Partagez | 
 

 Megitsune △ Sans

Modérateur // Coordinateur de rang C
avatar


Âge : 20

Région d'origine : Albion

Messages : 28

Expérience : 290

Expérience dépensée : 20

Groupe social : Artistes

  Dim 6 Nov - 21:35

Woah. Deux jours que je suis ici, que je fais des recettes pas possibles avec des publics toujours plus motivés, que je passe mes journées à jouer sans interruption et sans le moindre regret.. ! Mais même avec cette énergie aussi ardente que constante, j'étais juste pas prêt pour cet après-midi. C'est vrai, comment je pouvais m'attendre à ça ? Je me suis calé pas loin de l'université, là où les étudiants se promènent quand ils ont rien à foutre ou qu'ils veulent fuir leurs responsabilités, et j'ai joué des sons assez soft pour progressivement attirer l'attention, mais la suite ? Ouais, c'était carrément inattendu. Des gars; un autre guitariste, un batteur et une chanteuse, sont venus s'éclater avec moi pour mettre un peu d'ambiance. C'était top, c'était même un de mes meilleurs show depuis des années, mais maintenant que c'est passé, je suis complètement crevé.

Le soucis, c'est que j'ai eu la bonne idée d'envoyer Grunge porter une lettre de réservation et mes affaires à l'hôtel que j'avais repéré plus tôt, histoire de fêter ça avec un bon pieux. Il est où, le bémol ? Car d'accord, je sais que mon Arkéapti n'est pas une flèche, mais il est tout de même capable de suivre un plan que je lui ai préparé pour trouver son chemin. Nah, le gros problème ici, c'est que j'ai complètement oublié de garder un peu d'argent pour m'acheter un grailler après avoir rangé le matériel, dans le genre zéro pokédollars et aucun ticket restaurant. Et bordel, j'ai faim ! J'ai tellement joué que j'ai pas eu le temps de me remplir la panse de la journée, et je suis tellement fatigué que ça m'étonnerait pas que je m'étale par terre dans les minutes qui suivent.

Le boulet ! Je pouvais pas penser aux choses simples ? J'aurai pu prendre une barre de céréales, un truc consistant, mais nan, il y a fallu que je trouve un moyen de bousiller ma journée en ratant l'essentiel. J'ai ma gratte sur le dos, et j'ai l'impression qu'elle pèse beaucoup plus lourd que d'habitude. Je fatigue ? Hmpf. Je me penche un peu en avant, car quitte à ce que je tombe, autant que ça soit face contre terre : j'ai pas envie que ma guitare finisse abîmée à cause de mes conneries. Du coup, faut que je retourne à l'hôtel, mais même si j'ai le plan sous les yeux, je me dis que la route va être compliquée avec l'estomac qui se tord comme ça. Je commence à avoir des sueurs froides, je crois que j'ai un peu trop forcé tout à l'heure.

Eeeet... BAM. Le sol et le noir complet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scientifique de rang C
avatar


Âge : 21

Région d'origine : Kalos

Messages : 20

Expérience : 265

Expérience dépensée : 20

Groupe social : Scientifique

  Mer 9 Nov - 9:21




Bell x Sans


« Megitsune »

Quand la faim se fait sentir
"Il faut manger !"




La route est longue, elle n'est pas facile et pourtant, ce n'est que le début de celle-ci. Le long de cette même route, de nombreuses personnes, des rencontres ou pas. Pour le moment, Sans est toujours entouré de ses deux Pokémons, lui offrant cette seule compagnie. Malgré tout, même si cela ne semble pas très gaie dans la présentation, le scientifique apprécie pleinement le début de son voyage, découvrant tel un enfant les environs encore inconnus. On pourrait le prendre pour un fou, on pourrait se dire qu'il n'a pas grandi, dans un sens, c'est un peu le cas, mais pour un scientifique la découverte et une joie perpétuelle. Pourtant, cette partie du voyage dans la nature devait s'arrêter pour un moment. Au bout de cette longue route dont il avait l'impression qu'elle était interminable, il l'atteint enfin. Le plus souvent, au bout d'une route, il y a la civilisation, la fin de la nature et le début du règne de l'homme. Cela ressemble presque à une sorte de loi ou plutôt à une hiérarchie, même si de temps en temps, les deux se mélangent pour essayer d'offrir un merveilleux spectacle. À la vue des bâtiments, à la vue de cette ville, le blond ne put s'empêcher de lâcher un soupire, comme si la ville l'avait lassé alors qu'il avait à peine passé deux jours dans la nature. Ou peut-être que ce n'était pas pour ça, au fond de lui, il devait y avoir une autre explication, une explication en lien avec son métier. Une histoire bien compliqué quand on y pense, mais en réalité, elle l'est encore plus et cela, il ne le sait pas, car il a oublié. Sans attendre davantage, le scientifique se remit en route, rentrant Kuro dans sa pokéball, car il n'avait pas l'habitude pour le moment des villes, à contrario de Yume.

Un pas après l'autre, avançant lentement, Sans put enfin atteindre cette ville qui lui avait semblé si proche et si loin en même temps. C'est en posant son pied sur le sol de cette ville, qu'il se rendit compte que son ventre réclamait sa pitance. Son visage se tourna vers son compagnon au sol, lui offrant un sourire gênait à cause du bruit que venait de produire son ventre. Son compagnon poilu poussa un petit cri, comme amusé par sa réaction, puis ils se remirent en route à la recherche d'un restaurant qui pourrait calmer leur faim. Son regard ambré se baladait de droite à gauche, constatant le monde qui se retrouvait dans cette ville, mais à ce moment-là qu'une autre "chose" attira son regard. Sur le sol, une forme étrange de loin, mais quand il se rapprocha d'elle, les traits se dessinèrent plus nettement. Un homme ... Un homme aux cheveux blonds avec une guitare sur son dos ... Il était au sol ! Dans la panique, Sans courut vers lui, se laissant tomber au sol. Sur le coup, il ne fut pas étonné, mais avec le recul, il se rendit rapidement compte que personne n'était venu aux secours de cet homme. En peu de temps, le scientifique avait fait le choix d'aider cet homme dans le besoin. Il n'était pas question de savoir si celui-ci avait de l'argent pour payer son repas, ni de savoir s'il était d'accord sur le fait de l'aider. Posant au début son sac au sol pour prendre l'homme sur son dos, puis il le reprit pour se remettre en route. Malgré sa petite taille, heureusement pour lui, Sans n'était pas quelqu'un d'aussi faible que pourrait laisser paraître son apparence extérieure et dans un certain sens, ses membres mécaniques l'aidaient beaucoup. Ce ne fut pas simple de marcher avec cette personne sur son dos, mais une fois que le restaurant fut choisi, Sans put se reposer.

Le blond avait opté pour un petit café tout simple, l'ambiance semblait plus familiale que conformiste. Sur une chaise en face de lui, il avait déposé l'homme aux cheveux blonds et rapidement, il commanda de quoi manger pour deux mêmes si en vrai, peut-être que l'inconnu aurait voulu choisir son menu. À ses pieds, Yume s'était allongé, la tête dans sa queue, en train de se reposer en attendant sa nourriture. Les deux hommes furent assez rapidement servi, mais Sans n'osa pas manger pour le moment, son regard était braqué sur le "miaouss errant" qu'il avait ramassé. Que dire ? Il ne le savait pas trop. Dans ce genre de situation, il ne savait pas quoi dire, mais dans un sens, c'était un bon moyen pour lui d'étudier le comportement d'une personne qu'il venait d'aider. Dans un silence pesant, son regard ne quittait pas l'inconnu, attendant une réaction de sa part, une phrase, quelque chose. Bien-sûr dans sa façon d'être, Sans avait les cheveux tressés, un long manteau marron qui couvrait ses vêtements et des gants blancs pour cacher ses mains. Dans un certain sens, celui-ci pouvait paraître des plus louches. La maladresse d'un homme qui ne sortait pas beaucoup de son laboratoire ...

code - kuru pour meranii



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur // Coordinateur de rang C
avatar


Âge : 20

Région d'origine : Albion

Messages : 28

Expérience : 290

Expérience dépensée : 20

Groupe social : Artistes

  Ven 11 Nov - 14:40

WUOH !

Je sursaute. Et pas qu'un peu. Qu'est-ce que je fais là ? J'aurai juré que j'étais encore K.O, vu comment ça balançait et que je comprenais plus rien, mais maintenant que je commence à me remettre, je me rend compte que, ouais, je suis bien de retour dans la réalité. Et au beau milieu d'un café, qui plus est ? J'ai quand même pas pu me déplacer tout seul jusqu'à un endroit comme ça, c'est pas possible. Je balance mon regard un peu partout, un peu paniqué par tout cet enchaînement totalement incompréhensif, jusqu'à ce que mes yeux s'attardent sur un garçon aux cheveux blonds. Il me regarde, je le regarde, je fronce les sourcils, il me regarde toujours, et comme j'ai pas pour habitude de faire durer les échanges muets, je me décide à prendre la parole.

Hey.. C'est toi qui m'a amené ici ?

Je me frotte les yeux. Maintenant que j'y vois plus clair, il y a un plat devant moi. Si je suis pas bête, je peux déduire qu'il m'a ramassé sur le chemin, emmené jusqu'ici et qu'il a commandé pour moi ? Ouah, je suis tombé sur un bon samaritain, et perspicace qui plus est ! Je ne me fais pas prier, j'attrape mes couverts et je commence à me remplir la panse, parce que même si j'ai plus la tête qui tourne, je préférerais éviter de tomber dans les pommes une deuxième fois. Je prend une bouchée, puis deux, j'avale un coup d'eau, et je pose à nouveau mon regard sur mon sauveur. Tout ça en un temps record.

Ouais, c'est forcément toi. Moi c'est Bell Myers, tu peux m'appeler Bell. Merci, euh..

Ça sera plus simple avec son nom. Je profite de l'échange pour jeter un coup d’œil discret à ma guitare, qui, comme je le pensais, n'a pas été perdue dans l'opération : l'étui est posé contre la table, ni cassé ni ouvert, donc je peux en déduire que tout s'est bien passé pendant le transport. Je sais pas combien de temps il a marché, mais le mec doit être sacrément balèze pour m'avoir porté jusqu'ici ! Bref, à force de manger, j'ai l'impression de reprendre des couleurs et une température à peu près normale. J'ai plus trop l'impression d'être à dos de Lokhlass, et mes sensations me reviennent peu à peu. Comme quoi, faut bien faire attention de manger ses cinq fruits et légumes par jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scientifique de rang C
avatar


Âge : 21

Région d'origine : Kalos

Messages : 20

Expérience : 265

Expérience dépensée : 20

Groupe social : Scientifique

  Sam 12 Nov - 12:20




Bell x Sans


« Megitsune »

Un homme étrange
"En face à face."




Un réveil plutôt brutal en face, même assez surprenant, c'était un peu comme s'il venait de sortir d'un mauvais rêve ou encore, que quelqu'un l'avait assommé sans le prévenir ... Ironie, personne ne prévient lorsqu'on s'apprête à frapper quelqu'un. Enfin, ce n'était pas le moment de se prendre la tête avec une erreur. Le blond en face de lui venait de ressusciter d'une façon assez surprenante et son visage démontrait de son incompréhension à se trouver dans ce lieu, assez intéressant. Sans réfléchir, le scientifique sorti de sa poche son carnet, commençant à écrire ce qu'il avait déjà commencé à observer. Soudainement, leur regard se croise enfin, un contact visuel qui semblait un peu tendu surtout provenant de l'étranger, car Sans était plutôt posé. Le silence semblait être le roi de la conversation, prenant possession de tout ce que l'on ne prenait pas, mais l'interlocuteur ne semblait pas vouloir continuer cet échange muet. D'une certaine manière, Sans nota que cet homme semblait assez pressé ou plutôt, assez vif, le silence n'étant pas son meilleur ami. Du coup, sa voix coupa le silence en deux, le faisant disparaître pour un court instant. La question qu'il posa été direct, il ne passa pas par quatre chemins.

« Hey.. C'est toi qui m'a amené ici ? »

Pour le moment, le scientifique ne lâcha aucun mot, il préférait le laisser se débrouiller comme un grand garçon. Par mécanisme, l'ambré notait dans son carnet chaque réaction, chaque mot. Cette rencontre lui était déjà bénéfique dans le sens où il pouvait continuer une partie de ses travaux. Soudainement, son interlocuteur se mit à manger, ayant certainement compris que ce qui se trouvait sur la table était pour lui et que la personne qui l'avait amené ici, c'était celle qui était en face de lui. Sans cessa donc de l'observer, posant son carnet près de lui pour ensuite, tendre sa nourriture à Yume. Celui-ci ne se fit pas prier pour manger ce qu'on venait de lui offrir. Ce fut ensuite au tour du scientifique de manger, prenant le sandwich qu'il s'était commandé en main. Bien-sûr, ses deux mains étaient toujours recouvertes de ses gants blancs, ne cherchant même pas à les retirer, une habitude qu'il avait prie depuis de longues années. Alors que le silence recommençait à prendre sa place de roi, encore une fois, son interlocuteur le coupa dans son élan. Encore une fois, ses paroles étaient directes. Cela semblait être une partie de son caractère, encore un détail que nota Sans d'une main, tandis que l'autre tenait le sandwich.

« Ouais, c'est forcément toi. Moi c'est Bell Myers, tu peux m'appeler Bell. Merci, euh ... »

Sans eut un petit sourire à son hésitation, il était évident qu'il ne le connaissait pas, surtout qu'il ne pouvait pas connaître son nom. Ce n'était pas comme dans le laboratoire à la capitale où il portait une blouse avec son nom marquait dessus. L'ambrer ne put s'empêche de lâcher un petit rire, avant de reprendre son sérieux, mais offrant malgré tout un sourire à son interlocuteur. Avant de parler, il posa son sandwich et son carnet, puis il frotta ses mains les unes contre les autres pour enlever les miettes de pain. Pour finir, il tendit sa main vers son interlocuteur et pris enfin la parole.

« Je m'appelle Sans Alex Johnswith, mais tu peux m'appeler Sans. Je suis ravis de faire ta connaissance Bell. »

Le scientifique n'était pas non plus du genre à tourner autour du pot quand il parlait, mais il avait tendance à oublier de dire certaines choses, car il les trouvait superficiel. Peut-être que son nom était connu ou pas du tout, sait-on jamais quel scientifique avait de la renommer ou non. Pour autant, l'ambrer s'en moquait totalement, il avait juste envie d'apprendre à connaître l'inconnu du nom de Bell.

code - kuru pour meranii



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
 

Revenir en haut Aller en bas
 
Megitsune △ Sans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» Elèves sans frontières, malades sans frontières
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aurora Millenarius :: Albion :: Athenaeum-
Sauter vers: