AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum RPG Pokémon
Bienvenue dans l'empire
Vous aviez toujours rêvé de partir à l'aventure dans le monde Pokémon ?

Alors bienvenue sur Aurora Millenarius, le forum pokémon pensé pour vous permettre de créer votre propre histoire et de vivre une grande aventure !
top-sites
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Promotion chromatique
Pour le premier mois de cette réouverture, votre premier starter peut être de type chromatique ! etc
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Automne
Venez découvrir les exclusivités !
Que croiser sur les routes de l'Empire ?
Le forum
Forum RPG pokémon à contexte original. Pas de minimum de lignes, avatars illustrés en 250 x 400 px.
Pokénews
31/10/18
Découvrez la Gazette n°9 !
31/10/18
Découvrez l'animation Spooky Scary Skelenox !
Le staff
Aislinn
Fondatrice
Raphaël
Fondateur
Abigaël
Administratrice
Derniers messages

 

 La solitude de la rue ■ feat David

PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
  Dim 8 Juil - 17:58
citer
éditer
x
  Dim 8 Juil - 17:58

 
La solitude de la rue
feat. david rosebury
Le ciel était bleu. Il n’y avait pas un nuage dans le ciel. Juste une petite brise de printemps, douce et agréable. Les oiseaux chantaient, les rues étaient animées par les mouvements de foule, par ces jeunes qui profitaient de ce week-end pour aller faire les boutiques. Les spectacles de rues, les commerçants qui hurlaient les promotions, les touristes qui se bousculaient pour prendre des photos. La vie reprenait son cours, tout simplement. Comme pour oublier la tragédie du festival Heoliadenn. Car la nation entière avait été en deuil après toutes les victimes qui avaient succombé à l’attaque des Nox Oscuras. Mais les citoyens de l’Empire avait besoin de tourner la page, de continuer à avancer, malgré la menace présente de la secte.

Mais toi, Wendy, tu n’oubliais pas. Tu ne pouvais pas tourner la page. Comment le pourrais-tu, toi qui avais participé et contribué à ce terrible assaut sur les Dukes de ta région ? Tu n’avais pas levé la main, tu n’avais pas fait une goutte de sang, mais tu étais complice de cet assassinat, cela ne faisait aucun doute. Qu’importe que tu aies été sous l’emprise d’Yveltal, que ce n’était pas réellement toi… qui donc serait réellement prêt à écouter tes excuses, à accepter tes dires ? Personne. Tout ce que l’Empire cherchait à présent, c’était à traquer les coupables. A montrer les têtes des monstres d’Yveltal. A brûler les sorcières. Sans distinguer les victimes du reste. Ils voulaient ta peau, tout simplement. Et il en était de même pour Nox Oscuras. Les hérétiques, les traîtres de ton espèce n’avait qu’un seul sort, un seul destin. La mort. Tu étais traquée de tous les côtés, littéralement.

Et tu étais seule. Tellement seule. Les premières nuits avaient été tellement difficiles. Le chagrin et la culpabilité qui t’avaient envahie étaient tous simplement indescriptibles. Par moment, tu avais pleuré jusqu’à t’en étouffer, jusqu’à en perdre le souffle. Seule dans la nuit qui se refermait sur toi, tu ne savais plus vers où aller, sur qui te reposer, à qui tu pouvais faire confiance ou non. Ceux qui étaient prêts à t’aider, tu ne voulais pas les voir, pas les mettre en danger. Tu savais que Lenaress était hospitalisé, mais il était absolument hors de question d’aller le voir. Tu craignais que les Nox se servent de lui s’ils apprenaient votre relation. Tu avais envie d’aller voir Isara, mais elle t’avait clairement donné le ton de ce qu’elle pensait de toi désormais : une criminelle, une meurtrière. Tu avais même songé à envoyer un message à Raphaël, qui sait s’il pouvait t’aider ? Mais il faisait partie de la Ligue Impériale, et tu ne pouvais pas lui faire confiance. S’il était fidèle à sa patrie, il allait logiquement te vendre au moindre contact.

Il ne restait au final qu’une personne que tu pouvais contact. Monsieur Rosebury. Il t’avait prouvé plus d’une fois à quel point tu pouvais compter sur lui, à quel point il était fiable. Et puis.. tu avais découvert sa véritable identité. La Patte. C’était une personne intelligente et ingénieuse. Un hors-la-loi recherchée depuis des années par les forces de l’ordre, sans avoir jamais été arrêté. Si quelqu’un pouvait t’aider dans ta cavale… C’était lui. Alors tu lui avais laissé un message de détresse sur son répondeur, à partir d’une cabine publique. Tu avais résilié ta ligne téléphonique pour ne pas qu’on puisse te traquer, après tout. Tu lui avais donné rendez-vous à Fort-de-Flandres, espérant qu’il répondra à ton appel.

Et maintenant, tu attendais, anxieuse, son arrivée. Assise par terre, dans une rue peu fréquentée. Loin des regards, loin de la foule, loin de tout. Tu étais officiellement devenue ce qu’on appelait plus communément une « sans domicile fixe ». Et tu avais besoin de parler, à quelqu’un. Avant de perdre la raison. Tu avais besoin de faire le point, de conseils, d’un avis extérieur, des paroles sages et avisées de ce détective. Tu te rongeais les ongles, stressée. Allait-il venir ? Ou allait-il t’ignorer ? Tu avais sorti Knight, qui se reposait à côté, se lovant contre toi pour tenter de te détendre. Le Pokémon pouvait sentir toute la tension en toi, il savait à quel point les deux dernières semaines avaient été terribles. Et toi aussi tu savais à quel point il avait fait preuve de courage pour te protéger des dangers de la nature, lorsque tu avais campé dehors. Tu t’imaginais que ça lui ferait plaisir de revoir David. En attendant, tu attendais dans la crainte la plus totale, le visage déformé par la fatigue. Tu avais quitté ton domicile avec le strict minimum vital, un sac à dos avec tout ce qu’il te fallait pour survivre seule dans la nature. La si coquette Wendy, dans un état tellement pitoyable. Aujourd’hui plus que jamais, tu regrettais d’avoir succombé à la folie d’Yveltal, il y avait de cela un an déjà.  
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
  Dim 8 Juil - 23:41
citer
éditer
x
  Dim 8 Juil - 23:41

 
La solitude de la rue.
Feat Wendy Lawson // RP Duo

3 jours… Soixante-douze heures… C’est plus ou moins le temps que j’avais tenu avant d’être rattrapé devoir infernal qui était le miens et qui s’était rapidement manifesté. Je n’avais jamais été dépendant à une quelconque substance et ce malgré mes multiples consommations de produits psychotropes. C’était sans doute grâce à la précaution et la fréquence à laquelle je m’autorisais ce genre d’écarts qui m’avais permis de rester clean tout ce temps mais le besoin qui me rongeait était d’une toute autre nature et aucune thérapie ne pouvait m’en défaire. Je m’étais levé en pleine nuit, réveillant Nikita sans le vouloir et m’en excusant. Je lui avais dis que j’avais besoin de sortir, que je ne trouvais pas le sommeil… la belle excuse. Heureusement l’avoir sortie de sa torpeur avait pour avantage le fait qu’elle ne se pose pas de question et après avoir poussé un soupir et une sorte de grognement elle se laissa retomber sur le lit et me laissa partir, sombrant à nouveau dans le sommeil. Des fringues légères, un sac à dos, mon fameux masque antipollution juste au cas où et j’étais parti. Enfourchant mon vélo et partant dans une direction au hasard.

Je n’avais pas du tout réfléchi à ce que j’allais faire, comme si le simple fait de ne pas y penser allait empêcher ou au moins repoussé l’échéance de l’inévitable moment où j’allais devoir ponctionner de l’énergie vitale. C’était une question de survie pour moi à présent ; en cela la métaphore de la dépendance était plutôt bien choisie. Je n’avais que des connaissances naïves sur le sujet, du genre « les humains ont beaucoup d’énergie vitale » ou « plus un être vivant est gros plus il possède d’énergie vitale ». Mais étais-ce vraiment le cas ? Ce genre de chose n’était pas vraiment quantifiable et fonctionnait peut-être d’une manière qui échappait à la logique. Après tout, les pokémons étaient capable de bien des miracles, même les plus petits d’entre eux. Des choses qu’aucun humain ne serait capable de réaliser… Qu’on m’appelle le jour où un humain se filmera en train de lancer un Ultralaser ou un Fatal Foudre, premièrement parce que je veux son secret et deuxièmement car ce serait une première ! Enfin bon, il était également possible que les humains possèdent ce genre de force mais qu’ils soient peut-être incapables de la maitriser et dans ce cas les humains avaient peut-être en effet plus d’énergie vitale que les pokémons. Le cas valait la peine d’être étudié… Qui sait, un scientifique un peu cinglé comme Jan pourrait éventuellement faire des expériences pour vérifier tout ça.
Cependant, toute cette réflexion n’était là que pour me faire garder mon calme et me faire gagner un peu de temps. Rien de tout cela n’était important. J’étais comme un homme en pleine traversée du désert. Désespéré à l’idée de trouver quoi que ce soit capable d’étancher ma soif. Humain, pokémon… Cela importait peu. Mon plus grand ennemi était cette soif opposée à ma conscience, cette soif qui allait sans doute me demander de continuer à m’abreuver bien au-delà de ma soif et bien au-delà de ce que là première créature isolée croisant mon chemin serait capable de supporter. J’étais la personne la plus dangereuse à ma propre sécurité mais également à ma santé mentale.

Au final je me retrouvais dans un coin un peu paumé d’Elyséa. Un parc encore ouvert malgré l’heure. Posant mon vélo sur le sol, m’équipant de mon masque et faisant sortir Conan de sa ball, je le caressais pendant plusieurs minutes, un air triste dans les yeux. Mon vieil ami. J’avais passé les trois quarts de ma vie avec ce sac à puce au caractère de Gruikui. Je l’aimais comme un frère et je savais que je pouvais compter sur lui en toute circonstance. Je savais qu’il avait confiance en moi et qu’il y avait longtemps qu’il ne se posait plus la question de savoir si ce que je faisais était bien ou mal, mais je ressentais le besoin de lui dire les choses clairement quand même.

« Je pense que tu sais déjà ce que je vais faire et pourquoi je vais le faire… Les choses sont comme ça maintenant et ça ne m’enchante pas vraiment. Je ne compte tuer personne, rassure-toi et si tu sens que je perds le contrôle, n’hésite pas à me donner un coup de griffe ou de croc histoire de me remettre les idées en place, compris ? »

Le félin cligna simplement des yeux en guise de oui, ce qui me soulagea quand même bien que je ne doutais pas un instant de sa loyauté et sa dévotion. Après une dernière caresse, lui et moi nous mettions en chasse. Ce soir-là, je jetais mon dévolu sur un Noarfang qui s’était aventuré au sol. Une fois KO, je puisais dans son énergie vitale mais m’arrêtais bien avant que le pokémon ne soit trop faible pour s’enfuir une fois réveillé, cependant il me fallut une « proie supplémentaire » afin d’apaiser la faim d’Yveltal ainsi que la mienne.
Je continuais ce petit jeu tous les trois jours, contrôlant un peu mieux l’absorption d’énergie et l’ivresse qui y était lié sans pour autant faire de véritable progrès. Ce genre de chose n’était pas facile à maitrisé et je ne m’exerçais pas au-delà du nécessaire par soucis de ne pas me faire repérer par la Ligue. Un homme se baladant en pleine nuit à fréquence régulière c’était déjà assez suspect comme ça.

C’est au bout de deux semaines que mon train train de vie fut bouleversé. Je venais de recevoir un coup de fil à peine compréhensible d’une personne paniquée à qui je n’avais pas parlé depuis des mois : Wendy Lawson.
Depuis les événements du Régalia nous ne nous étions pas croisés et à vrai dire ce n’était pas plus mal puisque j’avais une fâcheuse tendance à attirer les emmerdes ces derniers temps. Après plusieurs écoutes du message laissé sur ma boite vocale je décodais ce qu’elle me disait. Elle avait besoin d’aide et me donnais rendez-vous à Fort-De-Flandres, demain en début d’après-midi. Outre la surprise, je me demandais bien ce que pouvait vouloir me demander la jeune fille, mais la connaissant un peu je me doutais qu’elle avait des soucis ou que la situation était urgente. Bien évidement je ne pouvais pas refuser de lui apporter mon aide, je la lui avais promise et je ne revenais jamais sur une promesse. Pourtant, un doute traversa mon esprit. Etait-il possible que la jeune femme cherche à me piéger ? Est-ce que j’avais manqué de prudence et que mon statut de membre de la secte noire avait été découvert ? Où et quand cela se serait-il produit… Non… ce ne pouvait pas être ça… Et puis je voyais mal Wendy me tendre un piège. C’était même impossible ou du moins je refusais cette éventualité. Et pourtant, tout était possible.

Je me jetais sans doute dans la gueule du Lougaroc mais je ne pouvais pas la laisser dans la panade si elle se trouvait vraiment dedans. En quelques minutes j’avais pris un billet pour Fort-de-Flandre et je prévenais ma femme et ma fille que je serais absent à partir de demain midi pour le travail, préparant un sac contenant plusieurs jours de changes au cas où, comme je l’imaginais, la rouquine allait me demander de travailler pour elle. Le lendemain, j’embrassais Cerise et Nikita comme à mon habitude et partait en direction de la ville fortifiée pour y rejoindre la jeune femme qui avait désespérément besoin d’aide. J'arrivais peu après l’heure du déjeuné sur place et partais immédiatement en direction du square que m’avais indiqué la jeune femme lors de son appel de la veille. Je marchais, marchais jusqu’à arriver sur place, ayant fait sortir Totoro de sa pokéball pour qu’il salue son ancienne dresseuse, chose que je regrettais très rapidement puisque ce dernier courrait à droite et à gauche à la moindre odeur de nourriture.
A mon arrivée au lieu de rendez-vous, je vis de loin la tignasse de Wendy, au moins aussi désordonnée que la dernière fois où nous nous étions rencontrés. De loin déjà, je pouvais voir qu’elle n’avait pas dormi correctement depuis trop longtemps et surtout qu’elle était épuisée. Peu importe son souci, il était grave. Allez David, secoue-toi un peu, va lui montrer de la bonne humeur et redonne lui espoir. C’est pour ça que tu fais ce boulot après tout.

J’approchais donc de la demoiselle, tachant de me montrer souriant et calme, ne serait-ce que pour essayer d’induire en elle les mêmes sentiments ; cependant plus j’approchais de Wendy, plus je réalisais une chose qui changeait radicalement mon expression. De la rouquine émanait la même force impie que j’avais pu ressentir tout autour de moi à Dun Scaith : celle d’un marqué de Nox Oscuras.
Je m’arrêtais à plusieurs mètres de la jeune femme, mon regard empli d’incompréhension. Ce regard, je le détournais rapidement du sien. Je ressentais de la honte. Comment allait-elle me voir à présent, moi qui était devenu un monstre par égoïsme et volonté de protéger les miens… Je me figeais, ne sachant plus quoi penser. Puis je réalisais une autre chose. Après les évènements du Régalia, elle avait été accusée d’avoir un lien avec la secte noire, ce qui voulait donc dire que…

Merde.
••• NOTE | N/A..
© Ashling pour Aurora Millenarius
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
  Lun 9 Juil - 19:41
citer
éditer
x
  Lun 9 Juil - 19:41

 
La solitude de la rue
feat. david rosebury
Il n’était toujours pas là. Pourquoi n’était-il toujours pas là ? Tu commençais à être anxieuse. Peut-être qu’il n’avait pas écouté ton message vocal. Peut-être que tu n’avais pas été assez claire. Ou peut-être qu’il n’était pas disponible, et n’ayant aucun moyen de te contacter, il n’avait pas pu te prévenir. Ou peut-être tout simplement qu’il ne se souciait pas de tes ennuis. Peut-être que personne ne se souciait de tes ennuis.
Tu étais angoissée, et tu t’en mordais les doigts presque jusqu’au sang pour te calmer. De loin, on croirait voir une rousse folle par terre, une malade mentale, une sorcière à brûler. Les cernes, la crasse, les vêtements sales, des blessures que tu n’avais pas pris le temps de soigner, ton allure hébétée.. Tu avais de quoi faire peur, et de quoi causer la méfiance des passants, mais tu n’étais pas folle, tu avais juste besoin de parler, juste de faire le point, juste de… C’EST DAVID ! C’est lui qui arrive, c’est lui là bas, au bout de la rue… Tu te lèves d’un coup, un grand sourire sur le visage, effrayant presque Knight, qui commence à japper joyeusement à l’approche de son ancien maître. L’Evoli se met à courir vers lui, tout innocent, mais… quelque chose clochait. Comme un radar qui s’activait, tu sentais la présence d’un Nox approcher. Et ton sourire s’effaça tout aussi vite. Non, pas maintenant ! Surtout pas maintenant alors que tu allais enfin retrouver David ! Pourquoi le destin se moquait-il de toi ainsi ? Tu regardes à gauche, à droite, paniquée, pourtant, dans cette rue déserte, il n’y a qu’une figure qui s’approche : celle de David. Où est-ce que le Nox se cache ? Tu ne peux pas rester là, tu recules, et commences à prendre la fuite… mais… tu réalises que cette présence d’Yveltal ne provient de personne d’autre que David. Tu gardes une distance de sécurité entre le détective et toi-même alors que tu rappelles Knight dans sa Pokéball, qui te jette un regard d’incompréhension.

Et tu le dévisages pendant de longues secondes, cet homme à qui tu avais tellement confiance. Il était comme.. comme un grand frère, non, plutôt comme un père depuis votre rencontre. Tu ne comprends pas. Les larmes te montent aux yeux. Où s’arrêtera la cupidité d’un homme ? Que lui est-il arrivé ? Pourquoi lui ? Mais tu n’avais pas le temps de te poser toutes ces questions, tu n’avais qu’un objectif : survivre. Alors tu fais sortir Megara ton Feunard, la plus avisée à combattre, pour te défendre. « N’approchez pas ! Je sais les ordres qui ont été donnés et je ne compte pas mourir ici. N’approchez pas ou je vous fais cramer sur place, et je suis sérieuse. Je n’ai pas envie de me battre contre vous David. Je le répète : n’approchez pas ! »
Ton coeur bat à cent à l’heure. Tu ne peux pas te permettre d’être arrêtée ici, maintenant. Tu as été stupide de vouloir contacter une personne de l’extérieur. Lorsqu’on est traqués ainsi, on ne peut s’en remettre à personne, tu le sais, et pourtant tu as fait la grossière erreur de vouloir obtenir de l’aide. Tu regardes ton Feunard et tu acquiesces du visage, et cette dernière projette des flammes menaçantes en l’air pour montrer que tu étais désormais on ne peut plus sérieuse. Si David était un Nox, il avait reçu l’ordre d’éliminer tous les traîtres de ton espèce. S’il se met à ta poursuite, un seul de vous deux ressortira vivant de la traque. S’il te laisse partir, et que l’information s’échappe de cette ruelle, c’est lui qui aura des ennuis… « Quelle ironie, moi qui pensais vous demander de l’aide pour fuir les monstres et les cauchemars qui me hantent depuis de trop nombreux mois déjà… » Sur ces mots, tu te mets à courir pour ta vie, à courir comme tu n’as jamais couru. Megara t’accompagne en assurant tes arrières, et au bout d’une dizaine de minutes, tu tombes finalement sur un cul-de-sac. Il ne manquait plus que ça. Si David s’était mis à te poursuivre, il ne mettrait pas beaucoup de temps à arriver. Tu n’allais pas pouvoir échapper à une confrontation. Alors cette fois, ce sont tous tes Pokémons que tu fais sortir. Tous sauf Knight, à qui tu ne veux pas faire subir le sort de devoir combattre son ancien maître. Et parce que c’était peut-être ta fin, tu te mettais à prier. Dans les films, c’est le moment où le prince charmant apparaît de nulle part pour te sauver. Mais là, tu étais bel et bien seule, et personne n’allait venir à ta rescousse.
 
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
  Lun 9 Juil - 23:07
citer
éditer
x
  Lun 9 Juil - 23:07

 
La solitude de la rue.
Feat Wendy Lawson // RP Duo

La voix brisée de Wendy me tira de mes pensées. Elle tremblait. Elle avait peur et elle avait raison. Demander de l’aide et recevoir un monstre à la place, il y avait de quoi paniquer et maudire les cieux pour ce coup en traitre. J’hoquetais de rire, me tenant le visage d’une main. A moi aussi le destin me jouait des tours. L’ironie du sort j’imagine. Sa voix était faible et forte à la fois et alors qu’elle me dévisageait, j’osais enfin croiser son regard. C’était le même qu’il y a six mois. Celui de la Wendy paniquée, qui ne réfléchissait plus et qui avait failli mettre fin à ses jours en sautant d’un hélicoptère en plein vol. Allait-elle à nouveau attenté à sa vie ? De quelle manière allait-elle s’y prendre cette fois-ci ? Peu importe, quoi qu’elle tente je devais l’en empêcher et si j’étais incapable de lui répondre quoi que ce soit, de m’exprimer ou de manière plus générale, d’être réactif, je comptais bien faire en sorte qu’il ne lui arrive rien… J’étais venu pour ça de toute manière et cette malheureuse nouvelle n’y changeait rien. Au moins maintenant je comprenais la situation, sans même qu’elle ait besoin de me le dire de vive voix ou qu’elle explicite plus ses propos précédents.

Wendy faisait parti des traitres dont Damien avait parlé tout en en taisant le nom. J’aurais certes pu me renseigner sur le sujet, participé moi-même à la traque et mettre à profit mes compétences de détective pour m’assurer d’avoir le chef à la bonne… Mais j’avais voulu régler mes propres problèmes avant de m’occuper de ceux des autres et voilà où cela m’avait mené. Des menaces et une jeune fille totalement perdue en train de fuir. Bien évidemment les quelques passants qui zonaient dans le coin nous regardaient comme des bêtes curieuses. Ça m’arrangeait bien tiens.
Totoro ne comprenait pas la situation. Lui qui était tout content à l’idée de retrouver celle qui lui avait permis de s’enfuir du Regalia, il n’avait pas compris pourquoi son ancienne dresseuse criait sur celui qui prenait soin de lui depuis une demie année à présent. Il avait essayé de la suivre alors qu’elle s’enfuyait, mais lui courir après lui demandait quand même beaucoup d’effort et je ne lui en avais pas donner l’ordre alors pourquoi s’embêter à ça. D’ailleurs, je changeais de partenaire à mes côtés, ramenant mon Goinfrex dans sa ball et en faisant sortir ma Tylton. Je caressais un peu Smoke avant de lui expliquer brièvement la situation.

« Tu te souviens de Wendy ? Et bien elle à des soucis et il faut qu’on l’aide. »

Je sortais un calepin vierge de mon sac, griffonnait un petit message sur la première page.

« Tu peux lui apporter ça s’il te plais ? Je pense qu’elle aura au moins besoin d’autant de temps que moi pour accuser le coup, alors on va faire les choses étapes par étapes. »

L’aviaire bleu et blanche paillait en guise d’acquiescement, attrapa le bloc note dans son bec et commença à battre des ailes et prendre de la hauteur à la recherche de la rouquine qu’elle n’avait vu que brièvement et qui était accompagnée du même pokémon que la femme de son dresseur. Elle ne mit que quelques secondes à repérer une silhouette slalomant entre les passants et s’engouffrant dans une ruelle et elle ne prit pas plus de temps pour rejoindre cette même ruelle en quelques battellement d’aile supplémentaires. Perché sur le toit d’un bâtiment, la demoiselle ailée bondissait de tuile en tuile jusqu’à atteindre le bord et remarqua que la jeune femme était à présent entourée de bien plus de pokémon que tout à l’heure. Les pokémons en question n’étaient pas particulièrement impressionnant ou plus gros qu’elle, si ce n’est la Feunard accompagnant la jeune fille mais le fait qu’elle soit entourée d’autant de pokémon mit mal à l’aise la petite boule cotonneuse qui préféra renforcer ses ailes d’une couche supplémentaire de protection à grand coup de Cotogarde avant de s’aventurer en terrain dangereux. Doucement, comme pour ne pas brusquer la femme à la chevelure rousse, la Tylton vint se poser à quelques mètres de Wendy et son équipe, déposa le carnet sur le sol avant de piailler en direction de tout ce petit monde comme pour annoncer la missive, avant de prendre ses ailes à son cou et de remonter sur le toit du bâtiment. Smoke aurait pu retourner auprès de son humain adoré mais elle avait la présence d’esprit de se dire que peut-être voudrait-il récupérer son carnet et le stylo qu’il avait glissé à l’intérieur. Dans son empressement, ce dernier ne lui avait en effet pas dit qu’il souhaitait communiquer avec Wendy par l’intermédiaire du carnet et qu’il fallait donc venir le lui rendre, la demoiselle ailée faisant donc office de Poichigeon voyageur.

« Venu en ami. Ai des problèmes aussi. Savais pas pour toi. Doit être discret pour parler de ça. »

Non loin de là, toujours au lieu indiqué pour le rendez-vous. J’attendais le retour de Smoke, me demandant si la jeune fille allait ne serait-ce que prendre la peine de lire le petit mot à son attention et si ces précautions seraient suffisantes pour moi et elle. Mine de rien, j’étais autant à découvert qu’elle et ce petit jeu pourrait m’attirer de sacrés ennuis. Allez David, reprends-toi et garde ton calme. Si vous céder tous les deux à la panique ça tournera au désastre. Tout était différent et pourtant rien n’avait changé. Pas vis-à-vis de ce que tu lui avais promis en tout cas.

••• NOTE | N/A
© Ashling pour Aurora Millenarius
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
  Mar 10 Juil - 19:27
citer
éditer
x
  Mar 10 Juil - 19:27

 
La solitude de la rue
feat. david rosebury
Tu attendais. Tu attendais qu’il arrive. Tu étais prête à te battre, pour ta vie. Tes Pokémons sentaient toute la tension qui t’animait et se mettaient en posture de défense, comprenant qu’un danger imminent arrivait. Même Winnie, qui d’habitude se montrait maladroit et naïf était sur le qui-vive. Il était le premier à accepter de se sacrifier si cela signifiait pouvoir garder sa maîtresse en vie. Il avait le regard dur, prêt à sortir ses griffes. Et pourtant, rien. Tu ne sentais plus la présence obscure d’Yveltal autour de toi. Il n’y avait plus cette sensation qui te picotait, qui t’alertait de la présence d’un membre de la secte. Il n’y avait plus cette nausée insupportable quand tu reconnaissais un des tiens. David n’était pas venu à ta poursuite. Pourquoi ? Etait-il parti donner l’alerte, était-il parti chercher des renforts ? Dans ce cas, tu n’aurais aucune chance, seule contre plusieurs damnés. Et tu te rappelais douloureusement de la chasse-poursuite contre Philippe, quelques mois plus tôt, ce sbire de Nox qui avait osé fuir ouvertement la secte… tu avais fait partie de la meute chargée de descendre le traître. Aujourd’hui, c’était toi la cible. Cela devait être le karma.

Et alors que tu t’apprêtais à quitter la ville en urgence, un battement d’ailes te met en alerte, alors qu’un Tylton s’approche. Tu le reconnais, tu l’avais aperçu lors de ta garde à vue. C’était le Pokémon de David, mais ce dernier n’était pas là. Etait-ce une sorte de déclaration de guerre, un message pour te demander de te préparer au pire, ou… ? Un piège qui allait t’exploser au visage ? Tu hésites, et fais signe à tes Pokémons que tout va bien. Tu envoies Aurore aller récupérer le carnet, et en lit le contenu rapidement.

« Venu en ami. Ai des problèmes aussi. Savais pas pour toi. Doit être discret pour parler de ça. »


Et ton coeur se resserre instantanément, alors que tu regrettes d’avoir porté un jugement aussi hâtif sur le Rosebury. Bien sûr qu’il a des problèmes aussi. Tu aurais dû t’en douter. David avait beau avoir recours à des méthodes questionnables, il n’avait pas un fond malhonnête, et tu le savais. Il devait avoir ses raisons, comme tu avais eu les tiennes, et tu regrettais de ne pas avoir cherché à comprendre, toi qui plus que n’importe qui, connaissais les méthodes perfides des Nox pour recruter des membres. Tu soupires, presque soulagée, tandis que tu rappelles tes Pokémons un à un, pour faire sortir de nouveau Knight, qui a une mine triste après ce que tu lui as fait. D’ailleurs, tu vois très bien qu’il te boude un peu, alors qu’il te mord la main. « Oui oui, pardon Knight, j’aurais pas du réagir comme ça… oui je sais, ton papa n’est pas comme ça, je suis désolée je te dis. Allez viens, on va le voir. » Tu gribouilles un « pardon. j'arrive. » et tu fais signe à l’oiseau de venir récupérer le carnet. Il sera de retour auprès de son maître plus vite que toi, à pied. Et avec une certaine appréhension, tu te mets en route.

Mais à l’approche du lieu du rendez-vous, tu dois avouer avoir peur. Très peur. Tout pourrait s’arrêter ici pour toi. C’est une pensée que tu n’arrives pas à chasser. Mais ton « radar à Nox » ne signale la présence que d’un homme, et c’est finalement la seule chose qui te pousse à avancer, et non la confiance que tu portes envers David.. Tu as honte de le reconnaître, mais cela montre à quel point tu psychoses et à quel point tu es devenue paranoïaque. Tu vois rouge partout, tu vis noir le jour, tu rêves Nox la nuit.
C’est Knight qui se jette le premier sur David. La petite créature est on ne peut plus heureux et enthousiaste, et se colle contre le détective, réclamant des câlins. Tu esquisses un léger sourire, attendrie par la scène, mais tu ne t’approches pas plus, tu n’oses pas. Tu as à la fois peur et honte, et tu préfères garder une certaine distance avec ton interlocuteur. « Monsieur Rosebury… Ils vous ont eu vous aussi… Que vous ont-ils vendu ou promis ? » Tu te plonges dans un silence pour de sens. Le ‘vous aussi’ en disait long sur ton histoire, sur ton état d’esprit, et en révélait tellement sur les choix que tu as pu faire. Tu t’accroupis par terre. Comment en étiez-vous arrivés là ? « Vous devez avoir tout deviné sur ma situation maintenant… » Tu fixes le sol, terriblement gênée. « Je suis désolée, vous m’aviez défendue et vous croyiez en moi mais vous savez ma véritable nature maintenant. Je suis désolée. »

PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
  Mer 11 Juil - 14:44
citer
éditer
x
  Mer 11 Juil - 14:44

 
La solitude de la rue.
Feat Wendy Lawson // RP Duo

La notion du temps est toute relative et heureusement pour les hommes, ils ne ressentent pas chaque seconde passer en permanence… que la vie serait chiante et oppressante dans le cas contraire. Le temps réel. Une notion que les gens aiment bien employée sans pour autant en réaliser toute la portée. On parle de commentaire en temps réel, d’informations données depuis les journalistes directement sur « le terrain » mais au final les gens qui écoutent ou regardent tous ça ne remarque pas les secondes qui passent les unes après les autres. Pourtant, on a tous déjà vécu au moins une fois dans sa vie où on se rend compte du temps qui passe pour ce qu’il est vraiment. Ces nuits sans sommeil dans une vielle maison aux horloges dont les aiguilles cliquettent à un rythme régulier. Ces moments d’inaction totale ou où compte les secondes. Et bien c’était ce genre de moment que je vivais présentement.
J’aurais pu me griller une clope, sortir mon portable et regarder quelques informations à la con ou même jouer à Animal GO histoire de regarder si je trouvais un ou deux de ses petits monstres imaginaires dans le coin mais je n’avais pas vraiment la tête à ça. Je me contentais de rester assis, regardant vaguement dans la direction dans laquelle Wendy s’était enfuit en espérant voir ma petite Tylton revenir en un seul morceau.

L’endroit était à présent désert, l’heure du déjeuné s’étant terminée, humain comme pokémon avait abandonné la petite place cachée entre les maisons et les commerces. Mon ventre criait famine… Je n’avais pas pris le temps de manger avant de venir voir la rouquine qui ne m’accordait plus sa confiance. Comme quoi, les désagréments de la vie n’arrivent jamais seuls.
Quoi qu’il en soit, voila le retour des bonnes nouvelles. Smoke venait de se poser sur un de mes genoux et me fixa, le carnet à nouveau dans sa bouche. N’avait-elle pas réussi à retrouver Wendy et était-elle revenue faute de mieux ? Je soupirais silencieusement avant d’attraper doucement le carnet et quand même vérifier et fus ravit d’y trouver quelques mots aussi confus que les miens. C’était… facile. Peut-être avait-elle repris ses esprits et avait-elle réalisée que je n’étais pas un ennemi bien au contraire. S’était-elle souvenue de notre première rencontre ? Des mots de réconforts et d’espoir après la tragédie du Régalia ou de la longue attente de sa sortie de détention suite à son interrogatoire avec le Chevalier Impérial Aetherling… Brr. Rien que de penser à son nom me rappel l’état dans lequel il m’a mis et la douleur qui va avec… Et dire qu’il fréquente ma fille… Je ne suis pas dans la merde moi…

Au bout d’une poignée de minute, Wendy apparut au coin de la rue et avec elle, le petit Knight qui vint me bondir dans les bras et me lécher le visage histoire de me faire comprendre qu’il était content de me revoir. A sa manière, Totoro fit de même avec Wendy et couru dans sa direction avec de se coller à sa jambe et tirer sur le bord de sa jupe tout en essayant de lui dire quelque chose. Il lui demandait peut-être des explications par rapport à ses agissements… Non. Il lui demandait très certainement à manger. C’est un peu tout ce qui l’intéressait avec les câlins mine de rien.
S’en suivit une conversation avec la rouquine qui cherchait à comprendre comment j’en étais arrivé là. La jeune femme n’avait pas fait mention de la secte noire mais quelqu’un avec un peu de jugeote pourrait faire le lien s’il entendait notre conversation. Je fis donc bien attention, regardant autour de nous si personne ne surveillait avant de lui répondre à une tonalité de voix relativement basse, afin que personne d’autre qu’elle ne puisse entre sans pour autant chuchoter.

« Mff… Il m’a promis monts et merveilles… Ce n’était sans doute pas difficile de me manipuler puisqu’il était dans ma tête. Entre les hallucinations, mes craintes et mes envies… J’ai finis par céder et maintenant je ne peux plus faire marcher arrière… »

Quant à la situation de Wendy, tout devenait limpide. Oui j’avais appris des choses qu’elle aurait préférer me garder secrètes mais ce n’était pas plus mal au fond. A force de cacher des choses aux autres on finit ronger de l’intérieur… Et Yveltal à déjà ce rôle alors si on y ajoute en plus culpabilité et peur, c’est la folie assurée. Je posais ma main sur l’épaule de la jeune femme et la regardait dans les yeux.

« Tu n’as pas à t’en vouloir. Cette situation… Notre situation… N’est pas une fatalité. Certes nous sommes considérés comme des monstres aux yeux du monde… Certes nous avons des besoins supplémentaires… Mais ce que nous sommes ne dépends que de nous. Peu importe l’influence qu’il a sur nous et la malédiction dont il nous accable, tant que nous ne dépassons pas certaines limites ça ne fait pas de nous des monstres… Simplement des prédateurs. »

Tout nier en bloc serait une erreur et embrasser les pulsions meurtrières que nous vivions ne serait pas une solution non plus. Nous devions accepter les choses tout en gardant le contrôle sur nous-même. C’était le seul moyen de ne pas sombrer à la corruption sans pour autant obtenir un quelconque pardon. Qui serait assez fou pour nous pardonner de toute façon et pourtant, peu nombreux sont ceux qui seraient capable de résister à Yveltal, ses beaux discours et aux promesses qu’ils faisaient. De plus, ce n’était pas un menteur alors en prenant ça en compte, il n’est pas idiot de céder à la tentation.

Wendy n’était pas la seule à avoir des questions. J’en avais au moins autant qui me brulait les lèvres. Qu’est-ce qui l’avait poussée sur ce chemin elle aussi ? Que comptais-elle faire maintenant que la secte la traquait et jusqu’où pensait-elle être capable d’aller pour survivre… Et surtout… depuis combien de temps ne s’était-elle pas « nourrie ». Son visage blafard et son état m’inquiétaient. Je pris donc à nouveau la parole :

« Tu as faim ? Vu ton état j’imagine que tu te limite à moins que le minimum… »

Le moins que je puisse faire était lui permettre de manger, se laver et se reposer un peu. Tu ne pourrais peut-être pas fausser la piste qu’elle laissait ou empêcher Nox Oscuras de la suivre efficacement, encore moins leurs mettre des bâtons dans les roues, cependant je pouvais au moins lui apporter mon soutien.

••• NOTE | N/A
© Ashling pour Aurora Millenarius
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
  Jeu 12 Juil - 20:29
citer
éditer
x
  Jeu 12 Juil - 20:29

 
La solitude de la rue
feat. david rosebury
C’est Totoro. Qui roule vers toi, littéralement. Qui te regarde avec les yeux qui brillent, et… la bouche qui bave. Celui-là n’a pas changé. Mais cela te touche qu’après tous ces mois, et malgré le peu de temps que vous avez passé ensemble (quelques heures tout au plus), il se souvienne toujours de toi. Tu ne le mérites pas vraiment, il ne doit pas s’en rendre compte le bonhomme, mais ce que tu as fait, tu… l’as abandonné, et il n’a été que chanceux que David ait été là au bon endroit au bon moment, pour l’accueillir plutôt que de le laisser à la rue. Tu lui tapotes la tête et t’accroupit, mais tu n’as malheureusement rien à lui donner à manger. Tu n’as déjà pas assez pour toi, alors tu n’as pas de friandises à lui accorder.

Tu t’assoies par terre, à quelques mètres du Rosebury, comme tu as l’habitude de le faire si souvent maintenant. Mais qu’on ne se détrompe pas, en réalité, même avant d’être officiellement sans domicile, tu aimais déjà t’asseoir par terre plutôt que sur une chaise, que ce soit chez toi ou même… au travail, quand tu te permettais secrètement parfois de t’asseoir en tailleur à ton bureau, lorsque tu y étais seule. Tu invites Totoro à venir faire un petit somme contre toi et le petit monstre s’endormit quasiment aussitôt, content qu’on lui offre un coussin pour sa sieste.  « Je suis désolée d’apprendre cela. Ils sont prêts à tout pour leurs folies… J’aimerais croire comme vous le dites que notre situation n’est pas une fatalité mais pourtant, je ne peux pas penser autrement maintenant que le monde entier est à mes trousses. »

Tu enroules tes cheveux autour de tes doigts, gênée, et pour essayer de te distraire. Toi aussi tu as parfois dû partir en mission pour chercher de nouvelles recrues, et tu te sentais coupable. Tu n’avais jamais réussi à convertir une seule personne (difficile de convaincre lorsqu’on est soi-même pas convaincu), mais tu savais très bien de quoi David parlait. C’était effrayant de savoir la manière dont Yveltal pouvait manipuler les hommes. mais tu t’étais parfois posée la question : peut-être que finalement, ce n’est pas Yveltal qui vous manipule. Que vous êtes les seuls à avoir répondu à l’appel de l’impossible, à l’avarice, à la volonté de vouloir jouer avec la mort, de vouloir vous détourner des lois de la nature… Que vous avez été seuls maître de vos choix, que personne ne vous y a obligé. C’est la réflexion que tu as pu avoir de nombreuses fois, car si ta haine envers la secte était grande, celle envers toi-même l’était tout autant. Cette attitude indifférente et désintéressée que tu pouvais avoir, cette manière de toujours rejeter la faute sur les autres, de toujours être la victime et jamais l’héroïne… Tout ça, c’était toi, et rien d’autre que toi. Pas Yveltal qui t’obliges à te conduire de la sorte. Alors tu étais d’accord, mais à moitié. Vous n’étiez pas des monstres, mais un peu plus que tout le reste de la population quand même.

Tu continues de tapoter affectueusement la tête du Goinfrex endormi, comme pour te calmer toi-même.  « Vous le savez maintenant. Ils sont fous, aveugles, et surtout désespérés. Je… l’ai été aussi. » Tu marques une pause, détournant ton regard de celui du détective, dans lequel tu avais pu voir une curiosité brûlante.  « Je voulais l’aider. J’ai crû l’aider. Mon père. Mais en fait, c’était juste moi que j’essayais de consoler. J’ai eu peur de faire face à l’inévitable, et j’ai commis l’irréparable. » Le regard vide, tu souris légèrement, comme pour te moquer de ta propre bêtise.  « Je n’ai pas faim, c’est gentil. Je vous ai contacté aujourd’hui parce que j’ai besoin d’aide pour retourner à Albion. Je sais que je vous en demande beaucoup mais… »

Tu te lèves, réveillant le petit goinfre qui s’en va rejoindre David, affamé. Et tu pars t’agenouiller devant le Rosebury, la tête baissée, honteuse. Et dans une voix solennelle, tremblante, tu te confies enfin. « J’ai lu un jour que les gens oublieront ce que vous avez dit, oublieront ce que vous avez fait, mais n’oublieront jamais ce que vous leur avez fait ressentir. Vous m’avez soutenue dans mes moments les plus difficiles, bien plus que vous pouvez imaginer Monsieur Rosebury et je n’oublierai jamais ce sentiment. Vous êtes vraiment la seule personne qui puisse m’aider aujourd’hui… Je vous promets que vous ne me reverrez plus ensuite, mais j'ai besoin de vous, juste aujourd'hui. » Tu savais que tu le mettais en danger en faisant cela, et encore une fois, tu te montrais égoïste, mais jamais tu n'avais été aussi sincère qu'à ce moment-là.

PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
  Sam 14 Juil - 10:38
citer
éditer
x
  Sam 14 Juil - 10:38

 
La solitude de la rue.
Feat Wendy Lawson // RP Duo

Nos avis divergeaient, la pointe d’hypocrisie dans mon raisonnement s’opposant au pessimiste bien légitime qui occupait l’esprit de la jeune femme. En effet, la menace de la ligue n’était plus la seule puisqu’elle était considérée comme une traîtresse parce l’organisation même qui l’avait poussée à trahir la confiance des siens et sans doute commettre milles méfaits. Comme quoi, malgré le fait qu’Yveltal tiennes ses promesses celui-ci ne tolérait aucun échec ou écart… ce ne serait pas simple de rester « humain » sans finir comme Wendy.
La jeune femme me conta ensuite, partiellement, comment elle aussi avait été manipulée par l’entité divine et comment de bonnes intentions avaient été détournées en peur… C’était donc bien le même scénario que moi. Quelle triste coïncidence. S’en suivi l’un des moments les plus gênant de ma vie, la jeune femme venant me supplier à genoux de l’aider à rentrer à Albion.

J’étais presque aussi paniqué qu’elle sur le coup, ne sachant pas comment réagir par cette manière de demander un service, aussi peu commune qu’extrême. J’optais pour ce qui me semblait le plus juste et, toujours avec mon souci de galanterie habituel, j’aidais la jeune rouquine à se relever et lui disait :

« Mais enfin Wendy ce n’est pas la peine d’aller jusqu’à faire ça… Si je suis venu ici c’est pour t’aider peu importe ce que cela implique. Je n’abandonnerais pas une amie, peu importe ma condition de… enfin ma condition actuelle ou bien la tienne. Encore moins quand l’amie en question est à peine plus vielle que ma fille. »

Lui avais-je déjà parlé de ma fille déjà ? Meh… Quelle importance après tout. Ce n’est pas comme si je lui cachais quoi que ce soit ou que j’avais un besoin d’omettre volontairement telle ou telle chose de ma vie. Elle voulait donc retourner à Albion, sans m’impliquer outre mesure. Ce n’était pas particulièrement compliqué à vrai dire. Ce n’est pas comme si j’avais à l’escorter jusque là bas à vrai dire… même si ce serait sans doute bien plus sage et facile pour elle dans ce cas de figure là. Que devais-faire. Que devais-je choisir. Facilité pour moi ou pour elle ? Quelle question… pour elle. Je venais de lui dire que je n’allais pas la faillir et s’il y avait bien quelque chose qui m’horripilais plus que l’injustice que quelqu’un pouvait subir, c’était les sournois et menteurs qui venaient siffler aux oreilles des malheureux. Et puis j’avais toujours la possibilité d’utiliser mon Joker : La Patte.

La Patte avait rendu de nombreux « services » et ici et là et s’il ne faisait payer personne ce n’était pas seulement car il souhaitait simplement réparer les tords, jouer aux justiciers et agir de manière désintéressé… C’est aussi car en offrant un grand service il pouvait s’attendre à en demander un jour un petit si la situation le demandait. M’éclaircissant la voix, je répondis à nouveau à la jeune femme qui n’avais pas manqué de me toucher avec les mots qu’elle avait choisi lors de sa dernière prise de parole :

« J’ai un ami… lui-même recherché par un certain nombre de personnes depuis quelques temps déjà. Son travail lui à permit d’avoir beaucoup d’amis et de personnes redevable. Je pense que cet ami pourrait t’aider sans mal à retourner à Albion même s’il préfère pour des raisons plutôt évidentes, travailler de nuit… Si tu penses pouvoir attendre jusqu’à ce soir pour le départ ça ne devrait pas poser de problème pour le voyage. »

Il fallait comprendre : j’ai une solution mais il vaut mieux attendre la nuit. Pendant ce temps-là, Wendy pourrait se doucher et se reposer un peu, il suffisait de faire un crochet dans ma chambre d’hôtel pour ça. Je suis persuadé qu’il n’y aura bien évidement aucun malentendu. Car après tout Goin… la jeune femme n’avait même pas la moitié de mon âge Goin… et je ne suis pas un prédateur ou un Léopardus comme aiment les appeler les…

« ‘FREX ! »

Je sursautais, surpris par le cri de colère ou plutôt de frustration que le ventre sur patte venait d’émettre. Je l’avais presque oublié lui. Focalisé dans ma conversation je n’avais pas remarqué qu’après sa petite sieste le bonhomme, mécontent de ne pas avoir eu à manger de la part de rouquine avait décidé de venir réclamer son dût auprès de celui qui était le plus susceptible de céder… c’est-à-dire moi. D’ailleurs, compte tenu qu’aucun de mes pokémons et moi n’avions mangé ce midi, je me voyais mal lui refuser. Je soupirais donc avant de poser mon sac au sol, sortir les gamelles de tous mes pokémons, y verser leurs croquettes avant de finalement les libérés de leurs sphères colorées et les inviter à manger.


••• NOTE | N/A
© Ashling pour Aurora Millenarius
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
  Dim 15 Juil - 0:49
citer
éditer
x
  Dim 15 Juil - 0:49

 
La solitude de la rue
feat. david rosebury
Honnêtement, toi-même devais le reconnaître : tu étais une personne qui avait beaucoup de fierté. Tu avais beaucoup d'ego, et tu avais toujours eu cette tendance à te sentir un peu supérieure aux autres, à choisir les gens que tu fréquentes, à penser que tu es plus intelligente et plus réfléchie que la moyenne des personnes. Mais ça, c'était vrai avant ta décision de fatale de rejoindre les Nox, et depuis, le mot fierté était un mot que tu ne pouvais plus prononcer. Tu n'en avais plus du tout. Et le peu qu'il t'en restait, tu l'écartais et le mettais de côté : tu étais prête à tout et tu savais que tu n'étais qu'une fourmi que n'importe pourrait écraser à tout moment. Alors tu n'avais pas hésité un seul instant pour te mettre à genoux devant David. C'était une prière, une requête, une demande solennelle. Tu frisonnes, tu n'oses même plus lever ta tête. « Je vous dois ma vie Monsieur Rosebury, littéralement. Je vous le répète une fois de plus, vous ne savez pas à quel point votre aide m'est précieuse. » Tu retiens un sanglot, alors qu'il t'aide à te relever. Tu te sens soulagée, car tu ne savais pas jusqu'au bout s'il allait accepter ou non. Car comme il le dit si bien, il a une fille, tu le savais, il t'en avait déjà parlé. Il avait une famille à protéger, une famille et tu imaginais bien que ces derniers comptaient plus que tout pour cet homme aussi impliqué. Et tu savais qu'avec cette requête, tu ne mettais pas non seulement la Patte en danger, mais aussi les siens. Mais tu n'avais pas le choix. « Je ne peux pas vous payer tout de suite. Je ne peux pas retirer de l'argent ni contacter ma banque, ce serait trop dangereux. Mais dès que tout cela sera fini... Je vous revaudrai ça. Je travaillerai pour vous s'il le faut. Je ferai ce qu'il faudra pour vous repayer cette faveur. »

Tu observes les alentours maintenant que tu as les idées plus claires, et que tu es moins angoissée. La rue est toujours déserte dans ce coin de la ville, les activités sont concentrées dans le centre, et vous êtes sûrs de ne pas avoir de mauvaise compagnie ici. « Je m'en remets à vous, vos conditions sont les miennes, je m'adapterai à ce que vous me proposerez, ne vous inquiétez pas pour moi. » Tu commences à marcher un peu et... il te semble entendre des petits cris plaintifs, des cris douloureux, un bruit qui ressemble à... « FREX ! GOINFREX !! » A Goinfrex bien sûr. Mais ce n'est pas le seul à exprimer sa faim. Là, tout de suite après, c'est ton ventre qui émet un terrible grondement, un gargouillement qu'il t'es impossible à cacher. Tu baisses tes yeux vers ton ventre avant de poser une main dessus, gênée de cet aveu... « En fait, il semblerait que j'ai faim moi aussi... » Tu étais devenue toute rouge, tu avais envie de te cacher. Si lors de votre première rencontre, tu avais été beaucoup plus bavarde et enthousiaste, ce n'était plus le cas aujourd'hui. Tu n'osais plus du tout t'exprimer, et pourtant, tu l'avais vu plus d'une fois, et c'était bête, mais tu te cachais derrière des manières et des politesses qui t'empêchaient d'être toi. « Vous pensez que les croquettes pour Pokémon sont comestibles pour les humains aussi ? » Tu souris. C'est une blague bien sûr mais pour être honnête, tu as tellement faim que tu serais en fait prête à les manger. Tu hausses des épaules, caressant la tête de Totoro qui était désormais aux anges. Et Knigt qui revient à la charge, un peu jaloux. « Quel est le programme, en attendant ce soir ? »

PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
  Ven 20 Juil - 15:42
citer
éditer
x
  Ven 20 Juil - 15:42

 
La solitude de la rue.
Feat Wendy Lawson // RP Duo

L’argent. Toujours l’argent. L’un des plus grands maux de l’humanité. Un dogme malsain qui tient le monde entier entre ses griffes. Une fatalité que personne ne peut fuir et qui met fin aux rêves de nombreuses personnes qui n’ont pas accès à certaines études, faute de moyen. Et elle voulait me rembourser ?! Bien évidemment, je soupire en entendant ses mots, secouant la tête négativement comme pour lui faire comprendre que c’est une idiotie. Penser à ça est futile pour le moment. Elle devait se concentrer sur aujourd’hui et demain, pas sur un futur lointain ou trop incertain. Quoi qu’il en soit, voir la jeune femme dans un tel état m’était difficile, cependant mon sourire fut sincère lorsqu’elle m’avoua enfin avoir faim elle aussi. Quoi de plus normal après tout ? Elle n’allait pas me faire croire que si elle dormait dans la rue, elle mangeait correctement. Pas besoin d’être un génie pour comprendre ça. J’eus presque envie de rire lorsqu’elle parlait de manger des croquettes pokémon et me contentait de répondre par un regard un peu paternaliste qui signifiait « t’es bête ». Ça aurait pu être drôle si je n’imaginais pas que dans sa situation, elle pouvait véritablement se poser sa question. Mais si je devais y répondre, j’imagine que s’il n’y avait vraiment rien d’autre à manger ce pouvait être possible… quant au goût ça c’était une autre histoire, je n’avais pas personnellement vérifié mais s’il y avait autant de marques et de variétés parmi ces croquettes, il devait bien en avoir de meilleures que d’autres.

Les pokémons de Wendy aussi devaient avoir faim. C’était même certain et fort heureusement pour moi, à cause de ce goinfre de Goinfrex, j’avais toujours plus de nourriture que nécessaire pour mes pokémons… bien plus. Ainsi, lorsque mes compagnons eurent fini de manger, je remplissais à nouveaux les gamelles et dit à la rouquine :

« Winnie, Knight et tes autres pokémons si tu en as, doivent eux aussi avoir faim… Quant ils auront fini de manger ça sera notre tour, on va bien trouver restaurant ou un café encore ouvert à cette heure. »

Le cas échéant on se dirigerait plutôt vers une superette et je profiterais de l’occasion pour lui prendre quelques produits peu périssables qui lui permettrait de tenir jusqu’à ce qu’elle soit arrivée à destination… quelle que soit la destination. Un sac de course, quelques billets et un voyage jusqu’à Albion, c’était encore une fois la moindre des choses que je pouvais faire pour Wendy qui n’avait d’autre alternative que demander de l’aide aux rares personnes de confiance.
La jeune femme me demandait comment nous allions meubler la journée et si d’ordinaire je lui aurais dit que nous pouvions trainer un peu dehors, j’imaginais bien qu’elle avait passé suffisamment de temps dans les rues ces derniers jours pour ne pas avoir envie d’une telle balade, même si ma simple compagnie devrait l’aider à vivre la chose différemment. Je repris donc après cette courte réflexion en lui disant :

« Ma foi après le déjeuner, pourquoi ne pas aller se changer les idées ? J’imagine que tu as envie d’un tas de chose, il te suffit de demander. Quand tu te seras changé les idées, nous irons à l’hôtel où je devais passer la nuit, tu dois rêver d’une douche chaude et si tu veux faire une petite somme tu en auras bien évidement le droit. »

Un nouveau sourire à l’intention de la jeune femme. Je n’étais pas à son service mais je me devais de faire en sorte que son temps avec moi soit le plus agréable et réconfortant possible.

••• NOTE | N/A
© Ashling pour Aurora Millenarius
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
  Mar 24 Juil - 20:35
citer
éditer
x
  Mar 24 Juil - 20:35

 
La solitude de la rue
feat. david rosebury
David ne peut cacher son désaccord lorsqu’il t’entend parler de remboursement. Ce n’était pas par question de politesse que tu souhaitais lui envoyer de l’argent, c’était juste… normal, rien de plus. Et qu’importe la somme que tu pourrais payer au détective, ce ne sera jamais assez pour exprimer toute ta gratitude. Mais tu n’oses pas insister, car à sa place, tu imagines que tu n’aurais pas accepté non plus. Le sujet est donc vite mis de côté (même si en réalité, tu comptes bien lui faire un virement avec ou contre son gré, une fois que tout cela serait terminé… c’était peut-être pour cela que tu n’argumentais pas plus). Pour clore le sujet, tu finis donc par sortir un à un tes compagnons… Et maintenant que tu y pensais, tu avais de la chance qu’ils soient tous de petit gabarit. Un Teddiursa, un Feunnec, un Evoli, un Doudouvet…. Le plus imposant des Pokémons que tu avais était ton Feunard finalement, et elle n’était pas la plus gourmande. « Vous connaissez déjà Winnie. Là, c’est Megara. Elle a du caractère et a bien failli mettre mon appartement en feu.. Du temps où j’avais un appartement. » Ta voix s’éteint un peu sur la fin de la phrase. Tu ne cherchais pas à plomber l’ambiance mais c’était sorti tout seul. Tu essayes de te rattraper, comme si de rien n’était. « Le Feunnec s’appelle Aurore. On ne dirait pas mais c’est une petite folle et c’est la plus agile de l’équipe, c’est elle qui part devant en éclairage à chaque fois. Et puis, il y a Tiana, la Doudouvet qui veut remplacer Winnie, et, Knight bien sûr. »

Hésitants, les Pokémons n’osent pas trop s’approcher de la nourriture, comme s’ils ne comprenaient pas si cela leur était bien destiné. Et puis, eux pouvaient facilement chasser au besoin, et tu les laissais d’ailleurs librement se nourrir dans la nature (il n’y avait que Winnie et Tiana qui n’étaient pas assez débrouillards pour partir chasser ou collecter des baies - de vrais assistés.) (Quoiqu’il n’était pas totalement faux de dire qu’à ce moment précis, tu étais toi même une assistée, qui devait quémander honteusement de l’aide.) Au bout de quelques croquettes, tous te font une triste mine et s’arrêtent de manger. Ils n’ont pas plus faim que cela. Tu t’imagines qu’ils se sont habitués à vivre sur un régime strict et à ne demander que le minimum. Et ils ne veulent sans doute pas s’habituer à un repas de luxe, car c’est ce que cela représentait à leurs yeux, et ils savaient que le jour d’après, tout reviendrait à la normale… C’est-à-dire pas de nourriture sur demande. Et même si cette vision te déchire le coeur, tu les comprends. C’est pareil pour toi. Tu ne demandais que le minimum. Tu ne voulais pas, et tu ne pouvais pas t’habituer à mieux. Le moment était un peu gênant, et tu décides donc de changer de discussion. « Knight a été très courageux. Il m’a sauvé plus d’une fois. Vous savez, j’ai failli être arrêtée par la ligue… une deuxième fois. C’est grâce à lui que j’ai pu m’en sortir.. C’était pas très bien parti, on était en train de… chasser un traître. Un traître comme moi. » Tu t’arrêtes un moment alors que tu as l’impression que quelque chose bloque au travers de ta gorge. Le visage baissé, gênée, tu n’arrivais décidément pas à parler d’autre chose que de ce qui te tourmentait. Folle ambiance. « Je pense que je ne suis pas contre un peu de repos. Je n’ai pas réussi à bien dormir ces derniers jours. Est-ce que vous aussi, la nuit, vous.. » Tu n’arrives pas à finir la phrase. C’était difficile de parler de toutes les visions que tu avais, des cauchemars que tu faisais. Tu en étais devenue insomniaque, cela te faisait peur de t’endormir. C’était une peur qui te saisissait au plus profond de tes entrailles, qui était insupportable à vivre. « Non, rien, oubliez. Une fois à l’hôtel, je crois que j’aimerais bien écrire une lettre à ma mère aussi. Je ne sais pas quand je vais pouvoir lui parler de nouveau. Est-ce que je peux vous demander de la poster pour moi aussi ? » Tu lui demandais tellement, mais autant profiter de sa présence. C’était tes dernières heures de tranquillité. Et ton ventre gargouilla de nouveau. « … On va manger ? »


PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
  Mer 25 Juil - 23:42
citer
éditer
x
  Mer 25 Juil - 23:42

 
La solitude de la rue.
Feat Wendy Lawson // RP Duo

Wendy avait une belle équipe mine de rien et je ne pus m’empécher de sourire lorsqu’elle me présentait ses pokémons. Une Feunard à fort caractère et un brin pyromane ? Ça ne me rappelait rien du tout tient ! Ce n’est pas comme si ma femme avait une peste du genre depuis des années ! S’en suivit une Feunnec téméraire et une Doudouvet qui étaient toutes les deux adorables.

Puisque nous en étions aux présentations il était temps de faire de même. Comme un malpoli je n’avais pas profité du fait qu’ils étaient en train de manger pour introduire chacun de mes compagnons à Wendy… Un peu honteux, je les fis donc sortir un par un, présentant donc les membres de mon équipe de choc. Bien évidement elle connaissais déjà certains de mes Pokémons, notamment Conan et Smoke mais il y avait quand même des choses à dire sûr eux deux tout de même :

« Je ne présente plus Conan, tu le connais bien même si depuis la nuit de Cadoiseau dernière il a un peu changé de robe. Ce gros matou à mangé une pilule chroma… tu connais aussi Smoke, ma Tylton qui nous a servi de messagère plus tôt et que tu avais rencontrée à Pandragon Lumina. »

Je me souvenais bien de cette nuit-là. Celle où j’avais rencontré Totoro, où Smoke s’était prit le bec avec Winnie et où j’avais dû me battre pour que Wendy ne craque pas totalement. Plus tôt dans la nuit, juste après avoir été sauvée du Régalia elle avait même tentée de se suicider en apprenant qu’elle allait devoir témoignée devant des inspecteurs de la Ligue. Je comprenais mieux ses sentiments à présent, bien que je ne regrette évidemment pas de l’avoir empêché de faire cette bêtise. Plutôt que ressasser le passé je me concentrais sur le présent et présentait à la rouquine le reste de mes pokémons.

« Tu connais bien évidement aussi Totoro, mais je te présente surtout Snow White, ma Grenousse toute blanche, un peu craintive mais affectueuse ; Dali artiste en herbe et au pelage bien coloré et pour finir Seras, ma Mysdibule qui s’amuse à prendre ma tête et mes jambes pour des chewing-gums ! J’ai également un Goupix d’Alola à la maison… et maintenant que j’y pense, si on omet Conan et Totoro chacun de ces petits brigands est originaire d’Albion ! »

C’est vrai que c’était assez drôle en y pensant et hormis Queulorior je n’avais pas cherché particulièrement de pokémon où que ce soit. Chacun d’eux m’était tombé dessus à un moment où à un autre, pour mon plus grand bonheur mais également mon plus grand malheur.
Wendy me parla ensuite des exploits de Knight, qu’il l’avait bien protégé, ce qui me rendait aussi heureux que fier même si le contexte de ce qu’elle me racontait m’attristais au plus haut point. Elle avait elle-même participé à la traque d’un traitre et malgré ses loyaux services à Yveltal elle se retrouvait maintenant dans le rôle de la proie. Cela me rappelait qu’à n’importe quel instant il pourrait m’arriver une chose similaire. Que si je n’en faisais qu’à ma tête, que je cherchais à trahir la secte ou que je refusais d’exécuter les ordres on pouvait envoyer des gens à mes trousses et le dieu de la mort savait pertinemment comment me faire souffrir. Je refusais de tuer qui que ce soit en son nom mais qu’en serait-il lorsque ce serait ma propre vie ou celle de ma famille qui serait en jeu ? Quel choix devrais-je faire à ce moment-là ? Pourquoi je me pose une question dont je connais déjà la réponse : je ferais l’impardonnable, bien évidement. Quitte à me damner je protègerais ma famille coûte que coûte. C’était pour cela que j’avais rejoins Nox Oscuras et pour aucune autre raison.
La jeune femme parlait aussi de difficultés à dormir… tu m’étonnes. Dormir dehors, peu importe la saison ce ne devait pas être facile et encore moins reposant. Sur une note plus positive, elle me demandait aussi de remettre une lettre à sa mère. C’est non sans mal et en secouant la tête, que je lui avais répondu :

« C’est trop risqué de l’envoyer chez elle, même en passant par moi. Ta famille est peut-être surveillée, tout comme ton domicile… Cependant ce n’est pas impossible de lui faire parvenir mais ça va me demander de me mouiller un peu plus. »

Je voyais déjà le tableau. Moi, bousculant la mère de Wendy et laissant « malencontreusement » tomber une lettre signée de Wendy devant elle. Ce ne serait pas simple mais c’était jouable. Je pouvais également faire les choses plus simplement et me rendre sur son lieu de travail et remettre la lettre en question à l’accueil… ce serait bien mieux et moins risqué pour moi. Sans parler de la discrétion de l’opération. Quoi qu’il en soit et sur une note plus joyeuse, la rouquine et moi nous étions mis en quête d’un restaurant prêt à nous recevoir en ce tout début d’après-midi. Nous optâmes pour un café tout simple, peu fréquenté mais aux serveurs très poli. Nous mangions bien et nous discution de banalités, comme pour oublier un instant la situation que la demoiselle était en train de vivre, la peur et les soucis.


••• NOTE | N/A
© Ashling pour Aurora Millenarius
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
  Mer 1 Aoû - 20:53
citer
éditer
x
  Mer 1 Aoû - 20:53

 
La solitude de la rue
feat. david rosebury
« Ah, c’est pour ça qu’il a… changé… » Tu souris, il fallait dire que ce n’était pas tous les jours que l’on croisait un tel félin, et si tu devais être honnête, tu le trouvais plus beau avec son pelage d’antan. Il avait un air un peu moins… gentil maintenant ? Avec plus de prestance et de présence, certes, comme pour signaler à l’ennemi qu’il pouvait être un redoutable prédateur. Mais Conan restait Conan.  « Je n’osais pas vous demander pourquoi, j’ai eu peur que ce ne soit pas Conan, qu’il lui soit arrivé quelque chose de grave. » Tu t’approches du Pokémon pour te permettre de le caresser affectueusement. Tu observes un à un les Pokémons du détective, il avait bien évidemment une équipe complète, digne de la réputation de la Patte, et tu l’imagines la nuit, masqué, courir dans les rues désertes à côté de ses Pokémons en tant que justicier de l’ombre (c’est l’image que tu te faisais de lui en tout cas).  « Ça en fait du beau monde tout ça. Ça doit être agité chez vous, avec tous ces Pokémons. J’imagine que ça doit pas être simple tous les jours, avec votre famille ? » Tu repenses à ta mère sur ces mots : elle n’aurait jamais autorisé d’avoir autant de créatures à la maison.. L’ourson lui semblait déjà de trop à la maison, alors après le décès de ton père, c’est naturellement toi qui en a hérité. Et maintenant que tu vis seule, tu peux enfin te permettre d’avoir tous les compagnons que tu souhaites. Et heureusement d’ailleurs, tu ne sais pas comment tu aurais pu te défendre sans eux… En y repensant, tu avais fait tellement de progrès en tant que dresseuse en quelques mois, bien plus qu’en plusieurs années. Comme quoi, le désespoir fait parfois bouger des montagnes - c’est ce qui a nourri ta motivation à devenir plus forte. A devenir plus forte, et à ne plus dépendre de personne, ni de ta mère, ni de ton frère.  « Ah, ma mère habite à Unys en fait, c’est pour ça que j’aurais aimé lui faire parvenir la lettre. Je me demande parfois, si ce n’est pas un pays plus tranquille qu’ici… Ils ne doivent pas avoir tous nos soucis. Enfin ne vous inquiétez pas, ce n’est pas grave, on ne se parle plus vraiment de toute manière. »

C’est ainsi que vous vous dirigiez vers un restaurant pour déjeuner, et qu’au fil de vos discussions, la fin d’après-midi approchait déjà. Après un rapide passage à l’hôtel, où tu te permets de prendre une douche rapide, le soleil se couchait, et d’ici quelques heures, le noir allait gagner les rues de Fort-de-Flandres. Et la pression montait. Et si jamais vous rencontriez des problèmes au moment de passer à Albion ? Normalement, ça ne devrait pas être le cas, car ta tête n’est pas officiellement recherchée par la ligue, et tu peux passer les contrôles facilement. Non, ce dont tu avais le plus peur, c’est de laisser des traces de ton passage, des traces que les chiens de Nox repèreront. Mais là dessus, tu devais faire confiance à David. Et c’est toujours le même sujet fatidique de Nox Oscuras qui te revient à l’esprit.  « Ce n’est pas trop difficile, de cacher… ce que vous êtes, à votre famille ? » Tu te poses la question. C’est un sujet que tu n’as jamais pu aborder avec personne, et quelque part, ça te faisait du bien de parler de la secte ouvertement avec une personne que tu connais.  « Vous n’avez pas peur qu’ils l’apprennent ? Vous n’avez pas peur que votre femme voit un changement dans votre comportement ? » Tu te poses la question, car le jour où tu étais devenue Nox, ta relation avec ton petit ami s’était fragilisée, car inconsciemment (ou consciemment), tu t’éloignais de lui. Tu ne répondais plus à ses messages, à ses appels, tu étais moins enthousiaste, plus distante.  « Vous n’avez pas peur de devoir les quitter, un jour ou l’autre ? » Tu préférais bien sûr pas que ça arrive, mais quelque part, tu te disais que tous les Nox étaient contraints de connaître ça un jour ou l’autre.  « La nuit tombe, monsieur Rosebury. » C'était enfin l'heure de quitter Kalos.

PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
  Dim 5 Aoû - 21:02
citer
éditer
x
  Dim 5 Aoû - 21:02

 
La solitude de la rue.
Feat Wendy Lawson // RP Duo

La mère de Wendy vivait donc à Unys. Sa demande de lettre était donc on ne peut plus raisonnable car même si Nox Oscuras devait avoir un brin d’influence en dehors de Kalos, ce n’était pas non plus un réseau à ce point développé… Sinon les effectifs seraient bien plus importants et l’organisation attaquerait plus fréquemment et partout dans le monde. Je n’avais donc qu’à envoyer la missive de la part de la rouquine, rien de bien compliqué.
Pendant ce repas en bonne compagnie, Wendy et moi discutions. Le sujet de ma propre famille finit par être abordé. D’abord vis-à-vis de mes nombreux pokémons, qui cohabitaient plutôt bien grâce l’espace à l’intérieur de la maison et notre jardin, mais aussi car ils étaient rarement de sortie tous en même temps, mine de rien nous avions près d’une vingtaine de pokémon à nous trois ce qui était beaucoup… D’ici quelques années, lorsque nous aurions assez d’argent et que Cerise ne vivra plus chez nous, j’imagine que nous allions déménager vers un coin plus tranquille et où nos pokémons pourraient avoir encore plus d’espace. Peut-être pas un ranch comme le père de ma femme, mais un très grand jardin et surtout le confort d’une vie plus proche de la nature, loin de la pollution et des chauffards qui ont finit par me faire détester le milieu urbain.


Plus tard à l’appartement, après que la jeune femme ait prit un peu soin d’elle et se soit reposée, la discussion sur ma famille prit un nouvel aspect : la question de mon appartenance à cette horrible organisation.
Est-ce que ce n’est pas difficile à cacher tous les jours que je suis devenu un monstre, est-ce que je n’ai pas peur qu’ils l’apprennent, qu’elles me trouvent différent de devoir les quitter tôt ou tard.

Des questions bien légitimes, que tous nouveaux « fidèle » converti de force ou non devait se poser. Est-ce qu’un homme qui avait perdu sa famille et à qui on avait fait la promesse de récupérer ce qu’il avait perdu au seul prix que de nombreux autres aient à perdre la même chose serait bien reçu par les siens lorsqu’elle comprendrait ce qu’il avait dû faire pour y arriver. Quant à mon propre cas, Nikita et Cerise comprendraient-elles et accepteraient-elles mon choix ? C’était pour elles que j’avais pris cette décision après tout. Je soupirais donc, fatigué par ma propre fuite et jouais la carte de l’honnêteté avec celle qui fuyais un danger bien plus grand que le mien :

« Est-ce que j’ai peur ? Bien évidement que j’ai peur. Et c’est justement pour ça que j’avouerais tout à ma femme et ma fille. Pour être certain qu’elles entendent la vérité sur ce qui s’est passé plutôt qu’elles l’apprennent par un autre moyen et se fourvoient sur mes raisons… enfin ce n’est pas gagner… depuis le festival je n’ai pas réussi à les regarder dans les yeux plus de 3 secondes. »

Et oui. J’étais un lâche qui n’était pas capable d’assumer sa décision, par peur d’être rejeté par les seules personnes qui comptent à mes yeux. D’ailleurs, Cerise devait presque être certaine de mon appartenance à la secte noire… Après tout j’avais été forcé de la sortir de l’Aéronef avec Dali et n’avais pu le récupérer que bien plus tard. Qu’est-ce que j’allais dire à ce sujet. Que j’étais moi aussi sur l’aéronef et qu’en la voyant agressée et entourée de membre de Nox Oscuras j’avais envoyé mon pokémon ? Alors que je l’avais à quelques centimètres de moi au moment où j’avais donné l’ordre à Dali et qu’elle avait donc entendu ma voix ? Nous n’avions pas reparlé de ce soir là de toute façon. J’avais simplement pleuré comme une madeleine, l’avais serré dans mes bras et dit à quel point je m’étais inquiété pour elle.

Mais je n’avais pas le luxe de réfléchir à ma vie de famille indéfiniment. Wendy me fit remarquer, d'une phrase presque poétique que le soleil se couchait. Il était maintenant temps de partir, l’obscurité jouerais en notre faveur… l’obscurité et quelques relations passées bien évidement.
Eddy Zeblitz, une personne à qui La Patte était venue en aide il y a des années. Heureux hasard, il est pécheur et stationne à Fort de Flandre. Pendant que Wendy était à la douche je n’avais eu qu’a passer un petit coup de fil et l’affaire était réglée. Il nous attendrait sur les quais et nous ferait passer en bateau jusqu’à Albion. C’était le moyen le plus sûr et discret que nous avions pour sortir du pays illégalement, nous serions tranquilles à coup sûr… Du moins si Eddy n’était pas membre de la secte mais se serait un sacré manque de bol quand même.
Lorsque la rouquine fut prête à partir nous nous dirigions donc vers le port, encapuchonnés, nos sacs sur le dos et nos pokémons à l’intérieur de nos balls. Aucun signe distinctif, la tête basse, la règle la plus simple et basique que toute personne qui ne voulait pas se faire chopper pour quoi que ce soit se devait de mettre en œuvre. J’approchais de l’embarcation seul dans un premier temps, puis fit signe à Wendy de me rejoindre.

« J’spère que vous n’avez pas l’mal de mer m’sieur La Patte… D’toute façon vous et la p’tite dame vous n’allez pas avoir l’choix si vous voulez arriver à Albion par la mer... »

Je répondais d’une voix cassée et méconnaissable, que nous ne nous plaindrions pas du voyage et que nous le remercions de nous rendre ce service. J’espérais que la rouquine ne soit pas trop malade en mer. Pour ma part je n’étais pas particulièrement à l’aise avec la houle mais je tiendrais le coup. Il le fallait. Au moins jusqu’à ce que la p’tite, comme il disait, soit en sécurité.

••• NOTE | N/A
© Ashling pour Aurora Millenarius
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
  Ven 10 Aoû - 18:13
citer
éditer
x
  Ven 10 Aoû - 18:13

 
La solitude de la rue
feat. david rosebury
David avait donc peur. Quelque part, sa réponse te rassure. Il a peur, tout comme toi tu as peur. Il a peur, malgré son âge. Il a peur, et cela signifie qu’il est bel et bien humain : vous ressentez tous les deux ces émotions qui sont propres aux hommes. A 24 ans ou à 45 ans, c’est la même chose pour tout le monde, comme quoi, personne n’est à l’abri de la secte. D’ailleurs… 45 ans ? Est-ce bien son âge ? Tu ne sais pas trop. Tu te rappelles avoir évoqué le sujet rapidement lors de votre première rencontre à Elyséa, et qu’il avait réagi lorsque tu avais parlé du sujet. Au fond, tu ne connaissais pas les détails de la vie de David. Quel âge a-t-il précisément ? Où vit-il ? Quand a-t-il rencontré sa femme, que fait-elle ? Qu’aime-t-il ? Quelles sont ses passions ? Tu ne sais rien de lui, et tu lui voues une confiance infinie, tout comme tu vois qu’il est prêt à aveuglément te protéger. Et c’est peut-être bien là, le problème. David a une famille. Sa famille. Qu’il doit protéger, et tu ne dois en aucun cas être un frein à sa vie. C’est d’ailleurs avec une certaine violence et panique que tu réagis à ses mots. « NON ! Surtout pas, il ne faut surtout pas que vous avouez tout cela à votre femme et votre fille ! Parfois on pense connaître à 100%, ou même à 200% une personne, mais vous ne savez jamais ce qu’elle pense et comment elle réagira ! Je vous en supplie David, ne leur en parlez surtout pas, c’est le mieux pour vous ! Essayez de vous mettre à leur place, que vont-elles pouvoir faire ? Rien, elles ne pourront pas vous aider et vont juste s’inquiéter. Parfois, l’ignorance est une bénédiction… »   Tu l’avais agrippé par le poignet que tu serrais fort, plus fort que tu pensais. Et dans tes yeux, c’était un peu de colère et de désaccord, tu n’approuvais pas ce choix et cela se voyait, tu tremblais un peu, tu articulais mal tes mots, tu avais parlé trop vite. Mais c’était sincère. De ton expérience, c’était le pire choix à faire. Ton coeur s’était accéléré tellement vite, tes mouvements avaient été brusques et quand tu t’en rends compte, tu retournes t’asseoir, lâchant le poignet de l’homme. « Désolée pour ma réaction… C’est que je suis passée par là aussi, et lorsque j’ai décidé de tout révéler à mon copain, ça ne s’est pas très bien passé. Je suis sûre qu’il aurait préféré ne rien savoir, il serait beaucoup moins tourmenté aujourd’hui. Enfin, le choix reste le vôtre, mais s’il vous plaît, réfléchissez-y bien avant de faire quoi que ce soit. » 

Et la nuit tombait. Avec anxiété, tu te dirigeais vers le port, discrète et silencieuse, sans faire un bruit. Les rues étaient calmes et désertes, et personne ne se soupçonnait de rien tant vos mouvements semblaient naturels. Lorsque tu arrives devant le bâteau, tu te dis qu’enfin, c’est le moment du non retour. Pendant un moment, tu hésites à t’enfuir, car tu as peur, peur à la fois de ce qui t’attend, peur de mêler David dans des affaires qui ne le concernent pas. Et puis, en même temps, tu es comme une enfant qu’on a besoin de prendre par la main. Alors tu restes (de toute façon, David ne t’aurait sûrement pas permis de prendre la poudre d’escampette maintenant), et t’installes sur le navire en t’inclinant devant l’homme qui vous accueille. Mais… « Mais vous venez aussi, en fait ? »   Tu ne t’y attendais pas, ce n’est pas ce que tu avais sous-entendu, tu avais juste besoin d’aide pour traverser, pas qu’il traverse lui-même. C’était un moment terriblement gênant. Une gêne, voilà comment tu te voyais. Et puis en même temps, c’était rassurant qu’il soit là, tu ne pouvais pas mentir. « Je préfère que vous restiez ici Monsieur Rosebury. Ce sera moins difficile de vous dire au revoir ici qu’une fois arrivée sur place. »   Et c’est on ne peut plus vrai. Tu t’imagines déjà arriver sur place, et le supplier de faire quelques jours de plus avec toi… Et cela risque de devenir un cercle vicieux, qui se répètera à l’infini, et tu ne veux pas, tu ne peux pas tomber dedans. « Vous en avez assez fait pour moi, il faut me laisser maintenant David. Et faites moi une dernière promesse : si jamais, ils, vous demandent quoi que ce soit… Vendez-moi. Protégez votre famille avant tout, quoi qu’il arrive. »   C’était ta seule et vraie requête.
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 619
points d'aurore : 308
Messages : 300
Rang de prestige : A
Âge : 42 ans
Région d'origine : Moscovie (URRSM)
Orientation : Marié: Nikita Rosebury
Métier : Détéctive Privé (La Patte)
Avatar : Dorian Pavus | Dragon Age
  Mer 5 Sep - 19:18
citer
éditer
x
  Mer 5 Sep - 19:18

 
La solitude de la rue.
Feat Wendy Lawson // RP Duo

Wendy avait surement raison. La vérité blessait souvent bien plus qu’un mensonge bien formulé.
Le choix était difficile et pourtant je connaissais déjà la réponse… Je n’étais plus capable de mentir. De repousser l’inévitable alors que j’avais fait l’erreur d’utiliser Dali pour envoyer ma fille loin de l’endroit où j’aurais pu tuer la seconde finaliste du grand tournoi d’Elyséa ; un endroit plein de Nox, d’Idéalis et de civil perdus, paniqués ; un endroit bien trop dangereux pour mon petit trésor.
Cela dit, Dali avait eut la malchance de l’emporter dans un endroit plus dangereux encore puisqu’elle avait fait face à Xerneas et bien que l’avoir repoussé lui ait accordé une médaille pour moi ce n’était pas une bonne chose ; j’avais été naïf, inconscient.
Alors oui, mon choix était déjà fait. Aussi bien car je ne serais plus capable de garder tout ça pour moi pendant longtemps mais également car je ne souhaite pas que Nikita et Cerise se fourvoient sur mes intentions et les raisons qui m’ont poussée à choisir cette alternative qui n’en était pas une.

Malgré tout, la réaction plus qu’impulsive de Wendy permettait de comprendre sans mal qu’elle parlait en connaissance de cause. A qui avait-elle fait part de sa part d’ombre ? Qu’avait-elle fait pour que rien de cela ne se sache puisqu’elle avait visiblement gardé l’anonymat jusqu’ici ? Non. Une fois de plus je ne devais rien dire, car même si les conseilleurs ne sont pas les payeurs et que je m’apprêtais à commettre la même erreur qu’elle, je me refusais d’être indiscret avec un sujet aussi délicat. Pour reprendre ses mots, l’ignorance est parfois une bénédiction…

Il n’y avait pas grand-chose à dire sur le reste de ce qui s’était passé, si ce n’est un léger détail… La rouquine venait juste de balancer mon nom à quelques mètres à peine d’un homme qui venait de m’appeler La Patte et qui ne connaissait donc que ma « première identité secrète ».
Je jetais donc un coup d’œil paniqué en direction de notre passeur qui ne montrait aucune réaction, visiblement affairé à retirer les attaches de notre embarcation, le bruit de la coque contre les planches de bois et la distance ayant été suffisante pour qu’il ne puisse pas entendre les dires de la jeune femme. Je soupirais donc de soulagement avant de répondre à Wendy, lui faisant un signe de tête discret et mettant un doigt sur ma bouche, lui signifiant qu’il fallait faire preuve d’un minimum de précaution même avec les gens que l’on considérait de confiance.

« Pas la peine de négocier. Tu as fait appel à moi pour aller jusqu’à Albion et je compte bien m’assurer que j’ai mené cette mission à bien… C’est la moindre des choses que je puisse faire pour toi. »

Quant à la suite de ses dires, je n’avais même pas envie d’y répondre. La vendre ? Et puis quoi encore. J’étais assez fou et prêt à tout pour ma famille pour rejoindre le côté obscur de la création mais pas lâche au point de vendre une gamine que j’aidais à fuir. Être un autre tout en restant moi-même… comme c’était contraignant, illogique et complexe à la fois. Ma vie devenait de plus en plus difficile à mener avec le temps qui avance.
Est-ce normal de trouver ça aussi excitant qu’effrayant ? C’était sans doute le fait que ce soit un peu semblable à mes débuts en temps que hors la loi. Je m’apprétais simplement à commettre des méfaits bien plus grave au nom d’un Dieu impitoyable m’ayant promis monts et merveilles… Mais du moment qu’il tenait sa part du marché j’étais prêt à tenir la mienne. Malgré les risques et le fait que cela fasse de moi un monstre. Restait simplement à savoir si ma fille et ma femme me verraient toujours comme un père et mari aimant, prêt à tout pour elles ou si j’allais également être un monstre pour elles.

Perdu dans mes pensées, je restais silencieux le temps de la traversée et ce ne fut que lorsque le capitaine du navire vint nous chercher que je réalisais que nous nous apprêtions à accoster.
Il nous approcha d’une des rives de l’immense ile et nous informa qu’il resterait là une heure avant de lever l’encre de nouveau et de repartir en direction de Kalos. Je le remerciais et descendais du bateau avant d’aider Wendy à faire de même, se serait quand même bête de finir dans l’eau alors que nous étions à terre…
Cela dit, le moment était venu. J’allais devoir laisser cette pauvre gosse fuir du mieux qu’elle le pouvait, agissant de mon côté pour freiner les recherches de la secte dans la mesure du possible d’un nouveau membre et de ce que je pouvais faire en restant discret… C'est-à-dire peu. Une fausse piste tout au mieux, mais si je faisais gagner ne serait-ce qu’une journée à cette gosse ce serait déjà un énorme pas en avant de son côté.
Je restais là, droit comme un piqué à scruter l’obscurité qui n’était repoussée que par la lumière de la Lune, triste et le cœur empli d’un sentiment d’impuissance. J’avais l’impression de l’abandonner et c’était aussi dur pour moi que de laisser ma propre fille subir le même sort qu’elle. Un dernier geste. Juste une petite chose. Pour l’aider autant que pour soulager ma conscience… rien qu’un peu. Je sortais mon portefeuille de mon sac, l’ouvrais et lui donnait 100, 200, 300 pokédollars, presque l’intégralité du liquide que j’avais sûr moi. Je posais l’argent dans sa main et la lui fit fermer avant de finalement briser ce lourd silence qui s’était installer.

« Ça aussi, c’est non négociable. Fait en ce que tu veux. Nourriture pour toi et tes compagnons, hôtel, aller simple pour Unys… ce qui te semble le plus juste. », je marquais une courte pause avant de reprendre en la fixant dans les yeux : « N’abandonne pas. Survie, peut-importe ce que tu dois faire pour ça. C’est une promesse que tu dois tenir ou je ne te pardonnerais pas, compris ? »

C’était égoïste, au même titre que la demande qu’elle m’avait fait de la trahir si cela se montrait nécessaire. Qui sait si je ne retournerais pas véritablement ma veste si une telle chose devait arriver. Moi, je ne voulais pas le savoir en tout cas.
Je tremblais légèrement. Son histoire, sa situation, le peu de temps que Wendy et moi avions passé ensemble… visiblement, tout cela comptait bien plus à mes yeux que ce que je pouvais penser.

••• NOTE |Trop de feels ;A;
© Ashling pour Aurora Millenarius
PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Nox Oscuras
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 657
points d'aurore : 475
Messages : 320
Rang de prestige : A
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Hétérosexuelle
Métier : Sans emploi
Avatar : Asuka - Neon Genesis Evangelion
  Sam 22 Sep - 1:46
citer
éditer
x
  Sam 22 Sep - 1:46

 
La solitude de la rue
feat. david rosebury
Oups. Tu ne t'étais pas rendue compte de la situation. Tu étais tellement focalisée sur ta propre personne, sur ce que tu allais devenir, sur le voyage, sur tes problèmes que tu n'avais pas évalué le contexte... Et si depuis l'interrogatoire d'il y a quelques mois, tu avais compris qui était Monsieur Rosebury, et même si toi tu n'y prêtais pas attention, ce n'était pas le cas pour le public. Tu baisses discrètement ta tête et te mords les lèvres, comment avais-tu pu faire une telle erreur ? Tu jettes toi aussi un regard paniqué autour, et heureusement pour toi, le passeur ne semblait ne rien avoir entendu... Mais tout de même, c'était injuste. Injuste que des personnes innocentes comme toi ou David soient perçus comme des malfrats aux yeux de la société. Injuste qu'une personne aussi altruiste que monsieur Rosebury soit recherchée par les forces de l'ordre. Tu avais envie de raconter au monde entier quel genre de personne il était. A quel point il était gentil, attentionné, à quel point il faisait passer les autres avant lui, à quel point il est un homme qui aime sa famille, à quel point il est juste... exemplaire.

Sans plus oser prononcer un mot par peur de refaire une bêtise par mégarde, c'est donc dans le silence le plus total que se fait la traversée. Le mouvement des vagues est apaisant, et te berce, et pourtant tu n'as pas sommeil. Tu penses à ce que tu vas faire quand tu vas arriver. Par où partir. Sans doute le plus au nord possible, tu t'imagines. C'est là qu'il te sera moins probable d'être attrapée. Mais en même temps, les Nox s'attendront sans doute à ce que tu te diriges vers le Nord. Peut-être vers l'ouest alors ? Tu ne sais pas trop.
Et plus vite que tu ne le pensais, vous étiez déjà arrivés. Tu avais l'impression d'avoir seulement eu le temps de fermer les yeux. De les rouvrir. Et te voilà à Albion. De nouveau.

C'était l'heure de laisser David. Tu fixes l'horizon lointain. Jamais une route ne t'a parue être aussi sombre, aussi incertaine, aussi froide, aussi inhospitalier. Tu croises pendant une seconde le regard de David, et tu détournes le regard aussitôt, car les larmes te montent aux yeux. Tu as peur, tu n'es pas prête, et tu ne veux pas que David le voit, tu veux qu'il te voit partir et qu'il soit serein, tu dois te montrer confiante. Il ne faut pas craquer maintenant, Wendy. Pas maintenant. Alors, sans avoir la force de négocier, de refuser quoi que ce soit, tu attrapes les billets qu'il te tend, en prenant soin de ne pas croiser son regard de nouveau – tu sais que tu fondras en larmes si tu le fais. « J'en ferai bon usage. Je vous le promets. Tout ira bien, ne vous en faites pas pour moi. Je peux me débrouiller seule. » Ta voix tremblait, et tu cachais quelques hoquets, trahissant ton état d'esprit. Et c'est en courant que tu commençais à quitter le détective. Sans te retourner. Tu t'en voulais que les adieux se passent de cette manière. Mais tu le savais: une seconde de trop ici, et ta volonté allait s'écrouler. Tu préférais partir tant que tu avais encore la conviction d'avoir fait le bon choix. Tu préférais partir maintenant, d'une manière ingrate et sauvage – et la prochaine fois que tu verrais David, tu lui devras des excuses. Mais cela voulait dire qu'il y avait une prochaine fois, et en un sens, c'était rassurant.
Contenu sponsorisé
PP
PA
messages
Contenu sponsorisé
Informations
rang de prestige :
Contenu sponsorisé
Affiliation
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
 
citer
éditer
x
 

 
La solitude de la rue ■ feat David
 Sujets similaires
-
» Aiden B. Evans - a cousin, a friend... and an lover (feat: David Tennant)
» Besoin de solitude pour oublier la douleur [feat Hank]
» David Lanero {OK}
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum