AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum RPG Pokémon
Bienvenue dans l'empire
Vous aviez toujours rêvé de partir à l'aventure dans le monde Pokémon ?

Alors bienvenue sur Aurora Millenarius, le forum pokémon pensé pour vous permettre de créer votre propre histoire et de vivre une grande aventure !
top-sites
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Promotion chromatique
Pour le premier mois de cette réouverture, votre premier starter peut être de type chromatique ! etc
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Automne
Venez découvrir les exclusivités !
Que croiser sur les routes de l'Empire ?
Le forum
Forum RPG pokémon à contexte original. Pas de minimum de lignes, avatars illustrés en 250 x 400 px.
Pokénews
31/10/18
Découvrez la Gazette n°9 !
31/10/18
Découvrez l'animation Spooky Scary Skelenox !
Le staff
Aislinn
Fondatrice
Raphaël
Fondateur
Derniers messages

 

 Looping émotionnel | Charlotte & Arthur

PP
PA
messages
Coucou toi ! :D
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 261
points d'aurore : 560
Messages : 117
Rang de prestige : B
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : -
Métier : Ranger
Avatar : Oikawa (Haikyuu)
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Ligue Impériale
Coucou toi ! :D
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 261
points d'aurore : 560
Messages : 117
Rang de prestige : B
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : -
Métier : Ranger
Avatar : Oikawa (Haikyuu)
Coucou toi ! :D
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 261
points d'aurore : 560
Messages : 117
Rang de prestige : B
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : -
Métier : Ranger
Avatar : Oikawa (Haikyuu)
Coucou toi ! :D
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 261
points d'aurore : 560
Messages : 117
Rang de prestige : B
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : -
Métier : Ranger
Avatar : Oikawa (Haikyuu)
  Sam 25 Aoû - 23:20
citer
éditer
x
  Sam 25 Aoû - 23:20

Après les événements de mars dernier, une cellule psychologique avait été mise en place pour nous aider à surmonter les événements qui s’étaient déroulés. Quand bien même je ne m’imaginais pas en souffrir à ce point, elle m’avait beaucoup servi. Dans les faits, ce n’était pas tant la mort semée qui m’a dévasté, mais ma propre incompétence. Alors que je venais de devenir un ranger officiel et, par la même occasion, obtenais de très bons moyens de sauver des gens comme des Pokémons, je n’en avais jamais déçu autant. A l’époque où j’étais un arbitre arpentant les routes de l’empire, je soignais davantage de monde que je n’en avais ne serait-ce que diagnostiqués durant le festival. La conclusion était même bien pire que ça. J’avais eu du mal à me sauver moi-même. Comment aurais-je pu sauver quelqu’un d’autre ?

Ce n’était pas un problème de confiance en moi, car je restais pragmatique et savais très bien que mes compétences d’infirmier étaient toujours très profitables, surtout depuis la formation de Boyd à Massalia. En revanche, si mon incompétence me choquait réellement, c’était surtout par rapport à mes capacités de combat. J’étais un incapable dresseur qui n’avait été sauvé que par l’apparition de dresseurs réellement doués. Quels autres termes aurais-je dû utiliser pour dire que je n’étais pas fait pour être ranger ? Je ne voulais pas devenir quelqu’un de reconnu. Je n’avais pas d’ambitions, je n’en avais jamais eues. Mon seul objectif dans la vie, ça avait été de vivre sans regret et de permettre à d’autres de le faire. Protéger dans l’ombre en devenant un ranger aurait dû être parfait pour moi. Mais il y avait un grain de sable dans l’engrenage : j’étais nul. Et donc, je pouvais recommencer depuis le départ ! Comment en pas avoir de regrets ? Je ne vivais plus que par eux, depuis le festival de la mort.

Je me morfondais ainsi chaque jour un peu plus, enfermé chez moi à Verdvelt. Quel pitre roi pour mes chevaliers ! Mais de roi je n’avais rien. Méritais-je seulement mes Pokémons ? Aile-Haine aurait dû être aux côtés d’un dresseur bien plus capable, aux côtés duquel elle pourrait être à son plein potentiel. Les autres, je les trainais d’aventures en aventures, le pire étant sans doute Perce-Val qui n’avait rien demandé. Enfin, il était peut-être aussi pitoyable que moi, celui-là. Après tout, je pouvais bien m’enfoncer un peu plus dans les ténèbres, tout ça n’avait plus beaucoup d’importances. Avec un peu de chances, je me ferais avoir par un membre de Nox Oscuras suffisamment tôt pour que cette folie s’arrête. Comme pour mon père. Il n’aura pas eu à vivre tout ça lui, au moins.

Puis, au mois de juillet, je reçus une lettre de la Ligue. Ah, ils se manifestaient enfin, ceux-là ! Je n’avais pas travaillé depuis combien de temps ? Ils s’en rendaient enfin compte et me coupaient les vivres. Pourquoi pas ! Mais non, la lettre indiquait autre chose... Le document expliquait que, par l’expérience que j’avais vécu, la Ligue espérait de moi que je puisse devenir un ranger en chef. La Ligue était tombée bien bas, pour recruter ses membres qualifiés parmi la fange sous laquelle je me trouvais.  Un officier ! Et puis quoi encore. Je déchirai la lettre. Sans regret, pour une fois.

Bien plus tard, alors que mon état ne s’améliorait pas (j’en étais à me nourrir de plats pré-cuisinés et de nouilles instantanées) et que ma mère ne cessait de s’inquiéter toujours plus pour moi, je vis à la télévision quelque chose qui me perturba violemment. A Kalos, précisément à Châteaurives, se déroulait un concours Pokémon. Je préférais ça aux tournois, où la violence m’était encore désagréable. Je me demandais comment des dresseurs pouvaient déjà se remettre à se battre entre eux, alors que les démons avaient jailli des entrailles de la Terre pour répandre le chaos à sa surface – et s’en occupait toujours. Au moins, les concours permettaient de se changer les idées. C’était à peu près joli, quelques fois. Ma mère disait que j’avais mis des lunettes noires qui me feraient voir la vie dans sa face la plus sombre. En revanche, cette fois-ci, mes yeux se remirent à briller.

Je me rapprochais soudainement de l’écran pour mieux voir, le prenant même à deux mains comme si ça aurait pu changer quoi que ce soit quant à l’image. Sur l’image, une jolie blonde se débrouillait comme une cheffe pour épater le public, avec une histoire littéralement féerique. Je cru être revenu à mon premier jour au laboratoire de l’empire économique Ohara, où j’y avais fait la connaisse de l’héritière dudit empire. La merveilleuse Charlotte. Je l’avais revue quelques mois auparavant au fjord, suite à une mission qui m’avait été personnellement confiée, mais nous nous étions ensuite de nouveau séparés, les choses faisant ce qu’elles étaient. De l’eau avait coulé sous les ponts. Aujourd’hui encore, il n’y avait aucune chance que cette fille daigne m’accorder un regard. J’étais un perdant, un incapable.

« Va la voir. Et c’est un ordre. » .Ma mère, dans toute sa subtilité. Je n’avais jamais osé lui désobéir, mais je n’en avais jamais eu autant envie. Et pourtant, mes mains préparèrent mon sac toutes seules. Mais je ne pouvais pas simplement aller la voir à Châteaurives. Ce serait bizarre. J’allais lui écrire un mail, pour l’inviter quelque part de plus neutre. J’aurais le temps de me préparer peut-être. Pourquoi étais-je tout excité ? Les gens que je n’avais pas pu sauvés... Ils devaient avoir honte de moi... Je les trahissais encore... Ils...

Non. Ils me demandaient d’aller de l’avant, eux aussi.

Je lui avais donc proposé d’aller au parc d’attraction de Verdvelt, sans aucun doute parce que j’avais toujours rêvé d’y aller avec elle. Nous n’avions pas tant d’activités communes que ça, lorsque nous nous étions un peu fréquenter et, quand nos sentiments s’étaient révélés, elle s’était dérobée à moi. Je n’avais jamais eu l’occasion de l’emmener quelque part, et cela m’avait toujours rongé. Cette fois, peut-être, je pourrais la voir sourire là-bas. Et, si j’avais un peu de chance, peut-être pour moi aussi. Il n’y avait pas de mal à rêver, après tout.

A Verdvelt, je repris possession d’une chambre dans l’hôtel Pokémon qui m’avait accueilli lors de mon tour de Kalos, alors que je venais de capturer Lance-L’Eau. On m’y accueilli avec beaucoup de joie, ce qui, au-delà de me surprendre, me réchauffa encore davantage le cœur. Je m’étais occupé du petit Kaïminus, mais également de tous les Pokémons des vacanciers, faisant de l’hôtel un véritable petit Centre Pokémon ! Il s’agissait de mes maigres compétences, mais je pouvais me réjouir de pouvoir leur en faire profiter à nouveau le temps de mon passage.

Et ainsi, puisque notre rendez-vous désignait l’entrée du parc, j’y attendais impatiemment sur un banc, droit et les genoux joints, les doigts tapotant légèrement ces derniers. Une heure avant l’ouverture du parc. Je n’avais jamais eu de demi-mesure. Et puis, j'avais quelque chose à lui annoncer !
 
Looping émotionnel | Charlotte & Arthur
 Sujets similaires
-
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Un article pour le Roi Arthur !!!
» Seul sur la plage,pas vraiment{Délire Charlotte
» Arthur Ambre.
» Arthur Lockhart
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum