AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum RPG Pokémon
Bienvenue dans l'empire
Vous aviez toujours rêvé de partir à l'aventure dans le monde Pokémon ?

Alors bienvenue sur Aurora Millenarius, le forum pokémon pensé pour vous permettre de créer votre propre histoire et de vivre une grande aventure !
top-sites
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Promotion chromatique
Pour le premier mois de cette réouverture, votre premier starter peut être de type chromatique ! etc
Réouverture
Pika  !
C'est avec beaucoup de nouveautés, un nouveau design, une nouvelle équipe qu'Aurora Millenarius rouvre ses portes etc...
Été
Venez découvrir les exclusivités !
Que croiser sur les routes de l'Empire ?
Le forum
Forum RPG pokémon à contexte original. Pas de minimum de lignes, avatars illustrés en 250 x 400 px.
Pokénews
07/07/18
Découvrez la Gazette n°7 !
01/04/18
Hoopa prend le contrôle du forum !
Le staff
Aislinn
Fondatrice
Raphaël
Fondateur
Abigaël
Administratrice
Derniers messages

 

 Pretty Woman, Walking Down The Street, Pretty Woman, The Kind I Like to Meet ♫ ft. Adrian

PP
PA
messages
Sweet and Strong
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 51
Rang de prestige : C
Âge : 23 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Éleveuse
Avatar : Aerith Gainsborough ► FFVII
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Sweet and Strong
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 51
Rang de prestige : C
Âge : 23 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Éleveuse
Avatar : Aerith Gainsborough ► FFVII
Sweet and Strong
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 51
Rang de prestige : C
Âge : 23 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Éleveuse
Avatar : Aerith Gainsborough ► FFVII
Sweet and Strong
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 51
Rang de prestige : C
Âge : 23 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Éleveuse
Avatar : Aerith Gainsborough ► FFVII
  Dim 26 Nov - 5:00
citer
éditer
x
  Dim 26 Nov - 5:00

Il y a quelque chose de fort nostalgique à se promener dans sa ville natale en sachant que, dans peu de temps, il sera de temps de la quitter. On voit alors chaque rue, chaque bâtiment, chaque passant avec un œil différent. C’est une splendide mélancolie, une douceur amère qui nous évoque tous les beaux moments et nous pousse à les chérir au dernier instant, juste avant de perdre ce que l’on a manqué d’apprécier tout ce temps. Il me serait étrange de marcher dans les rues sans me faire reconnaître, sans que le vieil épicier du coin ne me remercie pour la philanthropie de mes parents. Je ne serais bientôt plus qu’une étrangère catapultée en solitaire dans un autre pays. Cette pensée faisait battre mon cœur plus rapidement, privant mes joues d’un brin de leur rose habituel. Sans doute étais-je mélodramatique. Kalos n’était pas si lointaine, à quel point les choses pouvaient-elles y être différentes ? Le petit museau humide de Jack, venant se frotter au lobe de mon oreille, me fit sursauter, m’arrachant un rire léger. Mon camarade rongeur devait s’être mis en tête de me tirer hors de mes pensées et de me ramener au moment présent. Je n’étais pas encore partie, après tout. Il était encore temps de profiter des lieux, des gens, des odeurs, des saveurs, de tout. Retrouvant un sourire engagé, j’haussai le pas, courant presque sur les trottoirs en direction d’un je ne sais quoi.

Puis, comme un miracle dans la grande ville, je trouvai l’objet de ma convoitise : un bar laitier. C’est avec l’enthousiasme d’une enfant que j’allais commander un lait frappé à la fraise, parce que pourquoi pas. J’avais envie de me faire plaisir, de profiter un peu, de me gâter. Je ressorti de la boutique avec une vitalité supplémentaire, une candeur joyeuse et un regard illuminé. Comme quoi il suffit parfois de peu pour chasser les inquiétudes et retrouver la paix. Rajustant mon chapeau, c’est à grandes enjambées confiantes que je redécouvrais ma ville, peu pressée de la quitter, les lèvres humides de lait fraise. Mes œillades curieuses scrutaient les passants, comme si je cherchais à percer leurs secrets ou, plus simplement, à établir une connexion. C’est durant mon petit manège que je repérai une grande silhouette masculine, faisant son bonhomme de chemin dans la ville comme n’importe quelle autre. Je mordis le bout de ma paille alors que mon imagination tournait déjà à plein régime. Jeune femme rêveuse, je m’imaginais déjà en compagnie de ce genre d’homme un peu ténébreux, ses cheveux noirs légèrement ébouriffés par le vent et lui ajoutant un charme certain.

Allongeant le pas, c’est discrètement -du moins tel était le plan-, que je commençai à le suivre. Je tentais de me hisser sur la pointe des pieds, d’apercevoir son visage, mais c’était peine perdue. Je n’aurais pas le choix, je devrais aller lui adresser la parole directement. Mais comment faire ? Puis était-ce vraiment prudent pour une demoiselle telle que moi, dont la famille était connue dans toute la ville, d’aborder le premier homme venu ? Le regard sceptique de Jack semblait de cet avis en tout cas. Malgré tout, l’évidence était là : je partais. Sans doute ne reverrais-je plus jamais ce jeune homme. Pourquoi rater cette chance ? Où était donc passé mon sens de l’aventure ? Puis bon, ce serait totalement innocent. Juste une rencontre destinée à satisfaire mon imagination et à me ramener sur Terre en brisant tous mes espoirs. Voilà, c’était totalement sain et justifié. Ou presque, mais ma décision était déjà prise. C’était aujourd’hui que je serais enfin l’héroïne de ma propre comédie romantique et que je pourrais croiser le prince charmant, totalement par hasard, dans les rues de Dusclock. Le seul problème, c’était encore de la déclencher, cette rencontre. Voilà qui était plutôt complexe, vu ses jambes plus longues que les miennes et la direction de sa marche, dans le sens inverse. Pas le choix, pour le bien de mes folies passagères, je devais prendre l’initiative. Comprenant mes intentions et se résignant, c’est Jack qui me donna l’idée du chapeau. Ni une ni deux, je m’en saisis de ma main libre et, d’un coup sec du poignet, le lançai en direction de l’inconnu aux cheveux sombres qui marchait devant moi. Cela devrait suffire à attirer son… touché, derrière la tête, avec une force qui me surpris moi-même. Oups. OUPS ! Après avoir caché ma bouche de ma main, me sentant soudainement très gênée, je me sentis néanmoins obligée de courir pour arriver à sa hauteur et m’excuser formellement.

« Je suis… terriblement… navrée… C’est le vent, mon chapeau est parti au vent. Vous m’en voyez profondément désolée. »

Et profondément non-crédible, puisqu’il n’y avait, en ce jour, pas la moindre brise. À cette réalisation, mes joues se teintèrent de rouge, telle une enfant prise la main dans le sac. Pourvu qu’il ne s’en rende pas compte et, surtout, que personne d’autre ne m’ait vu faire. Surtout que, avec tout ça, j’en oubliais de détailler son visage ce qui, pourtant, était mon premier objectif. La curiosité et le goût de l'aventure sont de bien vilains défauts et, malheureusement pour moi, je ne manquais ni de l'un, ni de l'autre.
PP
PA
messages
BOUYACHAKA.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 60
Rang de prestige : C
Âge : 24 ans.
Région d'origine : Albion.
Orientation : Hétérosexuel.
Métier : Chercheur.
Avatar : Portgas D. Ace from One Piece.
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
BOUYACHAKA.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 60
Rang de prestige : C
Âge : 24 ans.
Région d'origine : Albion.
Orientation : Hétérosexuel.
Métier : Chercheur.
Avatar : Portgas D. Ace from One Piece.
BOUYACHAKA.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 60
Rang de prestige : C
Âge : 24 ans.
Région d'origine : Albion.
Orientation : Hétérosexuel.
Métier : Chercheur.
Avatar : Portgas D. Ace from One Piece.
BOUYACHAKA.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 60
Rang de prestige : C
Âge : 24 ans.
Région d'origine : Albion.
Orientation : Hétérosexuel.
Métier : Chercheur.
Avatar : Portgas D. Ace from One Piece.
  Lun 27 Nov - 22:17
citer
éditer
x
  Lun 27 Nov - 22:17

J'avais fait énormément de chemin (et de détours) pour arriver jusqu'à Duskclock, capitale de mon pays. J'avais pris le temps de voyager, de me remémorer avec nostalgie les différentes aventures que j'ai eu à vivre et les personnes rencontrées. La brune de Kalos, d'anciens professeurs à moi en passant par des petits villages autour de la ville, des amis restés ici ... Le passé me frappait en plein visage et je n'en étais pas moins satisfait. J'avais arpenté la route pour Albion en comptant sur le fait de profiter de mon périple, et je n'étais pas déçu. Je redécouvrais avec une joie palpable des paysages qui me semblaient monotones à force de familiarité, des lieux trop communs à mesure que je les fréquentais. Si je devais remercier mon petit "exil" sur le territoire de l'Empire pour quelque chose, ce serait bien le bonheur des retrouvailles !

J'avais longtemps marché mais également pris mes aises, explorant comme il se devait chaque recoin. Depuis la rencontre avec la demoiselle aux cheveux de jais, j'avais poursuivi ma quête de "curiosités" et Arceus seul sait que je suis tombé sur des bien belles. Voir ainsi l'entrée de Duskclock était donc pour moi une forme de délivrance tant pour mes jambes que pour mon esprit. Cela n'avait pas changé après cette période passée loin du coin : J'avais beau ne pas être natif de la capitale, j'étais toujours aussi impressionné lorsque j'arrivais dans le chef-lieu historique du pays. Il y avait ici bon nombre de monuments, de bâtiments et d'autres corporations auxquelles rendre visite. J'avais même fait ma dernière année d'étude en tant que chercheur Pokémon ici, car Athenaeum ne possédait pas les profs requis pour la spécialité que j'avais choisie à l'époque. J'étais donc particulièrement content d'en fouler les pas, mettant les mains dans les poches pour adopter un rythme de marche bien tranquille.

Les rues étaient toujours aussi bondées. Les gens, pas aussi impatients qu'à Kalos, marchaient lentement, sans vraiment faire attention à leur environnement. Cela m'arracha un sourire, tant je me trouvais d'abord étranger à eux, avant de finalement les comprendre, quelque part. Bien entendu, ma quête du remède de la malédiction des Nox Oscuras n'était pas oubliée, et chaque jour qui passait me faisait penser à Lizarda. Néanmoins, je ne pouvais m'empêcher de remarquer la futilité de certaines de mes anciennes habitudes. En tant que scientifique, la précision était la mère de mes résultats et je devais tout d'abord récolter un maximum de données. Je jouais avec la vie de mon fidèle Pokémon et si je commettais des erreurs, je pouvais amèrement le regretter. C'était ce qu'inspirait l'air d'Albion au nouvel Adrian : La patience et la rigueur, sans perdre de vue ses objectifs.

Je voulais passer par le café in de Duskclock, nommé The Ledbury. On n'a cessé de me rabâcher les oreilles avec cet endroit supposément à la mode depuis que j'ai rencontré les autochtones. Ils ne parlaient que de cet établissement, comme s'il exerçait quelque mysticisme sur eux. Curieux de nature, il ne m'en fallait pas plus pour me mettre à marcher dans sa direction. C'était parfait, en plus, car il se situait à deux pâtés de maisons du nouvel appartement de mes parents. Je pouvais donc en profiter pour me ressourcer un peu, avant d'affronter le déménagement de la famille, tombé en imprévu comme un Metamorph dans une expérience sur Mew !

« Hein ? C'est quoi, ça ? » fis-je en me retournant, lentement. J'avais perçu une sensation derrière ma tête, comme si quelque chose m'avait atteint la chevelure noire qui me caractérisait.

Je fis face à une jeune femme recroquevillée sur elle-même, rouge comme une tomate. Sa coupe châtain, dressée dans un style particulier, me faisait rudement penser aux anciens nobles d'Albion. Les jeunes femmes aimaient ce style aussi sobre qu'élégant. Elle était par ailleurs très mignonne, dissimulant une beauté rarement vue. J'en fus profondément troublé, laissant un silence gênant s'installer durant quelques secondes, m'offrant un temps mort pour la scruter de plus près. Son corps était harmonieux, aux courbes évidentes pour quelqu'un qui savait voir à travers les vêtements. Ses habits, chics, soignés et propres, devaient sûrement l'inclure dans le panier de la haute société. Peut-être était-elle fille de commerçant ou, mieux encore, politique ? Son ton doux, sa voix mielleuse accompagnèrent des excuses qui la rendaient plus mignonne encore. Elle accusa le vent d'avoir projeté son chapeau sur moi, bien que je n'avais senti aucune brise me caresser les joues. Sans doute étais-je trop plongé dans mes rêves - une fois encore - pour remarquer quoi que ce soit.

Je m'abaissais pour reprendre le chapeau en main, le tendais à la jeune femme et lui adressais un joli sourire, comme pour la calmer. Sans doute n'avait-elle pas voulu me déranger, et je ne voulais pas qu'elle puisse penser que j'étais en colère contre elle pour cela :

« Ne vous en faîtes pas, mademoiselle, ce n'est rien. Tenez, reprenez votre chapeau, et essayez de ne plus le reperdre cette fois ! » fis-je taquin, avant d'ajouter « Je me dirigeais au Ledbury et vous êtes apparue devant moi tel un ange, la moindre des choses serait que vous acceptiez mon invitation. Ce serait triste de boire seul, non ? » ajoutai-je, plus dragueur que je ne l'aurais cru..
PP
PA
messages
Sweet and Strong
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 51
Rang de prestige : C
Âge : 23 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Éleveuse
Avatar : Aerith Gainsborough ► FFVII
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Sweet and Strong
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 51
Rang de prestige : C
Âge : 23 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Éleveuse
Avatar : Aerith Gainsborough ► FFVII
Sweet and Strong
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 51
Rang de prestige : C
Âge : 23 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Éleveuse
Avatar : Aerith Gainsborough ► FFVII
Sweet and Strong
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 51
Rang de prestige : C
Âge : 23 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Éleveuse
Avatar : Aerith Gainsborough ► FFVII
  Mar 28 Nov - 6:26
citer
éditer
x
  Mar 28 Nov - 6:26

C’est avec sincérité que je m’étais excusée, n’ayant réellement pas voulu lui faire de mal avec mon chapeau. Remarque il ne semblait pas mal s’en porter, mais maintenant que j’avais laissé mon idée devenir réalité, j’en venais à douter de ma décision. Ceci étant dit, le premier contact visuel direct avec l’inconnu se changea rapidement en surprise supplémentaire. Il demeura silencieux, les yeux comme agrandis par cette soudaine apparition, la mienne, alors qu’il me détaillait de manière peu subtile. Je décidai néanmoins d’en être flattée, esquissant un sourire poli en attendant qu’il ait terminé de se faire sa première impression. J’en profitais d’ailleurs pour adopter une pose plutôt classique, laissant une de mes mains se déposer contre mon poignet opposé, devant moi, telle une demoiselle sage. Néanmoins, c’est également un peu malgré moi que je transférai mon poids de sorte qu’il soit sur une jambe en particulier, mettant du même coup ma silhouette en valeur sous mes vêtements tout à fait élégants, sobres et dignes de mes origines. Durant tout ce temps, mon grand regard chocolaté était demeuré fixé sur son visage, profitant de l’occasion pour moi-même détailler ses traits et attendre que ses yeux remontent jusqu’aux miens. En cela, c’était comme de lui avouer que j’avais remarqué l’intérêt qu’il me portait, mais que j’étais prête à attendre sagement qu’il ait fini de m’admirer. Sur mon épaule, pour sa part, Jack s’était assis plus droitement, ses grandes oreilles bien ouvertes et son regard perçant, telle une petite sentinelle désireuse de se faire remarquer. Retrouvant finalement ses esprits, l’individu s’était penché sous mon regard enchanté, récupérant mon chapeau tel un véritable gentleman avant de le tendre vers moi.

« Merci à vous et encore pardon pour ce désagrément. »

Ajoutais-je, mes lèvres faisant écho à son sourire. Je récupérai mon bien d’une main délicate, faisant bien attention de ne pas toucher la sienne. Cela fait, je le nettoyai sommairement de la main avant de lui faire retrouver sa place, sur le dessus de ma tête. L’inconnu y alla de sa propre réponse, arguant que je ne devais pas m’en faire pour si peu. Taquin, il me conseilla également de ne pas reperdre mon couvre-chef, ce à quoi je ne pouvais faire de promesses. Que dire de plus, c’est une stratégie qui semblait totalement faire ses preuves, jusqu’à présent. Et maintenant ? J’allais me préparer à m’éclipser. J’avais eu ce que je voulais, m’amusant telle une adolescente à aborder un inconnu dans la rue pour le simple plaisir de me faire quelques idées, le temps d’un mince échange. Cela, néanmoins, c’était sans compter sur l’envie du jeune homme en question de prendre à son tour l’initiative, pour m’encourager à passer du temps en sa compagnie. Il mentionna être en chemin pour le Ledbury, un café qui n’avait plus besoin de présentations, pour une demoiselle telle que moi. J’avais grandi à Dusclock pratiquement toute ma vie, après tout. Il y ajouta d’ailleurs un compliment fort audacieux, déplorant l’idée d’y boire seul.

Surprise par cette audace, mon visage se fit plus terne alors qu’il était à mon tour de le détailler. Contrairement à lui, pourtant, je n’étais pas en train d’apprécier son allure. Enfin, pas de même façon, vous le comprendrez bien. Serait-il approprié, pour moi, de me montrer en public dans un établissement connu en sa compagnie ? Semblait-il prendre soin de lui-même comme il se devait ? Sa présentation était-elle soignée ? Ce regard sombre n’était-il porteur que de bonnes intentions ? Je fis un genre de sourire en coin qui ressemblait presque plus à une subtile grimace, marquant mon embarras alors que je détournais les yeux vers autre part. Il n’avait pas l’air méchant, pour l’instant, et s’était même montré plutôt galant avec mon chapeau. Sans me retourner totalement vers lui, mes iris chocolatés retrouvèrent les siens et je retrouvai mon expression de plus tôt : calme, souriante.

« Et c’est sans remords que vous tentez de détourner cet ange de son chemin ? Vous ne manquez guère d’audace… Sans doute cela mérite-il un café. J’ai toujours rêvé de partager ma table avec un être machiavélique. »

Sur ce, c’est tout naturellement que je commençai à marcher à ses côtés, sans avoir besoin qu’il ne nous guide. Je savais fort bien où nous nous trouvions et, surtout, la direction à employer. C’est également par réflexe que je choisis de le laisser marcher du côté de la rue, telle qu’il convenait pour un duo de le faire. Certes, j’aime l’innovation et la nouveauté autant que quiconque, mais certaines petites traditions étaient plus chères à mon cœur que d’autres. Celle-ci en faisait partie. D’ailleurs, autre fait intéressant, Jack, comme choqué, changea de position. C’est presque immédiatement qu’il alla se placer sur mon autre épaule, du côté où se trouvait le jeune homme m’accompagnant à présent, comme si cela allait lui permettre de se positionner entre nous. Je laissai échapper un rire léger, allongeant le bras opposé pour venir le gratter derrière l’oreille. Le pauvre sursauta, manquant de peu de prendre l’équilibre et maugréant. Taaaa!! Je ris de plus belle, me résignant à ne plus le caresser pendant que son attention retournait vers le jeune homme. Je l’imitai, adressant un sourire jovial à celui qui avait osé m’inviter à prendre un café.

« Ne vous laissez pas intimider par Jack, il a simplement ma sécurité à cœur. Il se calmera lorsque nous serons à l’intérieur et qu’il pourra se faire les dents sur une pâtisserie. Jack adore celles du Ledbury et, pour ma part, j’y adore l’ambiance. Les tenanciers sont également très charmants. Ils mettent beaucoup de cœur dans la préparation de leurs produits, je crois que c’est ce qui conduit les gens à y retourner toujours, pour les encourager. »

J’avais terminé mon petit exposé avec un index en l’air, regardant devant moi avec candeur. Mon plaisir de vanter les efforts des propriétaires du Ledbury était on ne peut plus authentique et c’est donc avec fierté que j’en avais étalé mes connaissances, sur un ton similaire à celui qu’aurait une enseignante auprès d’un groupe de jeunes élèves, oubliant totalement que mon camarade du jour était sans doute déjà parfaitement au courant de tout cela. Le charmant couple avait justement contracté un emprunt auprès de mon père, bon nombre d'années plus tôt, pour lancer leur business. Ils avaient totalement remboursé leur dette depuis et le commerce se portait bien, une véritable petite fierté locale. Enfin, autant qu’un pareil établissement pouvait florir dans une capitale peuplée de concurrence féroce et, surtout, plus en moyens.
PP
PA
messages
BOUYACHAKA.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 60
Rang de prestige : C
Âge : 24 ans.
Région d'origine : Albion.
Orientation : Hétérosexuel.
Métier : Chercheur.
Avatar : Portgas D. Ace from One Piece.
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
BOUYACHAKA.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 60
Rang de prestige : C
Âge : 24 ans.
Région d'origine : Albion.
Orientation : Hétérosexuel.
Métier : Chercheur.
Avatar : Portgas D. Ace from One Piece.
BOUYACHAKA.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 60
Rang de prestige : C
Âge : 24 ans.
Région d'origine : Albion.
Orientation : Hétérosexuel.
Métier : Chercheur.
Avatar : Portgas D. Ace from One Piece.
BOUYACHAKA.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 60
Rang de prestige : C
Âge : 24 ans.
Région d'origine : Albion.
Orientation : Hétérosexuel.
Métier : Chercheur.
Avatar : Portgas D. Ace from One Piece.
  Sam 2 Déc - 3:53
citer
éditer
x
  Sam 2 Déc - 3:53

Je n'étais pas spécialement du genre à faire le gentleman subtil, ni à faire preuve de tact, lorsque je parlais à autrui. Mon interlocutrice, sans aucun doute elle aussi d'un naturel joueur, semblait l'avoir compris. Je la détaillais sans retenue, prenant mon temps pour tirer toutes les conclusions que je voulais. Elle me laissait faire, répondant à mes gestes par un sourire taquin, comme si elle voulait se faire désirer, elle se sentait désirée. Je cachais difficilement mon attirance pour les jolies femmes, il fallait l'admettre, et j'étais en face d'une perle rare. Mignonne, aux traits fins, aux cheveux châtains, tirant vers le roux, elle avait ce je-ne-sais-quoi de fascinant dans son regard, qui s'exprimait plus vivement que ses paroles mêmes. Ses vêtements étaient de marque, me laissant admirer les courbes voluptueuses de son corps. Eh ! Je n'étais pas en train de jouer au voyeur, c'est elle-même qui m'y autorisait. Elle voulait que je la drague, je serais idiot de refuser la demande d'une si charmante demoiselle.

Le Rattata sur son épaule, ange-gardien de sa maîtresse, s'était redressé comme pour accompagner mon changement d'humeur. Ma gestuelle se fit plus ferme, je me sentais observé par lui et cela me faisait rire intérieurement. Évidemment, je n'étais pas moqueur envers la souris violette dont le seul but était de protéger sa dresseuse. Je le trouvais courageux, vaillant de servir ainsi sa maîtresse en preux chevalier qu'il était. S'ils n'étaient pas réputés pour être réellement forts, la jeune femme pouvait au moins compter sur l'exceptionnelle hardiesse de son compagnon.

« Ne vous excusez pas, cela peut arriver à tout le monde. » fis-je, conciliant.

Le ton qu'elle employa, doux, cachait cependant autre chose. Je me mis à décortiquer tout cela entre moi et moi, remarquant au passage l'accent Albionnais bien présent dans sa façon de parler. Une fille du pays, donc. Et cela m'arrangeait vachement, puisque je n'aurais pas à jouer au guide touristique pour jeune femme perdue. Avec ses manières, ses vêtements et plus globalement son être, ma pensée comme quoi elle appartenait à une noblesse quelconque du pays se faisait de plus en plus certaine.

« Un être machiavélique ? Non, considérez plutôt cela comme une forme d'appel à l'aventure. Et puisque vous acceptez, j'en déduis que l'inconnu vous tente aussi, n'est-ce-pas ? » demandai-je, encore taquin.

Nous nous mîmes à marcher, alors que je voyais le Rattata - surnommé Jack par sa maîtresse - se mettre de mon côté, sur l'épaule opposée à celle sur laquelle il se situait au départ. C'était amusant de le voir aussi réactif. Je fus même tenté de diriger ma main vers lui pour le caresser, mais je n'avais pas envie que la souris transforme mon poignet en fromage. Cela pourrait l'attirer davantage, et j'avais encore besoin de mes doigts au complet.

La jeune femme paraissait connaître le Ledbury, renforçant encore ma certitude. Elle le décrivait très bien, mieux que ce que j'en savais moi même. C'était un lieu chic, fréquemment considéré comme le quartier général des bourgeois de Duskclock. Son Rattata en aimait les pâtisseries, ce qui voulait dire que c'était une habituée de l'établissement. Je poursuivais ma marche à ses côtés tandis que je réfléchissais à la suite des évènements, abandonnant toute tentative de planification pour laisser place à l'improvisation. J'ouvris la porte, la laissant passer en premier. Elle me faisait l'effet d'une jeune femme coquette, qui aimait être désirée et qui voulait plaire, sans enfreindre certaines limites. Il serait grossier, probablement mal vu de ma part de tenter quoi que ce soit. Pour le moment, elle tenait les rênes de la partie et il serait plus sage que je m'adapte à son jeu. Mon tour viendra assurément, j'avais confiance.

L'intérieur était lumineux, peu de gens présents ce qui rendait la place assez silencieuse. Nous nous attablâmes, se faisant face et croisant nos regards sans mot dire. Le menu que j'avais en main contenait les prix, assez exorbitants. Je n'en montrais rien mais j'espérais du fond de mon cœur que ma bourse y survive. Je brisais finalement le silence en demandant à la jeune femme.

« Est-il possible de faire plus ample connaissance avec vous, mademoiselle ? Pour être franc, j'ai déjà quelques indices vous concernant, et je ne serais pas étonné qu'on vous reconnaisse ici. M'enfin, j'espère qu'aucun fiancé ne me tombera dessus. J'aimerai éviter ce genre de problèmes, voyez-vous. » lançai-je, à demi-blagueur.
PP
PA
messages
Sweet and Strong
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 51
Rang de prestige : C
Âge : 23 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Éleveuse
Avatar : Aerith Gainsborough ► FFVII
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Sweet and Strong
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 51
Rang de prestige : C
Âge : 23 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Éleveuse
Avatar : Aerith Gainsborough ► FFVII
Sweet and Strong
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 51
Rang de prestige : C
Âge : 23 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Éleveuse
Avatar : Aerith Gainsborough ► FFVII
Sweet and Strong
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 51
Rang de prestige : C
Âge : 23 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Éleveuse
Avatar : Aerith Gainsborough ► FFVII
  Mar 5 Déc - 4:34
citer
éditer
x
  Mar 5 Déc - 4:34

Il avait bien sûr réagit à ma petite provocation, retournant la situation à son avantage sans trop de mal. Je ne devais guère le considérer comme un être machiavélique, mais bien comme un appel à l’aventure, à la découverte et, plus simplement, à quelque chose de nouveau et d’inédit. Poursuivant sur sa lancée, il n’hésita pas à me dénoncer ouvertement, clamant que j’avais moi-même envie d’un peu de changement, d’imprévu. Son air était malicieux, empreint de taquinerie et de jeu. En gente dame qui avait l’art des discussions et des danses verbales, je savais reconnaître le bon moment pour admettre gracieusement la défaite, encourageant du même coup mon camarade à prendre en confiance. C’est donc en cette optique que j’esquissai un sourire se voulant gêné, bien que mon regard intense trahissait un réel amusement et un aplomb certain. Pour n’importe quel observateur averti, mon petit jeu était on ne peut plus évident, volontairement, pour ajouter une couche supplémentaire à ce va et viens de découverte.

« Malheur, me voilà prise la main dans le sac ! Vous êtes un bien fin observateur. »

Après cela, nous nous étions mis en route vers le Ledbury et la conversation avait continué tout naturellement, au rythme que j’avais choisi d’y apposer. Une fois sur place, je m’arrêtai pour mieux me tourner vers mon accompagnateur, le visage sertit d’un doux sourire. Je n’eus même pas besoin d’insister, c’est de lui-même qu’il allongea le bras pour m’ouvrir la porte. Un autre bon point pour lui, monsieur savait ouvrir la porte aux dames. Sur mon passage, je lui adressai un rayonnant sourire, le remerciant pour la politesse de son geste.

« Voilà qui est fort aimable de votre part, mon cher. »

C’est avec mon pas habituel, confiant bien que coquet, que je fis donc irruption la première dans le petit café. C’était loin d’être ma première visite et, de ce fait j’étais plus que familière avec les lieux. Je me dirigeai vers une table que j’affectionnais particulièrement, située près d’une fenêtre. J’aimais laisser vagabonder mon regard un peu partout, notamment au gré des passants qui me paraissaient tous plus intéressants les uns que les autres. Cette fois, néanmoins, je bénéficiais d’un panorama autrement plus captivant. Je fis mine d’ouvrir le menu, à plat, devant moi et de baisser la tête vers celui-ci. Ceci étant dit, il était également vrai que je connaissais par cœur les mets que je préférais ainsi que leur prix. Ainsi, bien que ma tête fut légèrement orientée vers le menu, mon regard malicieux n’avait toujours pas quitté le jeune homme aux cheveux sombres qui, pour sa part, découvrait tout juste la carte. Une fois de plus, j’attendais qu’il daigne relancer la conversation, menant moi-même la danse en lui laissant pourtant prendre les initiatives. Celle-ci, toutefois, eu de quoi me décevoir. Non pas que sa question soit réellement malvenue, simplement j’aurais de loin préféré la remettre à plus tard. Esquissant une moue, j’avais cette fois réellement choisi de regarder le menu, passant mon doigt contre le coin d’une page pour signifier mon mécontentement.

« Il n’y a aucun fiancé. Il n’y aura pour seul prétendant que celui ou celle que j’aurai choisi. »

Malheureusement pour moi, le jeune homme avait eu tout bon sur le reste de ses suppositions. Sitôt étais-je entrée que le tenancier m’avait reconnue et, par conséquent, il n’avait pas tardé avant de lisser sa chevelure, d’attraper son bloc note et de s’approcher de notre table avec un pas souple et fringant. Le grand blond qui allait s’occuper de notre service m’offrit un large sourire auquel je répondis de pareille façon, me redressant sur mon siège et retrouvant mon masque habituel. Ce qui devait arriver arriva.

« C’est toujours un réel plaisir de vous voir ici, mademoiselle Everlake. Toutes mes salutations à votre père. Prendrez-vous la même chose qu’à l’habitude ? »

« Je vous prie. Et n’oubliez pas la part de Jack, il adore les pâtisseries de votre femme. »

« Certainement. Et pour monsieur ? »

Le propriétaire s’était retourné vers le jeune homme m’accompagnant, ce que je n’avais guère eu le courage de faire. Moi-même perspicace, je savais fort bien que mon interlocuteur était lui-même d’Albion et que le nom qu’il venait d’entendre lui était probablement familier. C’est sagement que je patientai, attendant le départ du serveur en observant le menu plus pour y réfugier mon regard que pour réellement en parcourir les plats. Lorsque nous fûmes de nouveau seuls, j’adressai un sourire entendu au charmant jeune homme me faisant face. Il était temps de me présenter.

« Vous pouvez m’appeler Violet. Je n’ai toutefois guère eu le plaisir d’entendre votre propre nom. »
PP
PA
messages
BOUYACHAKA.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 60
Rang de prestige : C
Âge : 24 ans.
Région d'origine : Albion.
Orientation : Hétérosexuel.
Métier : Chercheur.
Avatar : Portgas D. Ace from One Piece.
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
BOUYACHAKA.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 60
Rang de prestige : C
Âge : 24 ans.
Région d'origine : Albion.
Orientation : Hétérosexuel.
Métier : Chercheur.
Avatar : Portgas D. Ace from One Piece.
BOUYACHAKA.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 60
Rang de prestige : C
Âge : 24 ans.
Région d'origine : Albion.
Orientation : Hétérosexuel.
Métier : Chercheur.
Avatar : Portgas D. Ace from One Piece.
BOUYACHAKA.
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 60
Rang de prestige : C
Âge : 24 ans.
Région d'origine : Albion.
Orientation : Hétérosexuel.
Métier : Chercheur.
Avatar : Portgas D. Ace from One Piece.
  Ven 8 Déc - 23:43
citer
éditer
x
  Ven 8 Déc - 23:43

Je sentais, à chaque fois que je faisais un geste ou disais une parole, le regard de la demoiselle sur moi. Taquin, malicieux, quelques fois jugeur, elle paraissait vouloir jouer avec moi à un jeu de séduction que je ne lui aurais pas soupçonné au premier abord. Elle avait cette classe des nobles, qui se voulaient trop distingués, refusant de se mêler à la plèbe populaire. Elle était lumineuse, de par le nombre de sourires qu'elle m'adressait, me faisant m'exercer à leur déchiffrage. Je ne devais pas mal les interpréter, au risque de l'offenser ou de me décevoir moi-même.

Au fur et à mesure que nous parlions, je remarquai en elle plusieurs traits qui m'amusèrent, confirmant ainsi la personne dans sa globalité. Pour autant, sa compagnie m'était très agréable et je ne faisais pas trop l'effort de réfléchir quant à ses intentions, me prenant au jeu de façon authentique et me laissant séduire de plus en plus par ce minois.  La jeune femme - qui se prénommait Violet - semblait tout à fait à l'aise dans cet environnement luxueux, se mouvant avec une aisance et laissant ses hanches galbées jouer au rythme des musiques de la rue. Elle se voulait à cheval sur les règles de courtoisie, de galanterie, en témoignaient ses airs joyeux lorsque je lui ouvrais la porte, lui cédais le passage ou tout simplement la complimentais, alors qu'elle se fermait brusquement lorsqu'il s'agissait d'une conversation sur un quelconque fiancé. Ou fiancée, d'ailleurs, ce qui m'étonna l'espace d'une seconde. Qu'une femme de sa stature se montre si ouverte à ce niveau, Albion pouvait en être fier.

Je hochais la tête à sa réponse, quelque peu froide, la laissant vagabonder au gré des pages du menu. Elle paraissait faussement concentrée sur celui-ci, préférant me regarder la plupart du temps. Je le savais car, moi-même, ayant vite fait feuilleté les spécialités du Ledbury, je me hasardais à lui jeter des coups d'yeux. Ceux-ci arrivaient systématiquement après les siens, manquant de justesse de l'attraper sur le fait. Amusé à mon tour, je la laissais faire, me transformant en une sorte d'objet du désir. Elle l'avait bien fait tantôt pour moi, dehors, autant inverser les rôles maintenant, non ?

Vint maintenant le serveur, qui nous salua respectueusement avant de se mettre à disposition pour prendre commande. Celui-ci parlait avec une certaine familiarité à la demoiselle, qui le lui renvoyait bien. Quelque chose m'avait, cependant, frappé lors de leur échange. Everlake ... J'avais entendu cela quelque part, mais je n'arrivais pas à me souvenir où exactement. Il connaissait également son père. Un bail de famille ? Possible. J'étais assez éloigné de ce que les bourgeois d'Albion pouvaient bien manigancer, par conséquent leurs histoires et affaires internes m'échappaient la plupart du temps. En plus de ne pas m'intéresser, je n'avais pas accès à cette classe si mystérieuse du pays. "Jack" était le fameux Rattata de la jeune femme, qui était un véritable abonné des pâtisseries du café. Elle m'avait glissé un mot en ce sens tantôt, ce n'était donc pas étonnant que l'homme réagisse en conséquence, comme si tout était normal. Qu'un Pokémon puisse manger de la nourriture que certains humains ne pouvaient se payer était un drôle de spectacle pour moi, le roturier !

« Euh ... Un simple café pour moi, merci ! » fis-je, lorsque l'homme me demanda ce que je voulais consommer. Je privilégiais la limitation des dégâts, et puis je n'aime pas le sucre d'habitude. De plus, si la jeune femme avait commandé quelque chose de plus fourni, comme un plat, je pourrais rebondir sur l'occasion pour partager ses goûts. Une femme aime toujours qu'on s'intéresse à elle, et Violet Everlake ne paraissait pas déroger à la règle.

Violet Everlake ... Everlake. Mais, mais oui ! Je me rappelle de ce nom ! Ils avaient financé une école que j'avais fréquentée, plus jeune, car je n'avais pas les moyens d'intégrer des écoles prestigieuses mais coûteuses. C'était même l'épouse du noble Everlake, gérant d'actions en tout genre, qui dirigeait cette association. Ils sont réputés pour être des philanthropes particulièrement appréciés de la population. Leurs actions ont souvent servi la cause locale, et je pouvais comprendre leur grande popularité. Moi-même ayant eu la chance de profiter de leurs aides, j'étais relativement reconnaissant envers eux pour leur soutien à la classe défavorisée du pays. C'est donc avec surprise que j'accueillais la nouvelle, la stupeur se dessinant sur mon visage au fur et à mesure que le temps s'écoulait.

Je ne disais plus rien, fixant la jeune femme avec un étonnement palpable. L'homme revint, le mille feuille et le café à la vanille française d'un côté du plat, et le café noir simple de l'autre. Ces simples mets traduisaient de la différence de classe sociale, de l'énorme gouffre séparant nos deux mondes. Remerciant brièvement le tenancier, je ravalais ma salive, me calmant graduellement. Je devins à nouveau composé, impassible, préférant adopter une posture plus tranquille pour lui demander des inf- et puis zut. C'EST UNE EVERLAKE !

« Vous voulez dire que je suis à table avec la fille d'un des nobles les plus influents d'Albion, et j'ai pu la relu- euh, l'inviter au Ledbury sans pression ? Mais mais mais, mademoiselle, mademoiselle Violet, c'est un honneur pour moi d'être assis avec vous à boire un café. Si j'avais su, j'aurais commandé quelque chose de plus péchu ! » fis-je, la surprise me dominant à nouveau.
PP
PA
messages
Sweet and Strong
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 51
Rang de prestige : C
Âge : 23 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Éleveuse
Avatar : Aerith Gainsborough ► FFVII
Informations
avatar
rang de prestige :
avatar
Affiliation
Dresseur
Sweet and Strong
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 51
Rang de prestige : C
Âge : 23 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Éleveuse
Avatar : Aerith Gainsborough ► FFVII
Sweet and Strong
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 51
Rang de prestige : C
Âge : 23 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Éleveuse
Avatar : Aerith Gainsborough ► FFVII
Sweet and Strong
Équipe Pokémon :





Fiche de présentation :
T-Card :
Fiche de liens :
Prestige : 00
points d'aurore : 0
Messages : 51
Rang de prestige : C
Âge : 23 ans
Région d'origine : Albion
Orientation : Bisexuelle
Métier : Éleveuse
Avatar : Aerith Gainsborough ► FFVII
  Dim 10 Déc - 2:45
citer
éditer
x
  Dim 10 Déc - 2:45

J’espérais qu’il y avait toujours moyen de rebondir, de passer-outre la question déplacée qui avait chassé mon sourire l’espace d’une réponse. Malheureusement, le propriétaire avait trahi mon identité et il n’était plus qu’une question de temps avant que les connexions nécessaires se fassent dans la tête du jeune homme qui m’accompagnait. Je le surveillais du regard avec un sourire comme désolé, peut-être un peu déçu aussi. Ce n’était qu’une question de temps avant qu’il ne commence à blêmir, perdu dans ses pensées. Il n’y avait rien de plus à faire, il avait compris et il analysait la situation pour voir quelle devrait être sa réaction. Son regard sombre était revenu en ma direction, pour ne rien arranger. Gênée, je détournai les yeux, remerciant le serveur lorsqu’il nous amena nos commandes sans même le regarder. Heureusement, il fini par crever le silence, laissant s’échapper son enthousiasme et sa surprise. Il résumait la situation, choqué, manifestant son honneur d’être en ma présence et expliquant qu’il aurait pris quelque chose de plus élaboré, s’il avait connu mon identité. J’avais la mine basse, mais ne pouvais me laisser atteindre par quelque chose comme cela. C’est simplement que, l’espace d’un instant, j’avais réellement cru que je pourrais partager un moment avec un inconnu sans être reconnue.

« Non, non. Il n’y a guère besoin de faire des ronds de jambe. »

Je ne savais pas quoi dire de plus. C’était dommage, véritablement, et j’avais un nœud au fond de l’estomac. Soudainement, je venais de me rappeler l’une des raisons pour lesquelles je désirais quitter Albion. Il n’y avait pas là que l’envie du voyage, mais aussi celle de rencontrer des individus qui me verraient d’abord et avant tout pour qui j’étais, plutôt que pour qui ma famille était. Non pas que les Everlake eurent une mauvaise réputation, bien au contraire, mais j’aurais bien aimé, pour une fois, être jugée pour qui j’étais plutôt que pour la lignée à laquelle j’appartenais. Mais bon, ce ne serait pas pour aujourd’hui et je devrais donc me résigner à accepter les choses comme elles étaient. Pleines de malaise. Voilà qui était surprenant, qu'une rencontre fortuite avec un inconnu rencontré sur la rue suite à une impulsion puisse se solder aussi misérablement. Sans doute aurais-je du m'en douter avant de faire l'enfant. Je me raclai la gorge, le regard fuyant.

« Ce fut une agréable rencontre, mais je crois qu'il est temps pour moi de partir. J'avais malheureusement d'autres engagements et je n'aimerais guère manquer à ma parole. Une bonne journée à vous, et puisse nos chemins se croiser de nouveau. »

Et voilà ce qui avait marqué la fin de ma rencontre avec le bel inconnu.
Contenu sponsorisé
PP
PA
messages
Contenu sponsorisé
Informations
rang de prestige :
Contenu sponsorisé
Affiliation
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
 
citer
éditer
x
 

 
Pretty Woman, Walking Down The Street, Pretty Woman, The Kind I Like to Meet ♫ ft. Adrian
 Sujets similaires
-
» Pretty woman, walking down the street ♪
» Pretty Woman, walking down the street ... | Pv Uriel Issei {Terminé}
» ♪ Pretty Women ♪
» NY Times: The Woman Who Would Be Haiti's Next President
» Presentation of the Red Woman
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum