AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum RPG Pokémon
Bienvenue dans l'empire
Vous aviez toujours rêvé de partir à l'aventure dans le monde Pokémon ?

Alors bienvenue sur Aurora Millenarius, le forum pokémon pensé pour vous permettre de créer votre propre histoire et de vivre une grande aventure !
top-sites
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Promotion chromatique
Pour le premier mois de cette réouverture, votre premier starter peut être de type chromatique ! etc
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Automne
Venez découvrir les exclusivités !
Que croiser sur les routes de l'Empire ?
Le forum
Forum RPG pokémon à contexte original. Pas de minimum de lignes, avatars illustrés en 250 x 400 px.
Pokénews
31/10/18
Découvrez la Gazette n°9 !
31/10/18
Découvrez l'animation Spooky Scary Skelenox !
Le staff
Aislinn
Fondatrice
Raphaël
Fondateur
Derniers messages

 

 Road to happiness [Solo]

PP
PA
messages
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 871
Messages : 715
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Baptiste
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Ligue Impériale
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 871
Messages : 715
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Baptiste
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 871
Messages : 715
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Baptiste
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
Texte
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 679
points d'aurore : 871
Messages : 715
Rang de prestige : A
Âge : 20 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Baptiste
Métier : Lieutenant
Avatar : Sasha Braus
  Ven 31 Aoû - 21:45
citer
éditer
x
  Ven 31 Aoû - 21:45

- Non Bacchus ! Après l’entraînement j’ai dit…

Rien à faire, le Germignon ne semblait pas de cet avis. Alors que tous les autres membres de l’équipe de la demoiselle s’entraînaient avec rigueur, tous motivés à aller de l’avant et à vouloir devenir plus fort, il y avait lui, cet intraitable Germignon qui n’en faisait qu’à sa tête et qui ne semblait pas spécialement tenté à participer à l’activité. Cela faisait quelques mois qu’il était aux côtés de la demoiselle et c’était toujours la même histoire. Il n’était pas très porté sur l’entraînement, se retrouvant bien souvent allongé sur le sol à se prélasser au soleil en attendant que le tout se termine. Parfois, il participait, lorsque la belle le motivait avec quelques friandises. Or, ce n’était pas à tous les coups, comme aujourd’hui, où il avait perdu le peu de concentration qu’il avait réussi à avoir dès lors lui proposa-t-elle des gâteaux s’il daignait faire un minimum d’effort. Il était désormais à ses côtés, la tête levée, agitant la feuille sur sa tête, l’air de demander ce qu’elle lui avait promis, alors qu’en aucun cas avait-il rempli sa part du marché.

Mais ça, il s’en souciait peu. Non. Il était intéressé par les gâteaux qu’elle avait évoqué et ne comptait pas bouger tant n’en avait-il pas vu la couleur. Si au tout début de leur relation, elle s’était montrée faible face à ce regard adorable qu’il lui adressait, avec le temps, elle s’en était immunisée, ne serait-ce que parce qu’elle ne pouvait pas toujours lui donner tout ce qu’il voulait. Elle secoua donc la tête, dépitée, avant de laisser entendre un lourd et profond soupire. Son regard se reporta ensuite sur son équipe, tous concentrés dans ce qu’ils faisaient. Il y avait Atlas contre Reiko, deux brutes qui n’hésitaient pas à cogner fort, faisant même parfois trembler le sol sous leurs pattes. Puis, il y avait Aegis contre Lenny, bien que, de ce côté là, le combat n’était pas aussi intense que celui mené par les deux autres.

La dragonne, douce et avenante, y allait plus doucement, initiant ainsi la petite Kaiminus à l’art du combat. Il y avait aussi Minerva, pour veiller sur les deux, qui donnait des conseils à la plus jeune du groupe, en tentant de lui montrer quelques techniques. Elle n’était sûrement pas la mieux placée pour le faire, les deux ayant des compétences fort différentes, mais c’était déjà un début. Lenny avait fini par réussir à envoyer quelques Pistolets à O, qui vinrent toutefois frapper un peu tout sauf sa cible. Pour une débutante, ce n’était déjà pas trop mal, et voilà que Minerva l’applaudissait, son regard bienveillant posé sur elle. Parce que c’était ça, que d’encourager les plus jeunes, convaincue qu’ainsi, la Kaiminus serait portée à toujours faire de son mieux et qu’elle deviendrait un jour une grande Aligatueur dont elle serait fière.

La belle esquissa un sourire avant de reporter son attention sur celui qui n’avait pas la même motivation que les autres. Il était le premier à avoir rejoint son équipe qui, jusqu’à sa rencontre avec lui, s’était seulement composée d’elle-même et de Reiko. Or, il l’avait rejoint dans des circonstances bien différentes que sa rencontre avec les autres. Un cadeau qu’elle chérissait, lui ayant été offert par Baptiste, à un moment de sa vie où elle était bien loin d’être à son meilleur. Sûrement avait-il été trop gâté, ou trop cajolé, ou alors peut-être ne s’était-elle pas montrée assez ferme avec lui, lorsque venait le temps des entraînements. Dans tous les cas, il était celui qu’il était désormais, un Germignon avec un caractère bien trempé, qui ne se laissait pas marcher sur les pieds, faisait comme bon lui semblait et pouvait faire un minimum d’effort lorsqu’il était question de nourriture.

Bien différent, donc, de tous les autres qui s’entraînaient. Aegis l’avait rejoint avec une promesse qu’elles allaient aider tous ceux qui en avaient besoin, ensemble. Minerva avait accepté de l’accompagner parce qu’elle avait vu du potentiel en elle, lorsqu’elles s’étaient rencontrées et, de son côté, elle avait fait la promesse de l’entraîner et d’en faire d’elle une grande et forte Gardevoir. Ce qu’elle semblait avoir réussi. Atlas, lui, un peu plus particulier, mais tout aussi fidèle, ne répondait qu’aux beaux yeux de sa dame et était prêt à tout pour faire les rêves de cette dernière une réalité, pour que jamais elle ne perde son sourire. Lenny était un brin différente, capturée par un de ses amis et collègues, ce dernier avait préféré voir la maladroite et adorable Kaiminus évoluer auprès d’elle. Si elle n’était pas animée de ce même désir que possédait les autres, elle avait cette bonne volonté de vouloir aller de l’avant tout comme cherchait-elle à pouvoir, un jour, faire preuve de la même puissance que les autres. Il y avait bien que Bacchus qui semblait avoir des motivations tout autre, si seulement en avait-il, autre que manger.

Ses prunelles caramel posées sur celui qui commençait à s’impatienter, agitant la feuille de sa tête avec un peu plus d’entrain, elle soupira, encore, avant de se laisser tomber au sol, à ses côtés. Distraitement, elle passa une main dans ses cheveux, les ramenant vers l’arrière. Ils étaient plus longs qu’auparavant, elle qui avait préféré ne pas les couper depuis sa sortie de l’hôpital. À la base, si elle les avait coupé si court, il s’agissait d’une décision prise lorsqu’elle avait quitté le manoir Belladone. Une façon comme une autre d’embrasser ces changements nécessaires qui s’imposaient dans sa vie.

- Dis-moi, Bacchus… Es-tu malheureux avec moi ?

Il s’était rapproché d’elle, était même monté sur ses genoux et s’était arrêté à sa question, levant vers elle un regard curieux. Il cligna des yeux, quelques fois, semblant ne pas avoir compris la question, ce qui fit rire légèrement la jeune femme.

- C’est que… J’ai l’impression ne pas pouvoir te donner ce dont tu as besoin, pour être heureux. Et tu sais, je n’ai pas envie de te forcer à être ce que tu n’es pas, hein. Si toi, ces entraînements, ce n’est pas pour toi, au final, je ne peux pas t’y forcer et je n’ai pas envie non plus. Je me demandais donc, si moi, si mon mode de vie, te convenait…

Elle soupira, venant croiser les prunelles rougeoyantes du petit pokémon plante de son propre regard. Son ton était sérieux, soucieux aussi, alors qu’elle pesait chacun de ses mots et cherchait à voir ou comprendre quelconque réaction de celui qui se trouvait sur ses genoux. Une partie d’elle était triste d’adresser de tels propos, mais elle se devait d’être réaliste. Elle ne lui demandait pas d’être fort, ni même de posséder les mêmes compétences que les autres. Non, ce n’était même pas une question de puissance. Il s’agissait de qui était-il versus qui était-elle.

- J’ai un objectif, Bacchus. Et cet objectif là, il est bien simple, et pourtant, tellement difficile. Je veux aider les autres. Peu importe qui sont-ils, peu importe ce dont ils ont besoin, je veux pouvoir les aider. Les protéger, aussi. J’ignore si tu te souviens, du jour de notre rencontre ? J’étais triste, dévastée même, parce qu’une gamine venait de perdre ses parents, faute d’un membre de Nox Oscuras.

Elle serra son poing, à ce souvenir, qui lui laissait encore aujourd’hui un goût amer en bouche.

- Puis est venu le festival Heoliadenn, qui est devenu carnage, encore une fois par la faute des mêmes coupables. Nox Oscuras. Et mon séjour à l’hôpital, parce que je me suis dressée sur le chemin de l’un d’eux…

Sa voix s’était faite plus faible, vers la fin, alors qu’elle pouvait voir sa main trembler. Elle ravivait de douloureux souvenirs, mais aussi, cette haine viscérale qu’elle avait vis-à-vis des sectaires, ce désir brûlant d’annihiler leur organisation, de les écraser, eux et cette divinité morbide.

- Je n’arriverais jamais, je pense, à dormir paisiblement, en sachant qu’ils s’en prennent à des innocents, en sachant qu’ils font des victimes jour après jour… Et c’est pour ça que je m’entraîne. Que je cherche à vous entraîner, aussi. Eux, comme toi. Pour que vous soyiez plus fort. Pas pour vous en prendre aux membres de Nox Oscuras, non. Jamais, même. Vous n’êtes pas des armes. Mais au moins pour pouvoir protéger tous ceux qui ne sont pas en mesure de le faire. Pour protéger ces innocents qui ne demandent qu’à mener leur petite vie tranquille.

Il vint se loger contre elle, frottant sa tête dans sa main, ce qui la fit rire légèrement.

- Alors, voilà. Je n’ai simplement pas envie que tu sois malheureux, à mes côtés. Je ne veux pas te forcer à être ce que tu n’es pas… Mais moi, j’ai des choses qui me tiennent à coeur. Ton bonheur, mais aussi la protection de tous ces gens.

Elle ignorait elle-même où souhaitait-elle en venir, avec tout cela. Peut-être présenter sa vision des choses à son compagnon ? Oui, en partie. Mais surtout, elle voulait voir, s’il était bien avec elle, ou si, au contraire, comme elle le craignait, s’il était malheureux. Auquel cas, elle allait devoir rectifier le tir, d’une façon ou une autre, elle ne savait pas encore comment. Parce qu’elle tenait à Bacchus, pour tout ce qu’il représentait pour elle, mais aussi simplement pour celui qu’il était. Se séparer de lui serait déchirant, mais, en même temps, elle ne voulait pas qu’il ne s’épanouisse pas, faute d’un égoïste désir de sa part.

Annonçant la fin de l’entraînement, elle félicita tous ceux présents, tout en allant chercher les gâteaux, comme elle l’avait promis à Bacchus. Ce dernier lui semblait toutefois pensif, hésitant à la suivre, alors qu’il observait les autres qu’il côtoyait pourtant depuis un moment déjà. La demoiselle arqua un sourcil et l’appela une seconde fois, ce qui vint le sortir de sa transe, ou peu importe ce que c’était, le ramenant sur Terre. Il s’élança donc vers elle, bien heureux de voir cet emballage qu’il connaissait si bien.

Les autres jours furent toutefois particuliers, en ce qui concernait le petit. Elle avait fait un tour par Élyséa, appelée à Pendragon-Lumina, et il s’était montré un peu moins caractériel qu’auparavant. Comme s’il réfléchissait à quelque chose. Elle avait bien tenté de comprendre ce qu’il se passait, mais même la proposition d’une folle quantité de gâteaux et autres ne semblait pas avoir le même effet qu’auparavant. Rentrée à Massalia, elle avait gardé ses questions pour elle-même, bien que légèrement embêtée de ce changement auprès de son Germignon. Quelque chose clochait, et, bien malheureusement pour elle, et à son plus grand dam, elle n’était pas en mesure d'identifier le soucis.

Puis, alors qu’elle rassemblait son équipe pour un entraînement quotidien, elle remarqua bien vite que l’un manquait à l’appel. Bacchus. Il n’était pas dans sa pokéball et pas plus semblait-il être dans une quelconque pièce de la maison. D’ordinaire, s’il n’était pas dans son lit, il était dans la cuisine ou encore le salon. Or, elle ne le trouvait nul part. Un brin inquiète, elle s’imagina de suite les pires scénarios. Et s’il était parti, comme ça, la laissant derrière lui, suite à leur dernière discussion ? S’il avait déterminé qu’il était malheureux avec elle et qu’il était donc parti voir s’il ne trouverait pas son bonheur ailleurs ? Ce fut Minerva qui la tira de ses sombres pensées, en pointant le jardin, une expression aussi surprise que choquée sur le visage. Ni d’une, ni d’un, la Belladone déboula dans le jardin, tout ça pour qu’un pokémon non identifié lui saute dessus et la fasse tomber à la renverse.

Sonnée, surprise aussi, elle se redressa sur ses cuisses, pour apercevoir cette feuille qui s’agitait sur la tête d’un… Macronium ?

- Bacchus ?

À la réaction de ce dernier, elle put aisément comprendre qu’il répondait par l’affirmative. La belle éclata donc de rire, portant une main à sa tête, lui qui avait bien grandi. S’il y avait bien une chose à laquelle elle ne s’était pas attendue, c’était de le voir évoluer. Or, elle était agréablement surprise, d’autant plus lorsqu’il la poussa de sa tête pour qu’elle se relève. À nouveau sur ses pieds, elle invita ses autres pokémons, commençant déjà à répartir les équipes, comme elle le faisait d’ordinaire. Or, contrairement à ses habitudes, Bacchus vint se placer avec les autres, l’air d’attendre lui aussi les prochaines consignes.

- Tu veux participer ?

Le plus si petit que ça hocha la tête avec entrain, pour, qu’au final, il participe de lui-même à l’entraînement, faisant preuve d’une motivation qu’elle ne lui reconnaissait pas. Était-ce tout ce qui lui avait dit, qui était venu le toucher ? Assez pour que, à son tour, il ait aussi envie de s’entraîner auprès des autres et de faire la différence dans la vie d’autrui ? Elle ne pouvait pas s’en plaindre, bien loin de là, même qu’elle vint étirer un tendre sourire sur ses lèvres.

Elle était fière d’eux, sans aucun doute, tous autant qu’ils étaient. Mais, aujourd’hui, elle était surtout fier de ce désormais beau Macronium qui participait sans même qu’elle soit obligée de l’appâter avec quelconque friandise à l’entraînement.

Et puis, c’était Baptiste qui allait avoir la surprise, en rentrant. Ou, enfin, surtout Sieg, de voir que son cauchemar était devenu un peu plus gros que dans ses souvenirs.
 
Road to happiness [Solo]
 Sujets similaires
-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Mellindra Road, à votre service !
» Monday Night Raw # 32 - ROAD TO WRESTLEMANIA
» Aden | Your kiss it could put creases in the road
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum