AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum RPG Pokémon
Bienvenue dans l'empire
Vous aviez toujours rêvé de partir à l'aventure dans le monde Pokémon ?

Alors bienvenue sur Aurora Millenarius, le forum pokémon pensé pour vous permettre de créer votre propre histoire et de vivre une grande aventure !
top-sites
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Promotion chromatique
Pour le premier mois de cette réouverture, votre premier starter peut être de type chromatique ! etc
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Automne
Venez découvrir les exclusivités !
Que croiser sur les routes de l'Empire ?
Le forum
Forum RPG pokémon à contexte original. Pas de minimum de lignes, avatars illustrés en 250 x 400 px.
Pokénews
31/10/18
Découvrez la Gazette n°9 !
31/10/18
Découvrez l'animation Spooky Scary Skelenox !
Le staff
Aislinn
Fondatrice
Raphaël
Fondateur
Derniers messages

 

 La somme de la solitude ft. Wilhelmina

PP
PA
messages
Fiat justitia ruat caelum.
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 1050
points d'aurore : 1025
Messages : 625
Rang de prestige : S
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Panhétérosexuelle
Métier : Professeur des universités
Avatar : Shishio Satsuki - Hirunaka no Ryuusei
Héros de l'Aube
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Ligue Impériale
Fiat justitia ruat caelum.
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 1050
points d'aurore : 1025
Messages : 625
Rang de prestige : S
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Panhétérosexuelle
Métier : Professeur des universités
Avatar : Shishio Satsuki - Hirunaka no Ryuusei
Héros de l'Aube
Fiat justitia ruat caelum.
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 1050
points d'aurore : 1025
Messages : 625
Rang de prestige : S
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Panhétérosexuelle
Métier : Professeur des universités
Avatar : Shishio Satsuki - Hirunaka no Ryuusei
Héros de l'Aube
Fiat justitia ruat caelum.
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 1050
points d'aurore : 1025
Messages : 625
Rang de prestige : S
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Panhétérosexuelle
Métier : Professeur des universités
Avatar : Shishio Satsuki - Hirunaka no Ryuusei
Héros de l'Aube
  Dim 26 Aoû - 23:40
citer
éditer
x
  Dim 26 Aoû - 23:40

La somme de la solitude
Raphaël A. Ætherling
Parce que les sommets sont toujours de plus en plus étroits...
Fin d'été, époque où les gens profitent une ultime fois des rayons du soleil pour tenter de se colorer aux senteurs caramels, là où les amitiés et les amours se font et se défont, là où chacun tente de se reposer, là où les paysages se font sucrés, là où les tables des bars sont occupés, là où les transats retrouvent une utilité. Là où Raphaël, ayant atteint des sommets de gloire dans ce monde qu'il souhaitait protéger, se retrouvait finalement bien seul pour le contempler.

Et au fond, ce n'était pas tant qu'il manquait de gens pour penser à lui ou pour l'accompagner. Et même s'il n'en aurait pas eu, n'aurait-il pas suffit d'en rire, de recommencer, d'approcher des inconnus ? De chercher quelqu'un pour ne pas ressentir le vide qui s'installait, éternité après éternité ? Pulsar était son seul point de stabilité dans l'éternité. Ils étaient comme des voyageurs balayé par un souffle lointain et perpétuel, le chant d'un désert semblable à l'écoulement du temps dans un sablier. Peu importe la toge, le sable finissait par frapper et dévorer ceux qui, sans espoir de voir une lumière à la fin des ténèbres qu'ils parcouraient, s'avancer avec courage dans l'adversité. Son esprit ne résiste pas. On finit par ne plus sentir la chute douce et rassurante des grains dans le sablier. Dans une schizophrène relation aux mondes, on se prend à les voir comme des logements temporaires. Des endroits à louer. Des parenthèses, impossible déterminant d'unités de temps chaotiques et irrégulières. Et dans un état second, les sons s'étouffaient, sa vision se brouillait. Comme seul l'amertume d'un alcool raffiné, un trouble unique en son genre se saisissait de son esprit. Comme si l'éther qu'il avait vu, le vide qui entourait la divinité avec laquelle il avait pactisé, s'échappait et finissait par le remplir pour mieux estomper le creux vide que son existence était désormais devenue.

Alors, au fond, on s'accroche. Comme un récipient percé, plutôt que de se laisser inonder, on court, on cherche à longer et fuir, on tente une échappatoire. On s'accroche à ce qui fait de nous, un être humain. Des désirs épicés, des passions embrassées. Une bêtise innocente. On tente de faire parler un cœur qui ne bat plus au même rythme que celui des autres. Dans ce qui ne peut qu'être froid et inanimé, constellé par la lumière de mondes éloignés, on tente de faire s'embraser l'éclat de son humanité. Ils ont beau être là, tout devient sourd et lointain. Comme si le silence de l'éternité se faisait plus fort que le bruit des vies qui peuplaient l'univers. Cette plage n'en était pas finalement très différente. Multiples phénomènes du monde tentait de s’immiscer dans ses oreilles. Les musiques lointaines, les odeurs maritimes et plurielles, les voix heureuses des plaisanciers. Les lueurs orangées qui dansaient dans les fenêtres. Les étoiles qui brillaient dans l'enceinte d'un ciel étoilé, où ils enlaçaient une lune de toute beauté...

Cette mer qui se trouvait face à lui dont les fonds marins lui rappelaient la sensation de noyade qu'il avait parfois, l'appelait de la plus insidieuse des manières. Son esprit et son corps semblait presque prêt à ployer sous le poids de l'ailleurs. Les oreilles grésillantes, Raphaël semblait perdu tellement loin, désormais. Et comme s'il était désormais dans un état d'hébétude des plus complètes, il ne savait plus vraiment ce qu'il fichait là. Ni pourquoi il était là. Il avait juste ... Envie de s'endormir. De se laisser porter dans l'immensité de l'océan de l'univers et de s'y éteindre. Comme dans la solitude à laquelle il était lié. Fallait-il s'en étonner ? L'immortalité avait depuis longtemps tourmenté ceux qui la convoitaient et ceux qui l'obtenaient, mais bien plus que l'immortalité et l'éternité, c'est la distance avec les tracas d'un quotidien humain qui était le plus dangereux pour ce qui était à l'origine, humain.

Et puis, comme un brutal retour à la réalité, alors que dans l'écho de ciel d'été, les explosions colorées se propagent comme pour tenter de chasser le silence de l'obscurité où il s'enfonçait. Tressaillement, Raphaël pose sa main droite sur son poignet sert, comme pour tenter de faire circuler le sang qu'il ne sentait plus passer. Son esprit confus venait comme de se réveiller d'un songe éphémère et il cligna des yeux. Il s'était éloigné de la plage, il se trouvait désormais dans une calanque. Comprenant ce qu'il venait de se produire, Raphaël alla s'installer sur un rocher face à la mer et alluma une cigarette. A défaut de bras chauds, la fumée qui imprimerait son poumon pourrait peut-être prendre en son esprit fatigué, la forme de la plus belle des femmes. Mais installé, là, seul, avec sa cigarette et les ténèbres pour seul compagnon, le héros de l'aube ne rayonnait pas du halo qu'on aurait voulu lui faire porter. Dans cette intimité ténébreuse, il avait l'air misérable d'une armure brisée et ainsi exposé, son regard triste dénotait avec les couleurs irisées des feux d'arc-en-ciel d'été.
Note - N/A



© Made by Ashling pour Aurora Millenarius




PP
PA
messages
Tic tac tic tac
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 540
points d'aurore : 580
Messages : 278
Rang de prestige : A
Âge : 27 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Ingénieure
Avatar : Lee Enfield - Girls Frontline
Chevaleresse d'Honneur
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Idéalis
Tic tac tic tac
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 540
points d'aurore : 580
Messages : 278
Rang de prestige : A
Âge : 27 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Ingénieure
Avatar : Lee Enfield - Girls Frontline
Chevaleresse d'Honneur
Tic tac tic tac
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 540
points d'aurore : 580
Messages : 278
Rang de prestige : A
Âge : 27 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Ingénieure
Avatar : Lee Enfield - Girls Frontline
Chevaleresse d'Honneur
Tic tac tic tac
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 540
points d'aurore : 580
Messages : 278
Rang de prestige : A
Âge : 27 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Ingénieure
Avatar : Lee Enfield - Girls Frontline
Chevaleresse d'Honneur
  Mar 28 Aoû - 1:48
citer
éditer
x
  Mar 28 Aoû - 1:48

La somme de la solitude
Wilhelmina & Raphaël
Un calanque à Massalia
Le soleil descendait doucement dans le ciel massalien, comme tous les soirs. Encore éloigné de l’horizon, il continuait de baigner criques, citées et plages d’une douce chaleur bien moins agressive que celle assommant humains et pokémon en plein après-midi. Une légère brise caressait les reliefs des falaises, sifflant de concert avec les herbes de plages se courbant à son passage. Dans les courants aériens, un oiseau volait en solitaire. Pas un Békipan, ni un Etourmi inoffensif. Les quelques randonneurs qui se trouvaient sur les chemins du retour levèrent tous les yeux aux ciels face à cet imposant oiseau de proie dont le métal brillait sous le soleil d’été.

Aquila scrutait avec attention les falaises, les renfoncements de pierre et les plages… C’était dans sa nature. On lui avait demandé de trouver une proie bien particulière, et déterminée, elle comptait bien montrer à sa dresseuse que personne ne pouvait rivaliser dans les traques aériennes. Peut-être était-ce l’atmosphère lourde qui entourait le jeune homme, la fumée que dégageait sa cigarette mais d’un coup, le professeur entendit un sifflement trancher l’air au dessus de lui alors qu’un Airmure croisa son regard, le temps se suspendant quelques instants. Et aussi vite qu’elle était arrivée, Aquila disparut dans le ciel. Laissant l’homme seul avec ses pensées en solitaire.

Le soleil embrassa l’horizon.

Une jeune femme retira ses chaussures, simples petites tennis blanches qui restèrent dans le sable alors que Wilhelmina trempa ses pieds dans l’eau chaude. Aquila se posa sur une corniche, hors de question de plonger son précieux acier dans de l’eau salée.

La jeune ingénieure continua d’avancer, son short lui permettait de ne guère craindre les très légères vaguelettes faisant onduler la surface de l’eau si transparente au sein de la crique. Doucement, Wilhelmina passa ses bras autour des épaules de Raphaël, l’enlaçant alors qu’un sourire naquit sur ses lèvres. “La prochaine fois “sur le bord de mer”, sois un peu plus précis même si Aquila a apprécié la balade.” Il était moins joyeux qu’à l’ordinaire. Pour celle qui le connaissait depuis plus de quatre années, c’était évident. En cette fin d’été, alors que les journées commençaient déjà à décliner, l’heure n’était pas eu séparations ni retrouvailles. “Que vas-tu faire à présent ?” La question paraissait anodine. Rentrée ? Certainement pas. Wilhelmina n’avait jamais craint le froid mais pour la première fois, elle redoutait l’hivers à venir.

Serrant un peu plus le jeune homme dans ses bras, elle redressa son regard vers lui, plongeant dans le sien. “Ton regard... La situation est-elle si désespérée ?” Elle le connaissait. Ses sourires, ses regards malicieux. Peu importe les noirceurs qui se glissaient dans les pensées du professeur, Wilhelmina avait conscience de leur présence mais ignorait si elle-même devait les craindre.

PP
PA
messages
Fiat justitia ruat caelum.
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 1050
points d'aurore : 1025
Messages : 625
Rang de prestige : S
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Panhétérosexuelle
Métier : Professeur des universités
Avatar : Shishio Satsuki - Hirunaka no Ryuusei
Héros de l'Aube
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Ligue Impériale
Fiat justitia ruat caelum.
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 1050
points d'aurore : 1025
Messages : 625
Rang de prestige : S
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Panhétérosexuelle
Métier : Professeur des universités
Avatar : Shishio Satsuki - Hirunaka no Ryuusei
Héros de l'Aube
Fiat justitia ruat caelum.
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 1050
points d'aurore : 1025
Messages : 625
Rang de prestige : S
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Panhétérosexuelle
Métier : Professeur des universités
Avatar : Shishio Satsuki - Hirunaka no Ryuusei
Héros de l'Aube
Fiat justitia ruat caelum.
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 1050
points d'aurore : 1025
Messages : 625
Rang de prestige : S
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Panhétérosexuelle
Métier : Professeur des universités
Avatar : Shishio Satsuki - Hirunaka no Ryuusei
Héros de l'Aube
  Mer 29 Aoû - 2:07
citer
éditer
x
  Mer 29 Aoû - 2:07

La somme de la solitude
Raphaël A. Ætherling
Parce que les sommets sont toujours de plus en plus étroits...
Elle était là. Après tout, oui. Ils avaient convenu d'un rendez-vous. Mais sous l’hébétude qui était la sienne, tout semblait tellement lointain et incohérent. Ce n'était pas tant qu'il ne voulait pas la revoir ou la fuir. C'était plutôt que pendant de longues minutes, son attention ne s'était plus posée ici. Elle s'était assoupie, comme un noyé s'assoupirait en voyant la lumière du soleil s'éteindre peu à peu au fur et à mesure les rayons se diffracteraient par la surface, celle-là même qui s'éloignait, avec son précieux oxygène. Et pourtant, elle semblait comme chercher à le forcer à remonter vers la conscience, à l'assommer de question qui lui paraissait tellement inconséquente. Et la voix.. Que disait-elle ? La chaleur de l'étreinte et les reflets des étoiles illuminant la caverne était comme un tourbillon d'extase et de tourments. Et la confusion qui était la sienne se remarquait d'autant que son regard las et distant exprimait bien cet état second dont il avait du mal à sortir.

Désespoir ? Non, ce n'était pas du désespoir. C'était quelque chose de plus sournois et insidieux, que le désespoir. Pour être désespéré, il fallait avoir la force d'espérer quelque chose. Et pour quelqu'un qui connaissait le futur, l'espoir et le désespoir n'existait qu'en une unique forme : au-delà de leur sagesse, dans les néant qu'ils ne pouvaient sonder. Non, ce dont souffrait Raphaël, c'était d'effacement. Car si à l'échelle humaine, le poids d'une vie était certaine, c'était lorsque l'on ne connaissait qu'une seule issue possible dans sa solitude que l'on risquait de céder à l'apathie. De perdre son humanité pour obtenir un nouveau regard. C'était même cette lueur bleue, diffuse, dans son regard, qui brillait avec mystère, qui en était finalement un signe. Je suis juste... Fatigué, je suppose. Cela m'arrive. Le ton du jeune homme avait l'écho de la distance et du lointain. Tu sais ce qui est peut-être le pire ? Il se pendit à son cou, lascivement, grimpant au-dessus d'elle pour mieux la surplomber. Un jour, tu te réveille, et tu te rends compte que tu vas oublier. Et qu'on t'a oublié. Parce que l'échelle n'était pas la même.

Un jour, ils ne seraient plus là. Et tant que le temps continuerait d'exister, lui, continuerait. D'accumuler plus de souvenirs. Plus d'âge. Plus d'inconsistance. Et toi, Mina, tu penses qu'un jour, tu m'auras oublié ? Ou feras-tu comme d'autres, à te damner ton humanité auprès d'un Dieu pour mieux me suivre sur un terrain où la folie guettent ceux qui s'y aventurent ? Le jeune homme la regarda. Elle était belle. Il pouvait le dire mieux que quiconque, lui dont l’œil s'était acéré sur une infinité de corps. Vampire de la passion, il n'était pas si loin des serviteurs d'Yveltal, lui qui pour embraser son humanité, cherchait à se fondre dans ceux qui pouvaient bien tenter de l'aimer...
Note - N/A



© Made by Ashling pour Aurora Millenarius




PP
PA
messages
Tic tac tic tac
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 540
points d'aurore : 580
Messages : 278
Rang de prestige : A
Âge : 27 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Ingénieure
Avatar : Lee Enfield - Girls Frontline
Chevaleresse d'Honneur
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Idéalis
Tic tac tic tac
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 540
points d'aurore : 580
Messages : 278
Rang de prestige : A
Âge : 27 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Ingénieure
Avatar : Lee Enfield - Girls Frontline
Chevaleresse d'Honneur
Tic tac tic tac
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 540
points d'aurore : 580
Messages : 278
Rang de prestige : A
Âge : 27 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Ingénieure
Avatar : Lee Enfield - Girls Frontline
Chevaleresse d'Honneur
Tic tac tic tac
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 540
points d'aurore : 580
Messages : 278
Rang de prestige : A
Âge : 27 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Ingénieure
Avatar : Lee Enfield - Girls Frontline
Chevaleresse d'Honneur
  Jeu 30 Aoû - 2:11
citer
éditer
x
  Jeu 30 Aoû - 2:11

La somme de la solitude
Wilhelmina & Raphaël
Un calanque à Massalia
Basculant légèrement en arrière, la longue chevelure de Wilhelmina se mêla au sable piquant également ses jambes. De ses grands yeux curieux, l’ingénieure contemplait le jeune homme la surplombant. Son regard longeait chaque ligne de son visage fatigué avant de plonger dans le sien. Elle lui faisait confiance, lui qui l’avait déjà tirée de plusieurs situations épineuses, lui qui semblait sans cesse avoir une longueur d’avance par rapport à son esprit pourtant aiguisé. Ce n’étaient pas seulement les mots de Raphaël qui sonnaient dans une profonde lassitude au coeur de la calanque. Non, son ton lui-même suffisait à faire comprendre qu’il n’était pas d’humeur joueuse, moqueuse. Après tout, fallait-il réellement s’en étonner ?

La jeune femme laissa retomber sa tête contre le sable encore chaud, alors qu’Aquila surveillait du coin de l’oeil, l’homme proche de sa dresseuse. Un jour, tu te réveilles, et tu te rends compte que tu vas oublier. Et qu'on t'a oublié. Elle avait certainement oublié nombres de moments passés, de formules mathématiques apprises pourtant par coeur… Mais aussi triste que cela pouvait l’être, Wilhelmina avait conscience de sa propre fin, d’une mort qu’elle ne saurait éviter, de cet inconnu qui savait nouer son ventre à elle, non croyante.

Il rebascula la conversation vers elle, elle qui passa un doigt sous ses yeux humides malgré un sourire à cette question. Sous le soleil se mourant, la réponse était évidente. “Si j’étais capable de t’oublier, toi, penses-tu réellement que je serais apte à diriger des hommes, à concevoir les machines supportant la vie de centaines d’êtres ? Ma mémoire est pas parfaite, mais je lui fais confiance pour ne pas oublier ton beau visage.” Une larme roula le long de sa joue, elle si différente de lui. Elle qui se devait de vivre sa vie dans l’instant et lui se sachant condamné à errer pour encore de longues années. Un rire mêlé à une nouvelle larme la saisit alors que Wilhelmina passa sa main le long de la joue du professeur, si jeune en apparence. “C’est plutôt moi qui devrait te poser cette question… Penses-tu qu’un jour, tu m’auras oubliée ?

Et quand il évoqua Nox Oscuras, un nouveau rire la saisit, entre tristesse, amusement, dénigrement se mêlait à la fête. “L’éternité me permettrait certainement d’accomplir plus que tout ceux de ma famille ont pu réaliser en leurs temps… Mais serais-je capable de supporter une infinité de honte pour avoir rejoint ceux dont je désire la chute ?” Elle ne s’en cachait pas. Non, si par le passé, Wilhelmina restait souvent silencieuse, circonspect concernant l'existence d’un Secte Noire, le massacre du festival avait su lui ouvrir les yeux et la pousser à agir contre ceux qui au nom d’un Dieu, étaient prêts à ravager vies et travaux d’une vie.

Les fins doigts féminins se perdirent dans la chevelure brune de Raphaël alors que l’ingénieure poussa un soupire, calmant ses émotions bien que les larmes avait laissé quelques traces sur ses joues rosées. Son autre main alla se perdre quelques secondes jusqu’à trouver celle plus imposante du professeur. Dans un sourire sincère mais teinté de sérieux, quelques mots furent soufflés jusqu’aux oreilles du voyageur du temps. “Je suis aussi fatiguée, mais pas au point de vendre mon âme et tout ce en quoi je crois pour une créature qui cherchera à nous détruire autant que te détruire…” Idéalis, Daniel, River, Sethen, toute son équipe et Raphaël… Tout ceux qu’elle désirait protéger malgré ses propres craintes, ses propres faiblesses.

PP
PA
messages
Fiat justitia ruat caelum.
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 1050
points d'aurore : 1025
Messages : 625
Rang de prestige : S
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Panhétérosexuelle
Métier : Professeur des universités
Avatar : Shishio Satsuki - Hirunaka no Ryuusei
Héros de l'Aube
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Ligue Impériale
Fiat justitia ruat caelum.
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 1050
points d'aurore : 1025
Messages : 625
Rang de prestige : S
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Panhétérosexuelle
Métier : Professeur des universités
Avatar : Shishio Satsuki - Hirunaka no Ryuusei
Héros de l'Aube
Fiat justitia ruat caelum.
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 1050
points d'aurore : 1025
Messages : 625
Rang de prestige : S
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Panhétérosexuelle
Métier : Professeur des universités
Avatar : Shishio Satsuki - Hirunaka no Ryuusei
Héros de l'Aube
Fiat justitia ruat caelum.
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 1050
points d'aurore : 1025
Messages : 625
Rang de prestige : S
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Panhétérosexuelle
Métier : Professeur des universités
Avatar : Shishio Satsuki - Hirunaka no Ryuusei
Héros de l'Aube
  Ven 31 Aoû - 17:30
citer
éditer
x
  Ven 31 Aoû - 17:30

La somme de la solitude
Raphaël A. Ætherling
Parce que les sommets sont toujours de plus en plus étroits...
J'oublierais... Le jour où le concept de temps cessera. Car tant que le temps existait, il était le relais d'une existence dont le rôle était de surveiller chaque excroissance, chaque futur. Qui sait s'il n'avait pas déjà été aux portes du néant, là où tout finirait ? Ni le temps, ni Raphaël n'étaient réellement immortels. Dialga avait été créé. La notion du temps aussi. L'univers était le produit, l’œuvre d'une entité. Raphaël était finalement l'humain qui était réceptacle de cette vérité, de cette notion. Mais avant que le temps et l'univers ne cesse, je peux t'emmener dans mon voyage. Mais son sourire se figea. Comme si ces paroles étaient un électrochoc pour lui. Comme si les larmes qu'elle versait avait pour lui, un sens bien plus profond que nombreux ignoraient.

Doucement, d'un mouvement de main, un mouchoir de soie vint chasser les larmes, tandis qu'une douce chaleur enveloppa la jeune femme, alors que les yeux de Raphaël se firent soudainement plus humains et que sa présence se fit soudainement plus humaine. Mais je refuse de te condamner à cette éternité qui ne serait qu'un égoïsme. Lui dont l'humanité était dévorée jusqu'en son cœur par une sagesse d'outremonde. Se relevant doucement, son oeil gauche se mit à briller d'un bleu diamant, tandis que le droit se mit doucement à pleurer. Les deux paumes ouverte, l'expression figé dans un sourire coupable et plein de tendresse, Raphaël ne put s'empêcher d'avouer la vérité. Je te vois, toi et les innombrables possibilités de ton futur. Si par ma faute, nombreuses se sont retrouvées modifié, je ne peux m'empêcher de vouloir protéger ce sourire radieux qui est le tien dans certaines des choses qui me sont révélées. Alors, même si une part de lui-même voulait pour lui, la compagnie de la belle ingénieure, une autre voulait la laisser chez les mortels, loin des problèmes de ceux qui, pactisant avec les éternels, devenaient acteurs d'une prophétie qui les dépassaient.

Se laissant tomber à ses côtés, cet oeil brillant d'un éclat surnaturel continuait d'irradier cette lueur diamantaire, dans un soupir de tristesse, il murmura alors, pour elle comme pour lui : Je préfère encore que tu m'oublies, si c'est pour un jour t'assurer l'avenir que tu désires tant construire, Wilhelmina.
Note - N/A



© Made by Ashling pour Aurora Millenarius




PP
PA
messages
Tic tac tic tac
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 540
points d'aurore : 580
Messages : 278
Rang de prestige : A
Âge : 27 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Ingénieure
Avatar : Lee Enfield - Girls Frontline
Chevaleresse d'Honneur
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Idéalis
Tic tac tic tac
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 540
points d'aurore : 580
Messages : 278
Rang de prestige : A
Âge : 27 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Ingénieure
Avatar : Lee Enfield - Girls Frontline
Chevaleresse d'Honneur
Tic tac tic tac
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 540
points d'aurore : 580
Messages : 278
Rang de prestige : A
Âge : 27 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Ingénieure
Avatar : Lee Enfield - Girls Frontline
Chevaleresse d'Honneur
Tic tac tic tac
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 540
points d'aurore : 580
Messages : 278
Rang de prestige : A
Âge : 27 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Ingénieure
Avatar : Lee Enfield - Girls Frontline
Chevaleresse d'Honneur
  Jeu 4 Oct - 0:40
citer
éditer
x
  Jeu 4 Oct - 0:40

La somme de la solitude
Wilhelmina & Raphaël
Un calanque à Massalia
Raphaël était peut-être un être exceptionnel, presque irréel mais sous le soleil se mourant de Massalia, Wilhelmina peinait à imaginer qu’un jour, dans des milliers d’année, l’homme se souviendrait de cette soirée. Il lui parlait d’égoïsme, ce qui réussit tout de même à arracher un sourire trempé à la jeune femme qui répliqua rapidement “Ne suis-je pas égoïste à vouloir t’arracher à ce destin éternel pour te garder à mes côtés ?”

L’ingénieur savait que chaque choix, aussi infime pouvait-il être, avait des conséquences sur un destin changeant sans cesse. Mais peut-être pour une fois Wilhelmina faisait preuve de naïveté, elle pensait au présent, le sien. Sur cette plage, avec cet homme qui comptait temps pour elle. Ses propres doigts frôlèrent le collier ornant son cou et qui brillait en harmonie avec le regard mystérieux du voyageur du temps. “Hum…” Ses larmes mortes, la jeune femme se retourna légèrement sur le côté, posant sa main sur la poitrine couverte du professeur. “T’oublier en gardant mon sourire ? Ne sois pas idiot.”

Elle prit appui sur son coude et se pencha en avant, déposant ses lèvres sur celles de Raphaël. Ses lèvres douces, rencontrant celles salées de l’ingénieure du HMS Albion’s Glory. Passionnément. Puis doucement, Wilhelmina lui glissa “Si tu venais à disparaître, tu ferais certainement couler beaucoup de larmes, dont les miennes.”

L’homme avait certainement capturé de nombreux cœurs. Tout comme Wilhelmina savait le sien attaché à d’autres. Mais nul doute que Raphaël ne pouvait disparaître en laissant un sourire sur les lèvres de la vraie égoïsme de cette soirée. Ses doigts caressèrent son cou alors qu’elle se redressa, assise, pour voir le soleil fondre dans la mer azuréenne. “Parle moi de l’avenir, celui qui nous attend tous…”

PP
PA
messages
Fiat justitia ruat caelum.
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 1050
points d'aurore : 1025
Messages : 625
Rang de prestige : S
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Panhétérosexuelle
Métier : Professeur des universités
Avatar : Shishio Satsuki - Hirunaka no Ryuusei
Héros de l'Aube
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Ligue Impériale
Fiat justitia ruat caelum.
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 1050
points d'aurore : 1025
Messages : 625
Rang de prestige : S
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Panhétérosexuelle
Métier : Professeur des universités
Avatar : Shishio Satsuki - Hirunaka no Ryuusei
Héros de l'Aube
Fiat justitia ruat caelum.
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 1050
points d'aurore : 1025
Messages : 625
Rang de prestige : S
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Panhétérosexuelle
Métier : Professeur des universités
Avatar : Shishio Satsuki - Hirunaka no Ryuusei
Héros de l'Aube
Fiat justitia ruat caelum.
Équipe Pokémon :






Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 1050
points d'aurore : 1025
Messages : 625
Rang de prestige : S
Âge : 24 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Panhétérosexuelle
Métier : Professeur des universités
Avatar : Shishio Satsuki - Hirunaka no Ryuusei
Héros de l'Aube
  Dim 21 Oct - 16:35
citer
éditer
x
  Dim 21 Oct - 16:35

La somme de la solitude
Raphaël A. Ætherling
Parce que les sommets sont toujours de plus en plus étroits...
C'était comme le voyage à travers un océan. Peut-être était-ce le sel sur les lèvrs de la belle ? Ou peut-être était-ce simplement la résonance de leurs affects propres l'un pour l'autre ? Le coeur de Raphaël battait dans un rythme tremblant. Comme si pour une rare fois, quelqu'un avait su l'approcher tellement prêt qu'au-delà de sa forteresse d'éternité, les fragments d'humanité continuaient à résister. Il sentait sa conscience s'éloigner de son éternel combat et ne se recentrer que sur cet instant de présent. Sur le regard d'émeraude de la féminine beauté qui professer son égoïsme.

Mais... Raphaël avait suffisamment d'expérience de sa propre situation pour savoir qu'elle oubliait quelque chose. Tu sais, tu as beau avoir des baisers qui savent me rendre ivre de toi, tu ne me tromperas pas, Mina'. C'était comme refuser de boire l'élixir. Son humanité voulait faire d'elle sa muse. Mais sa sagesse d'outremonde lui disait bien qu'elle en aimait d'autres. Si demain, je n'étais plus là, tu aurais d'autres prétendants qui vivent moins dangereusement et qui te seront plus fidèle que moi. Alors, cet égoïsme n'était-il pas naïf ? L'avenir, c'est le combat contre ceux qui cherchent leurs miracles au détriment des autres. Des épreuves. Et quand plus aucun danger ne vous menacera...

Sensuel silence alors qu'il parcoure les traits de la jeune femme. Cruel sous-entendu aux goûts de l'opium. Qu'en serait-il de lui, une fois les épreuves terminées ? L'objectif de Raphaël, ce n'était qu'un sourire. Un sourire de bonheur, un avenir doux, pour elle qui était importante à ses yeux au point où il renoncerait à être à ses côtés si c'était ce qu'il fallait pour protéger son bonheur. Sortons-nous seulement ensemble ? Somme nous amis ? Un peu plus, un peu moins ? Raphaël en riait en la relevant contre lui. Des amis qui s'embrassent ? Ou alors... Je suis ton petit-ami cosmique ? Raphaël en rit doucement. De toute façon, au diable la réponse, Mina. Le sourire de Raphaël avait quelque chose d'enjôleur. Je veux bien être ton petit-copain cosmique, même si tu veux te partager. De toute façon, je suis partagé sur beaucoup de choses en ce moment. Raphaël se blottit doucement contre elle. Si je pouvais disparaître et être aux côtés de chacun de ceux que j'aime, ce serait beaucoup plus simple. Mais pour le moment... C'est avec toi que je suis. C'est avec toi que j'ai envie d'être, en ce moment. J'ai envie de t'emmener avec moi. Je m fiche bien d'Idéalis et de l'Empire. De mes ennemis et de ceux qui me haïssent.

Il lui attrape la main et la fait courir à ses côtés, comme un enfant innocent emmenant la fille qu'il aime jouer sur la plage. Viens, on part ! On peut aller à Germania, ou les protectats de l'Empire ! Vers Øresund ou Perāa Masr-Levantin ! On prendra la voiture et le train, ce sera long. Les paysages défileront. Et dans un pas de valse, il la fait tournoyer comme si c'était l'univers qui obéissait à sa commande. On devra courir après les quais, réparer les voitures ! Ce sera plein de surprise et de déconvenues ! Mais Raphaël était heureux de se rêve qu'il dépeignait. De ce rêve qu'il faisait vivre dans leurs deux coeurs. On s'embrassera, on s'aimera. On oubliera ce monde de conflit. Et ça m'ira.

Il lui sourit, s'éloigne doucement et se jette à son cou, la plaque au sol, dans le sable. Comme si les flots du temps l'avait porté jusqu'à elle. Parce que je serais avec toi et parce que je t'aime Mina'. Parce que même si j'en aime d'autres, tu es et resteras la seule et unique Wilhelmina Kirsten Edison de l'Empire de Kalos que j'aime. Il lui sourit doucement, en riant avant de dire. S'il y a un univers où nous pourrons nous retrouver, j'espère que tu me laisserais une chance d'accomplir ces rêves qui ne pourront être les miens.

Car malgré l'effervescence, l'amour, le désir... Raphaël n'était pas celui-là. Pas ici, pas en cet univers. Mais ça ne l'empêchait pas de vouloir l'aimer et de vouloir le vivre, ce rêve aux côtés de l'ingénieure d'Idéalis...
Note - N/A



© Made by Ashling pour Aurora Millenarius




Contenu sponsorisé
PP
PA
messages
Contenu sponsorisé
Informations
rang de prestige :
Contenu sponsorisé
Affiliation
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
 
citer
éditer
x
 

 
La somme de la solitude ft. Wilhelmina
 Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» tombe du commandant PARQUIN à Doullens (SOMME)
» Éternelle solitude | Lumi |
» joséphine ▬ « La solitude effraie une âme de vingt ans »
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum