'air alors beaucoup moins humide et beaucoup plus sec. Lâchant un juron, l'inconnu finit par menacer Trucy de ne pas approcher plus :

Reculez, si vous ne voulez pas m'affronter ! Moi aussi, j'ai été dans cet enfer, et j'essaie juste d'arranger un peu plus la situation ! Vous ne voyez pas cette végétation infernale ? Vous avez vu ces Pokémons fous qui en sont sortis ? Vous devriez comprendre ce que j'essaie de faire, pourquoi je le fais et me laisser tranquille !

A y regarder de plus près, vous pouvez remarquer que le jeune homme est salement blessé et qu'il n'a rien d'un militaire ou d'un membre d'Idéalis. Il avait l'attirail parfait du festivalier qui avait passé les derniers jours ici. Ses mains tremblaient, tandis qu'il sortait à nouveau une allumette de son paquet et qu'il tentait d'en allumer une. La flammèche vint plus facilement cette fois-ci, probablement dû à la sécheresse soudaine provoquée par son Pokémon. Celui-ci, qu'il aurait pu utiliser pour enflammer l'essence, ne faisait visiblement que tousser de la suie et de la fumée. Incapable de produire du feu ? Peut-être bien. Pour l'heure, vous feriez mieux de vous inquiéter de cette nouvelle allumette qu'il a allumée.

L'inconnu évite le Choc Mental en se jetant à terre (5), avant de sortir son Chartor qui fait baisser le taux d'humidité. Il vous explique de manière désordonnée les raisons de son geste, avant d'enflammer une nouvelle allumette et de s'apprêter à la lâcher sur le gas-oil répandu à terre.
PP
PA
messages
Je meurs de sommeil.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 238
points d'aurore : 340
Messages : 113
Rang de prestige : B
Âge : 30 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : -
Métier : Professeur-chercheur
Avatar : Fujiwara Sei
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Ligue Impériale
Je meurs de sommeil.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 238
points d'aurore : 340
Messages : 113
Rang de prestige : B
Âge : 30 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : -
Métier : Professeur-chercheur
Avatar : Fujiwara Sei
Je meurs de sommeil.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 238
points d'aurore : 340
Messages : 113
Rang de prestige : B
Âge : 30 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : -
Métier : Professeur-chercheur
Avatar : Fujiwara Sei
Je meurs de sommeil.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 238
points d'aurore : 340
Messages : 113
Rang de prestige : B
Âge : 30 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : -
Métier : Professeur-chercheur
Avatar : Fujiwara Sei
  Dim 17 Juin - 0:50
citer
éditer
x
  Dim 17 Juin - 0:50

Je ne m’attendais pas à ce que la jeune magicienne parte ainsi bille en tête. Je la croyais plus prudente. Un instant, il me semble rêver alors qu’elle arrive à distance à moucher l’allumette du déséquilibré en face, mais cette impression positive ne dure pas. L’homme s’est mis à l’abri de l'attaque du psystigri à temps, et l’effet de surprise est désormais passé. Il est visiblement furieux de cette attaque sur lui, mais on dirait qu’il a compris qu’on en a pas non plus après sa vie, ce qui reste positif. L’arrivée de son chartor, visiblement une bête d’un autre âge, ajoute encore à ma perplexité sur cette étrange situation. Pourquoi est-ce qu’il ne l’avais pas utilisé avant ? Voilà certes une étrange décision. Sans doute est-il vraiment dans un état mental fragilisé.
Il faut que je réagisse très vite, sans quoi nous serons dans une situation très délicate. Ayot est déjà proche de la zone imbibée d’essence et si ce type met sa menace à exécution, elle risquerait de se faire prendre dans la déflagration. Sans compter la gamine que je tiens désormais par la main, la tirant presque. Elle a l’air très inquiète du type en face et de la tournure des événements, et elle a des larmes plein les yeux. Aucun son ne sort de sa bouche, des réflexes bestiaux de survie doivent lui souffler qu’attirer l’attention sur elle serait la pire idée possible.
Bravant l’essence qui me monte au narines, presque étourdissante, je m’approche du type, levant ma main libre en l’air d’une façon que je veux rassurante.

« Vous êtes blessé ? Je m’appelle Sei, je suis formée aux soins et je peux vous aider. Ne vous inquiétez pas, nous ne cherchons pas le combat. Je vous en conjure, éteignez cette allumette. Dans la situation actuelle, vous risquez d’attirer l’attention des pokémons sauvages et des Nox par ici, et vous allez être considéré comme une menace par l’armée. Vous allez vous condamner si vous faîtes ça, et nous avec. »

Je me tourne vers la jeune magicienne, qui a l’air déjà sur le point d’enchaîner sur un nouvel assaut, ayant constaté l’échec du premier. Il faut à tout pris que j’empêche la situation d’escalader. J'essaie de lui faire signe de ne pas avancer. De son côté, Baku a l'air tendu comme un ressort, prêt à bondir à la moindre occasion. L'ambiance est littéralement explosive.

« Vous aussi, mademoiselle Ayot, ne bougez plus. On a besoin de l’aide de tout le monde. Comment vous appelez-vous, Monsieur ? »
dis-je en essayant d’avoir un ton cordial à l’intention de l’homme, qui brandit toujours son allumette avec des yeux fous.

La gamine sanglote faiblement, s’agrippant à ma jambe, m’empêchant effectivement de me mettre à couvert si ça devient nécessaire. Je pense qu’elle doit sentir elle aussi cette odeur de gasoil monter du sol. Je me demande combien de temps elle pourra à son âge respirer cette saleté avant d’en garder des séquelles. Un peu maladroitement, j’essaie de lui caresser la tête de la même façon que je flatte Baku quand il s’énerve. Mais un enfant et un hoothoot ne sont décidément pas la même chose, et la petite fille tressaille au contact de ma main.
C’est alors que je remarque une silhouette s’approcher discrètement de derrière le type. Je me tends. Ça ne va pas du tout. Si ça se trouve, c’est une nouvelle menace. S’il se fait attaquer à revers une seconde fois, ce type va péter un plomb. De toute façon, s’en prendre à lui n’aura aucun intérêt, maintenant que son chartor est sur place. Il peut à n’importe quel instant déclencher l’incendie.
Par contre, j’ai du mal à en croire mes yeux quand je réalise à qui appartient la silhouette en question. Même s’il a l’air d’avoir été secoué par les récents événements lui aussi, il n’y a aucun doute possible.

« Rudy?! » lancé-je interloquée à l’intention du jeune homme qui se rapproche subrepticement. Je ne sais pas trop ce qu’il a en tête, mais je ne pense pas qu’il soit du genre à s’en prendre sournoisement à quelqu’un, surtout qu’il a dû nous remarquer à l’avance. Je n’ai pas envie qu’il force la méfiance du gars devant nous, qui ne va pas du tout apprécier de se faire encercler.

C’est ce moment là que choisit justement la petite fille, qui visiblement a atteint sa limite, pour se mettre à courir à toutes jambes vers la forêt. Prise de court, j’essaie de l’arrêter, avant de m’immobiliser. Le type s'est crispé sur son allumette en me voyant bouger, lui aussi visiblement très stressé.

« Stop ! Petite, reviens ! Vite, attrapez-la ! » dis-je presque implorante aux trois autres.

Si on arrive pas à la récupérer très vite, elle va se faire tuer. Les horribles images des morceaux de cadavres dispersés du champ de bataille de tout-à-l’heure me repassent devant les yeux. Je revois la jeune femme, Laura, qui avait été presque coupée en deux par le manternel, et s’accrochait au dernier fil de sa vie auprès de son amant mutilé. Trop de gens sont déjà morts aujourd’hui. Il faut mettre un terme à cette folie.

« Je vous en supplie...» ajouté-je en un souffle, cette fois-ci au bord de m’effondrer. Moi qui pensait que cette gamine avait un instinct de survie.

Modération:
 
PP
PA
messages
Magic is everywhere !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 105
points d'aurore : 205
Messages : 70
Rang de prestige : C
Âge : 21 ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : Lesbienne
Métier : Magicienne
Avatar : Trucy Wright de Ace Attorney
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Magic is everywhere !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 105
points d'aurore : 205
Messages : 70
Rang de prestige : C
Âge : 21 ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : Lesbienne
Métier : Magicienne
Avatar : Trucy Wright de Ace Attorney
Magic is everywhere !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 105
points d'aurore : 205
Messages : 70
Rang de prestige : C
Âge : 21 ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : Lesbienne
Métier : Magicienne
Avatar : Trucy Wright de Ace Attorney
Magic is everywhere !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 105
points d'aurore : 205
Messages : 70
Rang de prestige : C
Âge : 21 ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : Lesbienne
Métier : Magicienne
Avatar : Trucy Wright de Ace Attorney
  Dim 17 Juin - 22:31
citer
éditer
x
  Dim 17 Juin - 22:31

Ses pouvoirs mentaux déployés lui ont permis de stopper l’allumette, mais malheureusement, le Choc Mental lancé par le Psystigri a échoué. Il devait y avoir plusieurs facteurs à prendre en compte, Trucy ne lui en veut pas : entre la boue qui sent l'essence et le terrain à moitié brûlé, la pauvre Luna ne savait pas où mettre la tête. Heureusement, il a dû reculer pour esquiver, s'éloigner du tas qui devait servir de feu de joie, c'est ce qu'elle voulait, et maintenant, elle peut tenter de lui parler. Malheureusement, même s'il semble avoir compris qu'elle ne voulait pas le blesser - il l'était déjà assez -, le voilà en train de menacer la magicienne en allumant une allumette, sortant un vieux Chartor ne semblant pas assez en forme pour cracher des flammes. Le pauvre, cependant, sa présence semble avoir fait monter la température, il faisait plus sec. Si la pluie pouvait freiner la progression du feu, la présence de cette tortue enflammée causerait de vraies ravages. Elle qui voulait juste éviter l'incendie ... lorsqu'il crie de reculer pour ne pas l'affronter, la magicienne recule immédiatement, non sans patauger dans une mélasse infâme dont est entièrement recouvert ses jambes avec les éclaboussures. Elle ne voulait pas se battre, juste parler avec lui. Elle allait prendre la parole, mais la femme au Hoothoot l'a coupé dans son élan, elle semblait croire qu'elle était agressive vers elle. Elle soupire, laisse la femme parler à sa place, elle voulait juste empêcher l'homme de commettre l’irréparable.

Comme Sei lui a demandé, elle n'a pas bouger, elle a juste reculer pour ne pas faire croire à l'homme qu'elle veut engager un combat. Le Psystigri lévite pour atterrir dans les bras de sa maîtresse, totalement sale, dégoûtée d'avoir sa fourrure en train de puer l'essence. Tout semblait bien se passer, lorsque la femme semble avoir apperçu une personne derrière en train de s'approcher, que faisait-il ? Trucy cligne des yeux en le voyant, cependant, ce qui attire plus son attention, c'est la petite fille qui se met à paniquer d'un seul coup. Elle n'aurait pas dû la laisser trop loin, elle le savait, Trucy détale au quart de tour pour tenter de rattraper la petite fille.

- Non, attends !

Malheureusement, ses hanches lui font tellement mal qu'elle arrive à peine à courir, elle tente cependant de la rejoindre du mieux qu'elle peut sans grand succès. La boue rend sa progression très difficile, elle n'arrive pas à rattraper la pauvre jeune fille, mais heureusement, Luna qui était encore pleine de réserve lévite jusqu'à la petite fille pour l'attraper, la boue ne la freinait contrairement à la petite et il lui fallait très peu de temps pour l'empêcher de bouger d'avantage en l'attrapant et en lévitant avec elle. Trucy finit par rejoindre la petite fille avec beaucoup de mal, s'effondre à genoux pour l'attraper dans les bras, le Psystigri relâchant ses pouvoirs pour laisser la magicienne câliner la pauvre petite fille.

- Du calme, je suis là ... tout doux ...

Elle lui parlait avec une voix douce et toute calme, très contraire à la voix enjouée qu'elle a normalement, elle se voulait tendre et réconfortante, un peu comme une mère. Elle lui caresse les cheveux en la blotissant du mieux qu'elle peut contre elle. Elle pouvait sentir les larmes chaudes de la demoiselle tomber sur son épaule, la pauvre ... elle n'avait plus rien maintenant et l'odeur devait la rendre folle.

- On va s'en sortir ... restes avec nous ...

La petite semble se calmer beaucoup mieux, elle pouvait presque la sentir s'écrouler contre elle. Toutes ces émotions ... c'était trop pour un petit trésor comme elle. Trucy sourit, essaie de la porter dans ses bras pour la garder contre son cœur. Elle avait besoin de soutien ... et la magicienne en donnait tellement qu'elle oublie tout ce qui se passe autour d'elle. Elle l'éloigne de la forêt avant que des pokémons arrivent, elle voulait rejoindre Sei qui semble avoir tout pris en main.

Résumé:
 
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 183
points d'aurore : 825
Messages : 108
Rang de prestige : C
Âge : 16 ans
Région d'origine : -
Orientation : -
Métier : Dresseur
Avatar : -
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 183
points d'aurore : 825
Messages : 108
Rang de prestige : C
Âge : 16 ans
Région d'origine : -
Orientation : -
Métier : Dresseur
Avatar : -
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 183
points d'aurore : 825
Messages : 108
Rang de prestige : C
Âge : 16 ans
Région d'origine : -
Orientation : -
Métier : Dresseur
Avatar : -
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 183
points d'aurore : 825
Messages : 108
Rang de prestige : C
Âge : 16 ans
Région d'origine : -
Orientation : -
Métier : Dresseur
Avatar : -
  Lun 18 Juin - 17:59
citer
éditer
x
  Lun 18 Juin - 17:59

Réussir à quitter un bâtiment prit d'assaut par des forces armées, et surtout par des tueurs de masses, traverser un champ de bataille sans se faire attaquer par l'une ou l'autre des armées en présence, esquiver sans réellement le vouloir des attaques capables de faucher un dresseur aussi sûrement qu'un brin d'herbe, cela faisait beaucoup de bonnes choses, faire tout cela pour se retrouver seul en présence d'un pyromane voulant mettre le feu à la forêt rendait immédiatement la situation un peu moins agréable. Mais, si se retrouver face à un pyromane n'avait rien d'agréable, se retrouver face à lui alors que deux personnes faisaient leur apparition après être sortis des buissons et essayer de lancer une attaquer surprise, cela devenait une très très mauvaise situation, malheureusement, il était un peu tard pour faire demi-tour.

Alors que Rudy s'approchait, à un moment ou il pensait encore qu'il serait seul à devoir éviter la catastrophe, l'homme se jeta à terre, dans la boue imbibée d'essence, comme pour éviter une attaque où se mettre à l’abri, puis, tout en se relevant, fit sortir un Chartor de sa pokéball tout en mettant sur ses gardes son assaillante. Celle-ci, était une jeune dresseuse cachée dans des buissons, probablement la raison pour laquelle l’allumette s'était craquée d'ailleurs, semblait avoir essayé de rester cachée tout en neutralisant l'homme face à elle, mais malheureusement elle avait seulement réussi à le mettre un peu plus sur ses gardes. Le pyromane, tenta d'expliquer la situation et les raisons, certains parleraient de bonnes raisons, d'autres d'idioties sans nom, Rudy pensait seulement à une preuve de la panique et la peur qui habitaient l'homme devant lui. En réalité, d'un point de vue purement objectif, son idée n'était pas totalement délirante, pour peu que l'on puisse considérer le fait que mettre le feu à une forêt entière alors que des centaines de dresseurs et milliers de pokémon s'y trouvent encore, comme n'était pas totalement délirante, cependant, cela n'en faisant pas pour autant une bonne idée, bien au contraire.

Rudy continua de s'approcher, essayant à deux ou trois reprises d'attirer l'attention de l'homme, visiblement beaucoup trop perturbé, que ce soit de façon générale, ou par l'attaque surprise de la gamine, ou l'apparition d'une autre dresseuse qui commençait à faire un discours tout en gardant près d'elle une enfant, restait à savoir si le plus perturbant était le discours ou son aptitude à mettre en danger une enfant sans même s'en apercevoir. Puis, après une énième tentative, le jeune garçon réussit enfin à capter l'attention de l'homme, malheureusement, ce n'est qu'à cet instant qu'il réalisa que ce n'était probablement pas la meilleure chose à faire, car, si devoir parler avec quelqu'un n'était pas forcément la chose la plus agréable ou la plus simple pour lui, devoir raisonner avec une personne instable prête à s'immoler elle-même pour mettre le feu à une forêt et causer plusieurs milliers de morts, cela relevait d'un tout autre niveau, un challenge. En réalité, ce n'était pas une mauvaise chose, car au même instant, l'une des dresseuses, probablement sous l'effet de la surprise, fit l'erreur de trahir sa présence, indiquant donc à l'homme déjà sur ses gardes qu'une personne se trouvait dans son dos, à peu de choses près, il aurait pu croire à une attaque et mettre le feu à la forêt sans prendre une seconde de plus pour discuter. Sans compter le fait, heureuse coïncidence, que la petite fille qui accompagnait … La femme qui avait finit par accompagner Rudy et ses camarades dans l'exploration des ruines de Lignerives, comme quoi, à chaque fois qu'il y avait un problème et une remarque malheureuse à faire, elle était toujours là … prit ses jambes à son cou et commença à courir pour essayer de fuir ce danger. Entraînant avec elle la plus jeune des dresseuses et coupant court à la tentative de la plus grande de finir son discours, après une telle intervention, elle n'aurait probablement plus la moindre crédibilité à vouloir intervenir par la suite, après-tout, autant elle semblait, dans un premier temps, savoir ce qu'elle faisait, autant, maintenant, il était évident qu'elle n'avait plus le moindre contrôle de la situation.

Rudy se retrouva donc dans une très inconfortable situation, il venait tout juste de faire son apparition, c'était tout du moins ce que risquait de penser l'homme devant lui, il était arrivé dans le dos du pyromane et se retrouvait maintenant à seulement quelques mètres, arrivant juste après deux dresseuses ayant essayé de l'attaquer par surprise, et se retrouvant presque seul face à lui, et son Chartor, maintenant que les deux demoiselles s'étaient retournée pour essayer de rattraper une gamine en fuite … l'idéal pour une personne timide devant maintenant essayer de trouver les mots pour faire changer d'avis une personne visiblement traumatisée. Sentant le regard de l'homme, ou pensant le sentir, ce qui en réalité était une différence sans importance, il essaya de bredouiller quelques mots avant de se laisser emporter par un petit discours, soutenus seulement par la petite chichi qui appuyait ses mots de mouvements de têtes rythmés, comme pour dire qu'elle était d'accord avec lui.

« Heu … je … je … Excusez-moi si je vous ai surpris … Parlant dans un premier temps avec une toute petite voix, mêlée de timidité et d'un soupçon de peur, avant de se reprendre et affirmer sa voix et ses mots. J'ai entendu ce que vous avez aux deux dresseuses là-bas, et je peux comprendre ce que vous essayez de faire, moi aussi … nous aussi … on était simplement venus pour profiter d'un festival, jouer sur des stands, gagner de lots idiots et manger des bonbons, surtout les bonbons, et je me suis retrouvé, comme vous, prirent au milieu de ça mais … Rudy laissa une petite seconde de blanc, comme pour laisser à l'homme le temps de faire le rapprochement entre eux, même si c'était seulement le temps pour lui de trouver comment enchaîner avec une autre phrase … Moi aussi j'aimerais pouvoir aider un peu plus dans cette situation, surtout que j'ai deux ou trois amis qui étaient aussi au festival, mais je pense pas que ce soit la bonne chose à faire, je reconnais que le feu est très efficace pour combattre les Plantes, mais je sais aussi qu'en général la nature n'a pas besoin de nous pour régler ses problèmes. Un pokémon légendaire a fait son apparition pour ravager le festival, l'incarnation de la mort si j'ai bien compris, mais, même si je connais rien à Kalos et à toutes les histoires qui peuvent s'y dérouler, je sais une chose, quand un légendaire fait son apparition et brise l'équilibre, à chaque fois, un autre arrive pour mettre fin à ses agissements et mettre fin à la catastrophe. Les Oiseaux légendaires des Îles Orange, qui permettent de réguler le climat sur tout l'archipel et même sur l'ensemble du continent en équilibrant mutuellement leurs forces ? Groudon et Kyogre qui ont façonné le monde lors de leurs affrontements, qui, si l'un d'entre eux se réveille et apporte un changement climatique important, réveille l'autre qui vient immédiatement équilibrer les choses, ainsi que Rayquaza qui intervient si jamais ils décident de combattre ? Faisant très lentement un pas en avant, s'approchant de l'homme, comme pour essayer de lui montrer qu'il a confiance et que donc, l'homme peut également avoir confiance, Rudy continu sur sa lancée, oubliant presque qu'il affronte une timidité maladive et un danger de mort. Pourquoi penser que la situation sera différente cette fois ? Si un pokémon incarnant la mort fait son apparition, il est logique qu'un pokémon incarnant la vie se dresse contre lui pour l'empêcher de continuer, vous ne pensez pas ? Rudy réalisa qu'il avait fait l'un des plus longs discours de sa vie … … qui n'en comptait en réalité pas beaucoup, il fallait le reconnaître, mais surtout, qu'il avait encore quelques arguments qu'il pouvait sortir, tout en sachant que si jamais il faisait une pause, jamais il n'aurait le courage de reprendre, il décida donc d'enchaîner avant d'être à nouveau inhibé par sa timidité. Et si jamais leur combat prend trop d'ampleur, on peut sans trop s'avancer, que comme pour Lugia et les Oiseaux Légendaires, ou Rayquaza pour Groudon et Kyogre, un troisième membre du Trio pourrait apparaître pour mettre fin à leur combat. Et malheureusement, je pense que si l'on met le feu à cette forêt, ce n'est pas le bon camp qu'on va aider, on risque de jouer le jeu des « Nox » ou du légendaire qui a provoqué tout ça. Puis … en faisant ça, vous risquez d'effrayer nombre de pokémons qui vont paniquer et s'attaquer aux humains, sans compter que vous risquez de blesser tous les dresseurs présents dans la forêt, ainsi que leurs pokémons … Lançant pendant une demi-seconde un regard au Chartor, qui lui aussi se retrouverais en mauvaise posture … Vous ne voudriez pas ça, pas vrai . Vous voulez bien éteindre cette allumette . Je pense qu'on peut trouver beaucoup de solutions pour aider, mais celle-là, n'en est pas une, pas du tout ... Pas vrai ?  »

Rudy n'en revenait pas d'avoir réussi à placer un tel discours, qui, si jamais n'avait pas convaincu l'homme, aurait, peut-être, au moins eu le mérite de gagner assez de temps pour qu'allumette s'éteigne, surtout, le plus impressionnant, était le fait qu'il avait réussi à le faire, sans s’entraîner pendant des heures, sans oublier des mots, sans marquer de longues pauses brisant le rythme. Tout en reprenant son souffle, qui lui manquait comme il manquerait à un coureur à la fin d'une course, Rudy tendit lentement la main en direction de l'homme pour lui montrer qu'il pouvait avoir confiance, et qu'il lui faisait confiance pour ne pas déclencher cet incendie, ou mieux encore, qu'il pouvait désormais lui confier son paquet d'allumettes, preuve de sa décision et conclusion de cette situation particulièrement tendue pour l’ensemble des acteurs en présence.


Modération : :
 
PP
PA
messages
Arceus sait tout...
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige :
points d'aurore : 7313
Messages : 2380
Rang de prestige :
Âge :
Région d'origine : Cosmos
Orientation :
Métier : œil d'arceus
Avatar : N/A
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
PNJ
Arceus sait tout...
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige :
points d'aurore : 7313
Messages : 2380
Rang de prestige :
Âge :
Région d'origine : Cosmos
Orientation :
Métier : œil d'arceus
Avatar : N/A
Arceus sait tout...
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige :
points d'aurore : 7313
Messages : 2380
Rang de prestige :
Âge :
Région d'origine : Cosmos
Orientation :
Métier : œil d'arceus
Avatar : N/A
Arceus sait tout...
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige :
points d'aurore : 7313
Messages : 2380
Rang de prestige :
Âge :
Région d'origine : Cosmos
Orientation :
Métier : œil d'arceus
Avatar : N/A
  Jeu 21 Juin - 14:14
citer
éditer
x
  Jeu 21 Juin - 14:14

Pyromania
Un drôle d'inconnu
Un mystérieux inconnu semble vouloir mettre le feu à la forêt... Celle-là même qui a laissé s'échapper une armée entière de Pokémons sur le champ de bataille. Pourquoi ? Pas le temps de réfléchir plus que ça, alors que la pluie commence à tomber et que la tempête se lève...

Il s'était relevé, plein de boue et d'essence, sans même s'en rendre compte et les événements lui filaient vraisemblablement entre les doigts. Entre la gamine en panique, la drôle de jeune femme et le jeune homme qui avait vraisemblablement tenté une attaque derrière son dos, l'inconnu tombait de plus en plus dans la frayeur, la tension et sa raison ne semblait plus réellement vous écouter :

Je vous ai dit de reculer, PUTAIN ! Je ne suis pas blessé - ou presque -, vous n'avez pas besoin de savoir mon nom et je ne jetterais pas cette allumette. Si je veux foutre le feu, c'est bien pour empêcher plus de Pokémons de sortir de la forêt et d'attaquer plus de personnes que ce qu'ils n'ont déjà fait ! Un regard pour toi Rudy, un peu sombre, te montre que ton discours n'a pas eu bien d'effet et que les réactions de Trucy et de Sei n'ont jeté qu'une plus grande méfiance envers vous qu'autre chosse : Tu parles de dieux salvateurs, de gardiens qui vont changer toute la donne ! Où est-ce qu'ils sont, où est-ce qu'ils étaient, lorsqu'un Arcanin m'a arraché ma sœur ? Et même maintenant, qu'attendent-ils pour intervenir ? Si tu crois aux contes de fées pour enfants, moi, je n'y crois pas. Au diable la forêt et ses monstres ambulants qui en sortent à présent !

Et sans plus de cérémonie, il laissa l'allumette tomber de ses mains, tandis que son Chartor vomissait difficilement un écran de vapeur et de fumée noire pour vous boucher la vue et attirer votre attention sur autre chose. Mais s'il y a bien une chose qui ne vous échappa à la vue, c'est l'essence qui s'enflamma, dans des lueurs rouges et orangées. Le feu était parti, embrasait et léchait avec gourmandise le bois rassemblé. Si vous n'avez pas le temps de réagir pour l'empêcher de commettre son forfait, la fumée vous bloque la vue et envahit la clairière aux abords de la forêt. C'est Trucy cependant qui remarque un phénomène intrigant sur celle-ci. La fumée noire et la vapeur semblent effectivement éviter un endroit en particulier, comme si celui-ci était protégé par quelqu'un, ou plutôt quelque chose... La prestidigitatrice reconnaît sans mal un puits, probablement creusé par des riverains ou des bûcherons qui travaillaient jadis à Gwerdon.
Vos discours et la panique de l'enfant jettent l'inconnu dans un désarroi encore plus grand, et celui-ci se réfugie toujours plus dans l'émotion que dans la raison. Le feu est allumé et s'il n'est pas encore bien grand, il pourrait rapidement se propager à la forêt entière. Le vent souffle encore lentement ici, tandis que la tempête fait rage dans les coeurs des combats contre les légendaires. La fumée dégagée par le Chartor reste assez minime, mais suffisante pour permettre à Trucy de repérer un drôle de puits, protégé par la Sécheresse et surtout l'écran de brouillard.
PP
PA
messages
Je meurs de sommeil.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 238
points d'aurore : 340
Messages : 113
Rang de prestige : B
Âge : 30 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : -
Métier : Professeur-chercheur
Avatar : Fujiwara Sei
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Ligue Impériale
Je meurs de sommeil.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 238
points d'aurore : 340
Messages : 113
Rang de prestige : B
Âge : 30 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : -
Métier : Professeur-chercheur
Avatar : Fujiwara Sei
Je meurs de sommeil.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 238
points d'aurore : 340
Messages : 113
Rang de prestige : B
Âge : 30 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : -
Métier : Professeur-chercheur
Avatar : Fujiwara Sei
Je meurs de sommeil.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 238
points d'aurore : 340
Messages : 113
Rang de prestige : B
Âge : 30 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : -
Métier : Professeur-chercheur
Avatar : Fujiwara Sei
  Sam 23 Juin - 16:19
citer
éditer
x
  Sam 23 Juin - 16:19

L’imbécile. Il l’a fait. Dans un éclat rougeâtre, le feu commence à recouvrir le sol imbibé d’essence. Pas le temps de s’occuper de ce fou. S’il crame, tant pis pour lui. Alors qu’il commence à disparaître dans l’écran de fumée de son pokémon, je cours précipitamment vers le tas de bois qu’il a rassemblé, et commence à jeter au loin les branches pas encore allumées, afin de retarder le départ de feu. Très vite, la fumée commence à attaquer mes poumons. Je ne vais pas pouvoir tenir longtemps. Je crie aux autres :

« Protégez votre visage avec du tissu ! Mouillez-le par terre d’abord ! »

Je tape du pied dans le tas pour pousser un rondin en flammes vers un endroit où l’essence a déjà pris. Au moins, ça n’étendra pas plus le feu, il faut surtout éviter que le combustible soit orienté vers la forêt. Je suis vite rejointe par Rudy, qui commence à m’aider à dégager le bois loin des arbres. Sa petite chinchidou essaie de son mieux de calmer les flammes qui montent dangereusement vers nous, en lançant de la terre dessus avec ça queue. Bonne initiative. Trucy, de son côté, court avec la gamine vers ce qui semble être un puits. Heureusement qu’elle a réussit à l’attraper à temps, le danger était bien réel. On devrait inventer des pokéballs pour capturer les enfants.
Une idée me vient alors en voyant le psystigri, et j’interpelle la jeune femme, en toussant à cause de l’air saturé.

« Trucy ! Demandez à votre pokémon de placer un mur lumière sur le feu ! »

Pas le temps d’expliquer. J'espère qu'elle me fera confiance. De mon côté, manquant de me brûler avec une branche qui vient de prendre, je désigne l’incendie à Baku qui survole la fumée à la recherche du dresseur hostile :

« Baku ! Piège la fumée sur le tas de bois avec protection ! »

Ce ne sera sans doute pas parfait, mais avec nos efforts conjoints, ça peut marcher. L’imbécile pyromane nous a donné le meilleur ingrédient pour éteindre son propre brasier, avec la fumée et la vapeur de ce chartor. En la coinçant sur l’incendie, elle va empêcher l’oxygène d’alimenter les flammes.
Mais il faudra faire vite : le feu gagne du terrain sur le tas de bois, et la chaleur commence à être difficile à supporter. Je plaque d’une main un pan de ma blouse sur mon visage, pour éviter de respirer les particules brûlantes qui envahissent l’air. Mes yeux sont rougis et douloureux, et j’ai du mal à bien voir. Mon visage est baigné de sueur et je m’éponge le front d’un revers de la main, sans que ça ne change quoi que ce soit.
Il n’y a pas autour de nous cette odeur apaisante de feu de bois, juste une brutale et toxique émanation causée par l’essence. Trucy attire alors mon attention vers le puits, nous faisant signe de la rejoindre. Elle tient dans ses bras la petite fille, qui est complètement terrorisée. Forcément.
Rudy se met à courir vers elle, tandis que j’essaie d’écarter les derniers branchages pas encore allumés. Mais un pan de mes vêtements commence à s’enflammer. Surprise, je ne peux réprimer un cri, et je me jette dans la boue pour l’éteindre. Bon. Il n’y a plus rien que je puisse faire. Je me dépêche de me relever, désormais imbibée de boue, pour taper une dernière fois du talon de ma botte dans le reste du tas. Les écrans de nos pokémons recouvrent désormais la base des flammes, impossibles à distinguer dans l’omniprésente fumée du chartor retenue autour. Difficile de juger à quel point notre tentative aura marché.
Je me mets à courir à mon tour pliée en deux à la recherche d’un peu d’air frais vers le puits où je rejoints les deux jeunes dresseurs et la petite fille. La douleur de mes blessures est devenue presque imperceptible à cause de l’adrénaline, et je réalise que j’ai complètement perdu la notion du temps. Baku me rejoint quelques instants plus tard, alors que j’arrive devant le trou et peux désormais en voir l’intérieur.
Je ne suis pas du genre à croire au « destin », ou encore à la « providence ». Je préfère laisser ces bêtises aux cultes et aux incultes. Mais le hasard fait parfois les choses de façon remarquable, me dis-je en remarquant la famille de pokémon eau, des psykokwaks, qui lèvent des yeux ahuris vers l’agitation à l’extérieur de leur cachette.

Modération:
 
PP
PA
messages
Magic is everywhere !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 105
points d'aurore : 205
Messages : 70
Rang de prestige : C
Âge : 21 ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : Lesbienne
Métier : Magicienne
Avatar : Trucy Wright de Ace Attorney
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Magic is everywhere !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 105
points d'aurore : 205
Messages : 70
Rang de prestige : C
Âge : 21 ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : Lesbienne
Métier : Magicienne
Avatar : Trucy Wright de Ace Attorney
Magic is everywhere !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 105
points d'aurore : 205
Messages : 70
Rang de prestige : C
Âge : 21 ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : Lesbienne
Métier : Magicienne
Avatar : Trucy Wright de Ace Attorney
Magic is everywhere !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 105
points d'aurore : 205
Messages : 70
Rang de prestige : C
Âge : 21 ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : Lesbienne
Métier : Magicienne
Avatar : Trucy Wright de Ace Attorney
  Dim 24 Juin - 11:04
citer
éditer
x
  Dim 24 Juin - 11:04

L'enfer sur terre a commencer, enfin, "enfer", c'était vite dit : le feu a commencé à se créé mais il est encore de faible envergure. Entre la panique de la petite fille et l'autre dresseur inconnu - pour Trucy, d'après Sei, il s'appelait Rudy - qui semble s'être approchée pour donner un coup dans le dos puis s'est mis à parler des dieux sans vraiment aucunes raisons - de toute manière, la magicienne n'a pas tout compris, elle a une gamine à s'occupée en ce moment -, le festivalier a craqué et a finalement jeté cette allumette. Son vieux Chartor s'est mis à cracher de la fumée, ce qui a poussé Sei à dire aux autres de mettre un tissu humide sur leur bouche pour éviter de prendre cette fumée. Aussitôt dit, aussitôt fait : Trucy retire ce qui reste de ses gants, les déchire sur la langue, puis les trempe dans la boue après avoir déposer un moment la petite fille. Elle lui met ce qui reste de l'un de ses gants désormais humide sur sa bouche avant d'en mettre un deuxième sur la sienne. Cependant, en regardant derrière la petite fille en train de pleurer à chaudes larmes, elle voyait que la fumée semble esquiver une zone : elle remarque donc un puits creuser par des humains - certainement des bûcherons - . C'est une issue de secours, enfin après tout ce temps elle remarque que les dieux ont accepté de les aider.

- Par là-bas, il y a un puits !

Bien évidemment, la sécurité de la petite fille compte avant tout : la reprenant dans ses bras, elle court vers le puits, accompagné de sa Psystigri en train de léviter, lui disant de bien garder le morceau de tissu sale sur la bouche. Le sol était très difficile à emprunter, mais elle comptait quand même arriver à destination. Cependant, bien que ce puits semble protégé de la fumée toxique, elle devait tenter de débarrasser une partie du bois comme a essayé de faire Sei. Après tout, c'est en partie grâce à elle si elle est là en ce moment.

- Luna, lance Choc Mental sur les morceaux de bois.

Le Psystigri regarde le tas en train de brûler, puis tente d'utiliser ses pouvoirs psychiques. Bien que son attaque ait été assez puissante pour retirer le bois, elle n'a réussi qu'à retirer deux voire trois morceaux de bûches. Ça n'allait pas changer la donne, mais le chat de type psy allait tout de même aider Sei. A la demande de celle-ci, Trucy inspecte vite fait la zone pour voir où son Hoothoot a lancé la Protection. Elle comprend vite fait ce qu'elle veut faire.

- Luna, soutien la Protection du Hoothoot avec un Mur Lumière.

La barrière physique était à peine en place qu'un mur de lumière vient l'envelopper, ce combo devrait arriver à retenir la fumée. Cependant, alors qu'elle continuait à courir et qu'elle était à deux doigts de finir dans le trou, la voilà en train de se percuter face à un mur invisible ... enfin, invisible, elle arrivait à voir son reflet dedans. Mais que se passait-il ? Sei arrive et elle remarque avec elle une famille de Psykokwak. Evidemment, elle qui adore ce pokémon, elle avait des étoiles dans les yeux en les voyant, c'est vrai quoi, ils étaient trop choux ! Mais la situation dans lequel elle se trouve la fait revenir à la normal, comment entrer dans ce puits du coup ? Il va falloir trouver un arrangement avec les Psykokwaks, peut-être que Sei à une idée, pour le moment, Trucy est trop sonnée pour réfléchir correctement.

Résumé:
 
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 183
points d'aurore : 825
Messages : 108
Rang de prestige : C
Âge : 16 ans
Région d'origine : -
Orientation : -
Métier : Dresseur
Avatar : -
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 183
points d'aurore : 825
Messages : 108
Rang de prestige : C
Âge : 16 ans
Région d'origine : -
Orientation : -
Métier : Dresseur
Avatar : -
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 183
points d'aurore : 825
Messages : 108
Rang de prestige : C
Âge : 16 ans
Région d'origine : -
Orientation : -
Métier : Dresseur
Avatar : -
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 183
points d'aurore : 825
Messages : 108
Rang de prestige : C
Âge : 16 ans
Région d'origine : -
Orientation : -
Métier : Dresseur
Avatar : -
  Dim 24 Juin - 22:48
citer
éditer
x
  Dim 24 Juin - 22:48


Le véritable problème à traiter avec une personne mentalement instable, c'est qu'elle est mentalement instable justement, cela rend donc les choses particulièrement difficiles quand il est question de faire comprendre une chose compliquée et essayer de le convaincre, car l'impact des arguments était imprévisible et trouver lesquels pourraient l'attendre impossible à deviner. Cela était encore plus vrai quand cette tâche revenait à un jeune homme timide et normalement incapable d'aligner deux mots, et pire encore considérant l'aide qu'il avait reçu des deux autres dresseuses et de la petite. Finalement, l'homme lâche son allumette, la laisse tomber sur le tas de bois, ce dernier s'embrase instantanément, l'essence semblait être un bon carburant, à croire que ça avait été pensé pour brûler, au même moment, Chartor libère un écran de fumée, faire disparaître les flammes derrière l'écran noir, ne laissant transpercer que la lumière vive du feu. Rudy laisse s'échapper quelques précieuses secondes avant de réagir à cette situation, son esprit n'arrivant pas par immédiatement à réaliser ce qui venait de se passer et quel pouvait être la meilleure chose à faire dans cette situation, également préoccupé par le fait qu'il espérait ne pas avoir à se brûler une nouvelle fois et protéger la petite Chinchi qui risquait d'être encore une fois blessée. Cependant, bien qu'un peu lent, cela ne l'empêchait pas d'être un jeune dresseur réactif et, probablement un peu trop, habitué aux situations catastrophiques, ce qui lui permit tout de même de parvenir à agir.

Laissant à son amie le soin de redescendre à terre, et salir un peu ses petites pattes dans la boue, Rudy s'élança à l'assaut des flammes et s'engouffra dans l'écran de fumée sans réellement savoir pour quelles raisons, se protégeant instinctivement avec son écharpe et sa capuche pour ne pas être blessé ou suffoquer. Ce n'était pas le seul à avoir réagi de cette façon, Sei se retrouva juste à coté de lui, avec visiblement la même idée, prendre les morceaux de bois enflammés pour les lancer au loin, dans la clairière, là où les flammes ne pourraient pas se répandre, ou mettre en péril la forêt. Malheureusement, rapidement, trop rapidement sûrement, la chaleur devient difficile à tenir, même en étant protégé, et la fumée parvint à trouver son chemin vers les yeux et la gorge des humains, qui ne pouvaient pas rester plus longtemps à cet endroit, s'ils voulaient s'en sortir, ils devaient sortir immédiatement de là. Sans réellement savoir pourquoi, de son coté, la petite Chinchidou se met à frapper le sol à coup de queue pour envoyer de la boue sur le feu, il était évident que cela ne serait pas aussi efficace que de l'eau ou une attaque boue-bombe, mais cela aurait au moins le mérite d'humidifier un peu le bois et peut-être étouffer les flammes, avec de la chance, beaucoup de chance.

Le jeune dresseur finit par s'échapper du nuage de fumée, ou tout du moins, de la partie la plus difficilement respirable, récupérant sa camarade en chemin pour ce précipité, suivis de peu par l'autre dresseuse, maintenant couvert de boue, qui avait également atteint sa limite visiblement. Cependant, alors qu'il rejoignait la petite sorcière pour s'abriter dans un puits, Rudy eut le plaisir de découvrir que l'endroit était vraiment protégé de l'extérieur, tellement bien protégé qu'un mur invisible et légèrement réfléchissant entourait le lieu, et bien entendu, il fit cette découverte en +rentrant dedans à toute vitesse et s'écrasant contre la protection. Naturellement, considérant son talent inné pour ne jamais retrouver son chemin, le fait qu'il n'ait eu aucun mal à trouver un endroit pour s'abriter, avec l'aide de Trucy et Chichi, il était vrai, aurait dû lui indiquer que ce n'était pas la bonne direction à prendre, ou pas le meilleur chemin pour entrer dans le puits, mais là, c'était encore un autre débat.

Ce n'était pas difficile de deviner la raison de ce mur protecteur gardant le puits à l'abri des flammes et de la fumée, c'était forcément l’œuvre de pokémon, mais malheureusement, ce n'était pas après s'être manger un mur à pleine vitesse et fait quelques pas en arrière, qu'il pourrait découvrir lesquels sont responsables de cette barrière.


Modération : :
 
PP
PA
messages
Arceus sait tout...
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige :
points d'aurore : 7313
Messages : 2380
Rang de prestige :
Âge :
Région d'origine : Cosmos
Orientation :
Métier : œil d'arceus
Avatar : N/A
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
PNJ
Arceus sait tout...
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige :
points d'aurore : 7313
Messages : 2380
Rang de prestige :
Âge :
Région d'origine : Cosmos
Orientation :
Métier : œil d'arceus
Avatar : N/A
Arceus sait tout...
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige :
points d'aurore : 7313
Messages : 2380
Rang de prestige :
Âge :
Région d'origine : Cosmos
Orientation :
Métier : œil d'arceus
Avatar : N/A
Arceus sait tout...
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige :
points d'aurore : 7313
Messages : 2380
Rang de prestige :
Âge :
Région d'origine : Cosmos
Orientation :
Métier : œil d'arceus
Avatar : N/A
  Mar 26 Juin - 23:37
citer
éditer
x
  Mar 26 Juin - 23:37

Pyromania
Un drôle d'inconnu
Un mystérieux inconnu semble vouloir mettre le feu à la forêt... Celle-là même qui a laissé s'échapper une armée entière de Pokémons sur le champ de bataille. Pourquoi ? Pas le temps de réfléchir plus que ça, alors que la pluie commence à tomber et que la tempête se lève...
Le feu brûle à grands bruits joyeux de crépitements. Si l'idée de Sei et l'utilisation de Protection, de Mur Lumière ou du Plumeau Queue de Chichi est une bonne idée, ce n'est pas tout seul que Baku réussira à créer une barrière. Celle-ci est bien vite submergée par toute la fumée noire dégagée par le bois brûlant et si les efforts des dresseurs empêchent que l'incendie ne s'étende à la forêt entière, le vent et le climat sec facilités par le talent du Chartor du dresseur - qui a semble-t-il trouvé un abri à couvert - ce n'est qu'une question de minutes avant que le vent de plus en plus violent n'amène les flammes à lécher les sous-bois.

Dans le puits qu'ils ont approché, les jeunes dresseurs ont donc trouvé ce qui sert visiblement de nid à une famille de Psykokwaks... Les yeux ahuris, les Pokémons devant vous semblent assez jeunes pour pouvoir aller se battre ou s'aventurer dehors. Une onde mentale traverse les airs et les Dresseurs sentent leurs oreilles bourdonner et siffler. Il est facile de comprendre que l'attaque provient du puits et les cris agressifs de troisAkwakwaks sauvages montrent que les parents n'étaient pas bien loin. Les plumes hérissées, ils n'ont pas l'air de vouloir vous laisser approcher plus que cela... Un deuxième Choc Mental vient vous donner la nausée cette fois-ci et perturbe encore plus vos perceptions sensorielles...

Du fond de la clairière, vous entendez un cri perçant et pas véritablement reconnaissable. Impossible d'identifier à quoi il correspond, mais vous comprenez aussi qu'un autre problème vous fait face, puisqu'une immense explosion retentit dans la clairière, propageant drastiquement le feu malgré vos premiers efforts.

Les trois Akwakwaks semblent agressifs et perturbés, vu l'agitation extérieure et vous empêchent de rentrer dans le nid à l'aide puissants Mur Lumière (40/1 - 1/1 - 60/1). L'un d'entre eux vous lance même deux Choc Mental en guise d'avertissement (30/6 - 74/1)
PP
PA
messages
Je meurs de sommeil.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 238
points d'aurore : 340
Messages : 113
Rang de prestige : B
Âge : 30 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : -
Métier : Professeur-chercheur
Avatar : Fujiwara Sei
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Ligue Impériale
Je meurs de sommeil.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 238
points d'aurore : 340
Messages : 113
Rang de prestige : B
Âge : 30 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : -
Métier : Professeur-chercheur
Avatar : Fujiwara Sei
Je meurs de sommeil.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 238
points d'aurore : 340
Messages : 113
Rang de prestige : B
Âge : 30 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : -
Métier : Professeur-chercheur
Avatar : Fujiwara Sei
Je meurs de sommeil.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 238
points d'aurore : 340
Messages : 113
Rang de prestige : B
Âge : 30 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : -
Métier : Professeur-chercheur
Avatar : Fujiwara Sei
  Jeu 28 Juin - 16:25
citer
éditer
x
  Jeu 28 Juin - 16:25

De mieux en mieux… Alors que je pensais que les choses avaient une chance de s’arranger, le vent commence à se lever. La famille de psykokwaks est bien gardée par ses aînés, et n’a pas l’intention de nous laisser passer. Nous n’avons pas besoin d’adversaires supplémentaires, d’autant plus qu’ils ne nous font même pas la courtoisie de nous attaquer avec de l’eau, optant pour un pénible assaut mental. Stupides canards.
La fumée du chartor ne suffit pas à contenir les flammes ni à les étouffer. Le plan n’a donc pas marché.
En proie à la frustration, je serre les poings, désemparée. Cet homme est une nuisance. Un danger. Je regarde les jeunes personnes à côté de moi. La petite fille dont je ne connais pas le nom parce qu’elle est trop traumatisée par cette journée pour parler. Ayot, encore vêtue de son costume de fête tâché, déchiré, les yeux rougis par la fumée. Rudy enfin, l’air épuisé, ébranlé de quelqu’un qui a vécu des choses qu’il ne devait pas vivre. Tous ces gens qui n’ont pas mérité de se retrouver ici, à se battre pour leur vie.
Et ça à cause de la folie de cet abruti égoïste.
Il faut que ça cesse.

« Vous pouvez tenter quelque chose avec ces pokémons ? On a besoin de leur aide »

Ma voix est égale. Inerte. De toute façon, je ne pense pas que les jeunes avaient besoin de ma suggestion pour avoir l’idée eux mêmes. J’ai plus parlé pour la forme. Je me retourne vers l’incendie, le feu et l’écran de fumée derrière lequel le nuisible s’est réfugié.
La conciliation n’a pas marché. Les mots du célèbre officier du Kaisereich dont je lisais les livres dans le bureau de mon père me reviennent en tête. La guerre n’est que la continuation de la politique par d’autres moyens.
Crispée, le visage desséché, les yeux brûlants, je m’avance vers l’endroit où à disparu l’homme avec son chartor. Je ne peux pas encore le voir, mais lui non plus. Je me mets accroupie, plus près du sol pour essayer de recevoir autant que faire ce peu ce qu’il reste d’oxygène et d’air frais, mais aussi pour me cacher à la vue de l’ennemi.
Mon sang bout, aussi bien de la fournaise environnante que de la rage sourde qui m’habite.

« Baku. Clairvoyance. Trouve-les ! »


Mon pokémon s’envole, commence à tourner autour du nuage de fumée, avant d’attirer mon attention vers ce qui doit être un point de repli plus bas sur la colline. Le lâche. Il menace la vie de tant de personnes et il n’a pas le cran de faire face. Je rugis à travers la fumée.

« Raclure ! Tu penses que tu vas t’en sortir après ça ? Si tu avais la moindre once d’humanité tu devrais crever de honte. Mais tu n’es même pas digne d’être compté parmi les hommes. Ta sœur est mieux morte que d’avoir un frère aussi misérable! »

Il va falloir qu’il sorte. Baku peut réussir à tenir sous contrôle le chartor, mais il faut que j’arrive à neutraliser le dresseur aussi. Je ramasse un débris de bois qui traîne à mes pieds pour en improviser une arme. Vu son état psychologique, il réagira mieux à la provocation qu’à la raison. Ma voix est devenue une vocifération hystérique que je ne reconnais pas.

« Alors, connard de lâche, tu te caches ? Menacer des gamines et des ados ça c’est bon, tu sais faire, mais assumer tes actes c’est pas dans tes cordes ? Tas de merde ! »

Un nouveau cri de Baku me confirme qu’il a identifié le pokémon de l’ennemi. Parfait. Il sait ce qu’il lui reste à faire. Je sens une colère viscérale en moi, une haine qui ne m’a pas habitée depuis longtemps. La chaleur insoutenable, l’opaque noirceur incandescente dans laquelle je baigne, tout semble anodin, sans importance désormais. Mon esprit est obsédé par une simple pensée. Survivre, coûte que coûte, pour faire payer à ce salopard sa faiblesse.
La présence est autour de moi. Je le sens. Cette sombre apparition qui guette l’occasion de m’engloutir dans un tourment pire que la mort, une spirale de rage et de bestialité. Elle murmure à mon oreille, mais elle n’arrête pas mes pas.

« Bien ! Ma chérie, je suis fière de toi ! Tu acceptes enfin ce que tu es... C’est merveilleux ! »

L’ironie. Perdre mon calme face à un homme qui fuit les conséquences de ses actes. Qui suis-je pour le juger, vraiment ? Mais ma légitimité ne me préoccupe pas plus qu’une guigne. La seule chose qui compte, c’est ma vie et celle de ceux qui m’accompagnent.

C’est alors que le cri retentit. Assourdissant, aigu. Une puissante explosion balaye la clairière et manque de me jeter au sol, attisant plus encore l’incendie. Quoi encore? La fumée couchée sur le sol par l’explosion révèle alors le chartor à quelques pas de moi. Déséquilibré par la redoutable déflagration, Baku est incapable de concentrer ses facultés hypnotiques sur sa cible, et je me retrouve sans défense.
Au fond de moi, mon cœur se serre, mes mains se crispent sur la branche que je tiens, me blessant les paumes sur le bois inégal. J’ai peur. Peur pour ma vie, cette parodie d’existence volée chaque jour en cachette, cette vie interdite, immorale, illégitime. Au milieu de ce feu inarrêtable, face à la force inexorable de la bêtise humaine, de la cruauté égoïste qui domine, sous l’œil noir de la marque de la mort qui flétrit le ciel, j’ai peur.
Si seulement j’étais forte. Si seulement je n’étais pas chaque jour à marcher sur une corde raide entre cette fausse vie et le néant, à voir chaque instant mon corps s’affaiblir, mon esprit s’effondrer.
Je lève la tête. Vers la fumée insondable. Vers l’ennemi. Vers cette mort qui me guette. Et du fond de ma terreur je trouve la force de marcher.

Modération:
 
PP
PA
messages
Magic is everywhere !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 105
points d'aurore : 205
Messages : 70
Rang de prestige : C
Âge : 21 ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : Lesbienne
Métier : Magicienne
Avatar : Trucy Wright de Ace Attorney
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Magic is everywhere !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 105
points d'aurore : 205
Messages : 70
Rang de prestige : C
Âge : 21 ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : Lesbienne
Métier : Magicienne
Avatar : Trucy Wright de Ace Attorney
Magic is everywhere !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 105
points d'aurore : 205
Messages : 70
Rang de prestige : C
Âge : 21 ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : Lesbienne
Métier : Magicienne
Avatar : Trucy Wright de Ace Attorney
Magic is everywhere !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 105
points d'aurore : 205
Messages : 70
Rang de prestige : C
Âge : 21 ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : Lesbienne
Métier : Magicienne
Avatar : Trucy Wright de Ace Attorney
  Ven 29 Juin - 17:37
citer
éditer
x
  Ven 29 Juin - 17:37

Ce n'était pas prévu, pas du tout : alors qu'elle était obnubiler par les Psykokwak, elle sent une vague psychique entrer dans son cerveau et bousculer ses sens. Un Choc Mental ? Mais d'où venait-il ? Certainement pas de ces bébés canards trop mignons, ils sont bien trop jeune pour pouvoir se battre de la sorte et avoir une telle puissance. Non, elle entendait d'autres bruits venir plus loin dans le puits, des Akwakwak, évidemment, les parents sont là aussi. Ils doivent penser qu'ils s'attaquent à leur petits, pourtant, ils n'ont rien à voir avec des prédateurs, à vrai dire, eux aussi sont des proies ! Mais elle peut comprendre qu'ils protègent ce point d'eau qui est le seul abri qu'ils ont dû trouver. Et dire qu'ils n'auraient même pas déranger ces pokémons sans ce type qui a complètement péter un câble, croyant bien faire, sans ce feu qui les menace, elle et les autres n'auraient pas foncer vers ce puits qui est le premier abri qu'ils ont croisé. Cependant, elle n'a même pas eu le temps de s'expliquer devant ces pokémons qu'elle ressent d'un seul coup une autre vague psychique, plus puissante ce coup-ci. Gasp ! Quelle hostilité ! Pourtant, ils n'ont rien fait de mal, et ils ne risquent pas de faire grand chose avec ce Mur Lumière devant eux.

- Stop, arrêtez !

Elle manque de s'écrouler, elle qui n'avait déjà pas les idées clairs après le choc contre le mur, mais elle le disait surtout pour la petite qui doit paniquer en ce moment en les voyant ainsi. Elle se baisse pour essayé de reprendre ses repaires en tâtonnant le sol, enlaçant encore plus la petite fille de peur de lâcher prise à cause de ses attaques mentales. Heureusement, Luna arrivait mieux à encaisser les coups, les attaques psy n'ont pas la même efficacité que sur eux, mais elle est tout de même très confuse d'avoir reçu ses attaques. La magicienne ramène le félin de type psy dans sa pokéball, dans cet état, Luna ne savait même plus marcher droit, un retour à la pokéball lui permettrait de reprendre ses esprits. Sei souhaitait qu'ils tentent quelque chose contre ces pokémons, malheureusement, Trucy n'a pas vraiment la tête à essayé de les convaincre. Ses oreilles bourdonnent et elle a déjà une petite dans ses bras, elle est déjà au max pour le moment, tout reposait donc chez l'autre jeune homme.

- S'il vous plait, essayez de les convaincre de nous aider, de ce que je sais, leur présence permet de rendre le climat autour d'eux plus viable.

Sans cette canicule, le feu aura bien plus de mal, même si l'explosion qui a eu lieu avant que Sei s'en aille accélère l'intensité de l'incident, mais Trucy ne pouvait pas faire grand chose, pas même courir. Et puis, cette forêt est désormais bien plus dangereuse qu'avant avec ces flammes qui menacent de la lécher.

Résumé:
 
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 183
points d'aurore : 825
Messages : 108
Rang de prestige : C
Âge : 16 ans
Région d'origine : -
Orientation : -
Métier : Dresseur
Avatar : -
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 183
points d'aurore : 825
Messages : 108
Rang de prestige : C
Âge : 16 ans
Région d'origine : -
Orientation : -
Métier : Dresseur
Avatar : -
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 183
points d'aurore : 825
Messages : 108
Rang de prestige : C
Âge : 16 ans
Région d'origine : -
Orientation : -
Métier : Dresseur
Avatar : -
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 183
points d'aurore : 825
Messages : 108
Rang de prestige : C
Âge : 16 ans
Région d'origine : -
Orientation : -
Métier : Dresseur
Avatar : -
  Dim 1 Juil - 15:59
citer
éditer
x
  Dim 1 Juil - 15:59

La situation dans laquelle se retrouvaient les dresseurs était, à peu de chose prêt, catastrophique, mais, comme pour les mettre encore un peu plus à l'épreuve ou simplement car c'était possible de faire en sorte que ce soit pire encore, la situation s'aggrava rapidement, d'elle-même. Et pour une fois, ce n'était pas avec l'arrivée de la pluie, malheureusement, non, ce n'était rien de plus que l'apparition d'un trio d'Akwakwak, probablement les parents des petits Psykokwak, cachés dans le puits et bien décidés à protéger leur nid et leurs petits. Rien de mieux, quand on combat un incendie de se prendre un choc mental, ça remet immédiatement les idées en place et permet de conserver une vision d'ensemble et une vivacité d'esprit incomparable, indispensables pour avoir une chance d'éviter que les choses ne s'aggravent, Rudy prit quelques instants pour se remettre du choc, conservant un léger bourdonnement dans les oreilles et voyant pendant quelques secondes le sol onduler, probablement les effets secondaires de l'attaque psychique, avant de poser une main sur la bordure du puits. Voyant la sorcière ramener la Psystigri dans sa pokéball pour la mettre à l’abri, Rudy lance un bref regard à Chichi pour lui faire la même proposition, mais le regard de la petite peluche était sans équivoque, absolument hors de question, il pouvait aller se faire cuire le cuir au barbecue avant qu'elle n'accepte. Le jeune homme laissa un petit sourire apparaître au coin de ses lèvres avant de se pencher un peu vers le puits, rejoins par Chinchidou qui grimpa sur son épaule pour illustrer un peu son discours et essayer également, en même temps, de convaincre les pokémon qu'ils pouvaient avoir confiance en son dresseur, son ami.

Rudy prit quelques instants, lancé par l'impulsion de Trucy, qui le suppliait presque d'essayer, pour trouver ses mots, puis s'adressa aux Akwakwak, avec un ton doux, légèrement paniqué par la situation, mais trahissant son amour des pokémons et sa gentillesse naturelle, mais également le fait qu'il ne parvenait presque pas à s'entendre lui-même, que ce soit à cause du sifflement dans ses oreilles ou du crépitement des flammes juste derrière lui.  

« Je … … Désolé si nous vous avons fait peur mon amie et moi, et les deux filles avec moi aussi sont désolés si elles vont ont fait peur, c'est … Nous … Nous avons peur également et nous pensions trouver un abri ici, sans savoir que c'était votre maison … Désolé. Il laissa passer une seconde, toussotant à cause de la fumée, avant de reprendre. Je sais que vous n'avez aucune raison de nous faire confiance, je ne vous le demande pas, simplement, un homme, un méchant, a mis le feu et essaye de faire brûler la forêt … Je sais que vous voulez vous protéger, vous et vos petits, mais nous aussi on essaye juste de survivre, de se protéger et de protéger nos proches … Son regard se posa quelques secondes sur Chichi, qu'il caressa d'une main, puis sur la sorcière et la petite qui ne la lâchait pas … vous pouvez nous aider ? Le puits est votre maison et vous êtes protégé dedans, c'est super, mais, si on ne fait rien, le feu va s'étendre, tout brûler, et même si vous arrivez à rester dans le puits, toute la forêt sera détruite, les maisons de beaucoup d'autres pokémon, les bébés de plein de mamans seront aussi en danger, je vous demande pas de nous laisser approcher, juste, de nous aider à combattre le feu. »

Ce n'était pas possible d'accéder au puits maintenant, et ce serait probablement la pire idée qui soit, de toute façon, les akwakwak s'étaient installé dedans, c'était leur maison, il était donc hors de question de venir dedans ou d'envahir leur espace. La seule chose que le jeune homme pouvait faire, c'était demander leur aide, combattre le feu ensemble, essayer de trouver une solution pour protéger la forêt, et, peut-être, réussir à réunir plusieurs pokémon des environs pour s'unir dans ce but … … c'était un doux rêve, mais probablement la seule chance de régler ce problème avant que le feu ne se répande de trop ou fasse trop de dégâts.

« On vous promet de ne pas approcher du puits, mon amie … il désigna Trucy et la petite du doigt … et la toute petite vont s'éloigner dans la clairière si vous voulez, pour rester hors de danger, tout ce qu'on vous demande, c'est un peu d'aide, de l'aide pour protéger les bois, cette forêt, votre forêt, votre maison … Aidez-nous, s'il vous plaît. »
PP
PA
messages
Arceus sait tout...
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige :
points d'aurore : 7313
Messages : 2380
Rang de prestige :
Âge :
Région d'origine : Cosmos
Orientation :
Métier : œil d'arceus
Avatar : N/A
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
PNJ
Arceus sait tout...
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige :
points d'aurore : 7313
Messages : 2380
Rang de prestige :
Âge :
Région d'origine : Cosmos
Orientation :
Métier : œil d'arceus
Avatar : N/A
Arceus sait tout...
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige :
points d'aurore : 7313
Messages : 2380
Rang de prestige :
Âge :
Région d'origine : Cosmos
Orientation :
Métier : œil d'arceus
Avatar : N/A
Arceus sait tout...
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige :
points d'aurore : 7313
Messages : 2380
Rang de prestige :
Âge :
Région d'origine : Cosmos
Orientation :
Métier : œil d'arceus
Avatar : N/A
  Jeu 5 Juil - 23:16
citer
éditer
x
  Jeu 5 Juil - 23:16

Pyromania
Un drôle d'inconnu
Un mystérieux inconnu semble vouloir mettre le feu à la forêt... Celle-là même qui a laissé s'échapper une armée entière de Pokémons sur le champ de bataille. Pourquoi ? Pas le temps de réfléchir plus que ça, alors que la pluie commence à tomber et que la tempête se lève...
Ce que Sei aurait pu remarquer, si la fumée de l'explosion s'était retirée plus rapidement, c'est que le pyromane inconnu n'était pas à l'origine de l'explosion. Son Chartor ne faisait que crachoter de la vapeur, et bien inquiet du sort de son dresseur, celui-ci était resté à ses côtés. Le jeune homme avait été visiblement touché par un tir perdu, quelconque, certainement de l'aéronef d'Idéalis qui semblait avoir quelques difficultés à se stabiliser pour atteindre l'immense vautour qui volait un peu plus loin. Un nouveau foyer semblait s'être déclenché par ce biais et l'inconnu, gravement blessé, la jambe coincée sous un rocher propulsé par la force du tir de l'aéronef, était cerné.

Du côté de Rudy, les Akwakwaks t'ont lancé un regard neutre, écoutant tes paroles et regardant tour à tour leurs petits avec hésitation. N'importe quel parent pouvait comprendre ce que tu voulais dire et ce que tu attendais d'eux. Cancanant, les deux Pokémons bipèdes semblèrent donner des conseils à leurs trois petits restés au fond du petit, avant de remonter celui-ci à pattes. S'ils vous lancèrent des regards méfiants quant à vos intentions envers leurs bébés, les deux Pokémons Eau semblaient enfin coopérer avec vous, le temps de donner un coup définitif à l'incendie qui se propageait progressivement sous l'effet du vent. Se rapprochant prudemment des flammes, les deux Akwakaks gonflèrent leurs bajoues, avant de lancer deux Pistolets à O sur le feu joyeux et crépitant, tandis que l'humidité commençait à remplir l'air tout doucement, contrant l'effet du talent du Chartor. Mais avec un deuxième foyer, le vent mugissant et l'état mental fragile de Sei, serait-il seulement possible de s'occuper du deuxième foyer de l'incendie ?
Les deux Akwakwaks se décident enfin à vous aider et lancent deux Pistolets à O sur le premier foyer de l'incendie, tandis qu'un deuxième se déclenche sous l'effet d'un tir de l'aéronef, étrange et hasardeux, qui met définitivement le feu aux poudres à de l'essence qui a imbibé le reste de la clairière. Le pyromane quant à lui est blessé et piégé par ce qu'il voyait comme une solution à l'attaque des Pokémons de la forêt.
PP
PA
messages
Je meurs de sommeil.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 238
points d'aurore : 340
Messages : 113
Rang de prestige : B
Âge : 30 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : -
Métier : Professeur-chercheur
Avatar : Fujiwara Sei
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Ligue Impériale
Je meurs de sommeil.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 238
points d'aurore : 340
Messages : 113
Rang de prestige : B
Âge : 30 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : -
Métier : Professeur-chercheur
Avatar : Fujiwara Sei
Je meurs de sommeil.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 238
points d'aurore : 340
Messages : 113
Rang de prestige : B
Âge : 30 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : -
Métier : Professeur-chercheur
Avatar : Fujiwara Sei
Je meurs de sommeil.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 238
points d'aurore : 340
Messages : 113
Rang de prestige : B
Âge : 30 ans
Région d'origine : Kalos
Orientation : -
Métier : Professeur-chercheur
Avatar : Fujiwara Sei
  Ven 6 Juil - 13:08
citer
éditer
x
  Ven 6 Juil - 13:08

Pathétique. On dirait que je suis bien loin d’être sous la menace de ce fou... Il est allongé sur le sol, entouré par les flammes, une grosse pierre jetée par l’explosion vient de broyer sa jambe. Il est dans un état lamentable…

« C’est parfait ! Laisse le mourir, il l’a amplement mérité. Il va être aux premières loges pour comprendre ce qu’il a fait. »

L’apparition  semble grandir dans la fumée et les langues de feu qui m’entourent. Je suffoque déjà presque, malgré mon filtre improvisé. Il fait si chaud. Je ne peux pas rester là. Un regard derrière me montre que les akwakwaks ont commencé à attaquer l’incendie du mieux qu’ils peuvent. Bien joué, les jeunes. Je devrais les rejoindre. De toute façon, ce type est foutu. Je commence à me retourner pour me mettre en sécurité, quand j’entends les cris désespérés du chartor et de son dresseur percer le crépitement omniprésent du brasier.
Je serre les poings. Ce type l’a bien cherché. Le rictus lugubre de l’apparition me félicite au coin de mon œil. Le monstre exulte, ravi de voir que je me rapproche toujours un peu plus de lui. Tss. Les muscles de mon visage se contractent. D’un coup de branche je balaie la fumée là où se trouvait le visage sinistre. Hors de question que ça se passe comme ça.

« Je ne serai jamais comme toi, saloperie. »


Je murmure ça entre mes dents, les yeux couverts de sueur, presque aveuglée, alors que je me mets à courir vers l’endroit où est tombé le pyromane. J’arrive juste à passer entre les flammes jusqu’à lui. Il a été rejoint par son chartor qui s’efforce de pousser sur le rocher, provoquant des cris de douleurs féroces à l’infortuné dresseur.
Ce n’est pas l’envie qui me manque de lui envoyer un coup de botte au visage. En fait ça me démange.

« Écoute-moi connard. Je vais avoir besoin de ton aide pour te sortir de là. Fais un effort. Je suis pas arrivée jusque là pour crever en te sortant de ta propre merde. »

Les blessures des tranch’herbes de tout-à-l’heure se rouvrent quand je me courbe pour faire levier sur la lourde pierre, et je ne peux réprimer un gémissement. Le type a les dents serrées, il souffle par à coups, le visage tordu de douleur. Il a de la chance d’être allongé, ça va lui éviter de s’asphyxier trop vite.
Je n’en mène pas tellement plus large que lui. Le sang qui coule dans mon dos, mon bras douloureux du fouet liane redoutable du méga-florizarre me donnent beaucoup de mal.

« Allez ! Pousse avec ton autre jambe ! Tu veux mourir ici ou quoi tête de nœud ! »

Je suis furieuse. Furieuse de m’être laissée emporter dans cette situation. Furieuse d’être en danger à cause de ce type, furieuse plus encore de ne pas réussir plus vite à nous tirer d’affaire. Du sang commence à couler de mon nez alors que je bande toute ma volonté sur cette pierre. Le chartor de son côté pousse de ses forces épuisées sur un côté du caillou, qui bouge à peine. Le type est sur le point de s’évanouir. On dirait qu’il a été touché par du shrapnel à plusieurs endroits. Il saigne copieusement. Pas surprenant qu’il n’y mette pas beaucoup plus du sien. Je repense à ce couple gravement blessé par le manternel. Dans la douleur et face à la mort, les gens se ressemblent tous. Leurs yeux mi-clos ou exorbités, leur muscles crispés, les râles qui sortent de leur bouche… Ils sont égaux. Il n’y a pas de morale devant la mort. Je crie à travers le morceau de tissu qui me couvre la bouche.

« Baku ! J’ai besoin de toi ici ! »


Serpentant dans les airs entre la fumée et le feu qui se rapproche chaque seconde un peu plus, mon hoothoot fonce me rejoindre. Il comprend bien vite ce que j’essaie se faire, et, prenant de l’élan, vient se jeter contre la pierre. Profitant du choc j’arrive d’un coup d’épaule à la faire pivoter, non sans causer au type une grande souffrance. Sans doute que je la roche coince un de ses nerfs à vif. J’ai tant de mal à respirer. Je suis obligée de baisser le visage tout contre le sol pour aspirer le peu d’air pur qu’il reste. Deuxième choc de Baku. Il frappe la pierre de plein fouet, mais peut-être parce que je l’ai bougée, se blesse sur une de ses arêtes saillante, et va valdinguer dangereusement près de l’incendie. Je pousse un cri de terreur.

« Baku ! »

Mais mon vaillant pokémon se relève, un peu sonné, déploie à nouveau ses ailes, visiblement il doit s’en être luxée une, et charge à nouveau, comme si sa vie en dépendait. En fait, notre vie à tous les trois en dépend. L’impact est loin d’être aussi fort que le précédent. Pourtant, nos efforts conjugués n’ont pas été vains. Le sang qui goutte de mon nez me rentre dans la bouche, ajoutant son goût métallique à celui irritant des cendres, opposant sa tiédeur contre l’insupportable chaleur. C’est presque… mieux.
Le rocher pivote. Glisse. Tombe lourdement sur le côté. Et libère la jambe détruite du dresseur fou. En voilà un qui ne remarchera plus jamais avec. Sans perdre une seconde pour me fêter ce succès, j’improvise un masque avec le t-shirt du type, histoire qu’il ne meure au moins pas du manque d’oxygène. Puis je m’empresse de charger le type sur une de mes épaules. Il est lourd. Beaucoup plus que je ne l’aurais imaginé. Il n’arrive d’ailleurs presque pas à faire peser son poids sur sa jambe valide. C’est littéralement un poids mort. Mon corps a ses limites... Je ne vais pas pouvoir faire beaucoup plus. Lentement, beaucoup trop lentement, je marche en portant cet homme au bord de l’inconscience, vers la direction qui doit être celle du puits. Mais je réalise alors que je suis encerclée. Les flammes se sont refermées tout autour de moi. Il n’y a plus d’issue.

« Toi… »
fais-je au vieux chartor qui me suit avec un air paniqué. « Ouvre… le chemin »

Je ne sais même pas s’il a compris ce que je voulais dire. J’avance vers le mur de feu, entièrement aveuglée par la fumée. Ça y est. J’en suis à retenir ma respiration. La prochaine fois que j’ouvrirai la bouche, ce ne sera pas de l’air qui rentrera dans mes poumons. Je force encore quelques pas cernée par l’abominable fournaise. Chaque centimètre cube de mon corps est douloureux. Je peux sentir mon bras droit commencer à prendre feu. Je me laisse tomber sur le sol avec le pauvre type, et plaque mon bras sous moi pour étouffer l’embrasement. Je n’en peux plus. Il fait si frais près du sol. Peut-être que je devrais rester là. Je ferme les yeux. Les craquements furieux de l’incendie sont assourdissants. Il n’y a plus qu’une chose que je puisse faire. J’espère juste que j’ai encore assez d’oxygène dans le corps.

« A… A l’aide ! »


Modération:
 
PP
PA
messages
Magic is everywhere !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 105
points d'aurore : 205
Messages : 70
Rang de prestige : C
Âge : 21 ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : Lesbienne
Métier : Magicienne
Avatar : Trucy Wright de Ace Attorney
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Magic is everywhere !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 105
points d'aurore : 205
Messages : 70
Rang de prestige : C
Âge : 21 ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : Lesbienne
Métier : Magicienne
Avatar : Trucy Wright de Ace Attorney
Magic is everywhere !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 105
points d'aurore : 205
Messages : 70
Rang de prestige : C
Âge : 21 ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : Lesbienne
Métier : Magicienne
Avatar : Trucy Wright de Ace Attorney
Magic is everywhere !
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 105
points d'aurore : 205
Messages : 70
Rang de prestige : C
Âge : 21 ans
Région d'origine : Région d'origine
Orientation : Lesbienne
Métier : Magicienne
Avatar : Trucy Wright de Ace Attorney
  Ven 6 Juil - 15:32
citer
éditer
x
  Ven 6 Juil - 15:32

Trucy écoute le jeune homme parler aux Akwakwak, serrant la petite fille le plus près possible de son coeur, elle était inquiète. S'ils refusent, qu'est-ce qui leur arrivera ? Trucy est trop blessée pour continuer et la petite n'aura certainement pas l'endurance nécessaire pour échapper à une forêt en flammes. Elle entendait des caquètements provenir du trou, il semblerait que les Akwakwaks donnent des ordres aux Psykokwaks, mais quel soupir de soulagement elle a eu en regardant une patte de chaque Akwakwak sortir du trou. Ils avaient accepter ? Pour de vrai ? Les yeux de Trucy brillèrent en regardant ces canards bipèdes sortir de leur trou et gonfler leur joue pour cracher de l'eau sur le feu. Comme elle s'en doutait, la chaleur environnante s'est apaisé, ces pokémons avaient une capacité nommée "Ciel Gris" qui leur permettait de remettre en ordre le climat autour. Elle s'écroule presque en gardant la petite fille, presque en train de pleurer de joie. Ils allaient s'en sortir, c'était sûr ! Le feu avait presque déjà disparu, mais alors que la joie revenait, un gigantesque rayon vient s'abattre de nulle part pour s'abattre sur le sol qui prend aussitôt feu. C'est pas vrai ... que se passait-il ? D'où venait ce laser ? Une attaque ? Mais de quoi ? Elle ressort aussitôt sa Psystigri qui a repris ses esprits, pas le temps d'expliquer, ce laser va causer de gros dégâts.

- Vite, Luna, lance Mur Lumière !

Le but était de protéger tout le monde d'une attaque venant de nulle part, mais aussi de ne pas blesser les Akwakwaks ainsi que les autres qui risquaient de prendre des résidus suite à cette explosion. Le Psystigri se lance à l'oeuvre pour protéger tout le monde, tant mieux, c'était chaud, aussi bien au second degré qu'au premier. Elle soupire une nouvelle fois, mais maintenant, voilà que les Akwakwaks doivent s'occuper d'un autre foyer de flamme. La magicienne pouvait déjà voir leur agacement ou leur étonnement, elle aussi ignore d'où vient ce laser, mais au moins, elle a réussi à protéger les parents des Psykokwaks, elle ne pense pas que la petite fille aurait apprécié voir une nouvelle mort de deux parents.

- Vous allez bien ?

Cependant, un bruit vient parvenir à ses oreilles, mais elle est incapable de l'identifier. Elle fronce les sourcils, mais toujours pas, impossible de savoir d'où vient se bruit ou qui le produit. Elle fixe son Psystigri, elle aussi semble avoir entendu un bruit, mais vu sa réaction, elle aussi n'arrive pas à l'identifier.

Résumé:
 
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 183
points d'aurore : 825
Messages : 108
Rang de prestige : C
Âge : 16 ans
Région d'origine : -
Orientation : -
Métier : Dresseur
Avatar : -
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 183
points d'aurore : 825
Messages : 108
Rang de prestige : C
Âge : 16 ans
Région d'origine : -
Orientation : -
Métier : Dresseur
Avatar : -
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 183
points d'aurore : 825
Messages : 108
Rang de prestige : C
Âge : 16 ans
Région d'origine : -
Orientation : -
Métier : Dresseur
Avatar : -
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 183
points d'aurore : 825
Messages : 108
Rang de prestige : C
Âge : 16 ans
Région d'origine : -
Orientation : -
Métier : Dresseur
Avatar : -
  Sam 7 Juil - 1:20
citer
éditer
x
  Sam 7 Juil - 1:20

Bien que manquant encore cruellement d'expérience dans la vie, Rudy avait pris conscience de certaines choses depuis le début de son voyage, que la situation pouvait toujours être pire qu'elle ne l'était, souvent la pluie venait rafraîchir les idées de ceux convaincus du contraire, qu'il était toujours plus simple de garder tout son groupe à l'abri quand on voyage seul, difficile d'être plus souvent d'accord à l’unanimité ou d'avancer à l’unisson quand on est seul, mais aussi, que les bonnes nouvelles n'arrivaient jamais seules … de même que les mauvaises.

La situation commença par s'améliorer, plus que le jeune garçon ne pouvait l'imaginer, les pokémons réfugiés dans le puits avaient acceptés de lui faire confiance et étaient sortis pour lutter contre l'incendie, ce dernier, sans surprise, ne mit pas longtemps avant de totalement s'éteindre sous les attaques des deux Akwakwaks, et, même si le dresseur l'ignorait, le responsable de toute cette situation n'allait pas tarder à être mis hors combat, leur évitant donc de devoir l'affronter, les bonnes nouvelles n'arrivaient jamais seules. Cependant, car oui, tout n'était pas merveilleux, ce qui avait mis hors d'état le pyromane avait également donné naissance à un second foyer incendiaire, embrasant le reste de l'essence présent dans la clairière, certes cela représentait un danger un peu moindre, mais cela restait un danger tout de même. De plus, comme les mauvaises nouvelles n'arrivaient jamais seules, elles non plus, le second départ de feu n'était pas le seul problème auquel ils devaient faire face, Sei qui avait disparu pour se lancer à la poursuite du dangereux incendiaire pour le neutraliser, se retrouvait encerclée par les flammes et incapable à respirer, ne pouvant plus rien faire qu'espérer de l'aide ou attendre de mourir, que ce soit à cause des flammes ou de l’asphyxie.

Pendant quelques instants Rudy envisagea de se lancer à la recherche de la dresseuse disparue, quelques très brefs instants, mais en réalité, tout le poussait à ne pas le faire, absolument tout. Elle avait choisi elle-même d'aller se mettre en danger pour attraper l'autre malade, elle avait fait un choix, elle était aussi celle qui avait fait paniquer le pyromane en réagissant beaucoup trop étrangement à sa présence au début de l'incident, elle n'avait rien fait qui pourrait donner une raison ou même un prétexte à peine défendable à Rudy pour se mettre en danger. Puis, le jeune homme ne lui devait rien, il ne la connaissait pas, presque par en tout cas, il ne tenait pas spécialement à elle, il n'était pas son protecteur et encore moins responsable de ce qui pouvait lui arriver, mais surtout, ce que Rudy se répéta pendant quelques secondes, comme pour se convaincre lui-même, elle allait peut-être très bien et risquait de se mettre en danger pour rien, c'était même tout à fait possible. Le jeune homme avait toutes les raisons de ne pas avancer vers le danger et toutes les raisons possibles de s'en éloigner, mais c'était sans compter sur un appel à l'aide de Sei, quelques mots arrachés à sa gorge en feu avec ses dernières forces, étouffé par le crépitement du feu, les bruits des attaques eau des canards et porté par une voix faiblarde … signe qu'elle était loin de s'en sortir aussi bien que le jeune homme ne l'espérait.

En réalité, celui qui était parvenu à entendre la voix de la dresseuse n'était pas Rudy, mais son amie de toujours, la petite chichi, et immédiatement après avoir compris ce qu'elle venait d'entendre, cette dernière se retrouva à verser une larme. Bien que cela ait pu lui ressembler, elle ne pleurait pas pour Sei qui risquait de mourir ou l'une des nombreuses vies en danger dans l'incendie, non, si elle pleurait, ce n'était pas de « belles » larmes, elle pleurait car elle savait ce que cela signifiait mais surtout car elle regrettait d'avoir entendu cette voix. La Chinchidou, le temps d'un instant, c'était surprise à être totalement différente de ce qu'elle était, à la limite d'un écœurement à la simple idée qu'une telle idée lui est traversé l'esprit, mais de toute façon, c'était trop tard, elle l'avait entendue …
Ce qui lui avait fait regretté d'avoir une si bonne oreille n'était pas l'idée de sauver une vie, non, cela était une bonne nouvelle, ce qui la dérangeait c'était de savoir que Rudy était le seul à pouvoir intervenir et qu'elle savait parfaitement qu'il n'allait pas rester à ne rien faire en sachant qu'il avait une chance d'agir, il allait donc se mettre en danger, une fois de plus, par sa faute.

Rudy n'eut aucun mal à comprendre que quelque chose n'allait pas, même pour lui, qui savait être parfaitement idiot de temps à autre, il était impossible de ne pas comprendre quand sa meilleure amie avait un problème, et plus encore pour quelque chose d'aussi évident que des larmes, personne ne pourrait manquer un signe aussi évident, personne. Ce n'est qu'après quelques instants, quand la petite peluche lui indiqua les flammes d'un signe de la patte, qu'il comprit ce qui se passait, et sans dire un mot, prit son amie dans les bras, lui déposa un petit bisou sur le front et la déposa au sol, le message était sans équivoque et ils s'étaient compris, sans l'ombre d'un doute. Rapidement, sans se retourner une seule fois, sans jeter un seul regard en arrière, le jeune homme se mit à courir en direction des flammes, profitant de l'eau des Akwakwaks pour avoir droit à un minimum de fraîcheur et d'humidité avant de se retrouver dans le même enfer que les autres, tout cela, sous le regard couvert de larmes de la petite Chinchidou, qui, tout en essayant de ne pas laisser échapper le moindre sanglot, semblait pleurer toutes les larmes de son corps en voyant son ami se faire avaler par les flammes.

Parler d'enfer n'aurait pas été une trop grosse exagération, en tout cas, à ce moment-là et en se retrouvant au milieu du problème, cela ne l'était pas, l'air était brûlant et cela se sentait à travers les vêtements, à chaque respiration et à chaque mouvement, l'oxygène également se faisait rare, d'abord car l'écharpe du jeune homme était un peu trop épaisse, puis ensuite car il se raréfiait lentement, c'était infernal. Finalement, après une éternité à chercher les disparus, considérant que chaque seconde pourrait sembler être une éternité, cela ne signifiait plus rien, Rudy parvint à les retrouver, à terre, presque inconscients, et malheureusement pour lui, le plus dur n'était pas derrière lui, il lui fallait encore trouver un moyen de se sortir de là, et traîner tout le monde avec lui, puis, de retourner voir Chichi … … Si quelqu'un veillait sur lui, ça allait être le moment de lui venir en aide.


Modération :
 
Contenu sponsorisé
PP
PA
messages
Contenu sponsorisé
Informations
rang de prestige :
Contenu sponsorisé
Affiliation
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
 
citer
éditer
x
 

 
3/12. Pyromania
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pyromania [PV Yuliii]
» Lovely pyromania and gameplay from underweb -Terminée
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum